Aller au contenu


Photo
- - - - -

bac en bois de 3000 litres


  • Veuillez vous connecter pour répondre
40 réponses à ce sujet

#1 fab33

fab33

    Membre


  • PipPip
  • 57 messages

Posté 23 juin 2017 - 07:41

Posté hier, 20:38

après quelques semaines de reflexions, j'ai décidé de fabriquer mon bac, non pas en béton comme Murena mais en bois. Bref c'est pas le sujet ici que je veux aborder. La hauteur du bac sera de 120 cm plus ou moins 10 cm. La longueur sera de 2m50 et la largeur de 100. 3000 litres environs

 

 Le bac accueillera coraux moux, un banc de flav 5 ou 6 et un impérator, et 2 autres anges. il y aura certainement d'autres poissons style clown,demoiselle mais je ne veux pas mettre de grands nageurs caractériel style sohal...

 

comment éclairer une telle hauteur !? je suis preneur de tous conseils et idée...

 

 

je ferai part de la construction avec des photos. Réalisation inspiré de site américain...

 

je me suis beaucoup renseigné sur les solatubes. Comme je réalise un agrandissement je n'ai pas de problème pour leur installation. 

Plusieurs problèmes :

1 le prix ! il m'en faudrait  4 (au minimum 3) à 465 € l'unité !!!

2 le sel finit par atténuer la brillance des tubes et donc leur efficacité (solatube ne prend pas cela en garantie...)

3 j'ai trouvé un moyen de fabriquer mes propres tubes mais il me manque la coupole que l'on met sur le toit. Pièce la plus chère.

4 peu de retour en France.

 

si quelqu'un peut m'aider je suis ouvert à toutes suggestions.

 

comme vous peuvez le constater j'ai beaucoup réfléchi sur pas mal de sujet.

 

la longévité d'un bac tient si économiquement il ne devient pas un boulet dans le budget sur le long terme...un tel projet ne fonctionnera que si je fais les bons choix.

Par exemple la filtration :

il y aura un sol Jaubert dans le bac et un dans une énorme décante sous le bac + un écumeur. mon 300 litres fonctionne en Jaubert + écumeur et mon bac n'a jamais était aussi beau et surtout sans emmerdement.  Quand je pars en vacances pour ne pas procurer trop de problème à mes beaux parents qui viennent nourrir les poissons, j'arrête l'écumeur. D'ailleurs la dernière fois j'ai oublié de le rebrancher durant 2 mois...mais je trouve que l'eau est plus limpide avec.

 

un fish only est différent mais je suis sur que le sol Jaubert aidera à combattre les nitrates. 

 

bref je reparlerai de tout cela quand je parlerai du bac avec photos.

 

si une personne peut m'aider pour les solatubes... :bonjour  :prosterne  

 

 

 

 

 


fabien

#2 Gravitys

Gravitys

    Membre


  • PipPip
  • 407 messages
  • Localisation : Lattes

Posté 23 juin 2017 - 01:24

tu as déja du voir, mais on ne sait jamais : http://monboutdereci...?lng=fr&pg=5921

 

A mon avis les Solatubes en métropole, je n'y crois pas trop... quoique avec le réchauffement climatique...



#3 chprieur

chprieur

    Membre régulier


  • PipPipPip
  • 575 messages

Posté 23 juin 2017 - 04:39

Dômes : http://www.skylux.be...private/group/2

 

 

 

ou sinon, Velux en fait aussi.


Modifié par chprieur, 23 juin 2017 - 04:40.


#4 fab33

fab33

    Membre


  • PipPip
  • 57 messages

Posté 23 juin 2017 - 10:39

tu as déja du voir, mais on ne sait jamais : http://monboutdereci...?lng=fr&pg=5921

 

A mon avis les Solatubes en métropole, je n'y crois pas trop... quoique avec le réchauffement climatique...

 

oui je connais. et justement j'aimerai contacter cette personne mais je crois qu'il a arrêté l'aquariophilie...


fabien

#5 fab33

fab33

    Membre


  • PipPip
  • 57 messages

Posté 26 juillet 2017 - 03:17

je reviens vers vous puisque le projet se concrétise. 

 

Ce bac accueillera des anges (3 ou 4) qui seront les plus gros poissons, un banc de flav 5 ou 6, puis d'autres poissons classiques comme des clowns et demoiselles ou pseudanthias.

 

Le décor sera réalisé avec des pierres vivantes et quelques mortes.

 

je vais essayer de tenir quelques coraux mous type xénia, sarco, sinularia, rodactis, briareum.

 

dois-je partir sur une filtration d'un FO ou bien investir dans un écumeur ? 

 

En FO beaucoup  ne s'embête pas, certains utilisent même des filtres à sable de piscine.

 

j'ai donc besoin de vos avis et retours d'expériences...

 

d'avance merci


fabien

#6 bubble_maxi

bubble_maxi

    Membre régulier


  • PipPipPip
  • 570 messages
  • Localisation : sainte Geneviève des bois

Posté 26 juillet 2017 - 03:21

Pour ma part j ai un FO + mou
Et ma filtration est celle d un aqua recifal
Ecumeur avec un filtre a rouleau et des roches vivante

Mais je suis intéressé par suivre les méthodes pure Fo si tu en trouves

#7 Denisio

Denisio

    Grand contributeur


  • 9 864 messages
  • Localisation : Montauban

Posté 26 juillet 2017 - 04:23

...comment éclairer une telle hauteur !? je suis preneur de tous conseils et idée...

 

...dois-je partir sur une filtration d'un FO ou bien investir dans un écumeur ? 

En FO beaucoup  ne s'embête pas, certains utilisent même des filtres à sable de piscine.

 

Oui, mais il faut voir le genre de FO ! On a longtemps vu des FO avec une installation minimaliste où les poissons survivaient, certes, mais apathiques, gras pas toujours en bonne santé. Le brassage et la qualité de l'eau d'un récifal ont sérieusement amélioré la situation et l'impression rendue.

Donc oui, si l'écumeur ne permet pas de retrouver les paramètres d'un récifal, il améliorera grandement le bien être des pensionnaires.

 

Sur la question de l'éclairement, je pense que quelques LED multiships de bonne puissance (environ 80-100 W) permettront d'envoyer une quantité suffisante de lumière à 1.20 m de profondeur et de répondre au besoin, surtout que tu n'envisages pas de coraux très exigeants.


Galerie : Sel, sable et soleil ; Site :  Glaucos


#8 Dompail

Dompail

    Grand contributeur


  • 9 279 messages

Posté 26 juillet 2017 - 07:06

Dans le même esprit, j'ai souvent été surpris à propos des FO quand on lit ici ou là que "puisqu'il n'y a pas de coraux ou du moins pas de coraux durs, inutile de veiller au KH, au Ca et Mg"... et puis dans la foulée autant lâcher totalement la bride au NO3 et PO4 puisqu'il n'y a guère que les NO2 qui pourraient poser problème.

Dans les faits, quitte à passer pour un puriste un peu timbré, si des Sarcophyton et des poissons vivent depuis quelques centaines de milliers d'années dans une eau dont les paramètres sont plus que connus, il me semble un peu arbitraire de décider de faire totalement l'impasse sur tel ou tel élément en arguant du fait que tel ou tel animal n'en aurait pas besoin...

C'est aussi un des nombreux points qui peuvent faire la différence entre "maintenir au mieux" et "faire survivre".

Notons par ailleurs qu'aujourd'hui, pour se rapprocher au mieux du milieu marin, il faut impérativement ajouter des sacs en plastique et divers déchets dans son bac. L'idéal serait bien sûr de pouvoir profiter des eaux usées d'une barrière d'hôtels comme on en trouve à proximité de la plupart des sites touristiques proches des récifs coralliens :)



#9 fab33

fab33

    Membre


  • PipPip
  • 57 messages

Posté 27 juillet 2017 - 08:21

Je suis de ton avis, c'est pourquoi je ne comprends cette différence de traitement de l'eau. D'où ma question...

je suis parti comme pour mon bac récifal mais c'était au cas où une personne me donnait de bons arguments.


fabien

#10 olivier26

olivier26

    Grand contributeur


  • 4 245 messages

Posté 27 juillet 2017 - 08:58

Salut,

 

Lorsqu'on s'oriente vers un FO on a tendance à vouloir des gros poissons et souvent en nombre. Le problème réside dans la gestion rapide des déchets issus des déjections animales. L'ammoniac va vite se transformer en nitrite mais le processus d'élimination de ces nitrites est souvent lent lorsqu'on utilise seulement les pierres vivantes comme filtration. De ce fait, on utilise souvent des filtrations aérobies assez conséquentes pour traiter un maximum d'eau : exemple les filtrations aérobie dit filtration à tiroir, où utilisation de bioballes dans des "cheminées" ayant un maximum d'échange avec l'air (oxygène). Les nitrites se transforment en nitrate et ce dernier n'est pas dangereux pour les poissons (jusqu'à une certaine concentration). Le problème c'est que derrière on a souvent un développement d'algues disgracieux.

 

L'écumeur a la particularité de gérer (en partie !!!) les déchets en amont (proteines), et t'aidera à limiter la production de déchets même si je pense qu'il ne faut pas négliger la filtration biologique (siporax ?). Dans le cadre d'un FO j'ajouterais un bac relativement grand de production de caulerpe (style refuge), pas haut mais d'une grande surface et d'un turn over conséquent (en fonction de la taille du bac).

 

Dans tous les cas, la réussite d'un FO réside, en mon sens, dans le choix de sa population de départ et de s'y tenir !!!!

 

olivier


  • Dompail aime ceci

On a toujours besoin de petits brachions chez soi


#11 Dompail

Dompail

    Grand contributeur


  • 9 279 messages

Posté 27 juillet 2017 - 10:49

L'avis d'Olivier est un avis éclairé (comme d'habitude ;) ).

D'autant plus que cet homme pratique depuis des années, pas seulement le FO (trop facile !) mais aussi des bacs en B.O et C.O (Brachion-Only et Copépode-Only) :D

Plus sérieusement, le fait de recourir à un refuge accroitrait plus que favorablement la qualité de l'eau... et puis, au point où tu en es, tu ne vas pas chipoter pour un "petit bac" de plus :siffle



#12 fab33

fab33

    Membre


  • PipPip
  • 57 messages

Posté 27 juillet 2017 - 11:40

mon idée était la suivante : répéter ce que je fais depuis 3 ans avec mon petit recifal de 300 litres, c'est à dire un Jaubert aidé d'un écumeur, quoi que l'écumeur ne tourne plus depuis plusieurs mois...je n'ai jamais eu en 15 ans un bac aussi équilibré, plein de vie, et dans lequel je ne mets jamais les mains que ce soit dans le bac ou dans la décante. Il faudrait que je cherche comment mettre des photos...

J'ai arrêté il y a quelques mois la méthode régis également.

 

je voudrais faire un sol Jaubert dans le bac et un autre de la même capacité ou presque sous le bac + écumeur. Ou bien placer beaucoup de siporax dans la décante (prix du siporax ? ) à la place du Jaubert. j'ai même pensé à faire un Jaubert dopé au soufre dans la décante. 2 sols séparés pour pouvoir en refaire un si nécessaire sans enlever la totalité du pouvoir filtrant.

 

Bref faut-il partir tout de même sur du semi-humide ? quitte à avoir un dénitrateur sous dimensionné pour pouvoir limité la montée des nitrates...?  

 

concernant la population :

xanthometopon

imperator

maculosus

hepatus

desjardini

un banc de flav 4 ou 5

clowns, demoiselle ou pseudanthias.

 

j'ai déjà un sohal mais je vais m'en séparer. je trouve le bac trop petit pour un tel poisson avec un caractère bien affirmé.


fabien

#13 fab33

fab33

    Membre


  • PipPip
  • 57 messages

Posté 27 juillet 2017 - 11:42

pour ne pas qu'il y ait méprise, le sohal et tous les poissons cités sont dans un 1400 litres actuellement...


fabien

#14 olivier26

olivier26

    Grand contributeur


  • 4 245 messages

Posté 28 juillet 2017 - 07:24

Salut

 

Je n'avais pas vu que tu partais sur un Jaubert, cela change beaucoup de chose en terme de filtration.

Pour moi (mais je ne suis pas un spécialiste du Jaubert) un jaubert c'est avant tout :

- pas de décant ni d'écumeur,

- surface du sable éclairé 70% et donc pierres vivantes sur les 30% restants ce qui induit un volume de roche moindre, le sable participant activement à la filtration biologique,

- absence d'autres systèmes de filtration complémentaire.

 

A partir de là, on peut concevoir sa population. La filtration biologique d'un tel système fonctionne très bien mais demande à avoir une population adaptée et surtout ne répond pas immédiatement à des variations brutales de population.

Pour 3000 L, 10 gros pollueurs me semble élevé dans le cadre d'un "vrai" Jaubert.

 

Maintenant si tu pars sur l'ajout d'une autre filtration type biologique elle va forcément concurrencer le Jaubert, jusqu'à quel niveau ? je ne sais pas...Par exemple l'écumeur va retirer les protéines qui sont un assemblage d'aa nécessaire au développement de la microflore présente dans le sol. Ces mêmes bactéries vont transformer l'ammoniac en nitrite et en nitrate en présence d'oxygène.

 

Tout ça pour dire que personnellement je partirais sur un berlinois avec une filtration adaptée.

Bien sûr tu me diras que ton bac actuellement fonctionne très bien depuis 3 ans mais il ne fait que 300L et sur 3000L l'équilibre me semble plus long à atteindre.

 

A faire un FO, personnellement, (ce n'ai que mon avis !!!! ), je partirais sur un bac moins haut avec une population moindre, riche en PV mais avec un système aéré (bancs en verre relativement haut favorisant la filtration biologique et une filtration basée sur un écumeur puissant (colonne d'eau importante) avec une filtration additionnelle basée sur du siporax (ou équivalent) et un filtre à base de caulerpe prolifera (je parle de filtre et pas de refuge car je vois ce système avec un débit plus important). Je n'utiliserais pas de DAS mais peut être rajouter une filtration à base de charbon pour éliminer la caulerpine.

 

voilà pour moi

 

olivier


On a toujours besoin de petits brachions chez soi


#15 Dompail

Dompail

    Grand contributeur


  • 9 279 messages

Posté 28 juillet 2017 - 01:37

D'autre part, pas sûr du tout qu'un DSB soit un plus sur le long terme pour un FO.

Pitié, aucune volonté de ma part de remettre en cause les bienfaits et bien-fondé d'une maintenance basée sur un lit de sable épais...

J'ai pu constater à plusieurs reprises que les récifalistes que j'ai connus et qui disposaient d'un DSB et de pas mal (un peu trop !) de poissons, trouvaient tous dans un premier temps que ce lit de sable épais "leur pardonnait tout", tant le système est efficace... "tout", au moins pour les NO3 et jusqu'au moment où les PO4, également en excès dans la colonne d'eau, soient bien présents dans le sable corallien qui tend nécessairement à équilibrer sa charge avec l'eau environnante.

A partir de ce moment, retrouver des valeurs acceptables tient du parcours du combattant, les simples gros changements d'eau demandant cette fois à être multipliés autant de fois que le sable continuera à relarguer des PO4 (en fait, à continuer d'équilibrer sa charge en PO4 avec la colonne d'eau).

Comme tu le sais mieux que moi et comme le rappelle Olivier, une maintenance en Jaubert demande une certaine discipline sur la durée de façon à ce que la charge organique ne dépasse pas les capacités d'épuration biologique du bac. Dans le cas d'un bac où les organismes "épurateurs" comme les coraux seront bien moins présents que "les pollueurs", le risque est certain.

Une fois de plus et avant qu'un contrat ne soit placé sur ma tête par la Jaubert's team, le fait de trouver qu'une maintenance en Jaubert n'est pas forcément top-moumoute pour un FO ne remet pas en cause l'intérêt de la méthode.



#16 fab33

fab33

    Membre


  • PipPip
  • 57 messages

Posté 28 juillet 2017 - 02:06

oui je suis tout à fait d'accord avec toi. Mes doutes se confirment. C'est pour cela que j'aime ce forum. Avant de me lancer  je demande à ceux qui ont de l'expérience. J'ai déjà eu 1400 litres en récifal mais sans gros pollueur sauf un hepatus...

 

Olivier quand tu parles d'écumeur avec une colonne d'eau importante, tu penses à un écumeur haut ou bien est-ce qu'un bbk 300 ou lio51 300 ou ce genre d'écumeur pourra faire l'affaire...

 

concernant le décor et les pierres vivantes. pour le bien être des poissons qui ont parfois besoin de se réfugier, pour se rassurer ou autre j'ai l'intention de créer des zones très aérées (milieu du bac) et des zones "cachées" sur les côtés.

Le bac est un peu original puisque en bois et afin de maitriser le budget (caf oblige !) j'ai récupéré un verre de 2 m sur 85 de hauteur. Hors la longueur du bac sera de 3 m ou plutôt 2.50 m. l'effet visuel sera un effet naturel je pense. On pourra voir la longueur entière de l'aquarium sur le fond du bac. La hauteur est donc revue à la baisse : 1m / 1,10m le sol étant à 15 ou 20 centimètres en dessous de la vitre...j'ai pas encore décidé. l'effet de profondeur sera t-elle là , comme je l'espère ?

 

Dans cette configuration les pompes de brassages, les descentes d'eau ne seront pas visibles.


fabien

#17 fab33

fab33

    Membre


  • PipPip
  • 57 messages

Posté 01 août 2017 - 03:55

avis aux techniciens : quel écumeur pour un 3000 litres avec gros pollueurs ? 

 

les prix me paraissent tellement disproportonnés que cela me donne envie d'en fabriquer un. Après tout ce n'est qu'un tube et des pompes... 

 

je sais percer le verre même bombé. j'ai trouvé un vase de 75 cm de hauteur et 30 cm de diamètre. je peux même en fabriquer 2 ou bien coller 2 vase pour un écumeur de 1.50 m ? 35 € le vase ...

 

le bricolage semble être une bonne solution mais est-ce vraiment le cas ? mêrme le ppma est devenu abordable.  Parce que mettre 800 € minimum dans un écumeur ( d'occasion) ç'est moralement compliqué. 

 

(on me propose un lio 500 pour 1000 € ou un deltec AP 703 pour 600) ..je me dis que pour la moitié de la somme je peux faire qqchose de bien, plus en hauteur mais ça ne me dérange pas.

 

merci de votre aide ! 


fabien

#18 bubble_maxi

bubble_maxi

    Membre régulier


  • PipPipPip
  • 570 messages
  • Localisation : sainte Geneviève des bois

Posté 01 août 2017 - 04:51

Le prix au final, c est quand même les pompes qui le donnent avec le tube principal si tu veux du transparent

J ai déjà vu des ecumeur d'énorme fabriqué avec du tube pvc gris et des pompes jebao.

Ca fonctionne et ca ne revient pas chère, mais il ne faut pas oublier le prix de la mise au point, et des volumes d achat, certain matériaux ne se détaille pas ...

#19 fab33

fab33

    Membre


  • PipPip
  • 57 messages

Posté 01 août 2017 - 05:23

il faudrait que je m'inspire de quel type d'écumeur ?


fabien

#20 bubble_maxi

bubble_maxi

    Membre régulier


  • PipPipPip
  • 570 messages
  • Localisation : sainte Geneviève des bois

Posté 02 août 2017 - 05:58

Il y a pas mal de plan sur internet, je ne saurai te conseiller sur un model en particulier. Mais mes petits camarades peut être ????




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)