Aller au contenu

Bubule

Membre
  • Compteur de contenus

    1,982
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    22

Bubule a gagné pour la dernière fois le 5 octobre

Bubule a eu le contenu le plus aimé !

6 abonnés

À propos de Bubule

  • Rang
    Membre avancé
  • Date de naissance 11/18/1919

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Localisation :
    Château-Thierry ou presque

Converted

  • Date de mise en eau
    20/6/2002
  • Volume net en litres
    450 (150 x 50 x 60)
  • Type
    Récifal
  • Maintenance
    Berlinois
  • Traitement eau d'apport
    Eau de pluie osmosée + résine
  • Traitement eau du bac
    Dtk SC2060 à la place d'un BBK mini200 à la place d'un H&S150F2001
  • Brassage
    1 nano 9045 + 1 Stream 6095 sur oscillateurs + MJ1000 aléatoire
  • Eclairage
    LED Alpheus Radiometrix 245W
  • Supplémentation
    Balling

Visiteurs récents du profil

387 visualisations du profil
  1. Bubule

    Bourse de Montauban 2018

    Si en plus des boutures de coraux les Montalbanais aiment bouturer Olivier et Alain, çà promet... Faut-il un certificat de cession pour transmettre ces raretés ??
  2. Bubule

    complèment nourriture chirurgien

    Bonjour, Oui, ce doit être du nori. J'en achète également en feuilles lyophilisées dans un magasins bio local (ou Metro via un restaurateur). Elle n'a pas le même succès auprès de mes poissons qui ont une grosse préférence pour une algue rouge (lyophilisée également) achetée en magasin aquariophile. Il y a très longtemps je donnais de la laitue ou des épinards... (moins de succès également)
  3. Bubule

    Bac appauvri

    Dans l'état actuel, la supplémentation Balling (ou autre) ne fera qu'empirer le problème. La solution d'un reset avec de l'eau fraiche préparée avec de l'eau osmosée de qualité semble la solution ... mais tu le savais déjà /!\ Et comme te l'as écrit Pierrot, il est important que tu arrives à mesurer et obtenir une salinité correcte de 35gr/l
  4. Bubule

    Bac appauvri

    Tu as un taux de calcium de 456 mg/l (et KH de 10.83) avec une salinité de 31.45 gr/l, ce qui est très élevé. Si tu remontais la salinité à 35 gr/l, tu aurais un taux de calcium de 507 ... (et KH de 12) C'est peut-être la cause de ton voile blanchâtre (précipitation ?)
  5. Bubule

    touffe de Bryopsis

    Est-ce bien raisonnable Filou ?
  6. Bonjour, Une petite parenthèse puisque tu es dans le domaine médical. Il y a de fortes chances que tu sois tenté de faire réaliser tes analyses par un labo médical (comme je l'ai fait à mes débuts ... et qui a failli me faire planter le bac). Les domaines de mesures sont vraiment trop éloignés de ceux que nous rencontrons 'normalement' dans l'eau de nos bacs. Pour exemple, le labo médical hospitalier qui me faisait mes analyses se plantait de plus de 20% sur le taux de calcium... Sauf si tu as les produits gratos, aux prix pratiqués par les partenaires de Cap Récifal, pas sûr qu'il y ait un réel intérêt de se fournir par ailleurs Jettes un œil ici pour comparer
  7. Bubule

    Mise à jour du site !

    Coucou Damien, Suite à mon blocage de chargement d'images. J'avais justement fait attention de réduire la taille de mes images de plusieurs Mo à quelques Ko. L'ensemble des images sur le message ne dépasse pas les 500Ko. Ne serait-ce pas la somme de toutes les images du sujet qui rentre en compte ?
  8. Bubule

    Que pensez-vous des rampes led "mars"

    Bonjour J'avais 2HQI de 250W + 2 T8 de 36W sur un bac de 450L. Soit plus de 570W 'd'ampoules', auquels il faut ajouter le rendement des ballasts... N'ayant pas voulu prendre de risque lors du passage aux Led, je me suis tourné vers le fabricant Français Alpheus. Sur leurs conseils nous avons installé 245W de Led... À ce jour, je ne vois pas de différence imputable à l'éclairage sur la pousse des coraux. Par contre sur la facture EDF, oh que oui ! La rampe a deux ans, elle est garantie 3. J'espère qu'elle ira au delà... La rampe n'est pas à 100% de puissance en début de vie. La perte de rendement progressive est automatiquement compensée (sur plusieurs années). Elle m'a coûté moins de 2000€. Et vu qu'il me fallait remettre de l'argent pour remettre en état ma vieille rampe HQI... Je me dis que la plus-value pour passer aux Led est moindre. (Xellou, tu devrais leur faire faire un devis ;)) Plus de surchauffe l'été, allumage et extinction progressifs... Je n'envisage pas de revenir aux HQI.
  9. Bubule

    Le bac à Bubule

    Démontage des tuyauteries de descente et de remontée. Merci les raccords 'union' ! ... Sauf que... Le raccord de descente dépasse sous la cuve. Réfléchissement collectif (jean Pierre !). Pour le transport, il nous sera impossible de poser la cuve à plat sans cale... Que je n'ai pas prévu. Et impossible à trouver quelque chose dans cette maison presque vide de tout. Tout le monde propose sa solution. Certains craignent de poser la cuve sur le coté. Aucun de mes costauds n'est miroitier, transporteur ou aquariophile. Les idées et contre-idées fusent dans tous les sens et ... le temps passe. Les animaux sont dans les caisses et il est déjà 16h ... Dehors c'est la tempête !!! (déluge et vent à plus de 100Km/h en rafales). On a choisi le bon jour ! Je tranche et décide de transporter le bac posé sur la vitre latérale arrière. Nouveau problème en découle. Toutes les caisses sont maintenant dans le camion, et si on pose la cuve sur champ, il n'y a plus assez de place pour le meuble qui l'accompagne... 6m3 c'est trop juste. La tempête qui nous trempe en 20 secondes et le poids des caisses isotherme (env 60Kg) nous dissuade de tout ressortir. Au final, l'Espace version rallongée d'un des pote fera l'affaire. Le meuble y rentre, oufff ! Je laisse dans le meuble le bac de décante et tout les éléments périphériques (pompe de remontée, pompes doseuses, câblages, ...) Tout cela supportera le transport sans démontage. Gros gain de temps et de place. Tout est chargé. Reste une dernière opération de nettoyage et de lavage de toutes les zones de la maison où nous avons transité... 16h45, Nous quittons en convoi l'ancienne adresse et roulons à vitesse réduite au travers de la tempête jusqu'au nouveau domicile. A notre arrivée (17h15), la météo semble s'améliorer. Quelques gouttes tombent encore, mais le gros est passé. Déchargement dans l'ordre inverse et positionnement du meuble, puis de la cuve. Durant le déchargement de la cuve principale, un renfort latéral est arraché. Pas le temps de recoller, le bac sera remis en eau sans celui-ci. Une petite sangle à cliquet maintiendra un cerclage haut le temps de la réparation (toujours pas faite à l'heure qu'il est... Pô bien !) Les raccordements s'effectuent sans difficulté, ...une fois retrouvé le coude de sortie d'eau dans le bac que je pensais avoir oublié à l'ancienne adresse (grosse sueur froide au moment des branchements). Je profite de l'occasion pour rapidement nettoyer la plaque de polycarbonate de protection du fond et remplacer la fine couche de Dépron qui se trouve dessous. Pendant ce temps, mes 6 costauds m'ont positionnés toutes les caisses dans le salon. Je regarde ma montre. 18h, il ne pleut plus... Ils sont trempés. Et on n'a même pas pris le temps de déboucher une canette. Les premiers 50 premiers litres d'eau neuve sont jetés au seau dans la cuve. Reste à repositionner les roches une par une à la sortie des contenants isothermes. Les plus grosses en premier. Dans l'optique de réduire au minimum les passages à l'air libre, je n'utilise pas la petite piscine gonflable que j'avais préparé pour l'occasion. Difficile de retrouver la place et le sens de chacune. Je fais au mieux, mais ne peut reproduire ce qu'était le bac avant son démontage. Je fais de même avec les coraux. En même temps que je tente de repositionner les coraux aux emplacement proches de l'emplacement où ils étaient initialement, je commence à effectuer l'acclimatation. Bien que la température de l'eau n'ait pas trop bougé (chute d'environ 0.5°C), je préfère doucement acclimater le reste des animaux à leur nouvelle eau : Poissons, crevettes et ophiures sont plus sensibles. Les coraux se sont contentés du plouf direct. Tout le monde me regarde œuvrer aux positionnements et aux acclimatations en attendant que le repas se prépare. Le soleil est de retour... Je ne pense toujours pas à ravitailler mes amis trempés .Personne n'y pense ou n'a osé me demander. Je suis absorbé par ce que je risque d'oublier. Sacrilège !!! A 19h, tous les animaux sont dans le bac, les pompes sont remises en route. Il me manquera une dizaine de litres d'eau neuve que je compenserais avec l'eau de transport. Mes amis commencent à sortir les caisses et récipients vides pour redonner un semblant d'aspect qu séjour. J'introduis deux ampoules de Biodigest et remets l'écumeur Deltec en route. Celui-ci s'emballe immédiatement et pendant une petite heure. Ce qui m'oblige à baisser momentanément le réglage. Je laisse l'H&S150 dans les cartons pour le moment... Oui, les taux de nitrates et phosphates étaient devenus très élevés depuis quelques mois (No3 50mg/L - Po4 : 1.25mg/L), alors j'avais mis mes deux écumeurs en parallèle. J'espère que le redémarrage 100% eau neuve aura amélioré la situation pour une longue période (sauf si les roches relarguent...). Sinon, et bien que les coraux ne semblaient pas en souffrir, il faudra rapidement trouver un moyen de les réduire. 20h, il est temps de s'occuper d'autre chose que du bac. J'avais mis du champagne au frais pour l'occasion... C'est en allant le chercher que je me rends compte avoir laissé le pack de bières au frais... trop tard. Je me ferais pardonner en ouvrant pour l'occasion un bon Nuit Saint Georges de 2006 lors du repas qui a suivi . Dans le bac, les poissons sont presque tous devant la vitre attendant leur repas quotidien. Je préfère leur donner léger, en pensant que le cycle de l'azote doit tout de même être perturbé... (Pas de nuit St Georges pour eux). Le lendemain, seul un Anthias présente des taches blanches sur un flanc et la tête. C'est très ressemblant à ce qui avait provoqué la mort de mes deux précédents clown (voir photos dans les pages précédentes). Inquiet pour cette petite bête le Bubule ... Les autres animaux ne semble pas avoir soufferts. Deux semaines après le déménagement, la hiérarchie qui semblait avoir évolué redevient celle qu'elle était auparavant. Les taches sur l'Anthias se réduisent de jour en jour. Étrangement, l'Amphiprion ne semble toujours pas décidé à rejoindre l'Euphyllia qu'il avait adopté depuis de nombreuses années. Pourtant celui-ci est à peu de choses près au même emplacement que précédemment...
  10. Bubule

    Le bac à Bubule

    Voilà la suite ! Tout d'abord, pour ceux qui seraient trop sensibles, je vais tout de suite donner la fin : Çà s'est bien passé !! (Et la météo est redevenue normale) Pour ceux qui aiment la lecture ou qui envisagent un transfert de bac ... Préparation de la piste d'atterrissage : Elle est claire ! 400 litres en murissement depuis quelques jours. Composés de 50% de sel Instant Océan et de 50% de sel Reef Cristal. Une bâche au sol pour limiter les dégâts des eaux. Une petite piscine gonflable pour effectuer des opérations en trempette si besoin. Le camion 6m3 loué pour l'occasion est là (Tarif 9€/Jour + 0.15€/Km). Jour 'J' sur le lieu de départ, matinée passée à l'inventaire et au nettoyage de tous les contenants prêtés pour l'occasion. Des caisses isothermes de transports de repas et quelques glacières devraient suffire. Quelques seaux permettrons de séparer les poissons. Ces seaux seront eux-mêmes empilés en glacière. Sortie et nettoyage des écumeurs et petits matériels avant que tout le monde soit là. Et la météo choisi ce jour pour envoyer ses premières gouttes depuis 3 semaines ... 14h, top chrono, les 7 paires de bras sont là. Arrêt de la pompe de remontée. Vidange et stockage de l'eau 'claire' de la décante. Nettoyage de celle-ci et puis.... C'est parti pour le bac. Vidange de l'eau du bac pour remplissage partiel des glacières. Le complément sera effectué en fonction des animaux qui y seront posés. 15h, dehors, c'est déluge !! Décollage des patates de coraux qui viennent parfois en multiples espèces collées les unes aux autres. Malheureusement mon beau pied mère de Pocillopora de 30cm tombe en multiples morceaux. Intouchable ! Que des débris de 2 à 5cm. Une multitude de boutures qui finiront ... à la benne faute d'avoir le temps et la place de les transformer en boutures. Heureusement pour le moral, quelques grosses boutures de quelques années assureront la relève. La sortie de certaines grosses roches (notamment les volcaniques) nécessite des bras costauds. Le renfort central n'aide pas les 3 paires de bras à prendre facilement la plus grosse roche. Que c'est lourd une fois gorgée d'eau ! Et là, pas question de l'égoutter. La réussite du redémarrage passe par le moins de 'chocs' possibles. J'espère limiter au maximum la perte des bactéries... Chaque caisse se remplit tandis que le bac se vide. En 1/2h, il ne reste que 4 centimètres d'eau dans le bac où nagent affolés les poissons privés de leurs cachettes. Une pèche à la pelle en plastique est le plus simple moyen de les attraper avec si peu d'eau. Reste ensuite à vider le dernier centimètre de cette eau boueuse, qui au final m'étonne. Je pensais trouver beaucoup plus de cochonneries derrière le mur de pierres après toutes ces années sans démontage ni inspection. La pompe à l'arrière a du correctement jouer son rôle en propulsant les sédiments vers l'avant. Ce n'est pas clean, mais tout de même loin des agglomérats que je m'étais imaginé.
  11. Bubule

    Bac appauvri

    Je rajouterais au commentaire très complet de Pierrot, que le 'voile' blanc peut également être provoqué par une lyse des algues supérieures que tu sembles avoir sur la photo. Si tel est le cas, l'algue va devenir transparente et se décomposer. Rien de grave
  12. Bubule

    Petites annonces

    J'aimais bien l'ancien modèle de petites annonces. J'y ai acheté une fois. Jamais tenté de vendre. Mais ce que j'appréciais fortement, c'était de recevoir les notifications lorsqu'une annonce était postée. Cela m'a notamment permis de découvrir des recifalistes locaux.
  13. Bubule

    oscillateur neo3+

    Cela pose-t-il un problème de les avoir en opposition ? Même lorsque mes pompes sont en opposition directes, cela génère des remous dans tout le bac (tourbillons). J'ai préféré avoir une marche totalement indépendante des oscillateurs de mon bac (vitesses, courses). Le but étant d'avoir une multitude de combinaisons aléatoires afin de limiter les flux réguliers qui pourraient favoriser des zones oubliées par le brassage.
  14. Bubule

    oscillateur neo3+

    Bonjour, Petit doute sur la compréhension des flux parallèles ..., mais avec les oscillateurs à servomoteurs (Neo3+, Bubule, ...), il suffit de brancher les oscillateurs sur la même sortie (cordon Y) pour avoir les servomoteurs exactement dans la même position (vitesses, courses, position identiques sur les servos branchés en //). Via une carte de contrôle µC type Arduino, il est aussi possible d'utiliser deux sorties indépendantes et de programmer en conséquence pour avoir les pompes dans l'axe souhaité au moment voulu.
×

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici