Aller au contenu
Logarithme

Chaetodon ephippium en récifal

Messages recommandés

Bonsoir Sabine, bonsoir à tous,

« Malheureusement @Logarithme n'est pas passé ici depuis novembre 2017, je doute que tu ais une réponse de sa part »

Heu si, si, quand je vois que j’ai une question, je réponds sans problème, c'est juste que la fois d'avant quand il y avait eu un message, j'ai répondu tard parce que je n'avais pas activé la notification par mail et que je ne viens pas souvent sur le forum. Mais là, c'est réparé. Bon, ça envoie sur une adresse poubelle que je ne consulte que deux ou trois fois par semaine, du coup j'ai quand même trois jours de retard :hihi.

« Je me dis que peut être Loga s'est abonné a son sujet et recevrait des updates par mail, le menant de nouveau jusqu'ici? »

Bingo ! Je réfléchis (la nuit porte conseil) et je poste une réponse détaillée demain :bonjour.

A+

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Re-bonjour,  

@Sabine :

Citation

Je suis tombée [sur ce topic] car je cherche un prédateur naturel pour des éponges tubes noires qui sont en train de se répandre dans tout mon bac, ainsi que contre les anémones Thalassanthus aster (bonne résolution 2019, je me décode à lutter contre mes invasifs !).
Je lis donc dans ton témoignage que l'Ephippium serait efficace contre les éponges noires, peux tu me dire si cela ressemble bien à celles ci:
https://fr.reeflex.net/tiere/1555_Demospongiae_sp.htm
(des tubes à la base blancs, qui en se développant deviennent noirs)

Alors :
- les éponges noires chez moi ne sont pas tubulaires mais encroûtantes, comme sur l’une des photos postées dans mon dernier message avec photos (20/04/2016). A priori, je pense que ça pourrait intéresser le poisson. Dans l’absolu, il doit bien y avoir des espèces qui se défendent en étant toxiques ou pas bonnes, mais les éponges sont quand même en général appréciées par tout ce qui est poissons anges ou poissons papillons (sauf sans doute les spécialistes alimentaires, par exemple les corallivores stricts).

- les Thalassanthus aster, c’est la première fois que j’en entends parler. Je n’en ai jamais eu dans mes bacs, seulement des Aiptasia et des Manjano (ce qui est déjà bien). Je ne saurais pas dire si un Ephippium les mangera, il faut voir la consistance que ça a. D’après des photos sur Aquaportail ça ressemble à une sorte de petit corail mou, et certains ont la peau coriace, le seul corail mou que j’ai dans le bac, le Chaetodon n’y a jamais touché, et c’est même difficile à déchirer à la main, il faut couper avec une lame pour en enlever quand il a trop poussé. A voir donc sur un spécimen vivant, parce que sur photo, je ne peux pas me prononcer. Si ça se déchire aussi bien qu’une Aiptasia ou une Majano, je pense qu’il y a bon espoir.

Citation

J'hésitais entre lui ou tenter Pygo ou Navarchus (ou les deux).

Je dis toujours, quitte à tenter les deux, autant en prendre deux de la même espèce (mais ça, ça dépend du volume).
La comparaison avec le Pygo ou le navarchus, je ne peux pas la faire, n’ayant eu aucun des deux. Le Pygo semble quand même difficile à tenir si la provenance est douteuse ou si l’on n’arrive pas à l’acclimater aux nourritures classiques (sensible aux points blancs aussi apparemment, donc UV au moins les premiers mois), donc provenance mer Rouge obligatoire comme tu dis pour éviter les déconvenues, alors que sur ce plan-là l’ephippium, selon mon expérience, et le navarchus (d’après ce que j’en ai entendu et lu), sont beaucoup plus simples. Tout ça vaut pour des poissons achetés relativement petits, parce que les adultes ou sub-adultes, c’est une autre paire de manches, surtout le Pygo et ce quelle que soit la provenance.

Citation

As tu noté des prédations nouvelles sur les coraux ?

Concernant les coraux : d’abord, je n’ai plus le poisson depuis juin 2017, j’ai en effet décidé d’arrêter un de mes deux bacs (problèmes de temps et de place). Je l’aurai donc gardé un peu moins de trois ans (34 mois).
Pour des raisons d’attachement et de volume disponible, j’ai choisi de garder les perideraion (dont l’un va sur ses 12 ans) ainsi que tous les coraux que j’ai depuis longtemps, dont certains, incompatibles (Discosoma, Zoanthus), étaient dans mon bac à clowns pour les isoler du Chaetodon. Les autres poissons dont l’ephippium sont donc allés voguer vers de nouvelles aventures, car je ne disposais plus, dans mon bac, de l’espace nécessaire : j’ai installé une décantation directement dans le bac, pour réduire le bruit & la tuyauterie, donc ça a diminué la longueur de la cuve et rendait problématique la conservation de poissons relativement grands comme des papillons ou un chirurgien.

Revenons-en à nos moutons ou plutôt, aux coraux :
Donc non, tant que j'ai eu le poisson, je n’ai pas constaté de prédation nouvelle : il tapait très modérément, mais sur des coraux qui poussent correctement (brassage et lumière ok, trio pH-KH-calcium ok) ET dans un volume adéquat pour qu’il y ait assez de pièces et répartir les éventuels grignotages, ça passe comme sur des roulettes. Il faut comme dit plus haut dans un vieux message bien soigner l’alimentation, ce n’est pas sûr qu’un poisson nourri juste aux artémias ou aux granulés reste si sage. Il peut être bon aussi, si tu as un bac annexe, de faire tourner quelques roches pour apporter de la nourriture fraîche (algues, éponges, Aiptasia, Majano etc.). Je précise que j’ai eu un deuxième bac pendant toute la durée où j’ai possédé ce poisson, je pouvais donc sortir immédiatement un corail en cas de problème. Tu as un bac à clowns, donc c’est un bon point (si tant est qu’il y ait de la place dedans).

Citation

J'ai ma collection d'Euphyllia que je souhaiterais conserver, et qui prennent tant d'ampleur que je ne pourrais pas les caser dans mon bac à clowns).

Clairement, les Euphyllia ne pourront à mon avis pas être conservés avec un ephippium, ça me semble compromis d’avance. J’ai bien eu un Favia avec lui, c’est certes un LPS mais avec des polypes complètement différents de l’Euphyllia. C’est la première chose qu’un papillon repèrera dans ton bac, avant même les éponges ou tes anémones Thalassanthus. Avec les polypes qui ondulent dans l’eau, je ne donne pas 24 heures pour qu’il aille y goûter. Ca n’empêche pas de faire le test si tu achètes ce poisson, on n’est pas l’abri d’une bonne surprise, tu peux laisser tes Euphyllia au début, il faut juste leur avoir prévu une place ailleurs.

A+

Loga

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Tiens, dans mon message ci-dessus j'avais finalement supprimé un passage sur un 6000 litres envahi d'éponges bleues par peur de ne pas retrouver l'article, mais je viens de remettre la main dessus :

http://www.reef-guardian.com/portrait-decennal-d'un-aquarium-recital-de-6000-litres-329-article.html

Voir la partie 1996 - l'invasion par l'éponge. Ils disent que la croissance des éponges a été arrêtée en réduisant les phosphates.

Il peut être intéressant de chercher des articles originaux. Knop est allemand, faut voir si tu lis la langue de Goethe, moi pas :siffle...

 

A+

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Récemment ici   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici