Aller au contenu

Messages recommandés

Merci à vous de vous soucier de la sortie du prochain numéro ;)

Effectivement, après une régularité de métronome durant des années, les dates de sorties des numéros les plus récents ont été très aléatoires...

Je vous promets de vous répondre plus en détail dès la semaine prochaine ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, désolé, j'ai certes pas mal trainé à en faire l'annonce (pas facile) mais je comptais effectivement envoyer une news-letter cette semaine aux personnes enregistrées sur ma boutique et à mes centaines de milliers d'amis proches, fidèles et sincères sur Facebook.

Je comptais même le faire au début juillet, puis en août, puis au début septembre, puis...

J'arrête !!! Pas vraiment de gaieté de cœur, mais j'arrête ;)

Je re-craquerai peut-être à l'avenir si je devais croiser sur mon chemin un ou deux bacs de rêve (comment résister  :D) mais rien n'est moins sûr.

OPOTR ne "vendait" que du rêve et de la connaissance... Pour le rêve, tout le monde aujourd'hui fait de la vidéo avec un smartphone et, quant à la connaissance, admettons qu'elle n'intéresse plus grand monde.

Pourquoi tenter de vulgariser, de rendre plus accessibles des données parfois fort complexes, qu'il s'agisse de bactéries, des habituels PO4 ou NO3, de maintenances spécifiques, de redox, etc, etc, alors qu'une écrasante majorité de récifalistes ne recherche que la poudre ou les gouttes miracles qui résoudront tous les problèmes sans avoir besoin d'en chercher la cause. Après tout, personne n'a besoin de savoir ce qu'est un carburateur pour conduire une voiture.

Ce magazine ne reposait malheureusement que sur le plaisir de rencontres avec des récifalistes "pointus" et sur la curiosité du vivant. Le tout sans aucune publicité et donc dépendant intégralement de son "lectorat"... et donc à total contre-courant de la tendance actuelle qui privilégie le modèle du "gratuit" (et généralement des publireportages qui l'accompagnent :D ).

Malheureusement, sorti des smartphones, la vidéo reste onéreuse. Les standards de tournage évoluent rapidement et l'informatique dédiée aux montages et finitions doit elle-aussi être de plus en plus performante. Je vois mal comment passer aujourd'hui en 4K (ou même continuer en simple HD) en campant sur un modèle économique obsolète et sur un contenu qui "fait certes presque toujours parler de lui en bien"... mais bon sang, de là à l'acheter :D

Désolé de venir écrire tout cela ici, alors que justement campent sur ce site la plupart de mes soutiens les plus acharnés, des "curieux-survivants" qui semblent encore acheter des livres d'identification et de maintenance et des magazines. Mais il est aussi normal que vous en soyez les premiers prévenus (les news-letters et autres suivront dans la semaine).

Un très grand merci à vous toutes et tous (et surtout, continuez d'être curieux !) ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je plussoie dans ton analyse, travaillant dans la pub et sur la mise en page de journaux et autres magazines… je ne peux que comprendre ton point de vue…  la course au tout "gratuit" et "facile" s'est généralisé à une vitesse effarante…

 

Dommage perso je n'étais pas un lecteur assidu mais j'aimais bien feuilleter les infos quand je l'avais dans les mains… :prosterne

 

encore merci pour ce que j'ai pu y apprendre ou juste rêver…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

33887243-smiley-triste-dessin-anim--moti

C'est une pause café bien triste.

Comme tout ce qui est de qualité, il y a derrière du temps, des déplacements, du matériel, de la recherche......et cela a un coût.

Je comprend donc tout à fait ta position.

Nous avons perdu le congrès bisannuel Recif France il y a quelques temps, nous perdons aujourd'hui OP ON THE ROAD( Fais nous juste un OP par an, allez deux, s'il te plait......c'est demandé gentiment ;) )

Deux moments de notre passion, de très haute qualité, que nous allons regretter.

Dans ce monde où le nivellement se fait par le bas, notre passion est également touchée, par notre faute. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

j'adore regarder des OPs, même de temps en temps en boucle au désespoir de ma femme. Je comprends ta position j'espère seulement comme cité plus haut que tu nous fera encore rêvé de temps en temps.

 

 

Pour la dernière,  un dernier OP sur ton bac aurait été vraiment super, devons nous lancer une pétition... ;) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut

 

Et bien tristesse. Comme les autres, je peux comprendre et respecter ton choix.

Bonne continuation et c'est un passage à vide qui peut ne pas être définitif (association d'un comparse ou autres :bonjour ).

Il se peut même que certaines marques souhaitent faire du sponsoring, restes à savoir si ton esprit et celui des OPOTR peut se faire à ces nouvelles lois qui régissent notre monde.  ;)

 

A+

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C’est un constat un peu triste, avec une pointe d’amertume, mais très réaliste.

…J’avoue ne rien connaître aux carburateurs… Cette très intéressante remarque faite, cela me peine de penser qu’il n’y aura plus d’OPoTR dans l’avenir et je prierai, sans extrémisme, pour qu’il y ait une surprise de temps en temps.

Encore un moment agréable auquel il va falloir renoncer, dans une certaine indifférence des plus jeunes générations, débordée par l’évolution et la dilution de la connaissance et de la course au «tout gratuit, tout de suite», aux dépends de l’âme.  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Triste nouvelle, oui...

On sent quelque peu d'amertume dans tes propos et c'est bien compréhensible...

 

J'ai vendu mes 40 et quelques OPOTR suite à une "pause" récifale et lorsque l'eau salée est revenue dans ma vie, je n'ai plus suivi la valse des parutions.

Je suis sans doute un parmi d'autres, qui n'auront sur la fin pas assez soutenu ton projet, qui est un gouffre financier, comme tu l'as dit.

Pourtant, (et STP ne le prends pas comme une critique acerbe!), je sais aussi que je n'y trouvais plus mon compte, spécialement avec la première partie des DVDs dédiée "au bac de..."

J'y ai toujours vu de très jolis bacs, très propres, très soignés, mais trop rarement des choses qui m'ont fait vibré.

Question de gout et de sensibilité certainement, mais tous ces bacs contenant rarement moins de 800 litres étaient certes colorés, en bonne santé, bref beaux, mais j'ai toujours regretté de ne pas avoir vu une seule fois un reportage sur des bacs plus petits, dédiés à un biotope bien précis, ou des méthodes de maintenance moins répandues (excepté le numéro sur le bac Jaubert).

Quand on n'est pas fan de SPS ou de description de bacs techniques, on reste parfois sur sa faim...

Surtout, ne t'en offusques pas, il ne s'agit que de mes gouts personnels, certainement pas partagés par une majorité de gens.

Et puis j'exagère, il y avait des trucs supers, je me souviens au hasard d'un numéro spécial avec une interview d'un soigneur d'aquarium public qui m'avait énormément appris.

 

Au final, j'achetais tes DVDs pour les interventions d'Alain...

D'ailleurs, c'est ce que je regardais en premier, puis en boucle, avant un jour ou l'autre de visionner la première partie.

Je peux dire que les Opus d'Alain m'ont véritablement ouvert l'esprit, parfois sur des choses presques... évidentes, mais auxquelles on ne porte pas forcément attention.

J'y pense presque tous les jours devant mes bacs.

Son savoir a durablement influencé ma conception du récifal.

 

Merci à toi pour tout ca!

Espérons que tu sauras trouver une autre voie pour tes belles images, et le courage de le faire.

Et s'il ne sort plus jamais d'OPOTR, et bien, tes talents seront très certainement appréciés dans d'autres domaines, à n'en pas douter.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je ne dirai pas mieux.... je respecte aussi ton choix et tes raisons, mais ils vont me manquer...

:horreur  :horreur  :horreur  :horreur  :horreur

 

Bon, ceci dit, ma collection n'est pas encore finie et au rythme actuel, il me faudra certainement encore une paire d'années pour être à jour :) donc chanceux que je suis je ne connaîtrais la fin que dans longtemps...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je viens de regarder le numéro 54. Très instructif...

 

c'est dommage, mais on pourra toujours se replonger dans les anciens numéros où l'on apprend toujours qq chose qui nous avait échappé ou nous étions moins sensible lors de notre première voir troisième projection...

 

Moi qui suit impatient, j'apprécie la possibilité de louer les vidéos sur viméo. très bonne initiative !

 

j'ai beaucoup appris grâce à toi !

 

bonne continuation. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Dominique,

 

Triste nouvelle.

En tout cas un grand merci pour le rêve et la connaissance!

 

"Je re-craquerai peut-être à l'avenir si je devais croiser sur mon chemin un ou deux bacs de rêve (comment résister   :D) "

Vous savez ce qu'il vous reste à faire les gars... alors au boulot!!! 

 

 

 

Bien amicalement.

 

Loïc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@PiquePique : Pour être précis, c'était 49 numéros ... c'est moi qui les ait récupérés.

 

Tous très passionnant et très instructifs mais je me rends compte trop tardivement que j'aurais plutôt dû les acheter "à la source" afin de mieux soutenir cette formidable aventure.

 

Merci Dompail !

(C'est un peut tard mais je m'en vais quand même de suite acheter les derniers numéros manquant)

Modifié par ghrec

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bien mauvaise nouvelle, en effet.
  
Une nouvelle que nous redoutions depuis un moment, déjà. Dans l'intimité, un bien grand mot s'agissant d'une personne peu prolixe quand il s'agit de se raconter, nous avions bien compris que l'affaire devenait difficile.
  
Aux premiers temps du site Océan Passion, au temps de ma jeunesse récifale, j'ai trouvé une équipe de quelques récifalistes purs mais pas durs, combinant savoir et humour, un amalgame impossible dans le monde récifal du moment. Parmi la dizaine d'hurluberlus, un cinéaste professionnel, rompu à la communication, la culture et farouche curieux du monde vivant, Dompail n'était pas des moindres. C'est avec grand plaisir que j'ai rejoint ceux qui ont aidé à hausser mon récif. Il fallait bien un monstre du documentaire culturel et animalier pour avoir le courage de se lancer dans un magazine audiovisuel dont l'audience serait forcément restreinte. Mais Dompi a d'autre valeurs que l'audimat. Son insatiable soif de transmission d'un savoir accessible aux plus incultes, a accouché d'un premier reportage chez un autre monstre de légende : Bachir. L'idée était là : sortir de la petite fenêtre du PC, arracher le cordon nous reliant au clavier, retrouver les vrais récifalistes, dans la vraie vie, avec leurs propres ressentis... prendre la route. Océan Passion On The Road était né.
 
Quelle formidable idée !  Je n'avais pas saisi (et n'ai pas totalement su) combien elle a été vécue dans notre environnement impitoyable récifal. Ça n'a pas été chose facile. Les meilleures idées font peur. Comment résister à ceux qui ne vivaient pas ce rayonnement d'un bon œil, contre les intéressés aux préoccupations mercantiles, les jaloux rabat-joie, les aquariophiles qui se décommandent à la dernière minute quand ce n'est pas contre rançon, ceux qui ont tenté de dévorer la bête ou les délinquants sans scrupule ni pois chiche dans le caillou, qui l'ont poussée vers le précipice en copiant, dupliquant et revendant quelques fois, sans vergogne, sous le manteau, sur Le bon coin ou même au sein de clubs, sans même comprendre leur bêtise ?  Comment continuellement proposer des vidéos de qualité, dignes d'un professionnel exigeant ? Comment maintenir le matériel vieillissant, les incompatibilités des nouvelles versions logicielles ou des protocoles de communication... Comment développer à couts raisonnables des solutions de diffusion à plus grande échelle, comment accéder aux récifalistes anglophones ou germaniques qui ne comprennent rien au Français (et il seraient nombreux) ?
Ce Compère, constant dans sa ligne de conduite, dans son intégrité, aussi intransigeant avec les autres qu'avec lui, malgré l'expérience des requins de la TV dévorant tout, Chromis inclus (c'est viridis), ce Compère-là qui a vu disparaître petit à petit les producteurs privilégiant la qualité du contenu des documentaires à l'audience des séries ou l'irréalité des télé-réalités, aura su survivre une dizaine d'année contre vents et marées. Je me reproche de n'avoir pas plus fait pour la pérennité d'OPOTR.

 
Quelle formidable idée : Je n'avais pas compris combien elle allait modeler notre environnement récifal francophone. Dix ans après la naissance d'OPOTR, existe-t-il actuellement un endroit dans le monde ou trouver un équivalent ? Je parle bien d'équivalent, avec son contenu culturel, humain, précurseur et avec la même la qualité. Non !  Les quelques "reportages" que j'ai pu écouter n'arrivaient pas à la cheville de ce magazine. Quant aux insipides interventions flash et m'a-tu-vu qui se multiplient sur les réseaux sociaux... Joker ! 
 
Nous perdons là, j'espère momentanément, une formidable source de savoir. L'intrusion dans les logis nous a permis, surtout quand nous étions avides de voir comment, ailleurs, de comprendre par comparaison, de mesurer les approches  et les philosophies différentes, de transformer aussi nos correspondants virtuels des forums en amis chair et os, avec leurs incertitudes, leurs états d'âme propres à nous rassurer... ou pas. Que dire des opus traités au grès des interrogations du moment, toujours riches d'enseignements !  

 

Merci à celle et à ceux qui biologistes, aquariologues, techniciens..., ont contribué à la richesse des propos. Merci à Alain surtout qui nous a régalé de ses incroyables commentaires, non sans avoir ouvert des voies et combien de fois réveillé en nous l'envie d'en savoir plus. Merci à toi, Dominique de nous avoir fait vibrer les polypes (sous l'œil indiscret de tes objectifs). De nous avoir aussi remué les méninges, non sans humour. Mesure-t-on ce qui nous échappe ? Avons-nous seulement une petite idée de la préparation nécessaire à ces entrevues, toujours techniques, pour les rendre instructives et accessibles au plus grand nombre ? On imagine que peu de personnes pouvaient réunir les compétences pour produire une telle œuvre. On sait maintenant que tu étais la seule. Tu l'as fait ! Alors on va conserver le souvenir de cette page de notre histoire récifale.
 
Grands mercis Compère, pour ces excellents moments :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Que d'éloges, merci beaucoup ;)

J'ai beaucoup appris grâce à vous tous durant ces quelques années... Appris de l'expérience de tous les récifalistes qui m'ont reçu mais aussi de tous les intervenants que j'ai pu mettre sur le grill pour les tournages des "opus" et bien sûr, tout particulièrement, de mon ami Alain, alias "Nitrobacter".

Très souvent, c'est vous, ici ou ailleurs (mais surtout "ici" :D ), qui en avez inspiré les sujets, via les questions que vous postiez et que je posais à mon tour à bien plus calés que moi... Sans même parler de votre soutien, qu'il s'agisse de celui, inconditionnel et si bienveillant, de l'équipe de Cap-Récifal ou de celui des membres du site posant la question qui ouvre ce topique... "Avez-vous la date de sortie du prochain OP ?". Quelle chance de savoir qu'on est attendu ;)

C'est moi qui vous doit des remerciements ;)

Et pour ce qui est de parfaire nos connaissances à tous, vous êtes ici sur le bon site, les "curieux du vivant" y sont rois (et les curieux de la technique et du bricolage aussi, bon sang, il faut de tout pour faire un monde :D).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oups, je n'avais pas participé au débat...

Triste en effet...

Triste, surtout que cette tristesse semble partagée par tous, y compris ceux qui ont participé, en conscience ou sans le vouloir (c'est tout aussi condamnable à mon sens) au déclin inéluctable du modèle économique d'OPOTR en oubliant un peu vite que c'était bien l'achat du DVD (19 euros si j'ai bonne mémoire, port compris : une fortune confrontée à l'investissement nécessaire pour créer un bac récifal) qui assurerait la pérennité de sa production et non la copie ou le piratage. Alors il est toujours facile de pleurer aux enterrements et de trouver toutes les qualités aux morts y compris lorsqu'on ne les a pas aidé de leur vivant...

Triste et bien dommage donc.

Bravo à toi Dominique pour l'ensemble de ton oeuvre ! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dompail, est-ce que tu (ou quelqu'un d'autre) a déjà fait le lien entre les vidéos et la personne sur internet (son pseudo) ?

Je me doute que tous ne passent pas leur temps sur internet, mais une bonne partie devait quand même présenter son bac sur les forums ?

 

Il y a certains épisodes où je me dis que j'aimerais bien en savoir plus sur le bac, son évolution, où il en est aujourd'hui, etc.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Généralement, à chaque sortie d'un nouveau numéro, il y a eu discussion avec le propriétaire du bac concerné sur CR ou d'autres forums mais un certain nombre de ces récifalistes ne souhaite pas communiquer sur la toile.

Mais vas-y, lâche-toi, donne des noms (ou des numéros de DVD) et je les dénoncerai tous en balançant leur pseudo :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et bien, je vois que tu n'as pas fait une bonne pioche :D

Certes excellente pour le savoir-faire de ces récifalistes mais un peu moins en terme de communication sur les forums :siffle

Dans l'ordre d'entrée sur scène, je n'ai plus de nouvelles de Dominique mais crois bien qu'il a arrêté ce bac. De toute façon, il ne souhaitait pas à l'époque communiquer sur les forums.

Quant à Alain, son pseudo sur Cap est "Toy" mais il est difficile de le faire intervenir sur les forums à moins de prendre la totalité de sa famille et de ses proches en otages (et encore, je ne suis pas sûr) :D

Et c'est bien dommage car l'un comme l'autre auraient beaucoup à nous apprendre !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Récemment ici   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici