Aller au contenu


Photo
- - - - -

Calculateurs

calcul recif aquarium

  • Veuillez vous connecter pour répondre
16 réponses à ce sujet

#1 Cap Récifal

Cap Récifal

    Membre régulier


  • 793 messages

Posté 16 décembre 2014 - 12:01

Bonjour à tous,
 
Depuis quelques temps déjà, nous souhaitions mettre à votre disposition quelques calculateurs propres à notre hobby. La dernière difficulté consistait à intégrer ces outils en harmonie avec les standards du site et surtout sans nuire à sa sécurité avec des scripts trop facilement accessibles. C’est chose faite, de cogitations en essais, Damien a rendu possible l’intégration de ces modules.
 
Nous avons rassemblé les calculateurs hébergés ailleurs et d’autres nouveaux et à venir. Ils sont accessibles à partir de l'écran d'accueil du site, dans la rubrique Articles - Calculateurs.

 

 

Ce topique est destiné à évoquer toute question relative à ces calculateurs, à obtenir des précisions sur leur mode d’emploi, à juger leur pertinence, à suggérer des améliorations possibles et bien sûr à signaler les éventuels bugs.

Si de votre côté, vous disposez de feuilles Excel dont les calculs sont justes, vérifiés dans leur domaine d’action et qui vous semblent présenter un intérêt pour la communauté, n’hésitez pas à les proposer. Nous nous chargerons de les retranscrire dans la présentation et le code adaptés à Cap récifal.
 
Bon usage.
L’équipe Cap récifal.


  • nonopp4 aime ceci

#2 Dompail

Dompail

    Grand contributeur


  • 9 489 messages

Posté 16 décembre 2014 - 10:33

C'est génial :%%)

Mais peut-être faudrait-il trouver un moyen de cacher celui sur les coûts de consommation électrique de façon à ce qu'aucun conjoint ou conjointe de récifaliste ne puisse tomber dessus par inadvertance :siffle

Pour mémoire, ma compagne avait particulièrement apprécié une précédente version dont le résultat final n'était pas tout à fait identique à celui que je lui livrais en calculant tout ça de tête (Denisio et moi sommes fâchés depuis :D ).



#3 chprieur

chprieur

    Membre régulier


  • PipPipPip
  • 590 messages

Posté 16 décembre 2014 - 02:49

Nickel le calculateur de conso électrique ! C'est exactement ce que je cherchais pour estimer le coût de fonctionnement de mon bac. Merci :%%)



#4 Denisio

Denisio

    Grand contributeur


  • 10 191 messages
  • Localisation : Montauban

Posté 19 décembre 2014 - 08:26

Hello,

 

Nous avions évoqué un nouveau calculateur pour le calcul du verre. Il est maintenant accessible : 

 

Calcul d'épaisseurs de vitrages d'aquariums

 

 

La particularité de ce calculateur est que c'est un mode de calcul inédit sur le net (du moins pour ceux qui sont accessibles aux particuliers). Comme expliqué plus haut, il est basé sur les modes de calculs utilisés pour les verres structuraux (ceux qui sont soumis à des sollicitations mécaniques), comme dans le bâtiment pour les vitres d'immeubles ou les terrasses en verre... C'est à dire qu'il est conforme aux normes de calculs européennes et il utilise des codes (des coefficients en tous genres) imposés au niveau européen.

 

Plusieurs avantages :

  • il est transparent, c'est à dire qu'il repose sur des notions connues "de tous" : des formules et des coefficients connus... bref il peut justifier ses origines et ses résultats. Pas comme un abaque sorti d'on ne sait où, ou d'un programme dont on ne sait comment il procède (avec des grosses erreurs à la clé)
  • il est adapté : selon les objectifs de l'aquarium (public, particulier, durée de vie, type de verre, cas d'utilisation...), lui sont associés plusieurs coefficients de sécurité. Comme ces coefficients ne sont pas systématiquement pessimistes, on n'obtient pas le verre le plus épais et donc le plus coûteux.
  • Il est cohérent : il a été confronté à des cas concrets ainsi qu'à des simulations en CAO (raison pour laquelle il représente plus d'un an de gestation). Ne comptez pas sur lui pour retrouver systématiquement des épaisseurs préconisées par des abaques ou des tableaux figurant dans des normes (quand elles existent), beaucoup sont faux au moins partiellement.
  • Il est polyvalent : la seule limite de calcul est le matériau industriellement disponible (épaisseur et longueur des plaques de verre), il n'a pas de limite arbitraire, comme par exemple la hauteur de 60 cm de la norme allemande.

Inconvénients : il ne fait pas tout et surtout pas les cas qui multiplient les modes de conception comme une vitre tenue à la fois par un ceinturage et des traverses.

              

La partie qui intéresse l'aquariophile est celle de gauche. La partie de droite, avec les valeurs de calcul n'est là que pour ceux qui souhaiteraient vérifier l'exactitude du calculateur et pour ceux qui souhaiteraient savoir où mène leur choix qui ne serait pas celui préconisé (un verre moins épais de quelques dixièmes de millimètres).

 

Si vous avez des questions concernant son utilisation, si votre cas s'écarte notablement des résultats sans que vous vous expliquiez pourquoi ou si vous souhaitez en savoir plus, n'hésitez pas.

 

Bonne utilisation ;)


Galerie : Sel, sable et soleil ; Site :  Glaucos


#5 Denisio

Denisio

    Grand contributeur


  • 10 191 messages
  • Localisation : Montauban

Posté 15 octobre 2015 - 02:39

Pour info, un nouveau calculateur :

 

CONVERTISSEUR SALINITE <-> MASSE VOLUMIQUE

 

 

C'est juste pour préparer le terrain d'un article à venir ;)


Galerie : Sel, sable et soleil ; Site :  Glaucos


#6 chris64

chris64

    Grand contributeur


  • 3 784 messages
  • Localisation : Biarritz

Posté 15 octobre 2015 - 04:19

Hello Denis, c'est super ... mais !

 

Tu devrais rajouter le même tableau avec la "Specific Gravity" qui est toujours une source de confusion, alors que la plus grande majorité des appareils mesure cette SG et non pas la masse volumique.


Christian

 

 

Il y a cinq cents ans, les poissons rouges croyaient que leur bocal était plat. (P. Légaré)

 

 

 


#7 martial 2a

martial 2a

    Membre régulier


  • PipPipPip
  • 541 messages

Posté 15 octobre 2015 - 05:45

Merci pour ce calculateur Denisio , ça fait quelques temps que je recherchais ce type d outil sans succès . :pouce



#8 Denisio

Denisio

    Grand contributeur


  • 10 191 messages
  • Localisation : Montauban

Posté 16 octobre 2015 - 09:59

Hello Denis, c'est super ... mais !

 

Tu devrais rajouter le même tableau avec la "Specific Gravity" qui est toujours une source de confusion, alors que la plus grande majorité des appareils mesure cette SG et non pas la masse volumique.

 

Je le confesse, ce convertisseur est mis à disposition dans l'optique d'un futur article et surtout d'un calculateur utilisant la masse volumique. La densité, laquelle rappelons le est définie par rapport à la masse volumique de l'eau à 4°C, étant dans ce cas d'aucun intérêt.

 

Pour mémoire :

Masse volumique (en Français) = Density (en Anglais) : elle est mesurée à partir de la salinité, température, pression

Densité (en Français) = Specific gravity (en Anglais)  : elle est définie à partir de la masse volumique du liquide à sa température et celle de l'eau à 4°C.

 

En récifal, on se bat un peu contre la mesure de densité qui soufre de pas mal d'incertitudes (on se pose toujours la question de savoir à quelle température). On lui préfère la mesure de la salinité, finalement plus simple. Cette dernière est directement utilisée dans le calcul de la masse volumique.

 

Ce convertisseur, que je n'ai pas conçu, est publié en l'état. Il provient d'un programme pour l'Equation d'Etat de l'eau de mer  (dans sa version1980). Tout calcul démarre de la salinité (on n'y évoque même pas la Specific Gravity . Les choses on évolué depuis la version 2010 et je te l'accorde Christian, maintenant il faudra préciser de quelle salinité on parle (absolue, référence ou pratique)  :D

 

Ceci dit, quand j'aurai l'esprit à ça je verrai ce que je peux faire pour les récifalistes qui conserveront encore longtemps  leurs vieilles habitudes ;)


Galerie : Sel, sable et soleil ; Site :  Glaucos


#9 Denisio

Denisio

    Grand contributeur


  • 10 191 messages
  • Localisation : Montauban

Posté 14 octobre 2016 - 05:00

Mise en ligne d'un nouveau calculateur :

 

CALCUL DE DEVERSOIR D'AQUARIUM : pour évaluer la hauteur de la nappe d'eau au dessus du seuil du déversoir et le volume qui se déverse dans la cuve technique lors de l'arrêt de la pompe de remontée. Utilisable pour des déversoirs standards, avec grille ou circulaires (descente dans un tube).


  • Dlteck2000 et palao aiment ceci

Galerie : Sel, sable et soleil ; Site :  Glaucos


#10 LOIC63

LOIC63

    Membre régulier


  • PipPipPip
  • 904 messages
  • Localisation : FLAT

Posté 14 octobre 2016 - 06:18

MERCI.



#11 Denisio

Denisio

    Grand contributeur


  • 10 191 messages
  • Localisation : Montauban

Posté 08 février 2017 - 11:05

Et hop ! mise en ligne de deux calculateurs pour le circuit d'eau :

  • CALCUL DU CIRCUIT D'ALIMENTATION EN EAU POUR AQUARIUM : calculer les pertes de charges, la hauteur manométrique de la canalisation pour obtenir le débit souhaité en sortie de circuit e/t ainsi choisir la pompe appropriée.
  • CALCUL DU CIRCUIT D'EVACUATION GRAVITAIRE D'EAU POUR AQUARIUM : un calculateur introuvable sur le net. Il permet de déterminer le débit maximum pouvant s'écouler dans la canalisation compte tenu de ses spécificités (matériau, longueur, hauteur, diamètre, raccords...) ou de valider le choix d'un diamètre pour un débit souhaité et d'en estimer le taux de remplissage. de plus, il permet d'évaluer le risque d'engorgement de la canalisation par l'eau et l'air.

Je souhaite préciser que si ces calculateurs paraissent simples, ils cachent des calculs parfois complexes, itératifs, intégrant des variables expérimentales issues de laboratoires de recherche ou de l'expérience des métiers. Les calculs hydrauliques sont  cependant toujours entachés d'erreurs (acceptables selon l'usage) et ce, d'autant plus que les modèles d'écoulement sont peu testés ou peu confrontés à la réalité. Il en est ainsi avec le deuxième calculateur dont les principes ont été calqués sur des cas approchants. Mais on imagine bien qu'une descente d'eau incomplètement remplie, à forte déclivité, à pentes variables et pourvue de nombreux coudes  n'est pas la priorité des hydrauliciens. Nous manquons donc de comparaisons.

 

Aussi, même si j'ai plutôt confiance en leurs résultats, il serait intéressant que chacun puisse confronter,  avec les paramètres de son installation, les résultats des deux calculateurs avec ce qu'il constate (même en simples mots) sur sa propre canalisation (pleine ou partiellement remplie). N'hésitez pas à en faire part, surtout si il y avait incohérence. N'hésitez pas non-plus à poser toute question sur leur utilisation.

 

Bon usage ;)


  • Dompail, chris64 et LOIC63 aiment ceci

Galerie : Sel, sable et soleil ; Site :  Glaucos


#12 martial 2a

martial 2a

    Membre régulier


  • PipPipPip
  • 541 messages

Posté 08 février 2017 - 07:30

J en connais un qui a bien fait d attendre avant de choisir sa pompe de remontée .... :D

 

Plus sérieusement , un grand merci a Denis qui met des super outils a notre disposition pour la conception et la réalisation de nos projets .

Bref rien a dire a part bravo et encore merci  :pouce .

 

Je vais de ce pas tester ce calculateurs pour choisir cette pompe  :mdr



#13 Vins40

Vins40

    Petit nouveau


  • Pip
  • 4 messages

Posté 12 janvier 2018 - 11:39

Bonjour,

 

Quel est la différence entre ces deux calculateurs d'épaisseurs de vitrage ?

 

1) http://www.cap-recif...s_vitrages.html

 

2) www.cap-recifal.com/page/calculateurs/epverre_sgg.html

 

Je ne retrouve pas les mêmes épaisseur de vitrage, notamment sur les second calculateur, où les épaisseurs atteignent des records (16mm ?!)

 

J'ai utilisé le premier lien pour un aquarium d'eau douce 110x50x40 (Longueur ; Largeur ; Hauteur) et j'obtiens une épaisseur de vitrage de 10mm pour un bac sans renforts. Quel est la marge de sécurité prévue ? Cela vous semble t-il correcte ?

 

En tout cas, merci beaucoup pour ces outils exceptionnels ! J'espère que je me suis pas trompé d'endroit pour poser mes questions.

 

Dans l'attente de vous lire,



#14 calimero

calimero

    Grand contributeur


  • PipPipPipPipPip
  • 2 425 messages

Posté 12 janvier 2018 - 01:01

je dirait que c'est pas pour le meme type de verre.

 

le second lien me plait bien.



#15 Vins40

Vins40

    Petit nouveau


  • Pip
  • 4 messages

Posté 15 janvier 2018 - 10:42

Pourquoi le second plus que le premier ?

Dans le second lien, que représente les parties grises de l'aquarium dans les schéma ?

Si je comprend bien :

 

Cas n°2 : Aquarium typique avec renforts et hauteur d'eau un peu moins haute que la hauteur du bac

Cas n°6 : Aquarium typique sans renforts et hauteur d'eau un peu moins haute que la hauteur du bac

 

Si c'est bien ça, pourquoi y a t-il une telle différence entre les deux calculateurs ? Honnêtement, 19mm d'épaisseur de verre pour un aquarium sans renforts d'environ 220 litres me paraît un peu excessif non ?



#16 Denisio

Denisio

    Grand contributeur


  • 10 191 messages
  • Localisation : Montauban

Posté 15 janvier 2018 - 11:45

Bonjour Vins40, et bienvenue sur cap récifal.
 

Bonjour,
 
Quel est la différence entre ces deux calculateurs d'épaisseurs de vitrage ?
 
1) http://www.cap-recif...s_vitrages.html
 
2) www.cap-recifal.com/page/calculateurs/epverre_sgg.html
 
Je ne retrouve pas les mêmes épaisseur de vitrage, notamment sur les second calculateur, où les épaisseurs atteignent des records (16mm ?!),

 
Les deux calculateurs sont basés sur les calculs de déformation des plaques. Cependant leurs résultats diffèrent dans certains cas de manière importante à cause des coefficients de sécurité adoptés.
 
Le second cité, plus ancien, a été établi en suivant scrupuleusement les préconisations de Saint Gobain Glass. Ces préconisations sont destinées à des professionnels en mesure de concevoir des aquariums publics. Saintt Gobain n'aimerait pas se retrouver en justice suite à une rupture, les coefficients de sécurité sont donc  importants et surtout globaux, ils ne font pas la part des choses. Comme tu l'as remarqué, on en arrive à des épaisseurs beaucoup plus importantes, voire exorbitantes, que ce que nous utilisons habituellement et qui fonctionne. A la décharge du verrier, il est le premier à avoir proposé des outils de calcul à destination des bureaux d'études. 
 
Le premier cité est plus récent. Comme le précise l'introduction " Il est établi suivant les normes prEN 13474 et les Eurocodes. Il intègre les risques liés à l'environnement, la durabilité, la fragilité du verre et l'usage... au travers de coefficients partiels définis dans les Eurocodes". Les coefficients de sécurité sont pondérés selon pas mal de paramètres. Le résultat final peut être similaire à celui trouvé avec les formules de saint Gobain ou, le plus souvent, moindre et finalement plus proche de la réalité. Aujourd'hui, tout concepteur de structure en verre doit suivre les Eurocodes. Malheureusement il est difficile de s'y retrouver quand on sort des applications du bâtiment. D'où la naissance de ce calculateur qui reprend les formules et préconisations de l'Eurocode de manière plus accessible pour un utilisateur lambda.
 
Je décline bien évidemment toute responsabilité sur l'utilisation (et surtout la mauvaise utilisation) de ce calculateur, mais je sais de source sûre que des fabricants d'aquariums l'utilisent pour leurs propres réalisations ;) 
 
Nous avons laissé pour mémoire, le calculateur basé sur les préconisations de Saint Gobain Glass, mais il faut aujourd'hui utiliser celui basé sur les Eurocodes.
 

J'ai utilisé le premier lien pour un aquarium d'eau douce 110x50x40 (Longueur ; Largeur ; Hauteur) et j'obtiens une épaisseur de vitrage de 10mm pour un bac sans renforts. Quel est la marge de sécurité prévue ? Cela vous semble t-il correcte ?

 
J'ai détaillé tout ce qui a conduit à l'accouchement de ce calculateur dans l'article Au cœur de la cuve. Tu y verras que la résistance d'une plaque de verre float est de l'ordre de 45 MPa. Quand, dans la colonne de droite du calculateur, la contrainte admissible est donnée à 7,5 MPa. Cela fait un coefficient de sécurité de 45 / 7,5 = 6. Donc quand le calculateur préconise une épaisseur, le coefficient de sécurité est au moins de 6 (c'est très important, mais c'est la nature du verre qui l'impose). Il augmente quand on prend une épaisseur commerciale plus importante et diminue si on prend une épaisseur commerciale légèrement plus faible. Le ratio permet alors de situer le nouveau coefficient de sécurité.
 

En tout cas, merci beaucoup pour ces outils exceptionnels ! J'espère que je me suis pas trompé d'endroit pour poser mes questions.

 
:pouce


Galerie : Sel, sable et soleil ; Site :  Glaucos


#17 Vins40

Vins40

    Petit nouveau


  • Pip
  • 4 messages

Posté 15 janvier 2018 - 11:48

Ouah ! Merci beaucoup pour ta réponse complète et très instructive !

Je m'en vais de ce pas lire cet article ! :prosterne :prosterne :prosterne :prosterne






0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)