Aller au contenu
dan

oscillateur neo3+

Messages recommandés

il y a une heure, Denisio a dit :

Heuuuuu en flux parallèles avec des oscillateurs ?

pourquoi c'est absurde ? ou je me suis mal fait comprendre ..

Les pompes sont orientés dans le meme sens et bougent en meme temps , cela créer un large front de brassage ( a la manière d'une houle  ..) . je dis des betises ?:-[

Comme on l'a déjà évoqué, le choix de la nature du brassage dépend des animaux hébergés. Certes, on peut influer dessus avec le décor, mais les choix initiaux restent essentiels. Lagon, crête récifale, pente récifale, passe… ou baignoire avec une WB :D

le lagon et crete  : c'est un effet de ressac avec pour la crete un effet de courant aussi ( juste avant le tombant ) et houle . Pente récifale et passe : courant continue et fort  et parfois inversé . Il existe des variantes ?

 

Modifié par dan

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne sais pas si il existe aujourd'hui des oscillateurs capables d'être aussi bien synchronisés pour osciller strictement de la même manière. Même si c'était le cas il me semble que, selon leur emplacement, il y a toujours un risque qu'ils soient en opposition. Ce que tu proposes me parait plus facilement atteint sans oscillateur.

Pour revenir sur les flux :

Les passes : sont exposées aux mouvements de remplissage et de vidage du lagon, donc effectivement, des courant essentiellement laminaires.

Le lagon : est  exposé aux même mouvements de remplissage mais avec une moindre intensité que dans la passe. Les courants y              sont d'autant plus calmes au loin des passes. Ils sont alors, du fait de la moindre profondeur, plus exposés aux agitations des vaguelettes formées par les vents, quand il y en a.

La crête récifale : est exposée essentiellement aux mouvements de surface océaniques. Donc à des flux d'énergie plus ou moins forts selon que les vagues déferlent (déferlantes et ressac) ou pas (houle) . La situation n'est pas totalement stable selon le moment de la journée ou la saison. Dans les moments de forte agitation les flux sont cisaillants, forts et intermittents. C'est un peu le brassage que majorité de récifalistes tentaient de recréer il y a quelques années. Sinon, ils peuvent être plus modérés d'amplitude verticale.

Le bas de la pente récifale : est exposé a courants de fond. A la fois comme dans les passes mais dans une moindre mesure et  parfois aux forts courants océaniques qui circulent entre les iles.

La pente récifale : selon sa profondeur son exposition s'approche de celle de la crête ou du bas de pente avec l'influence plus ou moins marquée de la houle océanique.

Tout cela a été abordé dans cet article

Citation

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir 

Et sa fait quoi si les flux ce croise ?

Car dans mon bac j’ai 2 gyres xfb250 qui tournent chacune leur tour pendant 6h et j’ai 2 ow25 en continu monter sur ocsillos par contre elles sont vraiment pas forte en réglage. Mon bac fait 200x70x60 avec descente centrale. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

Je ne sais pas si il existe aujourd'hui des oscillateurs capables d'être aussi bien synchronisés pour osciller strictement de la même manière.

si, je ne sait plus qui avait ce système. plusieurs oscillo, actionnées par un seul servo-moteur et reliés par une seule biellette 

Sysy

 ca fait que les flux  s'annulent, ou forment un  tourbillon. bref  , perso dans ce cas je trouve que seul le centre du bac est brassé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, calimero a dit :

si, je ne sait plus qui avait ce système. plusieurs oscillo, actionnées par un seul servo-moteur et reliés par une seule biellette 

Sysy

 ca fait que les flux  s'annulent, ou forment un  tourbillon. bref  , perso dans ce cas je trouve que seul le centre du bac est brassé.

c'etait greg

Modifié par dan

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, calimero a dit :

si, je ne sait plus qui avait ce système. plusieurs oscillo, actionnées par un seul servo-moteur et reliés par une seule biellette  la reponse : greg un ancien du forum ...

Sysy 

 ca fait que les flux  s'annulent, ou forment un  tourbillon. bref  , perso dans ce cas je trouve que seul le centre du bac est brassé.

 

Modifié par dan

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

oui, ancien bac de Greg (je lui ai racheté pour gérer un déménagement).

Les pompes, une serie de tunze sont fixées sur un même support fixe (fixation libre, ça sert d'axe de rotation), et elles sont toute reliées à la même grande tige en parallèle (tige décalée de l'axe de rotation), et il y a une biellette qui actionne cette tige, le mouvement est donc parfaitement synchrone. la biellette est actionnée par un moteur classique avec réducteur.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu aurais des plan ou des photos de ce systeme ?

Moteur crouzet de memoire ?

Est il déporté de l aquarium ou confiné dans une boite ?

Il est gérer par quoi ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Petit doute sur la compréhension des flux parallèles ..., mais avec les oscillateurs à servomoteurs (Neo3+, Bubule, ...), il suffit de brancher les oscillateurs sur la même sortie (cordon Y) pour avoir les servomoteurs exactement dans la même position (vitesses, courses, position identiques sur les servos branchés en //).

Via une carte de contrôle µC type Arduino, il est aussi possible d'utiliser deux sorties indépendantes et de programmer en conséquence pour avoir les pompes dans l'axe souhaité au moment voulu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 9/29/2018 à 7:47 AM, calimero a dit :

:bonjour

... je suis sur oscillo; mais avant les deux pompes fonctionnaient en meme temps donc opposition des flux a un moment . a ce jour je suis trés content  , les coraux aussi de ne plus avoir cette opposition, ...

Cela pose-t-il un problème de les avoir en opposition ?

Même lorsque mes pompes sont en opposition directes, cela génère des remous dans tout le bac (tourbillons).

J'ai préféré avoir une marche totalement indépendante des oscillateurs de mon bac (vitesses, courses). Le but étant d'avoir une multitude de combinaisons aléatoires afin de limiter les flux réguliers qui pourraient favoriser des zones oubliées par le brassage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Malheureusement, j'ai donné le bac à un futur nouveau récifaliste débutant !

Sur le principe, c'est composé d'une "règle" en PMMA ou assimilé, avec des perçages régulièrement espacé qui est fixée à la paroi intérieure du bac, et d'une deuxième règle identique "volante". Il y a des supports de pompes faits sur mesure avec 2 axes de fixation espacé de 3 ou 4 cm. L'un des axes est associé à la règle fixe, l'autre à la règle volante, donc quand on fait bouger d'avant en arrière la règle volante, ça fait osciller les pompes.

Le mouvement est généré par le moteur. Il y a sur l'axe une petite platine ronde avec différents trous excentrés de l'axe du moteur, et en fixant une tige entre ces trous et la régle mobile, on génére le mouvement de va et vient quand le moteur tourne.

Le moteur + reducteur est enfermé dans une boite étanche (tube PVC + couvercle) qui est fixé sur le bord extérieur de la cuve par un aiment costaud.

Ça demande un peu de réglage des positions etc, mais ça fonctionne bien.

Si j'ai le temps, je commettrai un crobard un peu plus précis, mais étant en pleine rénovation de maison suite à déménagement, j'avoue que je n'ai pas trop de temps libre !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 42 minutes, Pierrot91 a dit :

Malheureusement, j'ai donné le bac à un futur nouveau récifaliste débutant !

Sur le principe, c'est composé d'une "règle" en PMMA ou assimilé, avec des perçages régulièrement espacé qui est fixée à la paroi intérieure du bac, et d'une deuxième règle identique "volante". Il y a des supports de pompes faits sur mesure avec 2 axes de fixation espacé de 3 ou 4 cm. L'un des axes est associé à la règle fixe, l'autre à la règle volante, donc quand on fait bouger d'avant en arrière la règle volante, ça fait osciller les pompes.

Le mouvement est généré par le moteur. Il y a sur l'axe une petite platine ronde avec différents trous excentrés de l'axe du moteur, et en fixant une tige entre ces trous et la régle mobile, on génére le mouvement de va et vient quand le moteur tourne.

Le moteur + reducteur est enfermé dans une boite étanche (tube PVC + couvercle) qui est fixé sur le bord extérieur de la cuve par un aiment costaud.

Ça demande un peu de réglage des positions etc, mais ça fonctionne bien.

Si j'ai le temps, je commettrai un crobard un peu plus précis, mais étant en pleine rénovation de maison suite à déménagement, j'avoue que je n'ai pas trop de temps libre !

merci

je pense avoir compris avec ton explication ....

Mais quand tu auras le temps tu peux me faire un crobard ....:merci

le moteur est en 220 v ? sur programmateur ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Récemment ici   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici