Aller au contenu

olivier26

Administrateur
  • Compteur de contenus

    4,501
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    83

Tout ce qui a été posté par olivier26

  1. olivier26

    Identification

    Confirmation pour moi aussi : Sinularia dura
  2. olivier26

    Buckrood récifal 800L

    Bonjour, et bienvenue. Merci pour cette présentation très précise et l'évolution dans le temps de tes aquariums. Et puis avec une belle installation, tu es satisfaite de ta rampe LED, je trouve le rendu particulièrement bien. Sur les dernières photos on ne voit plus l'Alcyonium rouge ? tu t'en es séparé parce qu’elle avait trop poussée ? olivier
  3. olivier26

    Groupe de crevettes

    Salut Le gros intérêt des crevettes, en plus de leur comportement et de leur mode de vie, c'est la libération des zoe (larves) qui sont une source de nourriture non négligeables pour les coraux et la meiofaune. En plus ces larves sont pélagiques : un distributeur naturel de nourriture. Les crevettes vont se nourrir de la meiofaune donc il n'y a pas d'intérêt, il me semble, à les contenir dans un refuge si le rôle du refuge est bien de fournir un peu de nourriture (bien que cette dernière soit benthique). Par contre, il me semble important de mettre des animaux (selon la taille du refuge) dans le refuge mais que ces derniers n'impactent pas la meiofaune : du coup pourquoi pas un couple de clown si ce dernier fait par exemple une 100 aine de litre, au moins cela "t'oblige" à nourrir le refuge. olivier
  4. olivier26

    Groupe de crevettes

    Effectivement sauf peut être pour Stenopus hispidus qui est très territoriale et évidemment les crevettes mantes. Association entre amboinensis et debelius est possible et réalisable. les debelius sont un peu plus territoriales et craintives. Tu peux mettre les cinq crevettes ensemble, il n'y a pas de couples qui se forment les crevettes conservent le sperme dans des poches. L'accouplement est extrêmement rapide et à lieu lors d'une mue car à la fin de la mue la crevette envoie une hormone pour indiquer qu'elle est réceptive à l'accouplement. Une fois ensemencées elles n'ont plus besoin de partenaires car elles conservent le sperme dans une poche issu du premier accouplement. olivier
  5. olivier26

    Ecumeur Nyos 300

    Bonjour, Je ne suis pas certains que cela soit la bonne question, toutes les bactéries disposent d'une membrane constituée de phospholipides c'est dans ce cadre qu'elles vont métaboliser les phosphates (en plus d'autres molécules comme l'ATP, ADN, la voie des pentoses Phosphates par exemple). Ce que voulait dire Denis, je pense, c'est qu'il a joué sur la consommation en carbone oraganique, souvent en carence dans nos bacs. De même, les aa précurseurs de la production des protéines sont indispensables au développement de certaines bactéries (vitamines également). Le soucis pour moi c'est l'apport de carbone organique qui peut influencer le développement de TOUTES les bactéries, aussi bien les opportunistes (genre vibrio) que les pathogènes (genre vibrio également). Les opportunistes pouvant devenir pathogène en cas de stress du fait par exemple d'un changement environnemental .... Mèthode à utiliser avec parcimonie et peut être que la localisation du développement bactérien est moins dangereuse (charbon, pellet...) Juste un avis personnel, olivier
  6. Bonjour, Je suis déjà monté à 8,6 en pH sans soucis pour les animaux, je dispose juste d'un pH mètre qui me permet de visualiser le pH du bac. En complément du RAH j'ai un RAC (pf 601S deltec avec de l'aragonite). Toutefois ce dernier me permet de maintenir un KH entre 7 et 8 ce que me permet le RAH seul. Le RAC se déverse dans la décant donc à l'opposé du RAH à proximité de l'écumeur. J'ai une population corallienne assez importante avec plusieurs bacs reliés entre eux pour un volume total de 1000 litres net environ. Pour le RAH, je préfère rajouter pas beaucoup mais plus souvent (5 à 6 cuillères à café bombées deux fois par semaines). Cela me permet d'avoir une marge de manœuvre sur le "au cas où", je suis plus "ceinture plus bretelle" : imaginons que la pompe péristaltique s'emballe que se passe t'il ? d’où un volume d'eau osmosée faible (70litres), et un remplissage d'une faible quantité d'hydroxyde (pour mon volume et pour ma population)...J'aime bien me faire des scénarios catastrophes....Bien sûr j'aurais pu mettre des capteurs de niveau et des capteur sur mes capteurs et....encore quelques uns.... olivier
  7. Salut Oulà Non le RAH est beaucoup, beaucoup utilisé par chez nous (tous les récifalistes en dispose d'un). Alors, le système que j'utilise depuis de nombreuses années (10 ans ????) m'apporte satisfaction mais est, je pense, beaucoup moins précis que le système de Régis. J'injecte toujours dans le bac et jamais dans la décant. En effet, normalement la surface d'échange avec l'atmosphère est toujours supérieure dans le bac que dans une décant (zone technique) deplus souvent la décant (zone technique est enfermé dans un meuble. Le bac est constamment brassé en surface. En conclusion le CO2 atmosphérique se dissous plus facilement dans le bac, lorsque l'eau de chaux (voir le lait) tombe dans dans le bac les ions hydroxydes s'associent plus facilement avec le Co2 pour former des hydrogénocarbonate (KH), cela permet en plus d'aider (très légèrement) de maintenir un niveau de KH. De plus cela permet d'éviter de passer par la pompe de remontée qui chauffe et qui favorise les précipitations. Le fait juste de déplacer le tuyau de la décant à l'aquarium m'a permis de gagner 20 à 30mg/L de Ca. Du fait d'une forte consommation j'injecte du lait en passant par un réacteur sur aimant / agitateur pour faire monter l'hydroxyde plus haut. Je rajoute l'hydroxyde tous les trois jours et c'est indépendant de l'osmolation, enfin c'est sur programmateur et j'injecte préférentiellement la nuit. J'ai une faible réserve d'eau osmosée au cas où, dédiée à cette méthode et j'ai un écumeur externe que j'ai interné ce qui me permet d'avoir un niveau supérieur dans la décant le matin ce qui anticipe l'évaporation de la journée. Sur la région je connais au moins 5 ou 6 récifalistes qui utilisent cette "méthode". olivier
  8. olivier26

    Projet Reefer 420 XL

    Pour le fridmani cela reste réalisable sur des petits volumes. Les Pseudochromis sont Hermaphrodites séquentiels protogynes les mâles sont plus grands plus allongés que les femelles. En général, si on associe un grand individu et un petit on n'arrive souvent à avoir un couple. Avec P. fridmani espèce la plus docile (peut être avec P. sankeyi) la nageoir caudale se termine en pointe chez le mâle alors qu'elle est arrondie chez la femelle. Sur cette espèce on peut réaliser des harems de quatre, cinq individus pour 1000 L par exemple. olivier
  9. olivier26

    Projet Reefer 420 XL

    Salut, Pour moi la population convient si ce n'est de faire attention à l'espèce : l'espèce de poisson clown, attention A. allardi, clarki voir frenatus sur ces volumes ils peuvent être agressifs. De même pour le Pseudochromis je déconseille fortement le paccagnelae qui peut être très territoriale, l'adalabrensis sur des petits volumes également. Pourquoi pas un couple de P. fridmani ? Enfin, il faut éventuellement penser aux poissons auxiliaires et dans ce cas là adapter la population de poisson en fonction, de la population envisagée dès à présent. Par exemple, afin de lutter contre d'éventuelle aiptasia on peut imaginer de mettre un chelmon rostratus sur ce volume mais par contre la cohabitation avec le flav est délicate surtout si il est introduit après ? c'est un poisson qui a besoin de deux mois acclimatation seul dans un bac (ou avec les anthias au début) afin qu'il puisse manger des surgelés. Par la suite on peut envisager de mettre un zebrasoma sur ce volume (pourquoi pas d'ailleurs le xanthurum ou le scopas !!!!). Enfin, éventuellement pour les planaires la cohabitation entre les Pseudochromis et les labres n'est pas toujours évidente (surtout Pseudocheilinus hexataenia). Du coup, si il choisit d'avoir du sable (gloup !!!!) il peut envisager Halicoheres crysus ou autre mais difficilement compatible avec des Synchiropus... Enfin toujours, si s'oriente vers "le bac à sable" peut être regarder vers un valenciana mais là, la cohabitation avec des coraux LPS grande bouche est parfois délicat (Plerogyra, Fungia, qui n'aime pas le sable). Voilà voilà... bonne réflexion.... olivier
  10. Salut, J'utilise l'IKS blue Marine, elle a la faculté d'avoir un débit réglable très facilement, de plus elle est très résistante et marche chez moi en continu depuis 5 ans. Elle s'arrête quelques secondes toutes les minutes ce qui fait varier le débit. Elle est en amont du RAH du coup elle envois que de l'eau osmosée, jamais de l'eau ou du lait de chaux et directement dans le bac sans passer par la décant. C'est indépendant de l'osmolation. Mon PH oscille entre 8,0 / 8, 1 le matin et 8,3/8,4 le soir. Le RAH est rempli tous les trois jours. olivier
  11. olivier26

    Population 120l

    Bonjour, Tu peux également regarder dans le genre Eviota ou dans le genre Elacatinus (ex Gobiosoma) par exemple l'espèce oceanops. Tu peux également mettre un individu de Koumansetta rainfordi (ex amblygiobus qui à tendance à manger la filamenteuse voir les cyanos) ou un individu de K. hectori. olivier
  12. olivier26

    Lysmata amboinensis dévorée

    Bonjour, Peux tu nous donner d'autres éléments concernant ton bac ? Volume et date de la mise en eau, cela peut être une prédation directe où alors suite à la mort de la crevette une prédation indirecte par exemple suite à un problème de mue? olivier
  13. olivier26

    Deux Centropyge dans 450L ?

    Salut, Merci pour ce retour, très chouette poisson et encore mieux lorsqu'ils évoluent en couple, car un couple va se former. Bon j'ai quelques craintes pour tes coraux durs et surtout LPS à voir avec le temps mais cela te permettra de monter un nouveau bac !!!! Ils sont aussi bien dodus, cela promet quelques futures parades. olivier
  14. olivier26

    Arrêté du 8 octobre 2018

    La facture, le ticket de caisse remplace le cerfa. L'objectif du législateur est avant tout de suivre la traçabilité de l'animal. Si tu achètes un animal (non domestique) dans un autre pays de l'UE tu n'auras pas de cerfa mais une facture (ticket de caisse) qui sera suffisant et qui assure la traçabilité. Le deuxième objectif est que le client ait les informations sur l'animal qu'il achète. Du coup pour les animaux non domestiques il faut le nom latin et vernaculaire de l'animal plus une fiche de maintenance simple, les animaleries ont du pain sur la planche... olivier
  15. olivier26

    Le bac de Poisson chat - 580L

    Bonjour, Alors premièrement je n'ai jamais démarré un bac avec des aquaroches donc mon avis sera purement théorique et peut être qu'il faudra attendre l'avis d'autres aquariophiles plus expérimenté dans ce domaine. Je ne sais pas comment arrivent les aquaroches "colonisées" chez toi ? mais il vaut mieux les mettre dans une eau à bonne température rapidement. Dans tous les cas il n'y aura pas de macrofaune (visible à l'oeil nu) mais que de la microfaune (visible que par un microscope c'est à dire des bactéries pour une plus grande partie). Lors de la troisième étape je n'utiliserais pas des bactéries sous format liquide mais plutôt des bactéries "en poudre" et donc lyophylisé. Le temps de réaction (encapsulation) est peut être plus long mais la quantité sera plus importante car le mode de conservation est plus efficace. Il est possible d'avoir un développement de diatomé voir de dinoflagellé. Personnellement j'injecterais très rapidement sois dès le premier jour de l'hydroxyde de calcium afin de limiter la quantité de CO2 disponible d part une augmentation du pH. Cela favorisera le développement des corallines aussi. Avant de mettre le sable j'attendrais la fin de la minéralisation des algues afin de pouvoir syphonner le max de sédiments soit au moins deux ou trois mois. Pour les détritivores j'attendrais au moins deux mois pour voir comment évolue le bac. Enfin je limiterais la photopériode complète entre six et huit heures par jour. olivier
  16. olivier26

    On part de loin, c'est pas gagné !

    Salut oui le coude dans la surverse et baisser le niveau en coupant le tuyau en 40 dans la surverse pour que le niveau d'eau sois plus bas de quelques centimètres. C'est la surverse qui donne le niveau d'eau du bac (les plaques en verre de la surverse) et pas le tuyau en PVC qui doit être bien plus bas (petite chute d'eau). olivier
  17. olivier26

    Projet DYI 180L by Spriggans

    Bonjour, Je suis du même avis que mes collègues, pour les PV les prendre vivantes est un bon choix même si le prix est dissuasif. Pour la décant l'epaisseur en 4mm est très faible, il faudra faire attention au moindre choc. Dans ton cas je ne réaliserais pas de refuge, sur ce volume l'utilité est pour moi négligeable. Pour le meuble, je n'aurais pas mis de roulettes car cela risque de fragiliser le meuble. Enfin, j'éviterais de mettre un couvercle sur l'aquarium, les échanges avec l'atmosphère sont très importants, notamment pour le maintien du pH, le redox etc... Enfin pour le bac, je n'aurais pas fait de colonne (surverse) centrale qui te prends beaucoup de place sur ta profondeur qui est très étroite (55cm). Je l'aurais mis dans un angle, cela a aussi l'avantage de ne pas casser le brassage circulaire et d'éviter le depot de sediment à la base de la surverse. Un perçage plus important te permet d'inclure une remontée (en 25 par exemple) à l'interieur de la descente de sécurité (en 40mm par exemple) pour avoir un gain de place. olivier
  18. olivier26

    Taux de nitrates idéal ?

    Non ce que je voulais dire c'est que le photomètre s'arrête à deux chiffres après la virgule mais si la valeur réelle (calculé par un photomètre plus performant en retirant les erreurs de mesure) est de 0,004 mg/l alors nos photomètres indiqueront une valeur de 0,00 mg/L arrondi à deux chiffres !!! Tout ça pour dire que être à 0 en orthophosphate est pour moi impossible !!! olivier
  19. olivier26

    Entacmea quadricolor et occelaris

    Bonjour Il faudrait visualiser le pied et sous le manteau pour voir si il y a des sortes de produbérances mais à première vue cela ressemble à de l'E. quadricolor. Les bulles ne sont pas toujours présentes et dependent souvent des conditions de maintenance, en effet elles peuvent apparaitre afin que l'animal augmente sa surface d'exposition à la lumière, le courant peut jouer aussi. olivier
  20. olivier26

    Taux de nitrates idéal ?

    Bonjour, J'ai toujours eu des phosphates lorsque j'utilisais du sel synhétique aussi bien avec IO, RedSea que TM. Certes en quantité faible de l'ordre de 0,03 à 0,05 ppm suivant le sel, Bien sûr les tests ont été réalisés plusieurs fois avec de l'eau fraichement préparée et en utilisant un T zéro avec des tests de l'eau osmosée effectué dans le même seau de préparation de l'eau de mer. Cela ne m'étonne pas car tout produit chimique contient des impuretés et donc certainement en plus des métaux lourds (les sels synthétiques sont riches en aluminium). Maintenant, en sachant ça, afin de descendre la concentration en phosphate, je pense, en dessous de 0,05ppm il faut utiliser une méthode complémentaire (résine anti phosphate, hydroxyde de ca, le sable est également un catalyseur de la précipitation des orthophosphates selon en ph (je ne dit pas qu'ils ne peuvent pas être libérés par la suite....). olivier
  21. olivier26

    Taux de nitrates idéal ?

    bonjour Les phosphates que l'on test sont essentiellement les phosphates inorganique, donc avoir 0 de phosphate ne veut pas dire que l'on n'en n'a pas. De plus, lorsqu'on lit sur le test phosphate (orthophosphate) 0,00 ppm de phosphate on peut avoir en réalité comme valeur exacte 0,004 ppm !!!! (sans prendre en compte les erreurs types du matériel). Enfin, les phosphates proviennent pour l'essentiel de l'eau osmosée sous forme d'orthophosphate et c'est la dessus qu'ils jouent. La nourriture est très rapidemment incorporée par la meiofaune et les déjections par la microfaune. La minéralisation ne doit se faire je pense que si on a des algues présentes qui vont se déliter. olivier
  22. olivier26

    Deux Centropyge dans 450L ?

    Bonjour, Vu son age le bispinosus doit être un mâle, du coup il y a des chances que dans les potteri il y ait un mâle également (à vérifier). Si tu rajoutes un deuxième mâle ils risquent de se courser surtout si il n'y a qu'une seule femelle pour deux. Mais les deux centropyges ont deux origines différentes (Hawai et Indo pour le bispinosus), ils ne se connaissent pas. Suivant la quantité de orange du bispinosus ils peuvent s'ignorer. (entre un loriculus et un potteri cela risque d'être plus compliqué par exemple) Enfin chez les centropyges les hybrides sont fréquents du coup tu peux pour moi introduire au moins un potteri, deux si c'est deux femelles (chez les centropyges ils vivent en harem) mais à terme un potteri pourra quand même se transformer en mâle...ou pas... olivier
  23. olivier26

    Deux Centropyge dans 450L ?

    Salut dommage de séparer un couple de C. potteri. Il existe un dimorphisme sexuel assez visible chez les centropyges au niveau de nageoire anale. Chez le mâle cette nageoire se termine en pointe bien pronocée alors que chez la femelle cette nageoire est bien arrondie. Cela est la même chose chez tous les centropyges. tous les centropyges sont hermaphrodites sequentiels protogynes. Il y a de fortes chances que ton bispinosus soit un mâle.Toutefois, suivant la quantité de orange qu'a ton bispinosus, moi je passerais le pas... Maintenant cela vie en harem donc suivant le sexe du bispinosus tu peux aussi mettre un couple de potteri. Evidemment il faut s'attendre à une forte prédation sur les coraux. olivier
  24. olivier26

    Identification [Majano]

    Du même avis que Dompail retire le toi même, question indésirable cela reste inévitable pour moi il faut juste intervenir à temps. olivier
  25. olivier26

    Projet reefer 170

    Alors tu dois connaitre tout d'abord un petit secret que tu ne répéteras à personne : "je suis loin d'être un adepte du sable !! je trouve que le rapport entre les bénéfices et les désavantages sont en faveurs des désavantages sur le long terme." mais Chuuuuuuuuuut Sinon, il n'y a pas de risques de mettre moins, l'absence d'action anaérobie est la même entre 1 et 2 cm. Je pense que c'est juste pour qu'il en reste un peu partout sur le fond de la cuve à cause du /grâce au brassage. En effet, le brassage en milieu fermé induit l'accumulation à des endroits de tas de sable et offre des zones sans. J'entends trop souvent dire " j'ai réduits mon brassage parce que mon sable volait partout" Et pour moi, mais cela reste subjectif, le brassage est un poste compliqué à mettre en œuvre et extrêmement évolutif dans le temps, ne serais ce que par le nettoyage des pompes par exemple qui doit se faire hebdomadairement. De ce fait, se rajouter encore une contrainte avec l'absence de brassage du fond de l'aquarium (quid du brassage du fond des pierres vivantes où s'accumulent de nombreux sédiments !!!) est pour moi une hérésie. On adapte pas le brassage en fonction du sable (surtout lorsqu'on a des fiables hauteurs d'eau) mais ce sont les contraintes du décor (le maximum de flux d'eau doit traverser les pierres), la croissance des animaux, la construction du bac qui doivent dicter le type de brassage. Ce n'est que mon point de vue !!!! olivier
×

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici