Aller au contenu

Messages recommandés

Berlinois de 450L, mis en eau en Juin 2002, peuplé d’un mélange de coraux durs et mous.

 

Decembre 2010

bubule_20110313181202-thumb.jpg

 

 

 

Les poissons par ordre d‘introduction:

Cenropyge Bispinosus (2002) appelé Maurice (la pub !)

Zebrasomas Xanthurum (2003) appelé Lune

Un couple de Gobiodons Okinawae (2003)

Un couple d’Amphiprions Ocellaris (2004) qui ont pondu pendant quelques années (je pense que la dérive du bac en 2009 a stoppé leur instinct de reproduction. J’espère les revoir pondre sous peu.

Pseudochromis Fridmani (2004)

Cryptocentrus Cinctus + Alpheus (2004) en couple jusqu’en 2010

En 2010 toujours, suite à la disparition de l’Alpheus, une nouvelle introduction n’eut pas le même effet, car chacun vit de son côté. Et la taille de cette nouvelle me laisse présager quelques disparitions dans l’avenir… Mes ophiures lui ont déjà servi de repas… :mecontent:

Pseudocheilinus hexataenia (2007)

Zebrasomas Flavescens récupéré en 2008

Synchiropus Splendidus 2011

Syncchiropus Ocellatus 2011

 

 

Coté matériel

Éclairage

Rampe Arcadia S2 avec 2 HQI 250W 10000° Reeflux et Aqualine + 2 tubes supra actiniques

HQI coupés automatiquement si T° d’eau > 28.5°C

 

Brassage : 2 Nano 6045 + 1 MJ1000 (aléatoire durant la journée)

 

Dans la décante :

Ecumeur : BBK mini 200 qui remplace depuis quelques jours un H&S 150F

2 chauffages 200W coupés automatiquement si T° > 27°C

Un ventilateur tangentiel mis en route automatiquement si T° > 27°C

Réserve d’eau osmosée 20L

 

Apports

Ca et Kh maintenus en méthode Balling par Digidoseur depuis avril 2010

Oligos et Acides A également.

 

Paramètres de l’eau :

densité : 1024

T° 25°C

Ca 390 mg/l (Tridacna)

Kh : 6° (Tridacna)

Mg : 1380mg/l (Tridacna)

No3 : indétectables (Salifert)

Si : indétectables (Salifert)

Po4 : indétectables (Jbl) (Mais il y en a suffisamment pour troubler l’eau lors d’une opération « paille de fer » ).

 

 

Historique

Le bac à tourné jusqu’en 2009 avec de simples changements d’eau (10 à 20% tous les mois ou 2 mois), avec apport d’eau de chaux, tout d’abord manuellement (1 an), puis automatiquement via l’osmolation au travers d’un réacteur perso. Apport de Mg de manière très ponctuelle.

Le bac a fourni de belles boutures à 2 reprises lors de bourses dans la région Sénonaise.

 

Une dérive du bac s’est fait ressentir en 2009 avec l’arrêt de toute croissance. La perte presque simultanée d’un Acropora qui s’était multiplié par 10 en 5ans, et d’un Tridacna Maxima de belle taille (15cm). Apparition d’algues rouges et Cyanos dans le même temps.

Presque tout y est passé en passant par l’éclairage, des changements d’eau plus fréquents, et arrêt du RAH (Ca mesuré aux alentours de 500mg/l par ma femme qui travaille en labo médical).

Au final, ce sont ses analyses qui ont envoyé le bac vers une situation récupérée in extremis. Je ne faisais que voir le Ca à une valeur largement supérieur à la norme, alors que celui-ci s’enfonçait de plus en plus. (Normal, je cherchais à le descendre). Le Kh oscillait autour de 4° depuis quelques années. Les test Tridacna m’ont affiché 280mg/l de Ca à la première lecture… :horreur:

J’ai donc décidé en même temps de changer ma méthode de supplémentation par la méthode Balling. Dès lors, tout est rentré dans l’ordre, et je retrouve une croissance normale, voir supérieure depuis. La conso est de l’ordre de 100ml/j

 

A noter que je suis toujours en lutte contre des planaires rouges depuis 2004, et que je n’ai jamais réussi à les éradiquer. L’introduction récente de 2 Synchiropus (Splendidus et Ocellatus) n’y change strictement rien.

 

 

Projets

Le point le plus faible du bac était le brassage. J’ai fortement amélioré ce point cet hiver, par la réalisation de deux oscillateurs pour mes Nono 6045 à base de servos de modélisme et d’une platine Arduino.

Sans doute me faudra-t-il rajouter une pompe supplémentaire ou remplacer une des 6045. Apriori une 6085, mais j’investirais bien dans une 6105 en basse tension secourue par batterie en cas de coupure. Mais le prix reste dissuasif. De plus, j’ai fait l’acquisition depuis quelques années d’un petit groupe électrogène qu’il m’est arrivé de mettre en service à 2 reprises pour compenser des coupures de longues durées (sup à 5h).

 

Des plaintes répétées de mon entourage quant au bruit généré par ce mini récif, m’ont fait progressivement réduire les nuisances sonores. Pas de bruit d’eau, mais reste un doux ronronnement de pompes. Les Nano sont particulièrement silencieuses comparées aux MJ que j’avais au début. Reste encore les pompes d’écumeur et de remontée.

L’écumage, confié au renommé H&S150 pourtant bien customisé pour en réduire le bruit, vient d’être remplacé par un BBK200 bien plus silencieux, et encore plus performant.

La pompe principale, une Eheim 1260 montée sur pointes silicone, résonne encore dans le meuble. Un découplage de la conduite grâce à des manchons silicone aurait dû atténuer ce bruit. Sans grand succès. Le remplacement par une Red Dragon sera la solution ultime.

 

Aujourd’hui, je me pose la question du devenir de ce bac. Il approche tout doucement de son 10éme anniversaire.

Ne serait-il pas temps de le refaire ? Repartir à zéro avec maintenant une expérience enrichissante que je qualifie de concluante. Le matériel présent est pratiquement au top pour basculer dans un full durs. Quelques animaux pourraient être stockés dans mon bac hôpital de 150 litres, le temps de patienter un nouveau cycle de démarrage avec des PV fraiches.

Ma plus grande crainte provient de (des) la cuve(s). Les joins en places résisteront-ils encore 10 ans ?

 

Un point à signaler qui a son importance. Je salue l’importance de forums tels que celui-là dans cette réussite. Nul doute que je serais allé dans la mur sans tous les renseignements que l’on peux y trouver.

Merci à vous !

 

Franck

 

Place aux photos :

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Belle présentation :)

 

Pourrais tu nous en dire plus au sujet des oscillateurs et de l'Arduino ?

Bonjour

 

Bien entendu (Et merci)

 

Voici les petites bêtes

bubule_20110314084748.jpg

En détail

bubule_20110314084815.jpg

2 éléments en Téflon usinés avec une défonçeuse et un peu d'huile de coude. Assemblés par deux petits joncs en carbonne.

Les servomoteurs sont des bas de gamme, à mon sens trop proches de l'eau. Il en existe des versions étanches qui viendront les remplacer lorsque j'en aurais marre de les démonter pour les sécher, et lubrifier la piste du potentiomètre graphite.

L'entrainement de la tige support de pompe s'effectue par fil kevlar.

J'ai remplacé le palonier droit par une petite poulie (photo à venir)

 

La tige support de pompe est réalisée en tube carbone Ø10 ajustable en hauteur

bubule_20110314085249.jpg

La platine de commande qui intègre également des relais de commutation des pompes de brassage auxiliaire, de la pompe principale, et de l'osmolation (pas encore raccordé, puisque j'envisage de piloter celle-ci en fonction de la mesure de pH).

bubule_20110314092259.jpg

Le programme permet :

De piloter chaque oscillateur de manière indépendante. Avec des vitesses et des butées variables en fonction de l'heure.

De positionner les pompes durant 4 minutes lors du nourrissage.

D'arrêter la pompe principale durant 15 minutes si besoin

De piloter le brassage auxiliaire de manière aléatoire durant une plage horaire donnée.

De donner l'heure interne pour contrôle extérieur (les LED en bas à gauche

De réinitialiser l'horloge interne automatiquement si besoin, en fonction de la détection d'extinction de l'éclairage principal (cellule photo)

 

Le problème que je cherche actuellement à résoudre : L'antiparasitage des relais de pompes qui ont tendance à réinitialiser l'Arduino sur commutation. (En charge uniquement)

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Peux-tu nous dire ou tu te fournis en carbone car j'ai le même projet et du mal a trouver du tube de gros diamètre.

 

Le problème que je cherche actuellement à résoudre : L'antiparasitage des relais de pompes qui ont tendance à réinitialiser l'Arduino sur commutation. (En charge uniquement)

Tu as essaye de commander le relais a travers un optocoupleur ?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En magasin de modélisme, on trouve à peu près toutes les dimensions. Cà peut servir une expérience de 30 ans de modélisme :vieux: :ironie:

 

Je ne passe pas par un optocoupleur, mais par un UNL2803.

La première piste en cours de test est d'alimenter la carte avec une alim supérieure à 6V (12V en test depuis hier). Mais l'utilisation d'optocoupleurs reste une piste à explorer. :clinoeil:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour delteck2000,

 

L'interet de l'arduino, c'est qu'il est issu du monde du logiciel libre et qu'il est tres bien documente.

 

Pour la gestion des servos, tu peux regarder ici : http://www.pobot.org/Debuter-avec-une-carte-Arduino.html

(en bas de la page, il s'agit d'un exercice pour debutant)

 

Le plus difficile c'est de faire le support, celui de bubulle est vraiment bien fait !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bubule a écrit :

 

Le problème que je cherche actuellement à résoudre : L'antiparasitage des relais de pompes qui ont tendance à réinitialiser l'Arduino sur commutation. (En charge uniquement)

Bonjour,

 

Essaye de mettre des condensateurs de 100nf ( 400Volts si c'est du 220 volts secteur ) en serie sur le contact "sec" du relais.

 

J'ai eu le meme soucis sur un PH metre avec des relais secteurs 220v.

 

@++

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Meuhhh non c'est pô si compliqué. Vous arrivez bien à maintenir un bac récifal. Bon certes, certains mieux que d'autres, mais tout de même.

 

Je ne suis pas sûr que cela soit dans la bonne section pour en parler, mais comme c'est ici que le sujet a été initié.

J'ai démarré la fabrication de mes oscillateurs en me disant que j'allais ESSAYER. Et j'avais en tête que si j'échouais sur une des parties (Oscillateur ou platine de commande), et bien il existait sur le marché Français du matériel totalement plug & play pour finaliser mon montage.

 

Aujourd'hui, je pense avoir réussi à tout faire, et je pourrais vous aider si vous en avez besoin. (Vous m'avez bien aidé lorsque j'ai fait appel à vous).

Mais pris au jeu du développement qui s'achevait, je me suis dit, et si j'employais les capacités restantes de la platine pour faire d'autres choses. Ainsi sont nées la gestion des pompes, de l'osmolation. Et à venir la régulation du pH.

 

Mais par contre une chose est sûre, je ne laisserais pas la gestion de l'ensemble à une platine Arduino. Chaque option est pensée en me disant "Quelle sauvegarde en cas de panne de la platine"

 

Enfin, les problèmes que je rencontre sont en train de se résoudre, et je ne manquerais pas de vous donner mes solutions.

Pour les sorties relais qui posent problèmes, je m'oriente vers l'interfacage (optocoupleur + triac).

Je ne suis pas électronicien, ou chimiste. Je suis juste bricoleur.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bubule a écrit :

 

Le problème que je cherche actuellement à résoudre : L'antiparasitage des relais de pompes qui ont tendance à réinitialiser l'Arduino sur commutation. (En charge uniquement)

Bonjour,

 

Essaye de mettre des condensateurs de 100nf ( 400Volts si c'est du 220 volts secteur ) en serie sur le contact "sec" du relais.

 

J'ai eu le meme soucis sur un PH metre avec des relais secteurs 220v.

 

@++

La remarque de Nonop est bonne, tu devrais essayer.

Bernard

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

 

Je n'ai pas essayé cette astuce, car la platine est en place et en fonction. Je la démonterais très certainement en même temps que lors de l'installation de l'interface pH (en cours d'étude :clinoeil: )

 

Par contre :

- c'est bien en série le condo ??

- je viens de réaliser et tester sur une platine d'essai, une interface à base d'opto + triac qui fonctionne bien avec une pompe MJ1000. copié sur ce lien Et pour moins de 6€ (soit le même prix qu'un relais

 

Me reste à l'intégrer sur ma platine.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

oups, non, le condo se place en parallèle sur le contact qui commande la pompe, il limite ainsi l'amorcage et le rayonnement hf.

 

Ce shema fonctionne bien avec triac et détection de passage à zero du 230V, c'est très efficace contre les parasites.

Bernard

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon allez, après les photos "matériels & Co", une du bac.

 

J'en profite pour passer un message à Cyril02 si il passe par là.... C'est quand tu veux pour la bouture.

Et puis aussi pour dire à Germaine, que si elle a les clef du camion ....

bubule_20110506184108-thumb.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour les algues marron sur la vitre du fond... J'ai la pompe doseuse des AA qui s'est mise à me vider 250ml il y a 4 semaines au lieu des 0.5ml/jour ...

Et elle n'est pas DIY celle-là :idiot:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon dimanche

 

bubule_20110605144718-thumb.jpg

bubule_20110605144406-thumb.jpg

bubule_20110605144504-thumb.jpg

 

Que faire ?

* Laisser le corail se faire étouffer :rhume:

* Le déplacer

* Refaire le bac

* ??

 

 

 

La place commence à me manquer, et je ne vois pas bien où le repositionner. Sachant, que je l'ai repositionné là il y a un an, suite à un problème similaire avec des parazoantus.

L'arrachage des discos est impossible, ils se rétractent dès que je les touche, ou bien partent en petits morceaux, et finissent par repousser.

 

Des avis ?

 

 

PS : Je n'ai pas trouvé la gomme anti planaires sur mon PC :tapechaise:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Peut-être bruler les Rhodactis les plus proches du Montipora à l'hydroxyde de Ca... Sachant qu'il faudra effectivement recommencer régulièrement... Même si tu déplaces le Montipora, les Rhodactis continueront à gagner plus de terrain vers l'acro plus haut. Eternel souci !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

 

Merci Dompail

Quelle procédure pour l'application de l'Hydroxyde (pâte ?). Un petit topic spécifique peut-être ?

 

Il en reste plus qu'à changer de bac !

par ailleurs, le support pour oscillateur m'intrigue, tu l'as fait comment ? Il me semble moulé....

Non, je les ai usiné à l'huile de coude dans un barreau de Teflon récupéré chez un outilleur local (chutes).

Le mouler ne me semble pas la meilleure solution (retassures liées au volume). Par contre assembler des plaques en PVC publicitaire pour créer du volume et des formes oui.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Récemment ici   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici