Aller au contenu

Denisio

Administrateur
  • Compteur de contenus

    10,652
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    172

Denisio a gagné pour la dernière fois le 11 février

Denisio a eu le contenu le plus aimé !

À propos de Denisio

  • Rang
    Grand contributeur

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Localisation :
    Montauban

Converted

  • Site web
    http://dtournassat.free.fr/
  • Date de mise en eau
    06/10/2000
  • Volume net en litres
    1000
  • Type
    Récifal
  • Maintenance
    Berlinois
  • Traitement eau d'apport
    Osmoseur + résine
  • Traitement eau du bac
    Lio D300 monopompe
  • Brassage
    Brassage 30x volume bac, Turn over 3.5 X volume bac
  • Eclairage
    2 HQI 400W, 1HQI 250W, 4 T5 80W. 1 W/litre, photopériode 8h HQI et 10 h T5
  • Supplémentation
    Iode. RAC

Visiteurs récents du profil

1,288 visualisations du profil
  1. Denisio

    Taux de nitrates idéal ?

    Euhhh, ce serait même plutôt 0.04 ppm
  2. Denisio

    Arrêté du 8 octobre 2018

    Merci à tous pour ces premiers éléments de réponse. Ils montrent qu'il y a déjà un effort de fait mais qu'il reste du chemin à parcourir. On va bien voir comment cela évolue. Dans le cas d'animaux non dangereux (poissons, coraux) la facture vaut attestation de cession. Le modèle Cerfa n'est pas obligatoire. Plutôt compliqué à remplir, je doute que le Cerfa fasse la préférence de nombreux professionnels et on peut les comprendre., et certainement pas des magasins étrangers. Je me demande bien pourquoi on demande (exige) un nom vernaculaire sachant qu'il peut y en avoir plusieurs pour une même espèce et que ça n'apporte pas grand chose dans la démarche de traçabilité.
  3. Denisio

    Arrêté du 8 octobre 2018

    Question à ceux qui ont acheté des poissons ou coraux ces 3 derniers mois : Est ce que les tickets ou factures mentionnent vos noms et adresses ? Est ce que le vendeur mentionne systématiquement le nom scientifique ET vernaculaire de l'animal ? Est ce que vous disposez d'une attestation de cession avec le DEUX signatures (vendeur ET acheteur) ? Est ce que ces informations apparaissent pour les achats en VPC ? Est ce que ces informations apparaissent pour les achats en VPC depuis l'étranger (Belgique ou ailleurs). Est ce que ces informations apparaissent lors de vos cessions entre particuliers dans des bourses récentes ? J'ai bien quelques réponses, mais je souhaiterais avoir une vision plus globale. Merci
  4. Denisio

    Arrêté du 8 octobre 2018

    Le document d'identification est un document à part du certificat de cession. Oui, les pros doivent bien sûr fournir le certificat de cession. Pour les coraux durs (annexes B) et poissons ça peut être une facture duplicata avec : noms scientifique et vernaculaire ; nom ou la raison sociale et coordonnées du cédant ; nom ou raison sociale et coordonnées du cessionnaire ; date, lieu et les conditions financières de la cession. La difficulté qui empêche d'automatiser en caisse, ce sont les données de l'acheteur et les signatures qui ne peuvent pas entrer dans leurs bases de données. Ca se faisait régulièrement avec les coraux durs. Maintenant, toutes les espèces non domestiques sont concernées : le Bernard l'Hermite, l'oursin, la crevette… Je suis curieux de voir comment ça va se passer lors des prochaines bourses, mais Il va y avoir des queues aux stands. Pas sûr que tous les exposants connaissent leurs obligations et s'y soient préparés. Les organisateurs et DDPP risquent d'avoir des surprises. Il me semble que la FFA a prévu des carnets à souche autocopiants, il faudra que ça se généralise.
  5. Denisio

    Acropora echinata

    Il n'y a pas lieu d'être déprimé. J'ai vu de très belles colonies dans des bacs. Régisdoutres en a conservé longtemps, j'en ai vu aussi péricliter subitement alors que la colonie paraissait en forme. Il me semble en avoir vu sur une vidéo de Fredeau .
  6. Denisio

    Acropora echinata

    C'est effectivement une espèce difficile. Si les bonnes conditions ne sont pas là, il y aura peu de croissance et une nécrose au même rythme. Oui, comme pour tous les coraux de fond avec prédominance de tissus lisses, le brassage doit être modéré. dirais même plutôt laminaire quitte à en changer la direction. L'éclairage modéré, sauf à vouloir faire ressortir quelques couleurs, probablement au détriment de sa longévité. Je pense que le spectre, autant que la quantité de lumière ont leur importance. Mais j'ai finalement peu d'expérience avec cette espèce. De plus expérimentés, qui l'auront maintenu quelques années, sauront en dire plus.
  7. Denisio

    Construction bac 160*60*60 - 10mm

    Attention, les décors synthétiques en matériaux dont on ne connait pas toujours la composition dans le détail, peut s'avérer compliquée en présence d'invertébrés sensibles. Pour l'élevage, s'abstenir. J'avais, dans un premier bac, réalisé un décor en PS expansé, formé au pistolet à chaud, recouvert de plusieurs couches de résine sablées dans les dernières couches, puis collé au silicone. Au fil des an le décor a fini par se décoller par endroits, tellement sa flottabilité est importante. J'ai eu quelques détériorations sous les HQI. Je n'avais pas constaté de problème majeur avec les animaux. Le polystyrène a même été colonisé par des vers. Mais à l'époque je n'hébergeait pas d'espèces difficiles. Aujourd'hui, je préfère utiliser le décor pour héberger les bactoches. Je ne pense pas qu'un tel décor soit le plus adaptés pour cela.
  8. Denisio

    Arrêté du 8 octobre 2018

    Vaste sujet, en effet, c'est pourquoi je propose de poser des questions ciblées en exposant le contexte. - Faire une copie du bon cession est bien équivalent à le faire en double exemplaires ? Oui, puisqu'il n'y a pas d'autre exigence, à ma connaissance, concernant les signatures, une copie signée à la fois du cédant et du cessionnaire devient un exemplaire. Pour mémoire : l'attestation de cession, exigée pour toute cession d'animal non domestique (protégé ou non), qu'elle quelle soit (vente , don, échange…), où que ce soit (magasin, à domicile, en bourse,), par n'importe quel moyen (vente directe, par Internet…) peut, selon l'espèce, être un formulaire de type Cerfa 14367*01 , une facture ou un ticket de caisse … pourvu qu'elle contienne les informations exigées à minima. - Que dois t'on mettre sur les documents d'information ? J'imagine que l'on devrait s'en tenir à l'indispensable, compte tenu de nos connaissances sur l'espèce. Le règlement énumère : - les noms scientifique et vernaculaire de l’espèce ; (nom scientifique : possible s'agissant des poissons, parfois difficile d'aller jusqu'à l'espèce concernant les coraux ou d'autres invertébrés) - son statut de protection ; OUI : on sait toujours si l'animal est protégé ou pas, et, dans l'affirmative : le niveau de protection (A, B, C ou D du règlement CE 338-97) - sa longévité ; En milieu naturel, en captivité ? Concernant nos animaux marins, c'est quasi mission impossible. - sa taille adulte ; En milieu naturel, en captivité ? : En milieu naturel, on peut s'inspirer des données de Fishbase - son mode de vie sociale ; Intéressant pour les poissons et certains invertébrés. Quid de la vie sociale des Berbard-l'hermite ? - son comportement et, en particulier, sa dangerosité ; Sachant que nous ne détenons pas, pour la grande majorité d'espèces dangereuses... ilme semble que l'on peut évoquer l'agressivité, active ou passive, des poissons et de quelques invertébrés. - son mode de reproduction ; Une bonne occasion de s'intéresser et de découvrir (enfin) la vie de nos protégés ! - son régime alimentaire et la ration quotidienne ; carnivore, détritivore, prédateur, planctonophage… à chacun sa popote - les conditions d’hébergement ; paramètres d'eau, décor (cachettes, sable…), associations d'espèces... - toute information complémentaire jugée utile pour garantir la satisfaction des besoins physiologiques et comportementaux. Ce document d’information comporte également la mention suivante : « Afin de préserver la vie sauvage, l’animal dont vous venez de faire l’acquisition ne doit pas être relâché dans le milieu naturel ». Il peut être établi un document d’information commun à plusieurs espèces lorsque celles-ci ont les mêmes besoins et conditions d’entretien. Ouf
  9. J'imagine que chacun connait par cœur l’Arrêté du 8 octobre 2018 fixant les règles générales de détention d'animaux d'espèces non domestiques Il nous intéresse tous, quelles que soient nos maintenances et nos animaux, ventes en bourse ou ailleurs, ou pas... J'imagine que les certificats de cession en doubles exemplaires cosignés, les documents d'informations n'ont plus de secret pour personne. Aucune question à propos du registre d'entrées/sorties ? Sinon, allongez-vous, et dites nous tout. On peut en discuter.
  10. Denisio

    Bourse de Blagnac (31)

    Je suis très gourmand, j'adore tes petites bombons
  11. Denisio

    Sarcophyton ne s'ouvre plus

    Débuter avec un nano de 30 litres n'est pas la voie la plus facile, bien au contraire. Chaque écart se paye cash et se traduit par des effets immédiats. Plus que dans tout volume, moyen ou gros, il faut s'attacher à stabiliser les paramètres, à avoir la main douce . C'est un aspect qu'on évoque peu quand il s'agit de vendre. Sur le comportement des octocoralliaires tu peux lire ce modeste article, notamment le chapitre 3.3
  12. Denisio

    Identification Favia

    Avec les murs plocoïdes, c'est possiblement Favia. Mais ce n'est pas le seul genre à être ainsi. Mes Veron ne sont plus accessibles suite au déménagement, pour te proposer autre chose
  13. Oui, Damien…. notre Grand Kifaitou. Faut pas l'oublier… et puis tous ceux qui œuvrent dans l'ombre
  14. Oui, tu es bien le seul à avoir reconnu dans ce "truc" une espèce qui n'est pas la bonne. Je suis allé aussi faire un tour chez RG , pas chez le dessinateur de Tintin ce serait trop chouette. Non quelque part de bien moins drôle et de bien moins instructif et de beaucoup plus approximatif . J'y ai appris que Parazoanthus est classé dans les coraux ça vient de sortir !!!! Les coraux mous , plus exactement, à supposer que l'on n'y sait pas distinguer un octocoralliaire d'un hexacoralliaire , ça la fout mal pour un récifaliste ! C'est comme dire que les anémones sont des coraux . Ah zut, on peut lire plus loin que le truc qui était un corail mou c'est aussi une anémone coloniale, je suis perdu, corail, anémone... , qu'est ce que tu penses de tout ça ? On y voit que P. gracilis est une espèce reconnue…. Ben non, comme l'a souligné Dompi, Parazonthus gracilis n'est pas reconnu par les spécialistes. Tiens, c'est pour toi Riton_kes_pa_infaurmatisien , voici ce qu'est un lien . Non pas ça. Ça : CECI EST UN LIEN. Non, pas encore, prends une grande respiration, tu vas découvrir ce qu'est un site de référence, un vrai, pas une tintinade à la Hergé : WORMS, ça c'est du lourd, du sérieux, tout ce dont tu n'as pas l'habitude. Tiens : VOILA LE LIEN . Profite et lis Et puis maintenant dis-moi si tu vois du gracilis dans tout ça . C'est ça, essuies tes lunettes. Non ? Normal, tu vois bien que les scientifiques eux-mêmes ne reconnaissent pas cette espèce, y a que Tintin pour la reconnaître . Enfin, je dis Tintin, mais le type qui a écrit la fiche sur le truc qu'est pas un corail, n'a pas eu le courage de se citer . Si tu as plus fiable que RG, je prends, mais ça doit pas être très difficile PS, j'ai mis beaucoup de smileys, parce que je pense que tu vas peut-être les comprendre
  15. Denisio

    Surface d'appui vitre pour aquarium béton

    Bonjour Polo Maiko, et bienvenue sur CR Quelle surface d'appui prévoir ? Tu veux dire pour assurer la résistance ou pour l'étanchéité ? Concernant la résistance, en toute logique puisque la résistance du verre en cisaillement (à la limite de l'appui) est du même ordre de grandeur que la résistance en traction (utilisée pour le calcul des flexions), une surface égale à la section du verre, voire doublée, devrait convenir, soit une largeur de feuillure de 38 mm. Cette surface devrait être suffisante pour positionner un joint étanche. Prévoir en plus un jeu pour positionner la vitre dans les feuillures du béton. Je n'ai pas d'expérience dans ce type de montage, il faudrait se rapprocher d'un aquarium public. A quoi penses-tu comme "joint silicone" ? J'imagine qu'il faut conserver une épaisseur constante entre verre et béton. Alors je verrais peut-être un joint silicone compact, par exemple de la bande découpée dans des feuilles de silicone. Resterait à déterminer la dureté : 30, 50 ou pourquoi-pas 60 Shore A pour obtenir un compromis entre déformation en compression et raideur. Ou alors utiliser de la colle mais avec la vitre maintenue à distance par des cales à retirer, après que la colle soit durcie. Le cordon torique pour assurer encore plus le dispositif. Pourquoi pas, EDIT : J'ai retrouvé ce lien que tu dois connaitre : Même si ça date, l'auteur s'était déjà intéressé au sujet du calcul du verre et il est probable que son conseil soit fiable : épaisseur d'appui = épaisseur verre x 2. Le verre est en appui (à la base et sur la face) sur des cales rigide. Il vient dans un second temps injecter la colle. Ca rejoint assez bien ce que je pensais. De plus il évoque des trous d'évacuation de la condensation et, chose importante, il faut isoler le verre ou plutôt le feuilletage, le cas échéant, des émanation d'acide acétique de la colle qui pourrait désintégrer ce feuilletage. EDIT 2 : Tu trouveras ici des infos intéressantes sur Le verre et la pression de l'eau du CSTC. il y est préconisé au paragraphe 3.34 une épaisseur de joint de 2,5 à 3 mm maxi et une largeur d'appui supérieure ou égale à 1.5 fois l'épaisseur. Quelques préconisations aussi sur la colle. EDIT 3 : Et puisque tu aimes lire, je te conseille les publications de l'excellent Centre scientifique et technique de la construction Belge : NIT 242 : Ouvrages particulier en verre. partie 1 applications structurales il complète le contenu du précédent. Steph, la colle silicone colle bien sur tout ce qui est siliceux (verre, sable…), j'imagine que ça doit coller au béton décapé.
×

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici