Aller au contenu


Photo

ZEUS-2: Gestion aquarium avec Arduino


  • Veuillez vous connecter pour répondre
157 réponses à ce sujet

#141 Frenatus

Frenatus

    Membre


  • PipPip
  • 142 messages
  • Localisation : Strasbourg

Posté 08 août 2017 - 04:04

Ah et puis trois diodes.
Vert, je fonctionne je suis en attente.
Orange, j'osmole.
Rouge, je suis en alarme.

Pour les prises pour les capteurs, je te suggère le jack. Comme ça tu peux détecter si une fiche est dans la prise ou non...

Pis si tu peux aussi mettre un décodeur pirate de canal... 😂

#142 Bubule

Bubule

    Membre avancé


  • PipPipPipPip
  • 1 896 messages
  • Localisation : Château-Thierry ou presque

Posté 08 août 2017 - 04:17

B'en ma pompe est en 12V DC (modèle de camping car). Du coup, peut-être serait-il plus judicieux de prévoir des réglettes par tension. Chacun y raccorde la sortie module qu'il souhaite où il souhaite.

 

Pour l'antiparasitage c'est peut-être aussi plus simple d'éloigner les tensions et courants forts. (Capa sur les tensions AC, Diodes RL sur les DC, ...)



#143 Denisio

Denisio

    Grand contributeur


  • 9 626 messages
  • Localisation : Montauban

Posté 08 août 2017 - 06:56

J'écris en majuscules puisque l'editeur de texte sur mon Smartphone ne m'autorise pas la couleur :

On fait le point sur le besoin "osmolation" déjà ?
1 entrée basse : JE NE VOIS PAS SON USAGE DANS UNE STRICTE UTILISATION D'OSMOLATION.
1 entrée travail : OUI
1 entrée haute : OUI, COMME SÉCURITÉ DU TRAVAIL
1 entrée basse réserve : OUI
1 entrée haute réserve : JE NE VOIS PAS SON INTÉRÊT POUR L'OSMOLATION.
1 sortie pompe osmolation :OUI
1 sortie électrovanne osmoseur : POURQUOI PAS, POUR CEUX QUI PRENNENT LE RISQUE DE NE PAS PASSER PAR UNE RESERVE.

-Alarme sonore de réserve vide, pouvant être désactivée.
- Bouton de désactivation de l'ensemble en cas d'intervetion dans la cuve technique.
- Un moyen de paramétrer les durées d'osmolation, les temporisation, le nombre d'osmolation par minute... Écran LCD + clavier ou encodeur rotatif (ou autre système).
-pour ceux qui utilisent une pompe DC : peut on prévoir une alimentation intégrée (12V et/ou 24V), pour éviter de multiplier les alim ?

Galerie : Sel, sable et soleil ; Site :  Glaucos


#144 Frenatus

Frenatus

    Membre


  • PipPip
  • 142 messages
  • Localisation : Strasbourg

Posté 08 août 2017 - 09:45

Ça va coûter cher une alim 12v et 24 v sur la carte.
Prise commandée, je milite pour.

Si tu admets la sécurité haute pour l'osmolation, tu dois admettre la basse.
Le capteur de travail peut rester coincer en haut, comme en bas.

#145 Bubule

Bubule

    Membre avancé


  • PipPipPipPip
  • 1 896 messages
  • Localisation : Château-Thierry ou presque

Posté 08 août 2017 - 10:16

L'alim doit être séparée, pour être facilement remplaçable, mais commune aux multiples sorties.
Et beaucoup de monde souhaite réduire le 240V de l'environnement salin.

Oui, la sécurité basse sert aussi d'anti marche à sec de la pompe de remontée

#146 bubble_maxi

bubble_maxi

    Membre


  • PipPip
  • 446 messages
  • Localisation : sainte Geneviève des bois

Posté 08 août 2017 - 10:37

Non pas de shield, niveau boîtier c est la merde
Si vous voulez des Shields utilisez des cartes du commerce
Pas de secteur sur les cartes
(directive basse tension) sortie transistor collecteur ouvert
Je vous laisse le soin de câbler des relais static a l extérieur si nécessaire ou direct des pompes en 12 ou 24v ou prise commandé

Ok pour le buzzer

Ok pour l horloge avec sauvegarde

Pas d écran lcd mais une puce wifi ( interface sur Smart phone ). ? Non ? Ou un écran mais sur la sortie bus partagé pour tous les modules

Alim depuis le 12 ou le 24v

Ok pour les leds de status

Ok pour le bouton "travail dans le bac"

Je vous synthétise cela demain sur une cao draft

Modifié par bubble_maxi, 08 août 2017 - 10:54.


#147 Denisio

Denisio

    Grand contributeur


  • 9 626 messages
  • Localisation : Montauban

Posté 08 août 2017 - 10:56

Oui, la sécurité basse sert aussi d'anti marche à sec de la pompe de remontée

Certes, mais elle ne sert pas "aussi". Elle sert "seulement" à la gestion de la pompe de remontée. Gérer la pompe de remontée, ce n'est pas la mission du module évoqué ici : l'osmolation.

Ou alors, j'ai loupé un épisode.

Si on devait évoquer un seul système qui gère tout, je comprendrais. Mais s'agissant de modules, on doit prendre garde à ne pas se disperser et raisonner par fonctions.
Ou alors on réfléchit à un module multifonctions qu'il nous faut définir au préalable.
Personnellement je n'y suis pas favorable dans l' optique de scinder les fonctions pour plus de sécurité.

Galerie : Sel, sable et soleil ; Site :  Glaucos


#148 bubble_maxi

bubble_maxi

    Membre


  • PipPip
  • 446 messages
  • Localisation : sainte Geneviève des bois

Posté 08 août 2017 - 11:00

Oui il faut scinder, mais c est une Securite si le capteur travail se bloque en haut

Non ?

#149 Denisio

Denisio

    Grand contributeur


  • 9 626 messages
  • Localisation : Montauban

Posté 08 août 2017 - 11:12

Si tu admets la sécurité haute pour l'osmolation, tu dois admettre la basse.
Le capteur de travail peut rester coincer en haut, comme en bas.

OK, j'admets.
Alors on ne parle plus d'un capteur de sécurité en bas de la cuve technique (marche à sec de la pompe de remontée), mais d'un "capteur bas de sécurité osmolation". Il serait donc positionné légèrement en dessous du "capteur de travail osmolation" ( au même titre que le "capteur haut de sécurité osmolation").

Édit : si ce capteur fait le job suffisamment tôt , il ne devrait plus y avoir besoin de capteur en bas de cuve technique pour la marche à sec.
Si il ne fait pas le job, ou si le récifaliste ne reagit pas assez vite, il faudra ce fameux capteur de sécurité marche à sec... dans un autre module qui gérera la pompe de remontée.

Galerie : Sel, sable et soleil ; Site :  Glaucos


#150 Bubule

Bubule

    Membre avancé


  • PipPipPipPip
  • 1 896 messages
  • Localisation : Château-Thierry ou presque

Posté 09 août 2017 - 10:06

Bonjour,

 

Certes, mais elle ne sert pas "aussi". Elle sert "seulement" à la gestion de la pompe de remontée. Gérer la pompe de remontée, ce n'est pas la mission du module évoqué ici : l'osmolation.

Ou alors, j'ai loupé un épisode.

Si on devait évoquer un seul système qui gère tout, je comprendrais. Mais s'agissant de modules, on doit prendre garde à ne pas se disperser et raisonner par fonctions.
Ou alors on réfléchit à un module multifonctions qu'il nous faut définir au préalable.
Personnellement je n'y suis pas favorable dans l' optique de scinder les fonctions pour plus de sécurité.

 

 

Tu n'as pas loupé d'épisode ;) , mais tu veux limiter les possibilités de ces systèmes à leurs fonctionnalités de base, ce qui est à l'encontre de ce qu'ils permettent aisément sans surcoût.

 

Dans le cas présent, tu voudrais juste traiter l'osmolation, soit ! Tu acceptes l'utilité de trois capteurs pour le besoin que tu t'es fixé.

Tu vas sans doute chercher à positionner les capteurs de niveaux extrêmes au plus près du capteur de travail pour limiter les effets d'une dérive du capteur de travail.

 

Ensuite, si on veut rajouter une fonction sécurité anti marche à sec de la (des) pompe(s) de remonté, ou anti emballement écumage, il faudrait rajouter un capteur supplémentaire pour chacune de ces sécurités. Là je n'adhère pas. Ces capteurs existent, certes dans le module osmolation, autant les utiliser en les positionnant le plus judicieusement possible dès le départ. Cela fait deux capteurs de moins dans la décante, moins de fils, de borniers, de sources de pannes, et l'économie financière qui va avec.

Il suffit juste de remonter l'info à la carte centrale afin qu'elle traite l'info et active pourquoi pas une autre carte. A voir...

 

Je ne dis pas çà pour ma pomme, je suis déjà équipé ;) , mais c'est ce que j'ai fait, et j'utilise ce principe à chaque changement d'eau.

Je m'étais mis une touche arrêt temporisé pompe sur l'afficheur afin de couper celle-ci pendant l'opération de vidange / siphonnage / remise à niveau (avec commande M/A et tempo ajustable + affichage du tps restant avant remise en route). B'en en fait, c'est le niveau anti marche à sec qui m'est le plus utile. Appuyer sur une touche d'écran tactile avec les mains mouillées d'eau salée... J'évite...

Lorsque je rempote, via la décante, dès que celle-ci est pleine, la pompe se remet en marche et me remonte l'eau neuve. Tant qu'il y en a assez.

 

Bon, je ne vous cache pas que dans ma prochaine maison, un jour moins lointain que je ne le pensais, il me faudra sans doute un système de pilotage tout neuf :D  ...


Modifié par Bubule, 09 août 2017 - 10:15.


#151 bubble_maxi

bubble_maxi

    Membre


  • PipPip
  • 446 messages
  • Localisation : sainte Geneviève des bois

Posté 09 août 2017 - 10:31

Le probleme est toujours le même, a une fonction de base on a toujours envie d ajouter d autre fonctions, à la fin il n y a pas de limite et on de retrouve avec un ordi complet.

Je suis pareil donc c est effectivement difficile de trouver la limite d un module

Il y aura de toute manière des entrees en plus et pourquoi pas quelques sortie, pas forcément avec les connecteurs assemblés mais se sera facile de détourner leur usages

Modifié par bubble_maxi, 09 août 2017 - 10:34.


#152 Denisio

Denisio

    Grand contributeur


  • 9 626 messages
  • Localisation : Montauban

Posté 09 août 2017 - 09:13

Franck, bien sûr je comprends tes arguments. Tout cela dépend du contexte de l'installation, de répartition des automatisations.

Le capteur anti marche a sec est bien entendu un impératif. Pas question de faire l'impasse. J'avais l'impression qu'il aurait une meilleure place dans un module qui gérerait la pompe de remontée pour plusieurs missions. La marche a sec mais aussi par exemple pour régler le niveau d'eau comme l'a imaginé Bubble - maxi, pour une sécurité anti débordement, peut-être réglage du débit avec un capteur ad'hoc etc.

Galerie : Sel, sable et soleil ; Site :  Glaucos


#153 bubble_maxi

bubble_maxi

    Membre


  • PipPip
  • 446 messages
  • Localisation : sainte Geneviève des bois

Posté 12 août 2017 - 06:56

bon en attendant je viens de commander quelques capteur de conductivité en chine pour mes essais ....

 

je commence le schéma logique de votre carte avec proc arduino, je vous pose cela rapidement


  • Frenatus aime ceci

#154 Bubule

Bubule

    Membre avancé


  • PipPipPipPip
  • 1 896 messages
  • Localisation : Château-Thierry ou presque

Posté 13 août 2017 - 08:46

Bonjour,

 

Je viens de penser à un élément qui n'a pas été évoqué dont il serait bon d'avoir conscience. Ensuite, une fois le choix fait, on le sait et on assume.

 

L'idée de réaliser un système développé à nos besoins nous parait aujourd'hui le top. Ok.

 

Les cartes Arduino sont très facilement remplaçables et interchangeables. Il m'est arrivé d'en remplacer une qui avait pris des projections d'eau salée...

Au regard de la durée de vie de certains bac, des pannes, il y en aura. Certes, les cartes Arduino (ou Pic) ont leurs inconvénients (borniers, ...), mais en cas de panne, deux clics sur internet. 2 jours après on a et on remplace. Voir même, on en garde une d'avance dans un tiroir vu le prix.

 

Avec un système développé propriétaire, en cas de panne, il faut retrouver le fournisseur si celui-ci existe encore. Pour exemple, j'ai du matos Hifi Cairn pour ceux qui connaissent, qui va finir à la poubelle pour cette raison :(. Et là, je peux patienter, car il n'y a pas de vivant en jeu. Mais avec un bac rempli d'animaux ??

 

Comment voyez-vous la chose à ce sujet ?

 

Désolé de mettre le doigt sur un élément qui peut faire mal, mais mieux vaut-il le faire maintenant ;)

 

Franck


Modifié par Bubule, 13 août 2017 - 08:48.


#155 bubble_maxi

bubble_maxi

    Membre


  • PipPip
  • 446 messages
  • Localisation : sainte Geneviève des bois

Posté 13 août 2017 - 09:07

A part faire du stock ....

On va avancer et je vais demander un tarif, on saura si déjà ca vaut le coup ou pas....

Vernir les cartes serait une bonne chose, option à demander ...

#156 Frenatus

Frenatus

    Membre


  • PipPip
  • 142 messages
  • Localisation : Strasbourg

Posté 13 août 2017 - 12:44

Ou alors, tu fais un shield...

#157 bubble_maxi

bubble_maxi

    Membre


  • PipPip
  • 446 messages
  • Localisation : sainte Geneviève des bois

Posté 13 août 2017 - 03:21

Ca ne solutionne rien ... le reste peut tomber en rade ...

#158 Denisio

Denisio

    Grand contributeur


  • 9 626 messages
  • Localisation : Montauban

Posté 13 août 2017 - 10:05

Le risque de panne tel que développé par Franck est réel, comme pour tout matériel électronique. C'est pour cette raison que j'ai toujours préféré des solutions basiques. C'est pour cette raison aussi, que nous preconisons des modules indépendants, sans effet négatif les uns sur les autres, chacun dédié à une fonction principale et communiquant avec un module central de communication vers l'extérieur, sans toutefois en dépendre pour fonctionner.
Il me semble que chaque fonction peut ne pas fonctionner sans automatisme durant quelques jours, ou du moins être prise en charge manuellement, comme pour l'osmolation. Jusqu'à approvisionnement de la pièce de remplacement.

Après, effectivement, une carte propriétaire se remplacera moins facilement qu'une autre standard. Il me semble que si tout est expliqué : circuit, connexions, mode de fonctionnement... ça restera facile à l'intéressé de commander une autre carte ou la réparer.
Peut être qu'un Cap recifalien charitable pourra proposer le même module, basé sur une carte Arduino ou similaire.
Le shield (carte additionnelle) ne résoudrait pas le problème de panne mais rendrait le remplacement du processeur plus facile. Par contre, une panne du Shield ne résoudrait rien de plus.

Galerie : Sel, sable et soleil ; Site :  Glaucos





1 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)