Aller au contenu
Denisio

Pompe Jebao DCP 8000 et écumeur

Messages recommandés

Bonjour,

 

Il n'est pas toujours facile de trouver des pompes puissantes disposant d'un dispergateur nécessaire à l'écumage. J'en ai fait l'expérience. La solution adoptée a été assez difficile à trouver et galère à réaliser. Elle pourra servir. 

 

Mon objectif était de remplacer une seconde pompe Laguna 7600 sur un écumeur Lio 300, dont l'axe céramique a été brisé. Cette seconde pompe n'ayant pas duré longtemps et ayant occasionné pas mal de déboires, je ne souhaitais pas réapprovisionner un rotor à 50 € de remplacement. Ceci d'autant plus que j'élimine progressivement toute alimentation 220V dans l'eau. 

 

Les retours sur les modèles Jebao électroniques étant plutôt positifs, mon choix s'est porté sur un récent modèle DCP 8000. Une pompe pouvant fonctionner en interne ou en externe, de débit  8000 l/h max ; 5.2 m de hauteur d'eau, ; débit réglable ; 65 W max... des performances proches de la pompe Laguna à remplacer, mais un peu plus compacte et potentiellement moins bruyante.

 

Je ne vous ferai pas subir la séance unboxing qui n'apporte pas grand chose au futur acquéreur. Au déballage on voit ça.

1a.jpg

La pompe, l'alimentation 220V -> 24V CC, La commande qui permet de moduler le débit  maxi 8000 l/h de 100% à 30% et de réaliser des poses nourritures de 10mn. La commande affiche le taux  du débit max (FXXX) et immédiatement après, la puissance (PXXX) en Watt. Au redémarrage, la pompe revient progressivement à la valeur mémorisée. Il y a une sécurité au bout de 3 mn de fonctionnement à sec, le redémarrage nécessite alors de débrancher et rebrancher pour fonctionner de nouveau. On voit aussi une grille et 3 jeux de connexions entrées et sorties pour diamètres PVC 25, 32 et 40 mm ainsi que deux écrous de fixation. L'étanchéité est obtenue au moyen de 3 joints toriques.

 

Fabrication Chinoise comme on le voit, qui fait aussi l'affaire d'un fabricant Allemand renommé.

2a.jpg

 

La courbe caractéristique, pour en terminer avec les données techniques.

3a.jpg

 

Pour accéder au rotor, simplement retirer le socle puis tourner le corps de pompe. Pas de vis ! Est-ce risqué d'utiliser cette pompe en externe ?  La présence du socle empêche tout démontage.

3.jpg

 

 Le démontage est hyper rapide et simple, sans risque de coincer quoi que ce soit (comme sur la Laguna 7600). Le remontage est aussi simple. Le rotor est à cage, l'axe céramique fait 9 mm, du solide !

4.jpg

 

Le constat est que tout est simplifié, peu de pièces, pas de flasques devant et à l'arrière du rotor, qui se brisent ou se décollent (comme sur Laguna).

6.jpg

 

On remarque sur l'axe céramique, le méplat normalement dédié à l'entrainement de la turbine. Sur les autres modèles Jebao DC, DCT, la turbine se monte relativement librement, son extraction étant rendue impossible par un circlips. Sur ce modèle DCP, il y a bien une gorge mais point de circlips. La turbine est maintenue, emmanchée en force. On peut remarquer un trou en bout d'axe céramique. Ce trou est décentré, en effet il est destiné à équilibrer le rotor pour contrebalancer la présence du méplat. Une disposition sérieuse, qui a de quoi rassurer les farouches pourfendeurs du made in China.

8.jpg

 

Au passage, on remarque les rayures sur le flasque noir. Le moule de cette référence a déjà bien tourné. On ne s'embarrasse pas ici de cette médiocre présentation. Elle est sans incidence sur le fonctionnement. La turbine est en deux pièces, le flasque extérieur étant assemblés par collage. Quelques bavures sont encore visibles, qui se détacheront plus tard... pas sympa pour les animaux.

7.jpg

 

 

 

Je n'ai pas testé cette pompe comme pompe de refoulement. Mon objectif est de l'utiliser pour écumer. Je peux déjà dire que son utilisation sur écumeur ne me fait pas regretter cet achat à 120 € chez Aquastore.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour équiper cette pompe d’un dispergateur, il y a peu d’alternatives :

  1. Un kit réalisé en imprimante 3D pour les modèles DC. Pour 35 €, on aura la turbine (cage), une volute pour adapter le venturi. Pour 40 € on aura en plus un silencieux (indispensable avec ce type de pompe). Ce kit prévu pour les modèles DC doit s’adapter aux pompes DCP.
    Je dois reconnaître que la fabrication artisanale avec imprimante 3D ne m’inspire pas confiance.
  2. Le dispergateur vendu par le magasin Polonais Jadwigamorska, soit sur son site Internet, soit sur Ebay. J’ai pu lire quelques retours positifs sur ce dispergateur vendu à 60 €. Prévu pour les modèles DCT, selon le magasin il serait adapté aux modèles DCP. On verra plus loin que la pompe DCP est livrée sans circlips inox (axe dia. 9 mm) qu'il faudra acquérir pour fixer le dispergateur. Le prix qui peut paraitre important, se justifie par une fabrication en petite série sans vraie concurrence.
    Je ne prévois pas son achat avant d’avoir exploré d’autres solutions.
  3. Réaliser un dispergateur Do It soi-même. Soit à partir de la turbine fournie, en y fixant des picots ou un mesh, soit en réalisant tout le dispergateur. Le bricolage doit cependant garantir le bon équilibrage de la turbine, ce qui n’est pas si simple.
  4. Adapter un dispergateur existant, comme celui qui équipait ma Laguna HS.

 

Une solution 3, DIY, rapide et vite mis en œuvre : un grillage destiné à casser les bulles. N’y pensez même-pas, inefficacité garantie.

9.jpg

 

Solution 4 : il faut retirer la turbine. Mémorisons le positionnement de la turbine actuelle.

10.jpg

 

Ce qui est immédiat sur les modèles DC, DCS, DCT l’est beaucoup moins sur cette DCP. La turbine résiste à toute traction manuelle, aux chocs répétés. J’ai même tenté de réchauffer l’axe céramique avec l’espoir de pouvoir extraire la turbine plastique… peine perdue !

11.jpg

 

C’est avec un outil de fortune sur lequel la turbine peut prendre appui et qui permet de repousser l’axe au marteau, avec un chasse goupille. Taper dans l’axe des coups brefs mais appuyés. Sueur garantie.

12.jpg 13.jpg

 

Adaptation du dispergateur Lio. Il s’agit de percer un petit trou pour chasser le reste d'axe céramique cassé puis d’agrandir le trou initial de 6 mm à 8,5 mm, soit légèrement plus petit que l’axe de 9 mm, pour assurer un serrage suffisant. Le perçage se fait progressivement par diamètres croissants successifs, impérativement dans l’axe pour conserver le centrage, donc l'équilibrage, du dispergateur.

14.jpg 15.jpg

 

Montage du dispergateur à bonne distance. Ici, la place laisse une marge de positionnements.

16.jpg

 

Réalisation d'un manchon dia. 32 formé à chaud, perçage puis collage du venturi (tube diamètre 8 x 10 m), légèrement incliné (environ à 20°, à confirmer). Mise en place (provisoire) du silencieux pour retrouver un niveau de bruit acceptable dans le local technique. Essais avec l'écumeur.

17.jpg

 

Finalement, le résultat est au moins similaire à la Laguna 7600. Moins de vibrations, moins de bruit, en conservant le même silencieux performant, mais ce bruit ne serait pas acceptable dans un salon. La possibilité d'ajuster le débit permet de régler pour un meilleur écumage : ni trop puissant pour limiter les turbulences et suffisant pour aspirer l'air. Ici 57 Watt affiché (est-ce vraiment la puissance consommé ?), soit environ 85% de la puissance max.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

salut,

 

bravo et merçi pour ton retour !  ;)

 

après a voir dans le temps particulièrement sur la durée de vie du moteur, vu la longevité des pompes de brassage jebao :( 

 

je précise que pour ma remontée du bac tech j'ai une jebao dct :D 

 

enfin pour l'instant ma 7600 tourne a merveille ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le  gros tube pvc au dessus de la pompe, c'est  le silencieux  ?

balaize  :D

 

pour le dispergateur , j'en ai fait  un pour mon poissonnier qui voulait testé , avec une imprimante 3D.

 ca marche  bien, voir trés bien.... ou presque.

après deux mois d'utilisation, les picots se déforment , trop fins ? .

 je pense plutot qu'il faut utiliser de l'abs , mais ca nécessite , des  options sur l'imprimante qu'il faudrait que je commande. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour le dispergateur 3D, si tu as utilisé du PLA ca ne parait pas surprenant, il ne supporte pas l'eau (dissolution lente) et il est aussi possible qu'il ne supportent pas la contrainte.

A mon avis il ne faut utiliser que du nylon ou ABS pour ce genre d'usage

Modifié par Pierrot91

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le  gros tube pvc au dessus de la pompe, c'est  le silencieux  ?

balaize  :D

 

Oui, c'est le silencieux. Balaise parce que je ne voulais absolument pas qu'il freine l'entrée d'air, ni qu'il s'obstrue par la salinité ambiante. De plus, il y a des chicanes isolées à l'intérieur... et pourtant il n'est pas encore totalement silencieux :D

 

pour le dispergateur , j'en ai fait un pour mon poissonnier qui voulait testé , avec une imprimante 3D.

ca marche bien, voir trés bien.... ou presque.

après deux mois d'utilisation, les picots se déforment , trop fins ? .

je pense plutot qu'il faut utiliser de l'abs , mais ca nécessite , des options sur l'imprimante qu'il faudrait que je commande.

 

Je n'ai jamais réalisé de pièce par imprimantes 3D, seulement vu sur vidéo. Le principe est intéressant pour le prototypage ou des pièces sans grandes contraintes. C'est bien normal, cette technologie ne peut pas (encore) rivaliser avec des pièces obtenues par moulage, où la matière subit une compression énorme. J'ai pu vérifier en production de pièces plastiques, qu'à matière identique (PP, PE, ABS, PA, PS, PC, PU... renforcés ou non) , la chute de pression dans le moule affecte de manière importante ses caractéristiques. On ne peut demander l'impossible à des pièces obtenue pa simple dépôt d'une matière fondue, sans aucune pression. Ici, il faut compenser sa moindre résistance par des formes surdimensionnées ou renforcées. En impression 3D, malgré mes craintes sur la longévité, j'opterais plutôt pour un dispergateur à cage qu'à picots.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous,

 

juste un petit message pour remercier Denisio pour son astuce.  :bonjour

 

Ma 7500 vient de lâcher (après 8 ans), je l'ai remplacé par une BBK2000 que j'avais en double avec mon BBK300 (revendu car je préfère le Lio300 pour mon bac) mais je me suis aperçu que le cordon de cette dernière commençait à se fissurer, je vais donc me lancer dans ce montage.

 

Je pourrais remplacer le moteur de la Bubble King (qui fonctionne très bien sur le Lio) mais ce dernier, un 16500 et non 7500 comme le Lio ne se vend plus seul et la pompe coûte 230 euros. 

 

Encore merci et bonne journée !  ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

pour réparer ton cordon

 couper  la prise , afin d'enfiler sur le cable  un morceau de gaine thermo-rétractable avec colle intégrée.

  nettoyer et dégraisser la zone ou vas se trouver la réparation

 garantit  200% étanche

 

Merci, actuellement j'ai mis de la gaine thermo "simple", la colle intégrée est dans la gaine thermo ou tu la rajoutes avant de mettre la gaine thermo? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai eu une sonde de température "étanche". A la première mise en eau, les données étaient aberrantes, variant sans cesse. Recherche des causes, démontage de tout.... l'étanchéité de la sonde était assurée par une gaine themo. Je ne sais pas si cette gaine était pourvue de colle, mais je n'ai rien vu, ou alors elle était bien sèche. Bref, rinçage, nettoyage, j'ai bourré l'intérieur du tube inox recevant le capteur, de colle silicone et remis une gaine thermo. Pour l'instant ça semble tenir. Mais je ne confierais plus l'étanchéité à une seule gaine, d'autant plus si elle est fine et fragile. Peut être existe-t-il des gaines plus fiables que la mienne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut

 

je déterre le post pour avoir un nouvel avis sur cette modif sachant que ma pompe vient une nouvelle fois de me lacher !!!

 

Est-ce que tu peux me dire si tu en est toujours content ?

 

sebastien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Perso, oui, super content. Puissance, régularité, moins de bruit... Il faut juste nettoyer de temps en temps la croute de sel qui se forme à l'entrée d'air. Chose que je n'étais pas obligé de faire auparavant. Ca viendrait d'une meilleure aspiration ? Je ne mesure pas le débit. Mais pas sûr que ça provienne du changement de pompe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut

 

cette fois le rotor à picot s'est désolidarisé de l'axe...et je crois que la pompe n'a pas du tout aimé !!!

 

j'ai la poisse avec ce type de pompe ça commence à me gonfler grave !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Récemment ici   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici