Aller au contenu

Greg

Membre
  • Compteur de contenus

    764
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    14

1 abonné

À propos de Greg

  • Rang
    Membre régulier

Profile Information

  • Gender
    Not Telling

Converted

  • Site web
    http://greg-aqua-hifi.monsite-orange.fr/index.html
  • Date de mise en eau
    25/02/2015
  • Volume net en litres
    1120
  • Type
    Récifal
  • Maintenance
    Berlinois
  • Traitement eau d'apport
    Osmoseur + résine
  • Traitement eau du bac
    Ecumeur contre courant a diffuseur, charbon
  • Brassage
    jebao FS14000 sur oscilateur + jebao en fond
  • Eclairage
    Led Cree DIY
  • Supplémentation
    Balling base carbonate + RAH

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Greg

    Calcium qui stagne

    Bonjour, d'après la notice, il faut en effet ajouter directement la poudre dans une zone technique brassée du bac : http://www.grotech-aquarientechnik.de/product_info.php/info/p61_Calcium-pro-instant-1000g-Dose.html La posologie donne pour 10 g ajouté une augmentation de 18 mg/l pour 100 l. Cela ne correspond pas a ce que donnerait une solution de chlorure de calcium saturée. Le test KH que tu as fais indiquerait la présence de tampon en plus de calcium, c'est bizarre mais cela colle une fois de plus avec la notice qui parle d'ajout équilibré (ce que ne fait pas le chlorure de ca seul). Sur cette base, je me contenterais donc de suivre la notice et de ne surtout pas tenté une pré-dilution, car sans les autres sel présents dans l'eau de mer le risque de précipitation est patent (et vérifié d'ailleurs). Pour ton RAH, un truc que j'ai longtemps pratiqué et qui marche très bien pour garantir l'ajout d'une solution saturée d'hydroxyde (la nuit pour plus d'intérêt évidement, pas le jour) c'est un fonctionnement selon ce cycle programmé : Agitation massive (réacteur tout blanc) pause de décantation d'environ 1 h ajout de la solution goutte a goute Agitation massive pause de décantation d'environ 1 h ajout de la solution goutte a goute ... Cela garanti une saturation de la solution en limitant les risques d'accident (avec un petit relais interdisant la mise en route de l'agitateur si l'injection est en cour) Greg
  2. Greg

    Osmoseur et adoucisseur

    Salut Dompail, décidément, ta mémoire te joue des tours et tu veux absolument mettre mes membranes en série, c'est la deuxième fois ! et ben non, LE MONSSIEUR TE DIT QU'ELLES SONT EN PARALLELE, et comme jamais 2 sans 3, a la prochaine
  3. Greg

    Osmoseur et adoucisseur

    C'est vrai, n'importe qui peu se faire élire de nos jours ... Concernant nos %, il vaut mieux en effet s'intéresser a ce qui sort de l'osmoseur et qui donc entrera dans l'aquarium, qu'a ce qui est retenu par la membrane.
  4. Greg

    Osmoseur et adoucisseur

    Bonjour, le taux de rejet ne sera en effet pas augmenté nécessairement parce que on utilise 2 50 gpd au lieu d'une seule 100 gpd, sauf mauvais restricteur. Pour mémoire, c'est un ratio eau consommé / eau produite, donc indépendant du débit de l'osmoseur (a qualité équivalente de membranes). Pour mémoire également, il est possible de jouer sur ce ratio afin de moduler la qualité d'eau produite : en augmentant le taux de rejet, cela améliore (dans une certaine mesure) la qualité de l'eau, mes anciens osmoseur était d'ailleurs équipé d'un restricteur réglable permettant cet ajustement. Pour ce qui est du cout, la solution de 2 membranes en 50 gpd au lieu d'une seul de 100 gpd est évidement plus couteuse, pas d'économie a espérer de ce côté.
  5. Greg

    Osmoseur et adoucisseur

    Bonjour, 3 choses : - avoir 3 bars ou plus chez soit n'a rien d'impossible loin de là, j'ai utilisé des osmoseurs dans 4 habitations différentes et je n'ai jamais eu de soucis de pression, sans jamais utiliser de pompe booster. Là ou je suis actuellement c'est environ 4.5 bars. Donc voir la pompe booster comme un indispensable qualitatif est très erroné. - Pour ce qui est des membranes, la vrai baisse de qualité est venue avec les osmoseurs de plus en plus rapides, qui avec des membranes pourtant de mêmes dimensions, offrent des débits de plus en plus importants. Quand j'ai commencé il y a 20 ans, les osmoseurs, c'était souvent 20 ou 30 G/jours, ces osmoseurs fonctionnaient très bien. Pour ce qui est de la différence chiffrée, en regardant la documentation Filmtec par exemple, c'est un taux moyen de réjection des sels de 98% pour une 50 gpd contre 90 % pour une 100 gpd, soit une augmentation de pollution de 500 % en utilisant une 100 gpd au lieu d'une 50 ... - Pour finir le boulot, l'utilisation de résine de lissage post osmoseur reste la meilleur solution face a une eau un peu chargée en entrée. Mais le choix de la membrane est a considérer pour dimensionner les cartouches de résine. Ainsi avec une 100 gpd au lieu d'une 50, entre le débit qui augmente et le taux de pollution 5 fois supérieur, la cartouche de résine devra être beaucoup plus volumineuse et la quantité de résine consommée sera également plus importante. Concrètement, les petit cartouches de résine proposées sur les osmoseurs courants en 100 gpd, sont incapables de faire correctement le boulot dans bien des cas. Pour conclure donc, un 50 gpd avec résine en sortie est un bien meilleur investissement qu'un 100 gpd avec pompe booster non justifiée. Et si besoin de 100 gpd, alors je préfère de loin passer à un double 50 gpd. Pour ce qui est du besoin, je suis passé a 2x50 gpd quand j'ai dépassé les 1000 l d'installation, avant le 50 gpd me suffisait largement.
  6. Si tu utilise actuellement ces compléments et que toi et ton bac en êtes satisfait, oui, la base carbonate ne change rien pour ce qui est gestion des Oligo-éléments. Les 25 ml sont aussi a multiplier, la concentration étant plus importante, mais il ne faut pas se tromper dans le ratio. Avec aquafair par exemple, c'est relativement simple, il faut d'après la notice 25 ml d'O.E. pour 357,5 g de CaCl2+2H2O (chlorure de calcium dihydraté) donc par exemple : 5 l de solution avec une concentration de 100% cela donne 1248g de CaCl2 + 2H2O (chlorure de calcium dihydraté) Pour les oligo, il faudra donc ajouter 25x(1248/357.5)= 87 ml par solution Pour les oligo a ajouter dans la solution KH, il faudra également ajouter 87 ml. Ceci avec les produits aquafair, pour les autres marque il faut voir ce qui est documenté, la logique restant la même Pour info j'ai ajouter a la fin de l'article sur mon site une version simplifiée de la feuille de calcul, toute les options prévues dans la feuille de base n'étant utiles que dans des cas vraiment particuliers. J'ai laissé cependant pour les perfectionnistes l'option pour remplacer un peu de Ca par du Mg dans la solution Ca, cela permettant de contrer le petit déséquilibre de consomation KH / Ca dans les bacs, tendant a faire monter doucement le Ca dans le temps par rapport au KH.
  7. Oui, et pour être parfaitement clair, cela impliquera 4 remplissages pour les sel sans NaCl pour 1 remplissage des solution KH et Ca. Cela reviendra donc a préparer 5 + 5 litres de solution KH + Ca et 20 l de solution de sel sans NaCl, les 3 solutions finissant vide au même moment (règle d'or du Balling, vider tout les bidons dans le bac avant de refaire "les pleins", on ne complète pas les niveaux de l'un ou de l'autre si une pompe génère un décalage, sinon dérive dans l'équilibre ionique ...).
  8. Oui, c'est le même mélange de sel dont il est question. Tu remarqueras que pour une concentration de 24 gr/l de sels sans NaCl, la feuille averti simplement de tester, cela se passant plus ou moins bien selon la marque des sels et d'autres paramètres comme (je pense) les conditions de stockage dans le réservoir dédié. Ce que je ne comprends pas de mon côté c'est que le problème ne soit pas plus connu que cela.
  9. Bonjour Denis, bonjour a tous, merci pour avoir relayé ces info et plein de bonnes choses pour 2017.
  10. Greg

    Quantum-mètre

    J'oubliais, dans la pratique je t'invite a faire l’investissement raisonnable du SQ-120, c'est très enrichissant et permet de placer très rapidement les espèces selon leurs besoins. En effet, juger a l’œil de l'intensité de l'éclairage en différents endroits du bac c'est mission impossible, des rapports de 4 passent inaperçus. l'autre solution consiste a observer la réaction du corail, mais dans certains cas cela se fait au dépend de l'animal et pour le cas extrême d'un animal fragilisé, cela peu éviter de le perdre.
  11. Greg

    Quantum-mètre

    Concernant la correction d'immersion, je ne sais pas ce qu'elle implique, il faudrait creuser le sujet voir si il y a de quoi "s’inquiéter" ou si c'est juste un petit plus rapportant plus au vendeur qu'a l’acquéreur.. Concernant l'écart de sensibilité selon les longueurs d'onde, elle tourne aux alentours de +/- 5 % pour le SQ-120, ce qui n'est rien par rapport a notre problématique, elle atteint environ -10 % dans les bleu, cela est plus important mais sauf a mesurer uniquement une rampe de RB, cela reste à pondérer. La mesure d'une rampe très chargée en LED violette serait plus problématique, car l'écart n'est pas documenté a ma connaissance. En gros, vu les gammes de fréquence les plus représentatives de nos rampes LED, majorer le résultat global de 5% pour affiner la mesure est une bonne base, pour qui voudrait couper les cheveux en 20. Enfin concernant le PUR, sachant que les rampes led bien conçues sont centrées sur les fréquences utiles (celles prises en compte dans la mesure du PUR), et pour reprendre l'expression de Jacquot a l’occasion d'une discussion que nous avions eu sur le sujet, "le PAR des LED c'est de toute façon quasiment que du PUR". Autrement dit, la différence entre le PAR et le PUR est juste une pondération différente, donc mesurer une rampe centrée sur les fréquences utiles (ce qui est facile a faire par conception) en PAR ou en PUR donnera la même valeur. Inversement, cela serait faux par exemple avec un éclairage centré principalement sur le vert.
  12. Greg

    Quantum-mètre

    Salut Loic, inutile d'acheter le quantum-metre complet, tout est dans la sonde qui fournie une tension proportionnelle a l'intensité lumineuse a laquelle elle est soumise, pour le reste une voltmètre a 10 € sait le faire. J'avais demandé a Radid Led de me fournir la sonde seule, depuis ils l'ont référencé (155 $): http://www.rapidled.com/apogee-sq-120-quantum-sensor/ La lecture sur un voltmètre pose un seul soucis, il faut faire une conversion, j’avais écrit un petit article sur MBR pour obtenir une lecture directe sur un voltmètre, via résistance faisant la division, si cela t'intéresse je te l'envoi sur l’émail que tu m’enverra. Greg
  13. En fait, ce n'est pas la gyre que je remets en question, mais le passage a un brassage dans la longueur du bac, qui ne me semble pas adapté a ce décor. Brasser ce même bac, dans la largeur, avec 2 petites gyres fonctionnerait a mon avis très bien. Le "piège" avec la gyre étant donné son prix, est qu'elle impose un peu un brassage avec 1 seule pompe, et de fait, le reflex de brasser dans la longueur.
  14. C'est pas trop l'adaptabilité de la flore bactérienne qui me fait penser que cela peu être lié au changement de brassage, si je pensais cela je n'aurais jamais écrit "la méthode corail" Ce qui me fais penser a ça, c'est d'une part le constat de Filou95, changement de brassage puis hausse de la pollution, et d'autre part que son bac se trouve être maintenant brassé selon moi de la moins bonne manière par rapport a son décor : le décor est bas et non sur élevé avec une pompe de brassage unique (depuis peu épaulée par une deuxième) située a droite du bac et générant un courant laminaire. L'eau va ainsi perdre la plus grande parti de sont nrj en rencontrant la vitre de gauche puis les PV situées dans cette zone. Le reste des pierres se trouvant masqué par la première série de pierres, elles ne reçoivent qu'un courant faible, a l'image d'un voilier qui ne reçois plus de vent si il se trouve sous la voile d'un autre voilier. Entendons nous bien, je ne critique pas ce décor, c'est d’ailleurs le type de décor que j'ai ! Donc dans ces conditions, je pense qu'une bonne majorité des PV ne reçoivent que trop peu de courant, donc trop peu de nutriment qu'elles pourraient "traiter", et qu'a partir de là, les échanges possibles se trouvent notablement réduit. Ceci a l'inverse par exemple d'un pompe de brassage qui se trouve être immanquablement colonisée par les algues même dans des eau pauvre, le flux important compensant la faible concentration en nutriment. Pour ce qui est de la carence en Po4, une fois de plus relisez l'analyse triton, 0.18 est la valeur cible selon triton, la valeur mesurée dans le bac de filou95 étant dans l'autre colonne, de 0.039, soit loin d'une carence a ce niveau. Je te rejoins Denis concernant le traitement pas ajout d'une source de carbone, cela devrait très bien fonctionner, et si ce n'est le cas, je pense que c'est pour la raison que je viens de développer.
  15. Tu ne semble pas me comprendre : Pour moi, changer de type de brassage en cours de route dans un bac ne peu pas être une bonne idée (sauf a remplacer des pompes par un modèle plus petit, mais en gardant les mêmes courants générés). En effet, toute la petite vie du bac va se mettre en place en fonction des conditions offertes dans le bac, a savoir qualité d'eau, éclairage et brassage. Selon ces 3 paramètres, et les zones du bac, certain animaux se plairont et s'adapteront mais il faut dans le cas contraire les déplacer si ils n'ont pas été mis au bon endroit du premier coup. Pour les P.V., c'est la même, la vie s'y adapte en fonction des conditions, le brassage étant un point important pour elles. Donc quand tu a changer radicalement de type de brassage, tu as chambouler un équilibre plus ou moins établi (plus ou moins car bac jeune en cour d'évolution). J'ajouterai au passage qu'un brassage dans le sens de la longueur ne me semble pas adapté a la configuration de ton bac, a mon avis beaucoup de PV sont peu brassées et font mal le job. Je dois admettre cependant être un inconditionnel des bacs brassés dans la largeur, idéalement avec oscilateur, car même si certains bacs s'en sortent très bien avec un brassage dans la longueur, c'est grâce a un décor adapté et a l'expérience du proprio du bac, mais sans cela, ce n'est pas le cas. A contrario, un brassage dans la largeur du bac fonctionne a tout les coup car il est très facile de répartir le brassage avec efficacité.
×

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici