Aller au contenu
EAUVIVANTE

Maintenance des LPS

Messages recommandés

Bonjour,

 

Les posts sur les SPS sont innombrables sur CR, Trevaly a lancé un post sur les ahermatypiques, mais sur les LPS, quasiment rien!

Une véritable injustice!

 

Ce sont pourtant des coraux remarquables par leurs couleurs et leurs formes très diverses. Leurs longs polypes suivent le mouvement du courant et rendent les bacs plus dynamiques.Les voir absorber une proie est fascinant.

Ils ont l'avantage sur les SPS de demander moins d'éclairage, moins de brassage, d'être moins exigeants sur la qualité d'eau. Ils sont souvent, de ce fait relégués dans les parties mal éclairées des bacs afin de remplir ces zones qui sans eux, seraient inoccupées. C'est à mon avis mal leur rendre justice. L'offre de LPS s'est nettement accrue sur le marché aquariophile ces dernières années, notamment avec les coraux venus d'Australie.

Je suis de plus en plus conquis par ces coraux, je crois que mon prochain bac leur sera réservé avec quelques mous et ahermatypiques.

 

J'aimerais que ce post nous permette d'échanger nos expérience sur les LPS , d' améliorer les conditions de maintenance, de savoir comment favoriser la pousse ou la multiplication, de mieux connaître les problèmes rencontrés, les pathogènes, d'éviter les erreurs commises par ignorance...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Excellent sujet.

 

Les LPS sont souvent dits plus résistants, plus faciles et pourtant, comme pour certains sps, il est un LPS que je n'ai jamais pu maintenir : Plerogyra sinuosa. C'est donc mon Graal LPS. Si vous avez des conseils pour une 4ème tentative :)

 

Pour répondre au sujet in initial, j'ai pu remarquer comme je l'ai signalé il y a peu, une fragilisassion du squelette (baisse de pH, augmentation de PO4... je ne sais pas exactement) résolue par des changements d'eau avec du sel neuf. Une fragilité aux brûlures parfois, un simple frottement de Discosoma qui traîne et c'est le corail solitaire qui se désintègre totalement en quelques jours.

 

Il me semble qu'ils supportent généralement des conditions variables d'éclairement. Sous faible lumière, le polype compense par un énorme gonflement pour mieux s'exposer aux photons. A contrario, ils se rétractent sous éclairage trop fort. Ils supportent moins bien le brassage et je les place de préférence à l'abri d'un courant ou dans un courant laminaire faible. Je ne nourris jamais directement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Je m'abonne à ce sujet car vraiement je trouve les LPS de plus en plus interessant.

 

Pour le plerogyra, je ne peux dire si c'est un sinusoa ou pas ( Dompail si il passe nous aidera peut etre )mais j'en ai un qui fait dans les 20 cm, une vrais catastrophe pour tout se qui l'entoure même les aptasias que je cultive par milliers ne l'approche pas. Mais visiblement il se plait !

 

ils est placé sous une stream et profitant du courant de retour laminaire et regulier.

L'eclairage est assez faible car exporté sur le bord de l'aquarium et en plus la position de la pompe ne lui laisse que peu de chance.

Pour les parametres j'ai toujours eu un peu de nitrate 4 au photometre, et phosphates à 0.03 toujours aux photometres.

Salinité à 35 g/l et le kh lui reste un peu bas dans les 3 meq/l. Le ph est régulé et bloqué > 8.10 étallonage des sonde refait pas de dérive notable.

 

si je peux je mettrais un lien photo mais je suis beaucoup trop nul dans le domaine.

 

@+

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

EAUVIVANTE , tu a entièrement raison ...... c'est une véritable injustice que c'est coraux soit relégué au second plan !

 

Mais dans un monde récifaliste tous SPS , il ne reste plus beaucoup de place pour les autres :D

 

Moi je me sert des branchus pour combler les trous :p

 

 

Personnellement , je trouve les LPS beaucoup plus sensible que beaucoup de SPS ....... parasite , arrachement de tissus involontaire , habitant du bac qui aime leur tissus , brassage trop vigoureux , changement de paramètres , éclairage trop intenses , .....

 

En 2 ans , je n'est pas perdu un seul SPS ( acro , monti , histrix , stylo ) ..... toujours accompagné de leur belle couleur :dance:

 

Mais j'ai perdu un catala ( attaque poisson lime et crevette chameau ) , un trachy de plusieurs têtes ( attaque poisson lime et crevette chameau ) , quelque têtes de favia veroni ( brassage trop important )

 

J'ai retentai le catalaphyllia , mais il s'ouvre peut depuis le début ..... il a sûrement la fameuse maladie des catala ( tissus blanc le matin et perte de couleur )

 

Il sont surtout moins demandeur en lumière et brassage que les SPS ..... mais leur placement en luminosité et brassage sont plus délicat qu'un acro qui va s'adapter plus facilement ( il ne va pas se déchirer ou blanchir facilement , si les paramètres sont OK )

 

 

Pour un bac dédié au LPS , il faut sortir des : 1 watt/litre , brassage X40 , oligotrophe , .....

 

Pour l'éclairage mieux vaut moins que plus .... 1 watt/litre serait le grand maximum si l'on veut un grand déploiement de polypes

L'éclairage T5 donne aussi de meilleur couleur , avec moins de risque de brûler les tissus

J'ai 3 tubes actinique , pour 3 tubes 15000K° ( 324 watts pour 300 litre ) et il pousse très bien ( les SPS moins :timide: )

 

Pour le brassage 20 fois le volume semble être bon ( j'ai 30X et c'est beaucoup trop violent pour la majorité des LPS ) ...... plusieurs pompes 2500 L/H sur occilateur devrai donner un brassage homogène et pas trop violent

 

Je nourri pas spécialement les LPS ..... il profite d'un bon nourrissage du bac lors de la prise de nourriture des poipois ( uniquement du congelé )

 

Il faut aussi faire attention à certain habitant comme les poisson lime ou crevette chameau qui pourrai sans servire comme repas

 

 

Bref , j'adore c'est coraux qui on une palette de forme et couleur incroyable ..... le recherche des couleur rare ou forme peut banale et une vrais partie de plaisir ( je recherche un plerogyra bleu depuis 2 ans :mdr4: )

 

PS : Denisio , le mien se plaît mieux le cul dans le sable , éclairage faible et brassage moyen ( toujours du même sens ) ...... par contre il n'a pas pris un seul centimètre en 2 ans , alors que le physogyra a bien grandi

Les plero reste un corail délicat , il se plait ou pas , grossi ou pas , vie ou meurt ...... désolé aucune explications , ça dépend vraiment du bac et du corail

Par contre éviter tous ce qui présente une nécrose ou décollement du tissu .... il se remette rarement

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

( Dompail si il passe nous aidera peut etre )mais j'en ai un qui fait dans les 20 cm

Maf... Merci de ne pas exposer inutilement notre vie privée sur les forums :D

Par ailleurs, je ne partage pas l'impression d'EAUVIVANTE et n'ai pas du tout le sentiment que les LPS soient des "laissés-pour-compte" du récifal, qu'il s'agisse des forums de CR ou d'ailleurs ;)

Tout au plus, peut-on imaginer que, bien moins facilement bouturables, ils font moins l'objet d'échanges lors des bourses aquariophiles mais je ne garde pas le souvenir de beaucoup de bacs qui en soient totalement dénués, bien au contraire.

D'autre part, difficile d'en parler en termes aussi généraux mais beaucoup ont "pour inconvénient" de nécessiter un "espace de sécurité" important tout en ayant une croissance rapide (et en étant justement difficile, voire impossibles à bouturer). Il est clair qu'un Euphyllia ancora, un Plérogyra et même certaines espèces de Goniopora de cinq ans et plus trouvent difficilement leur place dans un bac de 300 litres... Ou alors la trouvent justement très facilement en laissant peu de chances de survie aux coraux qui les côtoieraient :D

Mais je rejoins grandement EAUVIVANTE sur le fait qu'il serait difficile d'imaginer un bac récifal sans LPS ;) (pour info, je ne suis candidat à aucune élection :D )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Excellent sujet.

 

Les LPS sont souvent dits plus résistants, plus faciles et pourtant, comme pour certains sps, il est un LPS que je n'ai jamais pu maintenir : Plerogyra sinusoa. C'est donc mon Graal LPS. Si vous avez des conseils pour une 4ème tentative :)

 

Pour répondre au sujet in initial, j'ai pu remarquer comme je l'ai signalé il y a peu, une fragilisassion du squelette (baisse de pH, augmentation de PO4... je ne sais pas exactement) résolue par des changements d'eau avec du sel neuf. Une fragilité aux brûlures parfois, un simple frottement de Discosoma qui traîne et c'est le corail solitaire qui se désintègre totalement en quelques jours.

 

Il me semble qu'ils supportent généralement des conditions variables d'éclairement. Sous faible lumière, le polype compense par un énorme gonflement pour mieux s'exposer aux photons. A contrario, ils se rétractent sous éclairage trop fort. Ils supportent moins bien le brassage et je les place de préférence à l'abri d'un courant ou dans un courant laminaire faible. Je ne nourris jamais directement.

 

Je n'ai pas encore tenté le Plerogyra, mais ton expérience illustre bien mon intention sur ce sujet: mieux connaître les conditions de maintenance de chaque LPS. Les expériences de chacun peuvent nous permettre de connaitre les coraux qui sont à éviter(avec les déceptions qui en découlent), en tout cas dans l'état de nos connaissance actuelles. A contrario les expériences positives peuvent nous permettre de mieux cerner les conditions qui permettent de voir prospérer les autres espèces dans nos bacs.

Je suis persuadé que les progrès réalisés dans l'épuration des bacs (en particulier avec les RAB) nous permettent de nourrir abondemment, permettant ainsi de maintenir certains LPS , tout en conservant une bonne qualité d'eau.

Les Gonioparas qui étaient classés comme des coraux impossible à maintenir deviennent chez certains viables, voir se développent honorablement. Qu'en est-il d'un corail que j'aime particulièrement , l'Héliofungia, mais que je n'ai pas jamais pu conserver plus de 4 mois?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Je m'abonne aussi à ce sujet intéressant car j'ai des difficultés à les maintenir : j'ai essayé le Plerogyra et plusieurs fois des Euphyllia (ancora et glabrescens) sans succès (ces derniers attrapent systématiquement la gelée brune).

Symphillia, Trachiphyllia, Tubipora et Caulastrea sont-ils des LPS ? Le Caulastrea tient bien chez moi mais pas les autres.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les LPS sont plus rares dans les bacs à dominance de SPS et ... pour cause.

Alors qu'ils se plaisent dans des bacs au brassage et à éclairage moyen et même relativement faible, les SPS demandent tout le contraire.

Une qualité d'eau très pauvre en nutriment et la tendance actuelle à l'oligotrophie en général, sont aussi des facteurs limitant pour les LPS.

Un bac maintenu correctement et avec quelques nitrates et phosphates ne pose aucun problème et aide même à leur bonne santé.

Moins de sujets sur eux parce qu'ils sont aussi plus facilement identifiables alors que, malgré d'excellents articles et une bibliothèque impressionante, je ne saurais dire avec certitude l'espèce de mes Acropora.

 

Sans parler de l'effet de mode "des SPS ou rien" !

 

De plus c'est vrai qu'ils deviennent énormes et sont souvent très urticants, laissant peu de place aux SPS et qu'ainsi, le mélange devient délicat.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut

 

Moins de sujets sur eux parce qu'ils sont aussi plus facilement identifiables

Effectivement ils sont le plus souvent plus facilement identifiable avec moins de choix ou niveau des espèces

Mais des fois, c'est pas toujours facile.

 

Nemenzophyllia turbida ou Plerogyra discus (p86, tome 2 du Véron) ?

 

olivier26_20110922195207-thumb.jpg

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Erreur corrigée Christian. Mes gouttes, mes gouttes, sacrés sinus !

 

Symphyllia, Trachyphyllia, et Caulastrea (difficile leurs orthographes) sont-ils des LPS ?

- ils ont des gros polypes

- ils appartiennet à l'ordre scléractinia (sous-classe des hexacoralliaires)

Donc, oui au sens de la définition, ce sont des LPS

 

Par contre Tubipora appartient à la sous classe des octocoralliaires, ce n'est donc pas un scléractiniaire et donc pas un LPS.

 

 

Bonne question, qu'est ce qui définit un LPS, j'ai toujours du mal avec cette définition imprécise.

 

"Scléractinia" : on distingue ainsi souvent les coraux durs bâtisseurs du récif, mais il existe aussi des hexacoralliaires à squelette, qui contribuent à la construction.

 

"Large Polyp" : On n'est pas très avancé, à partir de quelle taille est-on baptisé LPS ? On peut se poser la question pour les LPS Turbinaria mesenterina, Cyphastrea, Mycedium, Oxypora, Pavona... coraux à grands polypes, mon oeil !

 

Je pense que cette définition n'est pas appropriée et comme on arrive à être d'accord sur la question de ce qui est LPS ou pas, on a en tête d'autres critères. Personnellement, je pense qu'un LPS est plutôt un corail capable de gonfler de manière importante et plus ou moins fréquemment, ses polypes et son coenosarque. Avez vous une définition plus adaptée ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors, bien sur qu'il y a des cas où on hésite !

 

Une différence entre les deux est apparente sur le squelette, sans besoin de le tremper dans l'eau de javel pour le voir !

Pour faire simple, le squelette est en une seule partie sur les Nemenzo alors qu'ils sont séparés pour les groupes de polypes. Plus exactement, ils sont interconnectés chez Nemenzo.

Pas très scientifique comme langage .... c'est mieux dit dans "characters" p.84 et 86

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai deux variétés de Caulastréa furcata (la plus courante).

L'une est celle que l'on voit habituellement bleu turquoise , elle se porte parfaitement une petite bouture est devenue une belle boule et a donné plusieurs boutures disséminés dans différentes zones du bac. Elle se porte parfaitement bien.

J'ai aussi une bouture , (même espèce)?, qui est jaune-vert fluo et très belle. Malheureusement elle n'a fait que régresser dans mon bac. Je l'ai placé dans différentes zones plus ou moins éclairées , sans succès.

Avez-vous des connaissances sur cette variété et l'expérience pour la maintenir correctement?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Perso j'ai du mal avec l' euphyllia parancora et pas avec les autres euphyllias :horreur:

j'adore et maintiens sans soucis trachys , symphillia, catalaphyllia, favites, acanthastreas, caulastreas et ecchinophyllias :yahoo:

j'abandonne de plus en plus les branchus pour ces bonbons colorés :zaime:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans mon bac il y a 4 variétés de Caulastrea

Et c'est la souche jaune/vert fluo qui pousse le mieux

Comme quoi...

Cette souche est-elle dans des conditions particulières? Quelle est la qualité de ton eau?

La mienne n'est pas soumis à un brassage puissant.

Je ne comprend pas qu'est-ce qui fait qu'elle ne se plait pas dans le bac. Ca me perturbe d'autant plus que c'est un corail d'ine intensité de couleur incroyable. Je rêve d'avoir une belle boule comme celle de mes Caulastrea turquoise.

Savez-vous si cette variété a un nom particulier?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Eauvivante, il doit y avoir autre chose !

Peut être un brassage trop direct et trop puissant!!!!!!

De tous mes caulastrea c'est celle qui est le plus exposé au brassage et elle pousse sans problème...

 

Essais peut être une souche différente.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mes 4 souches sont à la même profondeur, environ 25cm sous la surface

Le jaune semble être le plus soumis au brassage

L'éclairage est composé de 6T5 de 39w

Pour ce qui est de la qualité de l'eau ... aucune idée, je ne fais pas de tests :sifflote:

 

Et bien pour un pharmacien, bravo....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Récemment ici   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici