Aller au contenu
Jaubert

Commentaire de l'article "OTS" de ZebrasO'mag n° 39

Messages recommandés

Merci pour ce témoignage, professeur.
 
C'est vrai que les deux photos superposées de gauche, du même bac (on reconnaît bien dans chacune les massifs), donnent des effets différents. La photo du bas est bien loin de celles photoshopées, colorées, que l'on voit habituellement Outre Atlantique On va dire pour le dédouaner, que ZebrasO'mag ne succombe pas à cette mode, haute en couleurs, qui nous sature  ;)
 
Nul doute que l'auteur de l'article souhaitait illustrer ses propos, quite à dénaturer la réalité, sans vouloir porter atteinte au propriétaire du bac. Le bac n'étant pas identifié, peu de lecteurs auraient fait la relation avec un aquarium du Musée océanographique de Monaco. Mais si j'en avais été le propriétaire, nul doute aussi que j'aurais souhaité rétablir la vérité. Merci donc pour ce témoignage et rendons à l'aquarium de Monaco tous les mérites qui lui reviennent... et à ZebrasO'mag la sanction qui va nous donner l'occasion de ressortir notre vielle mallette poussiéreuse d'instruments de torture :)

 

 
Pour en revenir à l'article de Sabine Penisson sur Le syndrome du vieux bac, il me parait bien identifier toute la problématique. Si il y a vingt ans, le dépérissement des bacs semblait plutôt lié au matériel qui n'était pas en mesure de traiter l'eau sur le long terme favorisant ainsi les déséquilibres et la prolifération des maladies, aujourd'hui, on peut bel et bien évoquer, bien souvent, l'aquariophile lui-même. Qu'on se le dise, la régression du vieux bac n'est pas exclusivement le fait des vieux aquariophiles, pas plus que des aquariophiles vieux  :D  Nous profitons aujourd'hui des nombreuses avancées technologiques et biologiques en même temps qu'une meilleure compréhension des mécanismes en jeu. Dès lors, le récifaliste devrait, bien moins qu'auparavant, être confronté au dépérissements général de son aquarium s'il pouvait lui accorder la même attention qu'à ses débuts. Sabine développe bien tout cela ; elle évoque longuement l'appauvrissement en espèces de la microfaune, je rajouterais aussi la régression de la diversité bactérienne.  Je vous invite à découvrir cet article intéressant... sans prêter grande attention aux photomontages :tapechaise 
Contre la régression du vieux bac, nous disposons depuis peu d'un atout majeur : les analyses (Triton, ICP-OES...) qui permettent de déceler des dérives chimiques d'éléments majeurs ou à l'état de traces, insoupçonnées auparavant.  Malheureusement, même attentif, le meilleur aquariophile n'est pas à l'abri de ce fléau qui dévaste lentement et de plus en plus fréquemment bien des aquariums : la prolifération des maladies et parasites accélérée par les échanges entre aquariophiles contre lesquels nous somme bien souvent impuissants.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

il y a une question que je me pose:

 

Y a t'il marqué quelque part que le bac présenté est celui du bac G6 de Monaco?

 

 

Si oui, je peux comprendre ce commentaire.

 

Si non, quel est le problème dans ce cas?

 

 

Parce que quelque part, c'est une mise en scène pour illustrer l'article..Un vieux bac, ca ressemble plus a un champ de coraux morts et/ou en perdition plutôt qu'a un bac manquant de couleurs. Je doute très très fortement que Sabine ai voulu dénigrer le Musée Océanique de Monaco par le biais de ce photomontage. Et sans votre intervention, je n'aurais jamais su où cette photo aurait été prise ;)

Modifié par Calypso

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

.. Y a t'il marqué quelque part que le bac présenté est celui du bac G6 de Monaco?

Si oui, je peux comprendre ce commentaire.

Si non, quel est le problème dans ce cas?

 

Tu sais bien que même non cité, rien ne reste longtemps anonyme et certainement pas quelque chose de public. C'est ainsi, avec l'internet et ses réseaux sociaux, la communication va très vite, quoi que l'on fasse. Il me semble que "Jaubert", ne reproche pas le fait de mettre une photo post-traitée, ni que cette photo représente un bac de l'Aquarium de Monaco. Mais que dans le contexte ou cette photo est présentée on puisse lui associer une situation désastreuse de leur aquarium, qui ne reflète pas la réalité. Dès lors, si l'Aquarium de Monaco estime qu'il y a "détournement d'image", autrement dit de son image, on peut comprendre son désir de rétablir sa vraie image.

 

"Quel est le problème dans ce cas ?" C'est vrai qu'un tel détournement n'est pas forcément préjudiciable à l'entreprise. Aujourd'hui, dans de telles situations, de nombreuses sociétés exploitent l'évènement comme un buzz marketing !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Disons que cela reste un magasine a diffusion restreinte en comparaison du nombre de récifalistes présent sur le net.

Avec une telle publication, c'est clair que la diffusion a dépassé le stade des lecteurs de zebrasomag.

 

Une simple publication dans le dit magasine aurait surement été plus judicieux comme choix pour rétablir la vraie image. Ce qu'ils feront surement d'ailleurs si c'est demandé. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour bonjour, 

 

Alors si je peux me permettre, puisque je suis l'auteur de l'article en question... ;)

Et avant tout, sachez que j'écris cela en découvrant le post, sans avoir d'infos de la part de Zebraso'mag, donc je vous donne MA vérité, qui ne sera peut être pas celle du magazine ou du graphiste... juste ma partie du boulot: 

- J'écris l'article

- Je propose des images personnelles en illustration, qui sont parfois complétées par des images d'autres provenance. 

- Je propose des légendes pour chaque image qui a été sélectionnée par mon rédacteur en chef, que ce soit mes images ou celles des autres provenances.

- et je découvre ensuite le magazine fini tout comme vous, en le recevant par la poste

 

Je souhaite préciser que: 

1 - J'adore le Musée Océanographique de Monaco, j'y traîne mes bottes -et mon objectif- régulièrement, je suis une grande fan, et j'ai le plus grand respect et la plus grande admiration pour les équipes qui y travaillent et qui font de cet aquarium un des plus beaux qu'il m'ait été donné de voir. En tant que voisine, j'y vais donc souvent, et je ne suis jamais déçue, les animaux sont toujours en pleine forme, les installations sont belles... bref, je n'y ai jamais vu un bac qui ressemble de près ou de loin à la partie droite du photomontage incriminé, je le dis haut et fort!

 

2 - Je demande toujours à ce qu'on nomme en légende la provenance de l'image, quand il s'agit d'une photo s'ensemble provenant d'aquarium public. Si cela a été omis cette fois -ci, c'est parce que les deux images des deux bacs différents étaient mises côte à côte (mais non "fondues") dans ma version du doc de travail pour faire des légendes, et que j'ai fait une légende unique pour ces deux photos. Les deux photos livrées étaient des plans d'ensemble, sans désaturation ni "harmonisation" de couleurs. L'une est celle évidemment du très imposant et sublime bac Djibouti de 37 000 litres, l'autre d'un bac de 400 litres d'un "vieux de la vieille" qui se reconnaîtra peut être ;) ... Donc j'ai donc volontiers légendé ces deux photos côte à côte mais non fusionnées sous une seule légende. Pour moi, il s'agissait juste de montrer un beau -magnifique- bac, et un disons poliment plus érodé par le temps. J'aurais pu donner une photo de mon bac ou de n'importe quel bac en bonne forme pour faire cette comparaison, mais j'ai justement choisi le bac Djibouti car il est à mes yeux l'exemple même d'un bac sublime que les années ne font qu'embellir!! C'est donc tout l'inverse qui a été interprété ici!!

 

Cela aurait été souhaitable que le Professeur Jaubert contacte la rédaction de Zebraso'mag, qu'il connait. Je déplore un peu ce "web bashing" alors que personne à la rédaction n'a été contacté pour en discuter et avoir le point de vue de chacun... 

 

Pour finir, je vous livre la photo originale de ce sublime bac Djibouti à l'aquarium de Monaco ;) ... comment oser le traiter de victime de l'OTS??

 

Mes salutations à toutes les vieilles branches récifalistes que je vois ici :) Que vos bacs ne soient jamais touchés par ce mal pas si mystérieux!

 

Amicalement,

Sabine

post-400-0-57598800-1478718335_thumb.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

- J'écris l'article

- Je propose des images personnelles en illustration, qui sont parfois complétées par des images d'autres provenance. 

- Je propose des légendes pour chaque image qui a été sélectionnée par mon rédacteur en chef, que ce soit mes images ou celles des autres provenances.

- et je découvre ensuite le magazine fini tout comme vous, en le recevant par la poste

 

C'est le problème récurrent de notre société... des hôpitaux...des états?

On fait des réunions tous les quatre matins et au bout du bout ?

 

Stratèges k, stratèges r, ... au bout du bout... ?   ... Dompail.

 

Bonsoir Monsieur Jaubert.

Bonsoir Madame Penisson.

 

Respect à vous deux. 

Respect pour votre travail!!!

 

Excusez-moi d'intervenir.

 

( C'était juste pour que je dise demain à mes copains que Monsieur Jaubert m'a ( peut-être)  lu hier soir...).

 

PS: Dompail, ne m'en veut pas, mais il est vrai que quand on fait tout soi-même...

Re-PS: Quand je dis stratège r, c'est une façon de parler...

 

Bien amicalement.

 

Re-re PS: Je fais parti de ceux qui ont connu le OTS, mais en fait, comme le précise Sabine dans son article, c'était plutôt le

syndrôme du vieux con... 8) 

Merci Sabine, tu m'as ouvert les yeux ( il fallait juste que j'enlève ces p... de lunettes). ;) 

 

Re-re-rePS: Il me semble que les jaunes de l'originale sont moins jaunes que l'originale?

Mais bon, en ce moment, tout le monde se trumpe...

Modifié par LOIC63

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cela aurait été souhaitable que le Professeur Jaubert contacte la rédaction de Zebraso'mag, qu'il connait. Je déplore un peu ce "web bashing" alors que personne à la rédaction n'a été contacté pour en discuter et avoir le point de vue de chacun...

 

Je partage grandement ce point de vue ;)

D'autant plus que c'est la deuxième fois en très peu de temps que Cap-Récifal est "utilisé" comme un simple vecteur de communication pour faire valoir publiquement d'éventuels différents entre la rédaction de Zébraso'mag et Monsieur Jaubert...

Je rappelle pour mémoire que le droit de réponse, régi par l'article 13 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse, précise que la demande doit être expressément adressée au directeur de la publication.

Je rappelle aussi pour mémoire que Cap-Récifal est un site dédié au partage de la connaissance en matière d'aquariophilie récifale et que Monsieur Jaubert y est bien sûr le bienvenu et que nous aurions grand plaisir à échanger avec lui dans l'avenir, lui prouvant de facto que nous ne sommes pas uniquement des gardes champêtres mobilisables pour de ponctuels "avis à la population, oyez, oyez, braves gens" ;)

Nous pourrions donc profiter de l'occasion qui nous est offerte pour poser des questions quant à ce superbe bac objet du présent topique et je gage que son créateur y répondra avec bonne volonté et cette fois dans notre intérêt commun ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour kactusficus,

 

Merci d’avoir compris ma surprise et merci, aussi, pour vos explications.

 

Cela dit, votre article je trouve que votre article est bien fait et bien documenté et utile, même si je ne partage pas tous les points de vue exprimés.

 

Pa ailleurs, sachez que je n’ai pas contacté la rédaction de ZebrasO’mag parce que la démarche que j’avais faites à propos d’un autre article publié dans le numéro 38 avait été l’objet d’une fin de non recevoir.

 

Cordialement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour chysopolis

 

Ce n'est pas si rare que ça dans la presse en général et j'ai eu l'occasion de m'en apercevoir dans un tout autre cadre.

 

L'auteur envoie son texte et ses photos à la rédaction et ce sont d'autres personnes qui font la mise en page, souvent au dernier moment et dans ma précipitation de telle sorte que l'auteur n'a pas la possibilité de voir à quoi ressemble son article avant publication.

 

Dans les magazines scientifiques le choses ne se passent pas de cette manière.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

suite à un article ancien sur les poissons lime, j'ai contacté la rédaction de ce magazine pour leur informer de quelques erreurs au sujet du poisson lime oxymonacanthus longirostris.

j'ai reçu une réponse qui prenait en compte mes informations.

hélas, cette revue par ailleurs très intéressante, n'as pas trouvé nécessaire de rétablir quelques  vérités actuelles,objectives et vérifiables.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'un autre côté, faut pas non plus trop cracher dans la soupe car, à part zebras'Omag, y a-t-il d'autres ouvrages papier  pour s'informer sur l'actualité récifale ?

 

Alors, effectivement, tout n'est pas rose, il y a sûrement quelques feedback à régler ( communication...) , mais bon, il ne faut pas toujours voir le verre à moitié vide, les articles sont tout de même constructifs.

 

Bien amicalement.

 

Il faudrait qu'ils prévoient un encart ou une page spécial(e) erratum...?

Avec les "doléances" des lecteurs et une rectification de leur part.

Une sorte de courrier des lecteurs...ayant le soucis du détail. ;)

Une sorte de... glasnost... 8)

Modifié par LOIC63

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il est en effet très surprenant qu'une rédaction sérieuse laisse passer ce genre de chose.

 

Bienvenue sur Cap, Chrysopolis, et grand merci pour ce premier post qui malheureusement nous informe peu sur ton installation et encore moins sur ton expérience...

Je me permets d'insister sur ce point car cette première "intervention" est porteuse d'un jugement de valeur fort négatif sur la rédaction d'un magazine de la presse écrite, magazine dont les rédacteurs et responsables éditoriaux ont un nom, une adresse et, pour une écrasante majorité d'entre eux, une expérience et une antériorité connues de tous dans le récifal... alors que tu ne nous soumets pour ta part qu'un pseudonyme. Bref, il serait tout de même intéressant de savoir "qui critique qui" ;)

Question de principe...

Et justement, parlant de principes, au risque de paraitre "très vieille France", considérant que mon post ci-avant a été totalement ignoré, je crains que vous n'ayez oublié les uns et les autres de remercier également et au premier chef Cap-Récifal pour avoir si gentiment relayé des doléances ne nous concernant pas.

Dans le même esprit, toujours aussi "vieille France", nous contacter au préalable et donc avant la mise en ligne d'un topique sous forme d'un droit de réponse auquel nous ne sommes en rien lié, eut été mieux séant.

A l'avenir, si vous souhaitez vous adresser à la rédaction de Zebraso'mag ou à l'un de de ses rédacteurs, à mon sens, mieux vaudrait les contacter directement (ou même ici mais par MP s'ils sont membres du site) ;)

Pour conclure une bonne fois, Cap-Récifal se voit contraint de renoncer à son emploi de garde champêtre et craint que vous ne soyez désormais contraint de rechercher d'autres intervenants (et si possible préalablement postulants) pour ce que vous semblez considérer comme une basse besogne de communication, ne nécessitant aucunement l'obligation d'adresser ne serait-ce qu'un mot de votre prose à la piétaille en charge de la gestion du site.

Les portes restent bien sûr grandes ouvertes pour tous partages de connaissances sachant que nous sommes sensibles à tous les modes de maintenance à condition bien sûr qu'ils soient respectueux du vivant et c'est bien évidemment le cas de la "méthode Jaubert" ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Récemment ici   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici