Aller au contenu

Messages recommandés

Toujours limité par ma crainte d’atteindre des sommets de pH en fin de journée.

 

 

Normalement impossible, puisque le RAH selon la méthode de Régis dois démarrer ( normalement ) à l'instinction de l'éclairage et dois cesser une fois que celui ci c'est rallumer.

 

Quelles étaient tes valeurs de PH, et ta consigne ? Avait tu une sécuritée PH trop Haut en cas d'emballement ?

 

Pleins de questions ! ;)

 

@++

Modifié par nonopp4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me suis simplement basé sur mon apriori qu'une valeur de pH de 8.7 atteinte avant l'extinction était déjà très élevée (avec mes étalons Tridacna), alors que le système ne démarrait que 3 heures avant l'allumage malgré une consigne à 8.15 (8.2 pendant un moment).

 

Oui, j'ai une sécu haute à pH 9. Mais je ne pense pas que son utilisation puisse entrer dans le raisonnement.

 

Quelque chose ne colle pas :

  • Normalement à pH élevé on doit favoriser la croissance.
  • J'ai des paramètres qui semblent corrects (Ca, Kh, Mg, No3) et çà pâlit puis nécrose
  • çà pâlit, nécrose, et des algues supérieures reviennent.
  • Les valeurs de pH atteintes seraient supportées par le Balling ? Pourtant lorsque je réduis la consigne basse du RAHRD, c'est l'ensemble qui se décale vers le bas au bout de plusieurs jours. Je verrais bien jusqu’où cela peut descendre puisque j’ai coupé le RAHRD.

 

 

Des Acides Aminés pourraient-ils améliorer la situation en attendant le changement d'eau ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello,

dans tout les cas les AAs ne peuvent pas faire de mal, reste quant même attentif et des que tu vois un "retour" significatif ou une croissance accrue des algues stop les AA. Pour la photopériode, sans pour au tant la diminuer tu peux faire une pose physiologique de 1 h en milieu de photoperiode maximum, c'est a dire eteindre l'HQI pendant 1h puis le rallumer. 

 

De mon coté, je suis partisans des très gros changement d'eau 1 fois par ans. Un bon petit 100% ne peu pas faire de mal bien au contraire.

 

Courage, pour l'avoir vaicu je sais a quel point cela peut être démoralisant...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

 

Quelques infos du soir...

 

L'eau est toujours en préparation. Les 120 premiers litres sont en cours de stabilisation de densité (sel Tropic marin), les 120L suivants sont en cours d'osmose... avec l'eau de ville puisqu'il ne pleut plus depuis 3 semaines...

Les AA sont commandés depuis ce WE, mais je pense que je les recevrais après le reset...

L'acro bleu qui commençait à nécroser a déjà une branche morte. Ses polypes semblent avoir disparu je le laisse en indicateur. Le reste semble stable, coloré, mais pâaaaale.

 

Je doute vraiment que les AA puissent avoir une influence avec 2,5g/L de nitrates et un nourrissage plutôt abondant.

 

Je viens de trouver une pince à linge dans les Euphyllia qui devait y séjourner depuis... ? j'en sais rien ! Donc plusieurs semaines.

Le ressort est bien rouillé. J'ai du mal à croire que cela puisse être une raison de cette dérive dont l'origine date de plusieurs mois.

Modifié par Bubule

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelle idée d'étendre son linge au dessus du bac ! :D

Je m'étais fait la même réflexion !

Je devrais peut-être commencer par chercher si un string n’a pas atterri dans la tanière de ma méga Alpheus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme le dis Trevaly, des AA ne sont pas un luxe en de telles circonstances, ça ouvre le champ de la nutrition, directement via les tissus. Un peu, régulièrement suffit, trop se détecte aussi par les cyanos.

 

Cette histoire me fait penser à :

- une intoxication, poisons... (tes coraux mous, un autre animal, l'environnement du bac...), le stress rend le corail bien plus sensible, il ne capte plus rien, un rien le perturbe et notamment la lumière ;

- des dépôts (fer, sédiments, précipitations...) sur les coraux qui gênent les échanges au niveau des  tissus, les étouffent, les stressent (voir ci dessus), Tu ne sors rien quand tu passes la pompe dessus ?

- excès ou carence en oligos.

- PO4 : pour moi, l'hystrix n'est plus un bio indicateur qui signalerait tous les cas d'excès en PO4. 

- Il me semble, à lire et constater dans mon entourage, que la méthode RAHRD est bien plus complexe à mettre en œuvre sur des volumes plus petits que sur des plus gros. Les dérives sont plus rapides et la sanction immédiate.

 

Je ne crois pas à l'influence de  la pince à linge (J'ai un fil de cuivre qui trempe dans le bac depuis un an).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Denis et merci pour ton aide

 

Comme le dis Trevaly, des AA ne sont pas un luxe en de telles circonstances, ça ouvre le champ de la nutrition, directement via les tissus. Un peu, régulièrement suffit, trop se détecte aussi par les cyanos.

 Je ferais bien quelques essais, mais je crains que je ne puisse tenter l’expérience assez rapidement. J’ai programmé la réinitialisation dimanche. (j’embauche !) Je pense pouvoir atteindre les 360L, soit presque 100% du volume d’eau. Me manque encore une cuve de stockage de 120L. Je vais sans doute nettoyer ma cuve de récupération d'eau de pluie pour faire le tampon.

 

Cette histoire me fait penser à :

- une intoxication, poisons... (tes coraux mous, un autre animal, l'environnement du bac...), le stress rend le corail bien plus sensible, il ne capte plus rien, un rien le perturbe et notamment la lumière

C’est l’idée qui m’avait également traversé l’esprit. J’avais viré le charbon actif dans la panique en me disant que c'était peut-être luii qui avait dérivé. Du coup, j’hésite à en remettre. J’ai 1kg sous la main, en mélange avec une résine anti Po4.

Je doute que les mous puissent être la cause, car ils représentaient 100% des coraux les premiers mois, avec un bac écotypique Xenia :( . Puis les durs ont progressivement pris le relais. Je trouve également que certains mous sont en régression (Xenia, Sinularia). Les Zoantus ont également subit de l’élagage il y a quelques mois.

Maintenant, est-ce que le fait d’être passé à des écumeurs plus performants a limité leur nourrissage et qu’ils se défendent ?

 

Sur les conseils de Jérémie, pour limiter le stress et malgré que la durée d’allumage des HQI ne soit que de 8h ½, j’ai programmé une pause d’une heure en milieu de période sur les HQI (depuis 4 jours).

 

- des dépôts (fer, sédiments, précipitations...) sur les coraux qui gênent les échanges au niveau des  tissus, les étouffent, les stressent (voir ci dessus), Tu ne sors rien quand tu passes la pompe dessus ?

 

Non, rien

 

- excès ou carence en oligos.

C’est possible qu’il y ait carence, j’ai stoppé leurs apports il y a quelques mois (flacons vides, mais au regard du volume qui était distribué, je n'ai pas pensé utile d'en racheter (???).

Si c’était la cause, le dernier changement d’eau (20%) aurait du avoir une influence que je n’ai pas noté. Peut-être une simple pause dans l’évolution, mais c’est subjectif. J’ai tout de même commandé des oligos en même temps que les AA.

Mais comme il va y avoir réinitialisation, et très probablement une nouvelle phase de démarrage avec ses algues, je ne pense pas les utiliser.

 

- PO4 : pour moi, l'hystrix n'est plus un bio indicateur qui signalerait tous les cas d'excès en PO4.

Du veux dire dans l’état actuel du bac ?

 

Je ne crois pas à l'influence de  la pince à linge (J'ai un fil de cuivre qui trempe dans le bac depuis un an).

On est d’accord ! La paille de fer ne fonctionne pas longtemps lorsqu'on la jette pour faire chuter les Po4 (le temps de l'oxydation).

 

FRanck

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si un gros changement d'eau n'a rien donné, j'écarterais l'idée du manque d'oligos. Sans écarter un autre gros changement d'eau.

 

Si peu de mous proportionnellement aux durs, biomasse parlant, il faut écarter aussi cette hypothèse, surtout si l'écumeur fonctionne bien. dans ce cas, j'éviterais de remettre du charbon tant que la situation ne se stabilise pas.

 

Quand as-tu bien amélioré ton écumage ?

 

Question Histrix, j'ai pu constater une stagnation de la croissance et augmentation des PO4 alors que les pointes étaient encore belles. Je crois que dans ce domaine, c'est plus une impression générale et la concordance de plusieurs observations qui peuvent nous conduire à des hypothèses fiables. pas un seul indicateur. Mais je sais que tu en es déjà convaincu.

 

Question stress photoxydant , la durée d'exposition et un petit repos sont sûrement une bonne chose, comme le dit Trevaly qui en connait bien plus que moi à ce sujet. Je ne négligerais pas non-plus le niveau de l'exposition (hauteur des ampoules, ampoules récentes ?) Quid de l'éclairage ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
... Peut-être réduire momentanément un peu la photopériode (quelle est-elle actuellement ?).

Retirer charbon et résines anti-PO4.

Et opter pour un seul mode de supplémentation en Ca, balling ou RAHRD mais peut-être pas les deux en même temps.

:siffle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:siffle

 

 

:D

 

 

idem pour la pince a linge. mes enfants m'ont balancé de la pate a modelé juste pour voir ce que cela faisait  (  :tapemur  ) et cela n'a rien fait, pince a linge idem, chaussure, flèche en mousse des pistolets nerf, bout de cuivre coincé dans le rotor de l'écumeur, bref... la liste est encore longue de tout ce que j'ai pu sortir de mon bac en un an et cela n'a jamais rien fait aux coraux.

 

le seul bac que j'ai "lu" planté avec un "objet" introduit c'était à cause d'une pile d'1,5V qu'un gamin avait jeté dedans. 

 

fait un gros changement d'eau et tout devrait aller mieux  :pouce

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

un sinple reseau resistance condensateur en serie mais en // sur le contact de relais c=220nf et r=100ohms 1/2w sinon un transistor hexfet

 

 

Bonjour,

 

Je suppose que tu répondais a la premiere page de ce topique : 

 

http://www.cap-recifal.com/topic/682-le-bac-à-bubule/

 

 ( malheureusement il y en as 5 ! mais j'ai bien mis 45 s avant de comprendre ;) nonop esprit vif mais pas trop ...  ) 

 

@++

Modifié par nonopp4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello

 

Je vous raconte les derniers évènements :siffle 

Le changement d’eau sera limité à 320L, l’osmoseur a explosé cette nuit :( . Bouchon de la cartouche d’osmose fendue !

J’ai de quoi tenir en eau osmosée de compensation une dizaine de jours, le temps de réparer, mais pour le changement d’eau, je ne vois pas vraiment d’autre possibilité que de se limiter à ce volume qui devrait dépasser les 70% du volume total.

 

Oui Domi, j’ai fait tout quèceke t'avais dit :siffle

 

@ Denis

J’ai remplacé l’écumeur H&S 150 par le BBK en mars 2011. Puis passé au Delteck en mai 2013. Et retour à l’H&S il y a quelques semaines.

 

Dans le doute j’avais anticipé le remplacement des ampoules HQI fin juillet. Les tubes actiniques et supra actiniques peuvent-ils émettre un rayonnement néfaste en dérivant ?

 

Concernant l’agressivité possible des coraux mous, j’ai tout de même une belle invasion de Richordea yuma et de Discosoma. Peuvent-elles être une cause ?

 

 

@ JL13

Y’a prescription pour les parties électro, tout fonctionne !  :) Je pourrais peut-être faire un récap lorsque tout sera déverminé, et en prenant un peu de temps, mais je ne suis pas certain que çà intéresse les lecteurs de Cap Récifal. Sinon, j’avais déjà bien avancé sur le sujet ici : http://www.cap-recifal.com/topic/828-arduino-lautomatisation-à-la-portée-des-bricoleurs/?p=23765

Et plus particulièrement là pour les interfaces : http://www.cap-recifal.com/topic/828-arduino-lautomatisation-à-la-portée-des-bricoleurs/?p=23781

Et bienvenue à toi ! :bonjour

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au fait, j'y pense un peu tard (mes gouttes, où sont mes gouttes ?) mais comme tu craignais un empoisonnement, quel genre d'hydroxyde de calcium utilisais-tu avec le RAH ?

Qualité pharmaceutique ou chaux éteinte pour le bâtiment ?

Il s'agit toujours d'hydroxyde de calcium mais dans le deuxième cas, il subsiste un risque de présence d'autres éléments comme des métaux lourds (c'est le topique de Chris64 à propos de son hydroxyde en paillettes qui m'y a fait penser !).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Meuhh non Domi, il n'est pas encore trop tard. Laisse les gouttes dans le flacon ! :D 

 

Je me fourni exclusivement chez Tridacna (Tests, Balling, hydroxyde, oligos, charbon, résine... et maintenant AA) Donc top qualité (je pense)

Hormis la résine 2 en 1 charbon+résine Po4 dans mon stock, mais que je n'ai encore jamais employée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello,

 

Voilà, le changement d’eau de réinitialisation s’est bien passé.

 

Tout d’abord un grand merci à celui qui se reconnaîtra pour m’avoir passé les 60L d’eau osmosée qui manquaient (suite à l’explosion de mon osmoseur) afin de compléter tous les volumes dont je disposais pour préparer l’eau fraîche. Soit un total de 360L.

 

 Ne connaissant pas avec exactitude le volume d’eau total que contenait le circuit, et ne souhaitant pas perdre de temps à comptabiliser ce que j’allais ôter du bac, il me fallait stocker une quantité estimée suffisante pour compléter le manque une fois ces 360L introduits.

Au final il m’a fallu simplement réintroduire 30L. Et comme j’estime à 20L le volume laissé dans le bac avant de le remplir d’eau fraîche, j’ai donc changé à peu près 90% d’un volume de 410L !

Etonnant pour un bac de 450L brut (420L utiles) + décante (55L réels mesurés). Il y a donc un volume de plus de 80L pris par les roches et coraux.

 

Voici le mode opératoire que j’ai employé, au cas où cela puisse aider d’autres débutants de l’opération :

-         Positionner une cuve de stockage au plus près de l’aquarium (bac de récupération d’eau de pluies, poubelle) et la remplir au maximum d’eau. Cela permettra de limiter les allez-venues et donc ira plus vite pour faire le remplissage. À ce sujet, préférez des sceaux, les jerricans sont trop longs à vider.

-         Y transférer le maximum d’eau fraîche préparée les jours précédents (180l dans mon cas). Ce qui me libère le bac hôpital de 120l (voir ci-dessous), mais me laisse encore 180l à remonter une fois le bac vide…

-         Couper la pompe de remontée.

-         Couper les accessoires de la décante (chauffages, osmolateur, écumeur, …)

-         Siphonage et nettoyage de la décante.

-         Remplissage de la décante avec de l’eau fraîche.

-         Couper l’alimentation électrique générale (brassage et éclairage)

-         Top chrono ! Maintenant faut s’activer, la marée va descendre !

-         Siphonage du sable et des sédiments (environ 40% du volume d’eau du bac principal y est passé pendant cette opération).

-         Siphonage de la ‘vielle’ eau claire pour stockage en bac hôpital 120L (en cas de pépin lors du redémarrage)

-         Baisse du niveau jusqu’à niveau mini acceptable pour les animaux qui paniquent en cale sèche. Soit 3 cm. (sachant que de toutes façons je n’avais pas assez d’eau neuve pour faire un 100%).

-         Remplissage du bac avec l’eau fraîche.

-         Mise en route des pompes de brassage et de remontée.

-         Complément avec l’ancienne eau préalablement stockée.

-         Allumage des tubes bleus (Les HQI ne seront allumés que le lendemain afin de limiter le stress)

-        Arrêt chrono : 35 minutes !

 

Dès les premières minutes, les poissons reprennent leurs activités. Tous montreront le bout de leurs nageoires dans l’heure qui suit. Aucun abonné absent victime d’un siphonage barbare. Aucun signe de respiration accélérée. Super !

Test des paramètres pour faire un point zéro :

Ca++ : 385mg/l / Kh : 8.2° / Mg : 1295mg/l No3 0.5mg/l

Voilà, reste à patienter, mesurer les paramètres afin de suivre et corriger leur évolution (Balling) et observer l’évolution des coraux.

 

Je ne mesure pas les Po4. Peut-être devrais-je acquérir un checker Hanna, mais :

 

regisdoutres a écrit

 

 

Je vais le réécrire une dernière fois : il est impossible, par des méthodes colorimétriques (c'est-à-dire spectro+réactifs), pour les aquariophiles, d'espérer obtenir une quelconque valeur qui aie un sens pour une concentration en PO4 inférieure à, disons, 0,1mg/L.

 

 

Ce soir, un Pavona qui lançait des fils mésentériques à longueur de temps n’en lance plus. (Plus d’attaque chimique ?? L’attaque chimique des mous serait-elle la cause de ces problèmes ?)

 

Franck

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello,

super tu devrait voir des améliorations rapidement! Pour prévenir toute attaque chimique ou tout simplement un surdosage quelconque de métabolites secondaires produitent en quantité par les mous, une chaussette de charbon actif présent en passif 24h24 7/7 est un très bon moyen de prévention. La changer tout les mois 2 semaine avant le prochain changement d'eau. Grosso modo attend 2 semaines et mets la en place. Du moins c'est ce que je fait et je n'ai jamais eu de problème à partir du moment que c'est en passif et utilisé en permanence. Il me semble d’ailleurs que notre chère et au combien respecté et respectable Regis fait de même. SI je la change 15 jour avant le changement d'eau c'est pour éviter de faire les 2 en même temps ce qui pourrait conduire a l'obtention d'une très cristalline quelque jour par mois seulement et donc favoriser un stress lumineux suivis d'un pâlissement des tissue est tous ce qui s'en suis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Jérémy

 

Egalement, j'avais omis de le signaler, j'avais reçu les AA que j'ai introduis selon la dose prescrite 1goutte/100litres pendant 3 jours. Je pense ne plus en mettre tant que les coraux n'évoluent pas vers le plus pâle, car j'imagine qu'il y a ce qu'il faut avec l'eau fraîche.

 

J'avais également une vieille ampoule de Biodigest qui trainait. Je l'ai introduite juste après le changement d'eau. Ca devrait faire du bien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

 

C'est bien que tout ce soit bien passé mais une bonne organisation au départ avec un plan de bataille bien établi et un plan B au cas où facilite toujours cette opération. Tu n'as pas eu de soucis avec des petits poissons qui restent souvent bloqués dans les pv comme les pseudochromis, gramma....peut être que tu n'en n'as pas.

Des aa dans l'eau neuve il n'y en a pas, par contre des oligoélements oui (minéraux présent dans le sel mais pas toujours bio disponible).

Les aa sont les briques qui constituent les protéines donc la nourriture.

 

olivier

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Oui Olivier, et merci.

J’ai un P. fridmani dont je craignais une aspiration inopinée lorsque je ne pouvais surveiller l’entrée du tuyau de siphonage (j’avais fabriqué une crépine avec une bouteille plastique au fond coupé remplie de ouate. Mais sa fixation m’a vite obligé de la mettre de côté). Egalement, comme tu le dis, j’avais une crainte pour quelques petits poissons qui se logent habituellement dans des roches à une hauteur suffisamment éloignée du fond pour qu’ils se trouvent en cale sèche un temps certain. Il m’aurait été impossible de les extraire avec mes moyens…

Pendant la vidange, j’ai tenté d’écouter les bruits de clapotis sans jamais en entendre. J’aurais alors pu envoyer de l’eau dans la zone bruyante. Par contre la ou les Alpheus se sont bien faites entendre par leurs coups répétés lorsque le niveau n’était plus qu’à 10cm du fond (panique ou proies approchantes cherchant un refuge, je ne sais pas).

 

Je vais donc continuer le protocole AA alors. J’avais tout de même quelques cyanos dont je vais surveiller l’évolution.

 

Le pH qui avait baissé de 0.07 le soir du changement (peut-être aussi dû à la soirée apéro qui suivi cette journée éprouvante…) a retrouvé sa valeur normale hier soir (8.05 / 8.55).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Récemment ici   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici