Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

bentho

Identification prédateur - ver ?

Messages recommandés

un petit labre, un petit mandarin 3 cm . Beaucoup d'escargot des sables, strombus, trochus...... et des nasarius, des stomatella, des turbos......

 

Et toutes les coquilles vides se trouve dans le même coin ...... juste devant la tanière du vers mais il n'y était surement pas seul alors.. La pierre en question est ma plus grosse. la baes fait 40 cm sur 30.....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est un Pseudeurythoe, détritivore sans danger malgré son air suspect !

Si un animal meure ou agonise, ils vont faire leur boulot et aller le bouffer mais il ne sont pas la cause de sa mort.

 

J'en ai un bac truffé et en plaisantant je disais que j'en faisais l'élevage quand le bac ne contenait pas encore de poisson.

 

J'ai dans ce bac des Stonogobiops nematodes avec leur crevette depuis 3 ans, qui vivent dans des terriers où ces vers aiment à y trouver refuge.

Ils cohabitent et de temps en temps je peux voir un gobie s'énerver contre un des vers trop prompt à se jeter sur un granulé ou autre nourriture en lui tapant sur la tête avec sa bouche.

 

Par contre à ne pas prendre avec les doigts, leurs soies sont très urticantes et provoquent des douleurs désagréables. J'ai même eu un doigt gonflé et douloureux pendant une semaine un fois.

Si on s'y fait prendre, on peut voir les "poils" fins et blancs plantés dans la chair et il ne faut pas frotter. Quand cela m'arrive, Je trempe mon doigt 20 à 30 secondes dans l'acide chlorhydrique, ce qui dissout les poils, avant de rincer abondamment à l'eau du robinet.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le mieux est de mettre rapidement les zones touchées sous (ou dans) l'eau la plus chaude possible (sans se brûler) pendant une trentaine de secondes. Les grosses protéines contenues dans ces "poils," et à l'origine de l'oedème et des démangeaisons sont très fragiles à la température.

A ce stade, je propose de virer les poils en frottant avec une serviette, de préférence dans le sens des poils.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

salut Bentho , connaissant bien se type de prédateur , et en lisant tes commentaires ( coquilles vides rassemblées ! etc ... ) tu es en présence malheureusement d'un "EUNICE" :horreur: regarde sur le net l'individu ! aucuns pièges connu , la seule façon est de retirer la pierre ou il a fait son nid et de le faire sortir , ne tire surtout pas dessus

dlteck2000_20120324090649.jpg

bonne chasse . kenavo . Francky

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello,

 

J'y avais également pensé mais difficile de le certifier sans l'avoir vu.

 

En effet il y a peut être une Eunice, le petit tas de coquille vides est caractéristique mais, ça peut aussi être dû au hasard du brassage et de la sédimentation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  • Récemment ici   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici