Aller au contenu

Toute l’activité

Ce flux se met à jour automatiquement     

  1. Dernière heure
  2. Pas fan de ces bancs qui finissent à deux individus. Peut-être simplement commencer par des couples. Chromis et Anthias (j'ai les deux paires ). Voir un couple de P. fridmani.
  3. room

    Projet SPS 504 L

    Ok, merci Bubulle c'est aussi ce que je me disait... Par chance j'ai une belle petite réserve de relais Et pour la diode oui, je suis au courant. (c'est le cas de le dire) Room
  4. Bonjour, Ahhhhh pas bon çà ! Hors exception, les capteurs ne sont pas faits pour passer du courant. C'est la raison pour laquelle il se colle mais ne se décolle pas. Il te faut impérativement le relayer. Soit un relais, soit une carte de commande (Arduino, Pic, ...). Et même avec une carte, qui permettrait d'adjoindre des tempos, il faudrait relayer. Attention, si la tension qui alimente le relais (et passe par le capteur) est continue, il te faudra mettre aux bornes de la bobine du relais une diode de roue libre.
  5. room

    Projet SPS 504 L

    Salut à tous ! Voilà, finalement, concernant le filtre à rouleau, j'ai simplement soudé le capteur en série avec le moteur, en comptant sur son hystérésis. Seule ombre au tableau lors des phases de test : même en redescendant à sa position d'origine le contacteur du capteur à tendence à resté fermé : le moteur reste bloqué en marche ! J'ignore si cela provient d'un courant trop élevé ou si c'est une dysfonction du capteur... Par ailleurs, j'ai commencé à fabriquer la partie électrique. Je compte y installer une batterie 12v de 45Ah pour alimenter la Nanostream en cas de coupure réseau. Pour cela j'ai fabriqué un petit circuit à relais ce week-end : -Quand il y a du 220v, la Nanostream est alimentée en 24v par son transfo et la batterie est branchée sur le chargeur en maintient de charge - quand il n'y a pas de 220v, la batterie est connecté à la Nanostream, et aucune des deux n'est plus connectée au transfo ni au chargeur. Je me pose pas mal de question concernant la future population du bac (c'est finalement l'essentiel, le matériel n'étant là que pour permettre son maintien en vie) : À part un ctenochaetus strigosus et un couplé de clown (bon d'accord et peut-être un centropyge 😂) je n'ai pas d'idée... J'aimerais un banc de petit poisson. Qu'est ce qui est possible à ce niveau dans mon volume (pour rappel 504 L)? Chromis ? Anthias !?! 🤔 Room
  6. Aujourd’hui
  7. Salut, je me permet de revenir sur l'utilisation actuelle de l'eau du robinet. En effet, tu limite les variations de KH car l'eau du robinet est chargée. Elle apporte aussi pas mal d'autre éléments non désirables, chloramine, phosphate, nitrate, silicate, métaux lourds... Je pense qu'il serait intéressant que tu réalises un test ATI (ou Triton) de ton eau. Ce test te permettrait d'avoir un T0 vu que tu démarre ce nouveau bac et te permettra de voir évoluer les différents éléments (bon ou mauvais). olivier
  8. salut olivier mon glamorca est neuf ( 5 étages). les valeurs indiquées étaient avec l'eau osmosée. mon Rah était bien dans la décante pour s'écouler dans la décante vers l'écumeur. je suis retourné à l'eau du robinet que depuis 1 mois et mes problemes disparaissent. je repasserais à l'eau osmosée d'ici quelques , dés que le bac sera revenu en équilibre pour mon Rah , je le remettrais dans quelques mois avec une pompe péristatique en effet, bien plus facile à gérer concernant ma philophie aquariophile , je suis old school. l'ecumeur me permet surtout d'oxygéner l'eau et remonter mon PH (j,'avais du mal à dépasser 8 avec le jaubert). dans mon nouveau bac j'ai donc garder à l'esprit que mon sol et mes bactéries et refuge restent les poumons de mon aquarium. l'épuration de l'écumeur n'est clairement pas vital pour ma population de coraux. je suis aussi un fervant défenseur du T5. et pour ca , je suis passé du HQI aux T5 puis led ( 1 an) pour revenir aux T5. le resultat du T5 sur la photosynthèse est pour moi bien réel sur les volumes des coraux mous et LPS.
  9. Bonjour Domsylvia et bienvenue sur CaP. Comme tu es nouveau parmi nous et que ton sujet s'y prête il faut que tu saches quil y a sur ce forum deux sectes qui s'affrontent depuis l'âge de pierre .... D'un côté les bars botomistes et de l'autre les LPC iste (LPC: Litière Pour Chat ou dsb 😉). Et d'entree de jeu. Pour ton premier post je me vois obligé de faire entendre ma voix au nom d tout les LPC istes du monde entier qui rêveraient d'avoir un bac comme fut ton jaubert et que tu as sacrifié pour un....canapé et un écumeur!!!! 😱😱😱😱 Hoooo sacrilège!!! Pour la peine tu meriterais une confiscation de ton canapé qui sera remplacé par une jardinière remplie de sable ! ! Je suis désolé. Pas très accueillant mais il était hors de question de laisser passer ça! Sinon. Encore une fois bienvenue quand même 😉
  10. Bonjour, et merci pour cette présentation. Je ne connais pas ces aqua pierres, as tu un retour sérieux ? je ne suis pas certains que la porosité soit idéale pour les bactéries. Concernant tes valeurs de KH et Ca cela ne vient pas du RAH mais de l'eau du robinet. Pour avoir vécu dans la Drôme aussi, je peux te dire qu'il y a des variations de qualité de l'eau du robinet, de plus il y a une part non négligeable de calcium dans l'eau du robinet. Ce point ne permet donc pas d'utiliser un RAH car tu auras tôt ou tard des précipitations dans le RAH. Le soucis avec ton RAH c'est que KM fonctionne par débordement, donc si il est dans la zone technique il doit déborder dans la zone technique. Mais tu peux (et dois pour ce RAH !!! ) utiliser une pompe peristaltique. Par contre rien ne t’empêche de mettre ton RAH sur une étagère à l'extérieur du bac pour que le débordement se fasse dans le bac et pas dans la cuve technique. Personnellement je ferais un gros changement d'eau avec de l'eau osmosée et un test ATI pour la suite car je n'aurais vraiment pas confiance à cette eau robinet. Prend un osmoseur neuf. olivier
  11. Salut, Merci pour la remarque, deux écumeurs 1- parce que le Lio ne fonctionne qu'avec une seule pompe la Laguna. Cette dernière est n'existe plus à ma connaissance et je pense que la flasque fabriquée par Lionel et Max ne va pas s'adapter à d'autres pompes. Je n'ai pas envie d'investir dans une pompe BBK à 700€ la pompe non plus. A termer il est possible que je passe le Lio sur deux Hydrofarmer. Pour l'aquamedic, c'est un écumeur que j'ai eu vraiment pas cher, même pas le prix des pompes. L'inconvénient pour l'instant c'est qu'il fonctionne par une dérivation de la pompe de remontée, donc une partie de l'eau est traitée seulement. Si je varie le débit d'eau traitée le turn est over est moindre dans le bac principal. Pour cela je vais dédier une pompe à l'aquamedic. Deux écumeurs, qui font bien leur travaille car les deux écumes bien. J'ai également la main lourde au niveau de la nourriture car j'acclimate des anthias où la compétition est importante. olivier
  12. Pardon, il manque la plus belle photo!
  13. On prépare les chemins de câbles pour l’éclairage, le brassage, la VMC : Le dernier verre est arrivé !! On colle, on laisse sécher 2semaines avant transport (préconisation du fabricant), puis.. On transpire : "Tinquiète, ça passe!" On raccorde tout ça, on assure l’étanchéité des passe-parois, on laisse sécher, et HOP on ouvre le robinet : De l’extérieur, de nuit (longue journée!) : Essai du turn-over réel/ calage de la pompe, règlage de hauteur d’eau, essai osmolateur, refoidissement, UV et.. Crash-test coupure de courant !! – La pompe s’arrête, le niveau d’eau monte de 8cm d’un coup dans la décante, se stabilise, et s’écoule doucement dans le trop-plein.. OUF !! On laisse tourner quelques jours, tout fonctionne parfaitement, et on vidange. PLACE A L’EAU SALÉE !! Montage du tombant.. Les PV sont percées, enfilées sur une tige composite et empilées (c’est un décor qui servira de base au vrai tombant qui sera positionné plus tard).. pas trop de PV d’un coup ! Positionnement des pompes de brassage : Les aimants des pompes de brassage ne veulent rien savoir du verre de plus de 22mm.. collage au silicone obligatoire.. !! Le premier habitant s’occupe de règler les pompes de brassage On remplit doucement.. en arrosant bien régulierement les PV, et HOP ! Et voilà le résultat avec l’habillage et quelques poissons 1 mois plus tard : Un petit escalier a été aménagé pour que les enfants aussi puissent nourrir et observer les habitants. lien vidéo : http://dl.free.fr/joaFRXB4I
  14. Bonjour à tous ! Comme promis, un petit descriptif de mon projet abouti ! Désolé pour le délai.. C’est juste un manque de temps, un boulot très prenant, sans parler des projets à venir ;) Préambule : Soyons clairs, ce projet est loin d’être un bac de puristes/perfectionnistes et je sais que certains de cette espèce que je respecte beaucoup liront cet article et relèveront chacun des défauts de ce système pour me les propulser au lance-pierre. A vous : ce bac est destiné à offrir du spectacle à une famille et des enfants, et à maintenir des poissons lagunaires en bonne santé aussi longtemps que possible. On ne cherche pas à faire pousser du corail, ni de la reproduction.. Même si j’ai l’impression d’être un gladiateur novice qui s’élance dans une arène remplie de fauves sans pitié ; Merci de votre indulgence J ; ce post à pour but essentiel de remercier tous les participants à ce projet à qui j’ai promis un petit feedback du bac 6mois après son démarrage. · Idée originale L’idée de base a été émise par un architecte d’intérieur qui a l’eu l’idée d’intégrer un aquarium dans l’entrée de la maison, et qui soit également visible depuis l’extérieur ; Cette vue 3D donne l’idée de ce qui était prévu, avec un bassin architectural en « option » qui se fera peut-être plus tard ! L’approche technique a très vite modifié le projet initial puisque : « Oui mais 25cm sous la cuve pour la partie technique ça ne suffit pas ! Mince alors on n’a pas de sous-sol ! On ne veut rien voir à l’extérieur.. » ducoup la hauteur du clair de vue à été revue permettant d’accueillir sous la cuve tout ce qui est nécessaire à la filtration et au « Life Support System » comme aiment à le dire nos amis anglo-saxons du domaine. L’emplacement choisi sera celui-là : Et là : « C’est rien qu’un peu de mur à découper ! ^^ » L’objectif était d’avoir un maximum de volume d’eau dans une largeur restreinte, et de faire comme une « fenêtre sur le lagon. Ne pouvant découper la totalité du mur (qui, accessoirement, retient des trucs du genre une charpente, une toiture, un tas de trucs chiants), il a fallu laisser du béton de chaque coté, nous restreignant à 1,73m de largeur. Pour avoir un maximum de volume, pas d’autre choix, il faut pousser en hauteur ! Après quelques (nombreuses) heures de dessin, de conception, de dimensionnement, ça donne quelque chose comme ça : On optmise au max l’espace disponible dans le chassis, et on dessine la décante pour qu’elle rentre au chausse-pieds dans son emplacement. Chaque équipement est dimensionné en fonction du volume de la cuve de présentation (environ 2200L décante comprise), mis à l’échelle et placé dans la décante simulée : - BBK SM200 RD3 (on ne badine pas avec l’écumage, nos amis allemands n’ont plus rien à prouver et le recul sur ce matériel se veut rassurant..) - DCP20.000 (hauteur importante à relever, nombreuses pertes de charge sur la ligne de remontée : Hmt totale hauteur comprise 2,70m ; l’objectif est d’avoir un TO de 3,5 soit environ 8000l/h on se cale donc sur la courbe de pompe à 80% de la puissance soit 132W - Refroidisseur TK2000 en vérifiant bien que les conditions d’ambiance soient compatibles avec les performances de nos amis italiens - Traitement UV 36W de chez JBL (je porte mon choix sur un circuit auxiliaire (avec une pompe auxilaire donc) indépendant de la pompe de remontée pour pouvoir le contrôler et le faire fonctionner indépendamment ; nous placerons l’UV en série avec le chiller, l’un et l’autre pouvant fonctionner ou pas de façon indifférente. - 2 platines de dispatching avec 2x8prises 6,3A et prises IP44 de chez JBSYSTEMS, conçus pour nos amis DJ et Lightjokey mais qui font parfaitement l’affaire dans notre cas. Ce système est suffisant et conçu pour du Fish Only, on n’ira donc pas beaucoup plus loin au niveau équipements d’injection de produits et autres. - 3 X LED HYDRA 52HD pour l’éclairage, parce que qui peut le plus peut le moins, et on verra bien ce que ça donne au niveau des bénitiers et autre coraux mous qui viendront s’aventurer dans cette cuve ^^ et puis c’est cool de simuler des orages dans son salon. Nous sommes d’accord qu’avec cette hauteur d’eau, un équipement bien plus costaud, gourmand et onéreux serait requis si on cherchait à faire du SPS (serait-ce même possible avec 130cm de hauteur ?)Ces rampes seront montées sur un support à glissière proposé en option et qui s’avèrera très satisfaisant. On vérifie quand même la hauteur à prévoir et la disposition des 3 rampes pour voir ce que ça donne avant de faire des c****** J : Le système de surverse sera composé d’une boîte en PVC façonné, faite maison, avec une descente de service ø50, et une descente de sécurité ø50. La vanne de la descente de service sera réglée de façon à faire légèrement déborder dans la descente de sécurité, le débordement de cette dernière étant placé légèrement plus haut que son homologue de service. Une canne de décompression durso empêchera un glouglou qui risquerait de gâcher le calme du spectacle et agacer les observateurs (et surtout les non observateurs ^^) Le peigne, dont le débit de surverse se révelera impressionnant, est le modèle Ultraflow de chez D&D. La remontée en ø40 sera quand à elle positionnée à coté de tout ça et orientée vers le décor. Image surverse Ces 3 tuyaux traverseront la cuve en acier par le biais de passe-parois pour tube PVC, dont l’étanchéité sera renforcée au silicone acétique aquario traditionnel. Le brassage sera assuré par la remontée de 8m3/h orientée judicieusement vers le décor, et quelques pompes de brassage placées dans les coins, orientées vers la surface, au-dessus du sable pour brasser la sédimentation. Au final ce brassage sera complété par une CP-55 orientée en « cross flow », il faut l’avouer, très efficace. Au total on n’est pas loin de 80m3/h de brassage, mais faut l’avouer, brasser un tel volume et une telle hauteur, c’est un défi à relever ! La conception de la cuve (en acier) doit être méticuleusement pensée pour allier les performances structurelles de l’ensemble, et les contraintes techniques qui permetteront d’accueillir des vitres (parce qu’un aquarium sans vitres, c’est quand-même vachement moins marrant). Par conséquent, je ne remercierai jamais assez Denisio, Ghrec, Dan, Calimero, qui m’ont aidé dans le dimensionnement et choisir les sections d’acier et de verre. Un grand MERCI 😃 Le calcul du verre a été réalisé à l’aide des formules pour dimensionnement de bassin vitré, puisque le verre sera pris en feuillure sur l’acier revêtu, et que ces formules prennent en compte les caractéristiques physique du verre. Avec ce genre de formules, l’erreur ne peut venir que de celui qui choisit les variable à mettre dans la formule.. Le verdict est sans appel, ce sera du feuilleté trempé 2x10mm, en appui sur 4faces, avec un mimimum d’appui de 2x l’épaisseur du verre et une bonne épaisseur de colle (pas trop quand-même), selon les prescriptions. C’est parti ; 1 ere chose à faire : commander le verre ; N’oublions pas qu’on est à Tahiti, et que pour avoir du verre trempé facilement : c’est en France métropolitaine que ça se passe. Faut donc pas se planter dans les cotes, parce que du verre trempé, ça ne se façonne pas. On commande aussi tout le reste (par bateau, 2 mois de patience, 3 mois pour le verre) Pendant ce temps, on s’attèle à la fabrication du châssis et de la cuve en acier : On bouchonne toutes les extrémités, on nettoie bien les soudure, on passe un p’tit coup d’acide, et c’est parti pour la peinture. De ce coté : On ne prend pas de risque ; on imite la technique des bateaux en acier (parait que c’est efficace, on utilise cette technique pour les oeuvres vives ^^ = immergées) ; ce sera 2 couches de primaire epoxy bi-composants, 3 couches de finition polyuréthane bi-composants. Ca coûte un bras et demie, mais de ce fait, l’acier est complètement encapsulé et n’est plus en contact avec quelque source de corrosion que ce soit. Pour la partie immergée, soyons prudents : J’appelle un ami qui fabrique des pirogues à voiles traditionnelles et plasticien/infuseur de métier. 2 x 2 couches de fibre de verre 250g/m2 infusées en résine vinylester sous vide puis 3 couches de gelcoat alimentaire couleur bleu océan plus tard, notre acier est parfaitement encapsulé . La décante est terminée, le matériel est arrivé. Testons la pompe pour voir ce que ça donne : Résultat : Jebao DCP ça envoie du steak ! Nota : La conception de cuve technique ne permet pas de recueillir tout le volume d’eau qui redescend lors d’une coupure de courant et l’arrêt de la pompe. Par conséquent un percement latéral permettra d’évacuer le trop-plein à l’égoût pour éviter tout débordement dans le séjour ! l’inconvénient est que l’appoint d’eau devra être fait manuellement après une coupure.. qui s’avère finalement peu fréquentes après 6mois de recul. Encore quelques semaines, puis le verre trempé fait sur entrée sur scène. Mauvaise surprise : Une des grandes faces présente un bullage du verre feuilleté à certains endroits en périphérie (10-15mm de pénétration) – C’est dans la feuillure, ça ne se voit pas – mais je ne prends par le risque que ça se propage. Je refuse la livraison et le signale à mon fournisseur. Il est conscient de sa c****ie et ne discute pas. (même si du feuilletage de verre trempé sur ces dimensions, c’est difficile à faire..) En prime, la paroi présente un défaut de superposition du feuilletage de 4-5mm.. ! Il remet en fabrication et veillera à la qualité de la marchandise avant export. C’est reparti pour 2mois ½ d’attente... Image bullage En attendant, on colle les 2 façades qui conviennent à l’aide d’un palan, de gars motivés, et de 14 cartouches de mastic colle prévu à cet effet. Les percements sont réalisés – on passe une couche de résine dans l’épaisseur de l’acier. Pendant que la vitre retardataire s’amuse en croisère entre le Havre et Tahiti, je me fabrique un gabarit en bois reproduisant la cuve et ses traversées, et attaque la partie technique de l’aquarium avec les collages PVC et l’électricité : Deux Jerrican de 30L font office de réserve d’eau osmosée. Ils sont choisis spécialement pour leur bouchon dont la taille suffit pour accueillir la pompinette de l’osmolateur Tunze ^^. Une arrivée d’eau est prévue pour l’osmoseur/osmolateur et une évacuation à l’égoût pour le drain et le trop-plein. A gauche on voit tous les câbles qui arrivent sur le dispatcher. Il faut bien caler l’évacuation d’air du Chiller qu'on a la chance de pouvoir évacuer à l'extérieur : L’amenée d’air sera effectuée par de grandes rainures dans l’habillage extérieur, permettant l’aspiration du chiller, mais également l’alimentation en air d’une VMC ajoutée en partir haute, au-dessus de l’éclairage (Ca chauffe de l’Hydra 52 !!) Fin 1/2
  15. Hier
  16. Bonjour à tous je vous fais part d’un transfert de bac . le bac initial 800 L a tourné pendant 5 ans en Jaubert sans de réel problème. Pas de problème d’algues , des baisses de KH compensées manuellement un mixte de coraux mous , lps et sps sans rien faire eau du robinet , sel Red Sea coral pro , pas de décante , pas de chauffage , 4 pompes de brassage de 2000 L/h bien réparties, éclairage T5 6x80 w un changement de canapé a déclenché des « mouvements » nécessaires dans le salon nouveau projet 1300 L : 1,8 x 1x0,6 avec une décante de 300 L et réserver d’eau 120 L brassage gyre 2x xf 350 , histoire d’avoir un truc qui tourne bien et modifiable facilement osmolateur aquamedic ecumeur tunze 9430 DC eclairage rampe ATI 8x 80 w eau osmoseur RAH pour compenser le KH et entretenir le PH le transfert s’est fait début août . Récupération de toute l’eau de l´ancień avec ajout de 500 L d’eau déjà stabilisée recuperation de certaines bonnes plantes pierres vivantes ( 15 kg) nouveau décor en aqua pierre ( équivalent aqua roche) premier gros problème après 1 mois: grosse montée de nitrite cumulée à maladies poissons : 80% de perte de poissons cause : introduction d’un porteur sain contaminant le bac sans traitement UV préalable, pas assez de support bactérien de l´ancien bac remède : traitement UV et attendre que le cycle d’azote fasse son boulot , ajout de PV dans la décante et mise en place d’unrefuge avec algues caulerpe et chaeto. mise en place d’un Rah sur l’osmolation : efficace mais mal réglé, donc Ca a 500 et KH a 6.... bref , retiré pour plus tard , car il faut que le bac se repose. Mais je cherche une solution avec pompe doseuse , plutôt que relier à l’osmolation. repeuplement en poisson ( protocole avec UV ) , repeuplement avec des coraux simples. Je me dis que le bac repart quasi à 0 donc mous et on surveille les LPS restant . Je remettrais des SPS d’ici 6 mois après 3 mois du transfert , les choses reviennent doucement mais je vois le bac faire beaucoup de yoyo dans les valeurs de KH je prend la décision de revenir à ma maintenance d’avant avec l’eau du robinet pour limiter ces yoyos. resultats depuis 1 mois , les catalaphyllia ne se décrochent plus , les caulastrea et euphyllia ont arrêté de décrocher leurs têtes J’ai du mal à comprendre que mon eau osmosee ( glamorca ) donne de moins bons résultats que mon eau du robinet dromoise a suivre dans le temps .... En conclusion , je suis passé d’un bac low tech à un bac moderne ayant beaucoup plus de possibilités les débuts sont difficiles mais ma patience fera la différence et surtout , je me dis que ça reste une passion et donc pas une prise de tête stressant empêchant les absences
  17. Afin de ne pas "parasiter" le topique d'Olivier, accepterais-tu d'ouvrir un nouveau sujet, par exemple dans la rubrique "... Mon bac" ou "Techniques" ? (Bon sang, c'est la première fois que je m'autocensure pour un début de pourrissage de post )
  18. Merci comme je fonctionnais déjà comme ça depuis 5 ans , j’ai voulu « améliorer les choses » avec le nouveau bac . Mise en place d’un osmoseur puis d’un rah. le bac est vite tombé en carence de quelque chose car les mous et lps ont vite fait la tronche. Retour eau du robinet depuis 2 semaines et tous ont retrouvé la forme... bien sur la méfiance est toujours là, mais forcé de constater.... que je n’y comprend rien à ce déséquilibre 😅
  19. Je suppose que tu parles des paramètres de ton eau de chaux et non de ceux de l'eau du bac ?! Question devenue usuelle lors de ce genre de constat : quelle est ta salinité et avec quoi et comment la mesures-tu Méfiance tout de même... L'eau de conduite, où que ce soit dans l'hexagone, est rarement "bonne pour le récifal" 365 jours par an ! Au fait, bienvenue sur Cap, Domsylvia
  20. Hello, Aucune idée! Le "problème" est que je dois les attraper moi-même et que vu la taille du bac, le choix est assez restreint. Dans un premier temps, je vais laisser faire la nature et voir comment ça se développe. Ensuite, suivant mes sorties, je pourrais essayer de sélectionner ce qui pourrait entrer. Et enfin, je vais devoir trouver une solution pour l’attraper sans trop le stresser! Ju
  21. Tu pense mettre quoi comme poissons.?
  22. Hello, J'ai déjà ramené une rampe Giesmann de Belgique. Il est clair que si elle me lâche, je serais obligé de libérer les animaux si je ne trouve pas vite une solution. En DIY, je devrais aussi commander et ramener les pièces de l'étranger. Donc, à part acheter en double, je n'ai pas trop de solution en cas de problème. Même pour le boulot, je dois tout acheter à l'étranger... J'avais écarté le DIY à cause des problèmes d’humidité et de corrosion en me disant que le matériel "prévu pour" devait résister plus longtemps à ces conditions. On doit stocker tout ce qui est électronique dans des pièces avec air conditionné sinon l'électronique arrête assez vite de fonctionner. Où que l'on se trouve sur l'île, on n'est jamais très loin de la mer! Ju
  23. ca se voit que tu connais pas du tout les Seychelles, c'est le trou du cul du monde, il y a pas grand chose en matos aquariophile, généralement les gens se déplacent en avion a l'étranger pour ramener le matériel nécessaire et pour finir amuse toi a trouver un xbox ou une ps4 neuve sur le caillou, ca ne cours pas les rues
  24. J'aime bien ce petit fouillis qui commence à regorger de vie 😊
  25. c'est superbe les Seychelles, mais apparemment coté technologique ca a l'air d’être un joyeux bazar . tu ne peut pas faire expédier du matos de quelque par ? ramener une rampe oui possible bien sur. mais si problème un jour ... rien pour dépanner. perso je partirais sur du diy ( surtout que c'est un petit volume ) simple a dépanner et tu peut avoir un stock d pièces détachées pour pas cher....
  1. Charger plus d’activité
×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici