Aller au contenu
Greg

Méthode balling base carbonate contre les baisses du PH

Messages recommandés

Ben faut dire aussi que si tu nous fourgue des références en Allemand  :-/

T'aurais rien dans la langue de Shakespeare ou encore mieux, de Molière  :-[

Quand à savoir qui de la poule ou de l’œuf était avant et qui s'est inspiré de quoi ......

Il y a celui qui fait une découverte, en énonce les principes, rédige le tout et le fait publier dans sa langue maternelle pour que cela finisse au fond d'une boutique poussiéreuse sans que cela n'intéresse que les mythes et les rongeurs.

Puis il y a ceux qui en amalgamant des connaissances, des expériences, proposent des solutions au plus grand nombre dans leur langue en étant parfois traité de fou, d'imposteur et je ne sais quel autre nom d'oiseau, je trouve ça donquichotesque (ouahou j'ai inventé un mot).

L'inventeur de la mayonnaise n'a pas inventé l’œuf, ni  l'huile, ni la moutarde et encore moins l'émulsion mais le résultat de sont travail est intéressant sans qu'on ai lu ici ou là qu'il s'appropriait le savoir d’autrui et je pense qu'il eu réagit de façon un tantinet épidermique si on avait sous-entendu sous cet angle ..... une imposture  ;)

 

Bon promis je me tais, sauf pour parler des progrès du bac de Filou  :cache

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello Jaycee,

 

: "Alors Chris, désolé mais tu es le dernier a t'être exprimé, laquelle de ces méthode peut on qualifier de "mauvais conseil" ?

 

Je faisais référence aux mauvais conseils que l'on peut lire un peu partout sur l'utilisation du RAC. Suite auxquels autant se sont "cassés" les dents et fuient ou appréhendent de s'en servir à force de lire tout et son contraire. Avec une mention" d'horreur" à ceux qui annoncent cette énorme contre vérité comme quoi on pourrait faire varier le ratio calcium/carbonate de l'éluât en jouant sur les débit et dosage de CO2.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dominique viens d'ajouter un lien pendant que je rédige ce post ...... Merci Dompail pour cette ouverture d'esprit dont je n'ai jamais douté et ...... c'est aussi pour ça qu'on aime CR  :pouce 

Petit retour en arrière, je prends le train en marche et me sens gêné par un compliment dont je ne peux m'attribuer le mérite... Comme déjà précisé, il ne s'agit pas de "mon ouverture d'esprit" mais celle du site dans son ensemble et elle partagée tant par tous les co-administrateurs que par une majorité de membres et c'est cet esprit que nous souhaitons tous voir perdurer.

Le RAHRD comme le MBBC (que d'acronymes !) ont fait l'objet de débats, parfois fort "animés", et tant mieux !

Quant à l'utilisation de ces deux méthodes sur la durée, on leur a prêté tous les avantages comme tous les maux, comme d'habitude, oubliant souvent qu'elles demandent réflexion et sérieux quant à leur mise en œuvre. Comme pour les RAC ou les RAB d'ailleurs et tant d'autres systèmes qu'il s'agisse d'écumeurs, de lumière et tutti quanti...

Quant à "la paternité" de ces méthodes... Peu importe finalement de savoir qui en serait le "père biologique", l'essentiel étant de développer des protocoles satisfaisants permettant au plus grand nombre de pouvoir en profiter ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ben faut dire aussi que si tu nous fourgue des références en Allemand  :-/

T'aurais rien dans la langue de Shakespeare ou encore mieux, de Molière  :-[

 

Ach Du meine Gute!!!

Désolé de vous bousculer ainsi, chers voisins à casquettes!   :mdr 

post-344-0-32802200-1427797261.jpg

 

Faut bien rigoler un peu! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci , je viens de parcourir l'article de Greg

 

Je vais le relire plus tard avec un crayon à la main 

 

Dans toutes ces méthodes de balling il manque juste le coté  supplémentation "naturelle" apporté par la dissolution de corail mort dans le RAC

 

Sinon, ça semble bcp plus simple que le RAC et surtout moins usine à gaz , juste surveiller les pompes , mais bcp plus facile d'en avoir une de rechange  ou de faire à la main en dépannage que qd le matos lié au RAC tombe ne panne

 

Donc qd même plus d'avantages que d'inconvénients apparement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci , je viens de parcourir l'article de Greg

 

Je vais le relire plus tard avec un crayon à la main 

 

Dans toutes ces méthodes de balling il manque juste le coté  supplémentation "naturelle" apporté par la dissolution de corail mort dans le RAC

 

Sinon, ça semble bcp plus simple que le RAC et surtout moins usine à gaz , juste surveiller les pompes , mais bcp plus facile d'en avoir une de rechange  ou de faire à la main en dépannage que qd le matos lié au RAC tombe ne panne

 

Donc qd même plus d'avantages que d'inconvénients apparement

 

Oui, si l'on fait abstraction du chlorure de sodium ajouté inutilement pouvant impacter la salinité et du fait que les pompes doseuses aussi tombent en panne et/ou dont le débit fluctue avec le temps ... :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En même temps dans la pratique cette accumulation de sel peu se révéler bien pratique car elle vient compenser les pertes comme par exemple celles engendrées par l'écumeur et on peu se retrouver dans certain cas avec une salinité finalement plus stable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour ce qui est du "tabou", c'est simplement ce constat des posts qui finissent sans exception dans les abisses depuis quelques années a chaque fois qu'est abordé le sujet du base carbonate...

 

Je découvre un peu tard cette remarque.

 

Greg, j’apprécie beaucoup tes interventions que je lis avec plaisir et attention. C'est donc avec intérêt que je souhaite éclaircir cette insinuation, grave pour moi, comme elle l’est pour tous les administrateurs de CR, qui tend à laisser croire qu'il y a sur CR des manipulations de topiques et posts.

 

Cela serait contraire à nos engagements décrits dans la Charte et dans nos objectifs associatifs. De rares topiques polémiques ont pu être masqués mais tout topique ou post individuel masqué est archivé, conformément à la loi, et consultable par tous les administrateurs. Il n'existe pas d'outil permettant de "descendre" volontairement un topique dans des "abysses". Sur CR aucun gestionnaire, seul ou en groupuscule, ne peut s’attribuer le droit de prendre une décision qui ne serait pas dans le protocole de modération connu de tous. Les décisions inhabituelles étant toutes prises à l’unanimité. Enfin, chaque intervention d'un webmaster et/ou administrateur sur le forum est mémorisée et connue des autres. Crois-moi, après vérification, aucune modération ne concerne un sujet en relation avec une méthode de supplémentation. Je ne vois pas ce à quoi tu fais allusion. J

 

Mais j'ai peut-être, comme d'autres, mal interprété ta remarque qui ne serait finalement que le fruit d'une vague impression n'impliquant pas la modération de CR et l'occasion d'un simple "coup de gueule", comme tu le dis. Si ce n'est pas le cas, je te demande de me communiquer, par MP pour ne pas plus polluer ce topique, les références des topiques en question. Si c'est le cas, souhaitons que ce coup de gueule aura produit son effet décompressant et n'en parlons plus.  ;)

 

... mais je peux témoigner que ce dernier, comme d'autres avant lui et après lui, a su expliquer simplement et guider patiemment, humblement, nombre de récifalistes à la façon dont vous le faites ici. J'ai et suis toujours surpris qu'une méthode simple et abordable comme la méthode balling base carbonate ne soit pas plus souvent mentionnée ici et ...

 

Personnellement, je suis tellement conquis par la simplicité du RAC que j'ai du mal à m'intéresser à toutes méthodes avec des poudres mixées. Ajouté à cela que je ne comprends rien aux équations chimiques... Ceci, simplement pour dire que je ne me suis jamais impliqué dans ces méthodes de supplémentation et que, avec cet œil extérieur, j'ai été  également surpris de constat.

 

Mais ce serait faux d'imaginer une attitude dirigée. Comme expliqué plus haut, il n'y a pas de sujet tabou ; à chacun d'exposer ses convictions, de prendre le temps d'expliquer selon les questions et sa disponibilité sur le forum. Je n'ai pas le souvenir que Greg ait été avare de réponses, le cas échéant, bien au contraire et, il souhaiterais proposer un article sur CR qu'il serait publié bien évidemment. J'explique ce constat simplement : Greg a commenté cette méthode sur MBR et tout naturellement les récifalistes intéressés se dirigent vers MBR plus près des réponses. Les réponses appelant d'autres questions, c'est ainsi que le taux d'échanges s'est entretenu sur MBR. C'est un peu ce qui s'est passé avec la méthode RAHRD ici. CR n'est qu'un moyen de communication, son contenu dépend des communicants. Mais ce n'est finalement pas gênant, l'essentiel étant que l'information et les "experts" soient disponibles quelque part :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, si l'on fait abstraction du chlorure de sodium ajouté inutilement pouvant impacter la salinité et du fait que les pompes doseuses aussi tombent en panne et/ou dont le débit fluctue avec le temps ... :D

Nos RAC, car j'en utilise toujours un dans l'autre bac, nécessite aussi un minimum de surveillance et il arrive que leur débit soit un tant soit peu altéré et la pompe d'un RAC peut aussi merdouiller.

Vrai pour certaines fluctuations des pompes doseuses, mais épiphénomène de démarrage que l'on peut comparer à la période de rodage/calage d'un RAC.

Dans les deux cas, ont surveille .... nan ?

Pour la salinité, dans mon bac, l'écumeur suffit à la maintenir stable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors ....

Difficile de répondre a tout cela, mais maintenant que le post a été déplacé, je peux m'y attelé sans pourrir le post d'un autre :D

Merci donc a la modération de CR pour ce "rangement" devenu nécessaire.

 

En préambule, pourquoi tout ce bruit autour de la paternité de cette méthode ?

Pour commencer, je me retrouve pointé du doigt pour manque d'humilité caractérisé, pour apparemment avoir revendiqué haut et fort « c’est moi qui l’ai fait, j’vous le dit, c’est moi l’génie », sans rien avoir écrit de la sorte :

 

« Ce qui est un peu choquant c’est que tu viennes en personne revendiquer ce titre de « gloire » avec insistance.

Un peu d’humilité ne peut pas faire de mal »

 

Puis très rapidement et ce sur aucune base factuelle, on affirme tout simplement des choses très sympathiques en commençant par des sous-entendus :

 

« La « méthode »  « base carbonate » peut de ce fait ne paraître qu’une extrapolation de ce tableau »

 

Avant de m’attaquer personnellement :

 

« Il semble exagéré de dire que tu es l’inventeur de la méthode »

 

Jusqu’à tenir des propos clairement diffamatoire à l’encontre de ma personne :

 

« Après, que chacun veuille récolter ses lauriers là où il croit les avoir gagnés, c'est bien humain... » 

« Pour le reste, et ça ne concerne que moi, je dois t'avouer que je rigole doucement quand des gens s'octroient avec bien peu de modestie, la paternité d'une méthode ou d'une autre, sans avoir jeté un seul regard au-delà des frontières, dans ce cas précis là où elle a vu le jour et a été développée par des gens bien estimables et sans doute un peu moins persuadés d'avoir révolutionné le récifal »

 

Ces  propos sont clairement une attaque concernant ma moralité, destiné à me discrédité, et ce une fois de plus sur aucune base factuelle, mais avec pour seul arguments :

 

« Des chimistes aquariophiles, et probablement allemands, ont sûrement du y penser avant et participer aussi à cette conclusion »

 

Vous noterez le « probablement », on est face a du concret là, ou mieux :

 

« parmi les potes de Hans-Werner, il y en a certains aquariophiles allemands spécialement doués en chimie qui ont tourné le truc dans tous les sens avant même que ça ne passe la frontière, et même écrit des bouquins à ce sujet»

 

Bon, a la fin nous avons une piste limpide pour les lecteurs majoritairement francophone que nous sommes :

 

"Ratgeber Meerwasserchemie- Theorie und Praxis für Meerwasseraquarianer"  de Armin Glaser, publié par Rüdiger Latka Verlag en 2008. »

 

Voilà, en résumer on me tombe dessus sans ménagement, m’accusant tout simplement d’avoir pompé mon article en Allemagne.

 

Que puis-je face a ces accusations qui font apparemment beaucoup rire piquepique mais qui ne m’amuse pas du tout ?

 

Pour commencer, je ne parle pas un mot d’allemand.

 

Pour aller plus loin, j’ai avant de publier l’article (en janvier 2011) concernant cette méthode (que j’ai mis au point puis rédigé courant 2009 / 2010), fais préalablement des recherches d’antériorité sur internet, en français anglais et allemand (aidé évidement par les outils de traduction disponibles en ligne pour cette dernière langue), j’y ai consacré des heures et n’ai rien trouvé décrivant ce que je décrivais.

 

Concernant les ouvrages sur support papier, j’ai dans ma bibliothèque les 3 tomes de « l’aquarium récifal », de Delbeek et Sprung, ainsi que les volumes 1 et 2 intitulés « the modern reef aquarium »  de Fossa et Nilsen. Aucune description semblable au balling base carbonate non plus dans ces livres faisant référence, que je lis et relis depuis des années.

 

Et enfin, je vous rappelle qu’une méthode est la description d’un processus destiné a réaliser quelque chose. Une méthode doit donc pour être applicable être précise, juste, et correspondre dans un cadre donné avec un objectif défini. En ce sens, ce n’est pas parce que l’on peu lire « Carbonate » dans un article traitant de la supplémentation qu’il s’agit du Balling base carbonate comme je le décris.

 

Pour conclure, je n’accepte donc pas d’être accusé ainsi à la légère pour plagia ou pillage intellectuel et ce sans aucune démonstration valable, d’autant plus que cela fait quand même maintenant presque 5 ans que je parle de cette méthode.

 

Entendons-nous bien cependant sur un point important, puisque certain me pousse a le faire ici en affirmant le contraire :

 

Oui, j’affirme avoir écrit « la méthode balling base carbonate » suite à des expérimentations et un travail de documentation sur le sujet de la supplémentation dans nos aquariums. J’affirme également avoir trouvé « tout seul » que de simplement remplacer la solution d’hydrogénocarbonate par une solution de sodium carbonate pure dans le cadre de la méthode Balling, et sous réserve de le faire dans certaines conditions que j’ai identifié et validé empiriquement, permettait les avantages décrits dans la méthode.

 

Non, je ne prétends pas avoir découvert les propriétés du système tampon « carbonate / bicarbonate », cela fait partie du domaine public depuis des lustres, je me suis simplement donné du mal pour tenter de le comprendre au mieux pour mon application, n’étant pas chimiste de formation.

 

Mais cela n’exclut évidemment pas qu’une ou plusieurs autre personne ai eu la même idée, avant ou après moi, d’autant plus que cette idée est extrêmement simple. Je n’en ai simplement actuellement pas connaissance mais ce n’est pas faute d’avoir cherché cette information. Cependant et de toute façon, je ne vois pas en quoi cela serait problématique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Argfff cela me rappelle l'époque des premières rampes à loupiotes ou je passait pour un martien fraîchement debarquer...Heureusement que cette technologie n'as pas envahie nos bacs :)

 

Soit patient Greg et fais pas attention aux Meuuuuhhhhs ;)

Modifié par nonopp4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon... puisque je reconnais certaines de mes phrases... (et bien que je ne sache pas d'où tu as sorti les autres, qui ne sont pas de moi, et que je ne retrouve pas dans ce post):

 

Je n'ai pas remis en cause tes écrits, j'en serais d'ailleurs bien incapable, la chimie n'étant pas vraiment ma tasse de thé.

Au risque de finir en entrecôte à l'autre bout du récif (quel vision cauchemardesque! ;) ), j'ai simplement émis mon avis sur le fait que je trouve que tout ça manque de modestie et me fait parfois sourire, t'ai donné mon opinion au sujet de tes propos peu gratifiants quant à Cap Récifal, et je crois que j'en ai encore le droit sans qu'on crie à la diffamation.

Je ne vais pas non plus m'excuser de parler allemand, et d'avoir donc (mais pas forcément assidûment), consulté les écrits de certains auteurs germaniques, y compris sur papier, ce qui ne se laisse malheureusement pas traduire en deux clics sur le net.

Et pour finir, le livre très complet dont je t'ai cité les références est écrit par un chimiste allemand, aquariophile à ses heures, auteur sur livres et dans des revues aquario, et qui a lui-même expliqué dans son ouvrage SA façon de travailler avec des sels Balling.

Comme il le précise dans ce livre, et c'était aussi mon propos dans mes interventions précédentes, la méthode originelle de Mr Balling a été adaptée à plusieurs sauces plus ou moins heureuses et affublée de diminutifs ou adjectifs divers, au gré des humeurs de leurs "inventeurs", plus ou moins soucieux d'y coller leurs noms.

Je ne crois pas t'avoir accusé de plagiat, il me vaudrait pour ça avoir passé des heures à comparer les sauces sus-citées, ce qui ne m'intéresse guère.

Je sais ce que c'est que d'écrire un article, et respecte le travail accompli.

Une fois de plus, ce ne sont que ces guéguerres intra-muros Greg-Régis-Et-Je-ne-Sais-Qui qui me font sourire, pendant que sur l'autre rive du Rhin, d'autres (qui me semblent personnellement moins assoiffés de gloire) diluent aussi des sels à tout-va, publient et surtout s'amusent.

 

Là où nous tomberons certainement d'accord, c'est que mes interventions n'auront rien amené de constructif au sujet, ce que je regrette aussi!

Et désolé si tout ça t'a froissé, j'aime quand même vachement bien ton palétuvier!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, et bien on y a gagné un sujet à part entière et le privilège de partager nos expériences avec la MBBC.

Cette méthode ne plaira et ne conviendra pas à tout le monde, pour des questions culturelles ou ..... existentielles ;)  mais de mon point de vue, elle a plusieurs mérites dont celui d'être simple et peu coûteuse à mettre en oeuvre. 

Je peux ainsi m'étaler un peu plus .... et oh ... qui a dit que je m'étalais suffisamment :nan  

Après deux années d'utilisation de plusieurs RAC, et plusieurs mois de lecture et d'échanges avec les copains, j'avais deux options, passer à un plus gros RAC ou sauter le pas et tenter l'expérience. 

Tout n'a pas été rose, comme dans toute mise en place d'une nouvelle méthode, on doute, on vérifie et tâtonne.

Mais après bientôt six mois, l'expérience est positive et je me fais fort de peaufiner mon installation pour la maîtriser et la fiabiliser.

 

 

...

Au risque de finir en entrecôte à l'autre bout du récif (quel vision cauchemardesque! ;) ),....

 

Mais non, faut toujours que tu exagères .... pas cauchemardesque, gastronomique

Miam, pour moi ce sera bien saignante .... avec une bière merci  :requin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, puisque je ne veux pas mourir récifaliste idiot, je suis allé faire un petit tour dans l'article de Greg. C'est vrai Gregory que tu te bats comme un beau diable et que tu ne ménages pas ta peine ;)

 

Au sel sans sel près, j'y ai retrouvé les concepts évoqués dans la méthode bi composants que j'ai utilisée il y a bien longtemps, présentée par Stéphane Fournier dans la revue de l'ARA en 2001. Comme cet article est parfois cité ça et là et qu'il a disparu du net avec le site qui l'hébergeait, je me suis permis d'en joindre une copie ici : Calcium et Strontium à gogo (je la supprimerai si il devait exister des droits particuliers). J'avais retenu qu'il y expliquait comment, selon les besoins du bac, on peut modifier le ratio de bicarbonate/carbonate, en faveur de ce dernier pour remonter le pH. Je ne pourrai faire d'autre commentaire sur le fond puisque, définitivement, je dois assumer mon école buissonnière ce fameux jour "chimie".

 

Bref, la lecture du forum relatif à l'article, ne m'incite pas à modifier ma RACattitude, pas plus que celles relative au Balling ou au RAHRD, tellement tous ces calculs et ces problèmes d'approvisionnements ou de précipitations me paraissent bien compliqués. Mais je ne critique pas les utilisateurs. Respect ! Ce qui me fait réagir, ce sont plutôt les affirmations du type "le RAC fait baisser le pH", "avec le RAC le pH est inférieur à 8", "le RAC amène du CO2", "le RAC c'est compliqué", "le RAC c'est couteux"... Comme si il était besoin de dénigrer quelque chose pour en faire valoir une autre. Autant d'idées qui me paraissent fausses, préconçues et d'un autre siècle, tellement je ne reconnais pas le RAC dans tout cela, bien au contraire. Si nous devions faire l'inventaire des problèmes liés à chaque méthode lorsqu'elle est mal utilisée, nous n'en sortirions pas. Je préfère une argumentation honnête comme celle de Jaycee, qui ramène nos préférences à des choix plus culturels qu'autre chose.

 

Désolé, encore une fois, le chmilblick n'aura pas avancé avec mon intervention ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour l'article Denisio, ce qui est marrant c'est que hier j'ai lu ceci : Supplémentation en Récifal ou l'auteur en parle

Vu le titre de l'article facile à retenir

 

Ceci dit ta lecture relance mes envies ultérieures de démarrer un RAC

Modifié par filou95

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Concernant ce très bon article qu'est "Calcium et Strontium a gogo", et puisque de l'avis de certain,  aux sels utilisé prés c'est la même (!), je vous propose donc de répondre au utilisateurs de la méthode Balling base carbonate sur la base de cet article :D

Vous noterez que le vil usurpateur que je suis a quand même cité toute les sources dont il s'était servi pour arriver a sa méthode. Donc si vous cherchez des articles parlant de supplémentation, de PH et de sels en tout genre vous en trouverez quelque un a la fin de l'article. Vous y trouverez même un article disant qu'en ajoutant du sodium carbonate cela fait monter le PH.

 

Pour ce qui est du RAC Denis, et pour en avoir utilisé plus de dix ans, je fais en effet partis de ceux qui affirme qu'il fait baisser le PH, ce qui est simple a comprendre et qui a conditions autres identique ne peu en être autrement :

Il ne fournis que des "bicarbonates", qui sont de nature a baisser le PH contrairement au carbonate (base du système tampon)

Il ne peu pas avoir un rendement de 100 %, donc aussi bien réglé ou gros soit il, il relâchera dans le bac du Co2

 

Dans certain cas (beaucoup de cas d'ailleurs), ce n'est pas gênant, dans d'autre, cela peu devenir ingérable de l'expérience que j'en ai.

 

La parade comme déjà expliqué est alors de travailler avec un KH plus haut, mais on se retrouve alors avec 2 paramètres s’éloignant des paramètres moyen du milieu naturel, chose que je refuse dans mes bacs :

 

Un KH trop haut de 8 / 9 quand ce n'est pas 10 ou 11 env , au lieu de 6 / 7

 

Une quantité de Co2 "dissous" (pardonnez mois l'expression) supérieure également

 

Et alors me direz vous ?

Et bien depuis que je m'évertue a ne pas avoir ce genre de paramètres dans mes bacs, il se trouve que je suis au combien moins embêter avec par exemple des nécroses "inexpliquées", a me demander si ce ne serait pas un parasite ou pire, une bactérie qui serait responsable de tout cela.

 

Pour te donner un autre exemple, j'ai ré-installé il y a peu mon 1100 l, et après transfert des coraux (beaucoup), alors que je n'avais pas encore introduit de poisson, le PH au matin était de 7.7 avec un KH de 8-9 (eau neuve, la supplémentation n'était donc pas encore en place). Comment aurais-je pu améliorer cela avec un RAC ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une fois de plus, ce ne sont que ces guéguerres intra-muros Greg-Régis-Et-Je-ne-Sais-Qui qui me font sourire, pendant que sur l'autre rive du Rhin, d'autres (qui me semblent personnellement moins assoiffés de gloire) diluent aussi des sels à tout-va, publient et surtout s'amusent.

Des guéguerres il il en a eu, c'est vrai, et je n'ai en effet pas apprécié certain truc comme dit, sans avoir non plus envie d'y passé la nuit....

Maintenant, je ne m’arrête pas a ça, et mes dernières réponses n'ont rien a voir avec ces vielles histoires.

Cependant, je ne crois pas que cela vienne (trop) m’empêcher de rester objectif et d’être capable de m’intéresser au sujet plutôt qu'a son auteur, contrairement a l'idiot qui regarde le doigt plutôt que ce qu'il montre ...

Par exemple, et cela illustre ce qui pour moi est normal pour une simple question d’honnêteté intellectuelle, je cite (entre autre) en fin de mon article l'article de Régis (surprenant non ?). Pourquoi ? Simplement car j'y ai trouvé le coefficient entre la masse de carbonate ajouté et le KH résultant. J’aurais pu trouver cette information autrement mais cela m'avais facilité la tache dans la réalisation de mes calculs.

 

Pour ce qui est de la gloire et de s'amuser, je m'amusais très bien jusqu’à ce que l'on vienne me chercher les poux comme certains viennent de le faire. Côté gloire, la mienne dans cette histoire est simplement de voir qu’après moi, d'autre y vois également une bonne solution pour leur bac, le reste, m'en fou.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Allez, on se calme et reprenons le fil du sujet.
 

.Pour ce qui est du RAC Denis, et pour en avoir utilisé plus de dix ans, ..
Il ne fournis que des "bicarbonates", qui sont de nature a baisser le PH contrairement au carbonate (base du système tampon)
Il ne peu pas avoir un rendement de 100 %, donc aussi bien réglé ou gros soit il, il relâchera dans le bac du Co2

Une quantité de Co2 "dissous" (pardonnez mois l'expression) supérieure également

Et alors me direz vous ?
Et bien depuis que je m'évertue a ne pas avoir ce genre de paramètres dans mes bacs, il se trouve que je suis au combien moins embêter avec par exemple des nécroses "inexpliquées", a me demander si ce ne serait pas un parasite ou pire, une bactérie qui serait responsable de tout cela.

Pour te donner un autre exemple, j'ai ré-installé il y a peu mon 1100 l, et après transfert des coraux (beaucoup), alors que je n'avais pas encore introduit de poisson, le PH au matin était de 7.7 avec un KH de 8-9 (eau neuve, la supplémentation n'était donc pas encore en place). Comment aurais-je pu améliorer cela avec un RAC ?


Merci Greg pour ces explications.

Mais, pardonne moi, je ne suis toujours pas convaincu des maléfices du RAC.

Montée du pH : Le RAC est de nature... de nature, surement mais c'est sans compter avec les échanges dans le bac qui s'avèrent plus de nature à le faire varier. Non, décidemment non, depuis que j'ai utilisé un volume de RAC adapté au bac, je n'ai jamais eu de pH en dessous de 7.95 le matin, c'est à dire une moyenne journalière toujours bien au dessus de 8.0. Il en était autrement quand l'usage était aux RACs ridiculement petits, avec lesquels on obtenait le KH désiré à grands coups de CO2.

Excès de CO2 : La conception même du RAC permet d'affirmer qu'il subsiste un risque de voir une part de CO2 non dissout, se diriger vers le bac. En toute chose, il faut raison garder et jusqu'à preuve de mesurer cela, on ne peut quantifier ce risque et affirmer qu'il y a forcément excès. Du CO2 non dissout en sortie doit pouvoir se volatiliser. L'usage démontre, à la seule observation du vivant dans le bac, qu'un RAC correctement dimensionné et réglé n'est pas de nature à générer normalement un excès de CO2 dans le bac (pas plus qu'une dérive due à un composant de Balling). Pas très scientifique, tout cela, mais ce qui compte finalement, au delà des équations, c'est bien le comportement des animaux.

Pas de nécrose, pas de parasite, pas de bactérie pathogène... c'est bien et nous sommes nombreux à t'envier et à te souhaiter qu'il en reste ainsi. Est-ce le fait d'une méthode de supplémentation plutôt qu'une autre ? Je me garderai bien de trancher, il y a tant de paramètres en jeu et il existe malheureusement des bacs "sans problème", crashé rapidement sans que le propriétaire voit venir quoi que ce soit et qu'il puisse l'expliquer. Je veux bien quand même prendre quelques photos de la base de tes coraux, ce sera au moins l'occasion de mieux se connaître derrière un verre   ;) Ce qui me semble certain c'est que, quelle que soit la méthode, les risques de dérives sont bien moindres avec des méthodes automatisées, maitrisées sans mauvaise panne ou dérive d'un équipement, quel qu'il soit.

Je ne comprends pas ton dernier exemple. Oui, un RAC n'est pas fait pour remonter un PH et encore moins quand le pH est correct. C'est un peu comme demander "comment bâtir un mur avec une fourche". De mon côté, je remonte le pH avec ce qui permet de le faire, selon le cas des carbonates, du CO2, d'autres produits chimiques et parfois rien en attendant que le système s'équilibre. Pas besoin de méthode ni d'équipement particulier pour ça.

Bref, ces discussion visant à prêcher pour une méthode ou un matériel, surtout en se basant sur les points faibles de l'un(e) en omettant ceux de l'autre m'ennuient toujours un peu. Je ne suis pas un défenseur du RAC, simplement surpris qu'on ne sache pas encore toujours bien l'utiliser.

 

Je préfèrerais que l'on oublie ici le RAC et que l'on se polarise sur la supplémentation Balling basée sur le carbonate de sodium   :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un petit message pour expliquer mon orientation sur la méthode de supplémentation de mes anciens et mon nouveau bac. Un parcours qui n'a rien de fantastique et qui doit sûrement être le même que pas mal d'aquariophiles.

 

j'ai commencé il y a bien longtemps avec un RAH. L'époque où je débutais, je comprenais pas grand chose à ce que je faisait mais essayais quand même de maintenir tant bien que mal des paramètres. ça m'a vite saoulé avec les rechargements réguliers et trop fréquents à mon goût du réacteur.

 

Je suis ensuite passé en Balling à partir de produits de chez tridacna ou aquafair. De belles années avec des paramètres stable, de la couleur et pas mal de pousse des coraux. Je suis arrivé à un moment où j'injectais 300 ml/jour et les rechargements commençait à être plus fréquents (toutes les deux semaines) -> ça m'a saoulé.

j'ai fait le grand saut et je suis passé au terrible RAC. Au final, j'ai été assez satisfait de cet engin puisque assez facile à régler et une fois en route, on est tranquille. A l'époque, mon pH était correct et pas trop bas (pas de valeur en dessous de 8). Ceci est peut être du à la taille du RAC comme dit plus haut ? le RAC était fait pour bac jusqu'à 1500l et mon bac faisait 300l. Les contraintes étaient uniquement de vérifier régulièrement le débit, l'étalonnage des sondes pH et le bon fonctionnement de l'apport en CO2. L'inconvénient que je trouvais à cette méthode (pas de rechargement fréquent pour une fois :-)) c'était surtout l'encombrement de tout le matos. ça débordait du meuble et ça ne me convenait plus.

nouveau bac, nouveau départ. Ayant un peu plus de place, j'ai prévu des volumes de stockage plus important et donc passage au balling carbonate.

Et c'est vrai que je trouve le système de supplémentation vraiment simple et des paramètres stables. Mon pH est dans une plage de 8,1 à 8,3.

 

Mon choix s'est vu guidé par une simplicité de mise en oeuvre et d'entretien au quotidien.

Sur la santé du bac sur la durée, je ne sais pas si ce sera mieux ou pire entre telle ou telle méthode mais le fait de simplifier une partie de l'entretien, ça me permet de me concentrer sur autre chose.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

...nouveau bac, nouveau départ. Ayant un peu plus de place, j'ai prévu des volumes de stockage plus important et donc passage au balling carbonate.

Et c'est vrai que je trouve le système de supplémentation vraiment simple et des paramètres stables. Mon pH est dans une plage de 8,1 à 8,3.

 

Mon choix s'est vu guidé par une simplicité de mise en oeuvre et d'entretien au quotidien.

...mais le fait de simplifier une partie de l'entretien, ça me permet de me concentrer sur autre chose.

 

Je n'ai pas bien saisi :  le RAC était encombrant mais pas le bidon d'eau osmosée pour les préparations ni les réserves des deux solutions ? Je comprends bien que : nouveau départ -> nouvelle supplémentation, mais finalement, ce n'est pas l'encombrement qui a motivé ce changement.

 

Tu as trouvé le système vraiment plus simple... en passant du RAC à cette méthode ?  Idem pour l'entretien au quotidien ? Peux-tu préciser, parce que toute méthode "plus simple" sur ces deux aspects, m'intéresse aussi, même si pour l'instant, la supplémentation RAC ne m'occupe pas au quotidien et qu'elle ne me préoccupe que 3 à 4 fois dans l'année, pour un étalonnage et/ou nettoyage-rechargement, ou l'achat d'un des deux composants.

 

Ton péage est dans la plage 8,1 à 8,3 super ! C'est exactement la plage dans laquelle le pH oscillait avec le RAC sans rien toucher aux réglages durant des mois... avant que je démonte le bac :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sur mon installation, je trouve que c'est moins encombrant mon stockage Balling et mes pompes que le réacteur + l'instal CO2. Pour les bidons d'eau osmose, il en faut de toute façon pour l'osmolation...

Attention aux mots, je n'ai pas dit "plus" simple...

L'entretien c'est réglage initial des pompes doseuses et recharge des produits (peser, mettre de l'eau et mélanger).

Mesurer le kh régulièrement mais ça c'est indépendant de la méthode. Et le ajuster éventuellement le dosage si baisse de kh.

Je ne dénigré pas le RAC puisque j'avais quasiment les mêmes plages de pH (a 0,1 point près)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci,

 

Je sais bien que tu ne dénigres pas, j'ai seulement flashé sur la notion de "simplicité de mise en oeuvre et d'entretien".

 

Dans ton cas, tu réalises une recharge des produits à quelle fréquence et pour quel volume de l'installation ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Arfff ! En effet, c'est un peu trop tôt pour se prononcer.

Merci.

 

Comme je revois mon installation à la baisse, j'aurais aimé pouvoir évaluer le besoin de rechargement pour environ 800 litres.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Récemment ici   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici