Aller au contenu
Polo Maiko

Surface d'appui vitre pour aquarium béton

Messages recommandés

Bonjour à tous, j'entame la construction d'un bac de 2000 l en béton d'une hauteur d'eau jusqu'à 90cm. La vitre aura une longueur de 2m maxi. Le simulateur me conseille une épaisseur de 19 mm. Ma question est la suivante: en l'absence de collage comme sur un bac en verre, quelle surface d'appui (en cm) entre le béton et le verre faut-il prévoir ? entre le verre et le béton, je prévois un joint silicone doublé d'un cordon torique. Merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Polo Maiko, et bienvenue sur CR

Il y a 6 heures, Polo Maiko a dit :

quelle surface d'appui (en cm) entre le béton et le verre faut-il prévoir ? entre le verre et le béton, je prévois un joint silicone doublé d'un cordon torique. Merci

Quelle surface d'appui prévoir ? Tu veux dire pour assurer la résistance ou pour l'étanchéité ?

Concernant la résistance, en toute logique puisque la résistance du verre en cisaillement (à la limite de l'appui) est du même ordre de grandeur que la résistance en traction  (utilisée pour le calcul des flexions), une surface égale à la section du verre, voire doublée,  devrait convenir, soit une largeur de feuillure de 38 mm.

Cette surface devrait être suffisante pour positionner un joint étanche. Prévoir en plus un jeu pour positionner la vitre dans les feuillures du béton.

Je n'ai pas d'expérience dans ce type de montage, il faudrait se rapprocher d'un aquarium public. A quoi penses-tu comme "joint silicone" ? J'imagine qu'il faut conserver une épaisseur constante entre verre et béton. Alors je verrais peut-être un joint silicone compact, par exemple de la bande découpée dans des feuilles de silicone. Resterait à déterminer la dureté : 30, 50 ou pourquoi-pas 60 Shore A pour obtenir un compromis entre déformation en compression et raideur. Ou alors utiliser de la colle mais avec la vitre maintenue à distance par des cales à retirer, après que la colle soit durcie.

Le cordon torique pour assurer encore plus le dispositif. Pourquoi pas, 

EDIT :
J'ai retrouvé ce lien que tu dois connaitre : Même si ça date, l'auteur s'était déjà intéressé au sujet du calcul du verre et il est probable que son conseil soit fiable : épaisseur d'appui = épaisseur verre x 2. Le verre est en appui (à la base et sur la face) sur des cales rigide. Il vient dans un second temps injecter la colle. Ca rejoint assez bien ce que je pensais. De plus il évoque des trous d'évacuation de la condensation et, chose importante, il faut isoler le verre ou plutôt le feuilletage, le cas échéant, des émanation d'acide acétique de la colle qui pourrait désintégrer ce feuilletage.

EDIT 2 :
Tu trouveras ici des infos intéressantes sur Le verre et la pression de l'eau du CSTC. il y est préconisé au paragraphe 3.34 une épaisseur de joint de 2,5 à 3 mm maxi et une largeur d'appui supérieure ou égale à 1.5 fois l'épaisseur. Quelques préconisations aussi sur la colle.

EDIT 3 :
Et puisque tu aimes lire, je te conseille les publications de l'excellent Centre scientifique et technique de la construction Belge : NIT 242 : Ouvrages particulier en verre. partie 1 applications structurales
il complète le contenu du précédent.

il y a 58 minutes, STEPH 30 a dit :

Une question que je me pose, est ce que le silicone adhère correctement sur du béton ? ;)

Steph, la colle silicone colle bien sur tout ce qui est siliceux (verre, sable…), j'imagine que ça doit coller au béton décapé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Je vous remercie pour vos infos qui répondent bien à ma problématique. De plus,  les liens proposés confortent bien vos dires. Je vais donc appliquer la règle de deux épaisseurs pour la portée d'appui de la glace sur le béton. Les précisions que je peux apporter à ce stade de ma réflexion, c'est que je vais enduire le béton de l'ensemble de l'aquarium d'une résine époxy à contact alimentaire dont je soignerai particulièrement l'état de surface sur ces zones d'appui. Cela solutionnera aussi le problème de la porosité du béton. Je ne devrais pas avoir de problème d'adhérence non plus. Quant au calage, c'est un double cordon silicone qui enserrera le joint silicone qui évitera la "chasse" du silicone au moment de la mise en pression de la glace sur le béton. Encore merci pour vos retours.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Récemment ici   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici