Aller au contenu
bubble_maxi

Cube FO + Mous 1330L PMMA - bubble_maxi

Messages recommandés

je suis en pleine réflexion sur le support de pv justement ....

je le met ou pas ....

 

il m oblige a une couche de sable autour de 8cm, ce qui en effraie certain.

on risque, même si il est super jolie en acrylique   ;)))) de le voir, un peu, trop ..

 

cela complique les choses effectivement, l'intérêt en devient peut être discutable.

 

bref, go nogo ....

Modifié par bubble_maxi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au delà du sempiternel débat "pour ou contre le sable", il me semble qu'une couche de sable inerte (sable sec au démarrage du bac) ne t'apportera que des problèmes sur la durée.

Il est très difficile de rendre un sable "vivant", c'est à dire habité de milliers de petits organismes qui recyclent sans cesse ce qui s'y trouve.

Or, dans ton cas, la prédation sera très forte, car tu comptes introduire une population piscicole importante.

À mon humble avis, il n'y a aucune chance dans ce cas de figure d'espérer avoir un sable vivant, qui s'autorégule.

Il va probablement devenir une zone très sédimentée, avec des conséquences peu controlables, ce qui constituent d'ailleurs depuis belle lurette le fond de commerce de la fraction anti-sable, à savoir une accumulation de sédiments, donc de Po4, et plus tard d'algues indésirables.

D'où ma suggestion d'y placer un plénum, sous une couche de 9cm de sable en 2 à 5mm de granulométrie, ce qui permet une bien meilleure convection et un taux d'oxygène encore mesurable dans les couches profondes (certes très très peu, mais mesurable).

Quoi qu'on en dise, cela représente sur la durée une différence non négligeable d'avec le DSB classique, du moins à mes yeux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors pour étayer un peu ma critique...
 
J'ai vécu avec mon premier bac, des problèmes liés à des nitrates indécents. Il faut dire qu'à cette époque, le brassage était à ses balbutiements (ni Stream, ni wave box et encore moins d'oscillateur) et mes connaissances sur le sable, ses bénéfices et ses risques, étaient bien maigres, c'est dire ! je m'étais donc résolu à réaliser mon second bac en développant des moyens pour "gérer" ce maudit sable auquel je tiens ! Support de PV et pompe pivotante de brassage sous le décor étaient les deux armes principales de cette guerre anti NO3. Le support d'origine était constitué de trous modestes ;  il était recouvert d'un grillage plastique à maille carrées de 2 cm qui s'est vite bouché au fil des mois, avec tous les petits morceaux de PV ou de bris de coraux qui ne manquent pas de tomber. Ce support a été vite remplacé  par des tubes PVC espacés de 10 à 15cm. Cela supposait de n'utiliser que des PV larges, dans le sens d'un meilleur brassage au sein des PV. La pompe turbelle de 2000 l/h que je pouvais orienter à souhait envoyait d'un flux puissant, surtout avec une sortie en bec de canard, permettait de repousser tous les débris, gros et petits, dessous le décor, mais il faut l'avouer pas au delà d'un rayon de 40 à 50cm. Une partie du sable était ingérable au delà. Compte tenu de cette bonne efficacité (dans ce rayon), j'ai trouvé que c'était une fausse vraie bonne idée que de voir sur le net, des barrières destinées à empêcher le sable d'aller sous le décor. En effet du sable et des sédiments se déposent inévitablement sous le décor et la barrière de protection devient alors une barrière infranchissable, anti évacuation, à l'opposé du but souhaité.
 
Si j'arrivais à maitriser les sédiments sous les PVS, cette maitrise avait sont lot de points négatifs : soit le brassage sous PV était permanent avec des bruits de vibrations, soit je le réalisais occasionnellement en soulevant une masse de sédiments aux effets pervers. Le support ne permettait pas toujours une bonne stabilité des PVs, sans compter la difficulté à cacher ces tubes PVC inesthétiques. Bref, les avantages ne m'ont pas paru compenser les inconvénients. J'avais l'impression que les améliorations du brassage étant, je devais pouvoir obtenir le même résultat sans ce support. Cela a été confirmé plus tard. En effet, chaque réfection du décor a été l'occasion de diminuer ce support jusqu'à son abandon sans que la maintenance en soit affectée. Progressivement, je me suis orienté vers un décor réalisé de blocs démontables, posés sur des pieds réalisés dans les PV, qui permettaient une bonne assise, leur déplacement à volonté, une réfection partielle sans problème avec une bonne circulation au niveau du sable  (une faible épaisseur) et si besoin, son siphonage, tout cela s'est avéré finalement plus facile à gérer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

 

Merci de tous vos retours très constructif,

J'ai abondonné la boîte a sédiment, au profit de pieds de 6cm en pvc sous les pvs.

Je suis en cours de montage de la colonne.

Très vite des photos.

 

Encore une fois merci.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors, cela commence par prendre forme

cela prend enormement de temps,

montage au ciment prompt + attache fil inox 318 a la colonne central

 

il y a plein de passages entre les roches, plein de cachettes pour les petits futurs habitants

 

post-2220-0-52307400-1450341399_thumb.jpg

on voit bien ici le support en tube PVC (adieu le support pmma)

post-2220-0-25490100-1450340854.jpg

J1

post-2220-0-01315900-1450340855.jpg

J2

post-2220-0-58594400-1450340855.jpg

J3

 

ce n'est pas courant comme empilage je vous l'accorde

et pour le brassage je n'ai pas encore trouvé l’idée du siècle ...

se sera un brassage circulaire, avec inversion du sens de rotation

mais il faut que je trouve comment placer les pompes le plus discrètement possible.

Modifié par bubble_maxi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je rejoins les remarques de Tom31. A y regarder de près, il y a des caches mais plutôt pour de petits poissons. Ce sera plus difficile pour

A.japonicus, A. leucosteron, Z.flavescens, Z. xanthurum, B.conspicillum, C.rostratus H. acuminatus ou P. imperator.

 

Même si ce seront les coraux qui donneront l'allure finale (il ne faudra pas se tromper entre les espèces buissonnantes, tabulaires ou en plateaux), tu pourrais te permettre de déborder plus radialement (sans empêcher la lumière), ne serait-ce que pour casser la régularité de cette colonne centrale.

 

Pourquoi-pas des pieds en PV au lieu de PVC ? Certes il y aura du sable mais c'est quand même plus esthétique si le sable venait à sortir.

 

Bonne continuation :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors pour les pieds en PVC, maintenant que la colonne se tient d'elle même

certain vont pouvoir être enlevé.

 

même si mon bac a décantation a disparu, j'ai gardé mon système d'aspiration de fond, vu la hauteur d'eau c'est je pense nécessaire.

les roches posent donc sur une partie de cette aspiration, mais les tubes vont être caché par le sable et les roches qui vont être ajouter au niveau du sol

(ajout de caches grand format, pour éviter une crise du logement)

 

des gorgones, j'adorerai, il faut voir la maintenance, et qu elles ne servent pas de déjeuner a mes poipois

Modifié par bubble_maxi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

des gorgones, j'adorerai, il faut voir la maintenance, et qu elles ne servent pas de déjeuner a mes poipois

 

Les gorgones symbiotiques (des Caraïbes ou d'ailleurs) ne présentent aucune difficulté et certaines sont belles sinon par leurs couleurs, au moins par leurs formes. Je ne connais pas de prédateur parmi les populations habituelles de nos aquariums.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

partie colonne terminée

 

post-2220-0-44929100-1450571578.jpg

face avant

post-2220-0-30311900-1450571579.jpg

gauche

post-2220-0-19125300-1450571580.jpg

droite

 

ça ne rends pas terrible en photo le réel est bien plus sympa

 

il me reste un stock important

post-2220-0-80314800-1450571580.jpg

+ environ la même quantité qui est resté dans la pièce technique

 

pour caser tout cela dans la décantation, plus les 20 a 30 kilos que je vais acheter en vivant il va falloir

une énorme décante .... (je vais en ajouter encore deux trois au fond du bac).

j'en revendrai certainement au bout d'un an, une fois bien ensemencé

 

j'attends mes pièces en découpe laser pour la surverse, en attendant je commence l'installation de la pièce technique: (meuble, evier, ecoulement ... ) et la cao de mon éclairage,

Je penche pour le moment sur des leds 10000k 50w bridgelux, leur problème c'est le refroidissement. Une énorme dissipation sur une toute petite surface. L'autre solution un panel de led de 3W, autant de puissance mais une dissipation bien mieux distribué. réflexion a venir, la simulation thermique va aider ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Récemment ici   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici