Aller au contenu

Toute l’activité

Ce flux se met à jour automatiquement     

  1. Aujourd’hui
  2. Dompail

    identification algue

    Effectivement... Pour l'Asparagopsis, rien n'est moins sûr mais c'est juste parce que cela fait un bout de temps qu'on en entend plus trop parler
  3. Hier
  4. Denisio

    identification algue

    J'avoue que j'ai du mal à distinguer. Une photo plus rapprochée et nette serait la bienvenue.
  5. Dompail

    identification algue

    Tss, tss, Compère... Y'a bien bien de la cyano mais pas que (C'est la version récifale, sans pomme, des tontons flingueurs) ! D'ailleurs, Olivier du 50 nous écrit que c'est une "algue dure" et, sous la cyano, ne serait-ce point de l'Asparagopsis ?
  6. Concernant les PO4, je ne connais aucun test colorimétrique exploitable.
  7. Non Denis, je ne l'ai pas encore démonté.J'ai nettoyé les fioles au vinaigre et mises au frigo, pleines d'eau osmosée comme tu le conseil. Je vais changer les piles, il était devenu long pour faire la mesure de la première fiole, Le problème vient peut-être de là. J'ai commandé de nouveaux tests, on verra déjà le résultat, A la question sur la marque de test traditionnel la plus juste en résultat, des avis?
  8. Denisio

    identification algue

    Cyanobactérie ou peut-être dinoflagellés. Dans les deux cas, elles apparaissent lors d'un déséquilibre, dans un bac non mature ou dans un bac en dysfonctionnement. Eradiquer c'est avant tout imaginer ce qui a pu les faire apparaitre. Autocritique pas toujours facile. Concernant les cyanos, en curatif, il y aura des formules diverses du commerce (chimiques ou bio) plus ou moins efficaces. Sur le long terme il faut retrouver un équilibre essentiellement bactérien.
  9. La dernière semaine
  10. Bonjour, ayant maintenant un refuge de grande taille, je vends ce Réacteur a Algues qui a très peu servi, en état impeccable. A noter une rayure dans le tube de led a l'intérieur, reçu comme cela, ne présente pas de défaut de fonctionnement. 250 euros Livrable en main propre, dans les bouches du rhones ou var, je peux faire une partie du chemin si raisonnable, Cordialement Arpro1 interieur plateau rayure
  11. bonjour pouvez-vous me dire le nom de cette algue dur et comment l’éradiquer ?
  12. Et si tu viens fait moi signe je ne serais jamais bien loin de cap recifal
  13. Quoiqu'on lui reproche, ce test est un élément essentiel de ma panoplie, depuis maintenant très longtemps. Sa fiabilité m'a sorti et probablement évité quelques galères. A chaque renouvellement de lot de test, les comparatifs étaient cohérents. Les fioles ont toujours été les mêmes, une chute de l'une m'a cependant contraint à en racheter. Je ne les remettrais pas en cause, surtout pour une dérive aussi brutale. Ces instruments analysent la réflexion d'un rayon et sa perte d'intensité. J'imagine que l'optique interne doit être sans reproche. Il ne faudrait pas qu'un miroir soit déplacé ou ait pris du jeu. As tu tenté de démonter pour comprendre le mécanisme ?
  14. Exactement, je ne saurais dire mieux. Merci pour tes partages, dans le respect d'autrui. Venant d'un Corse, tu m'as bluffé (bon sang, quelle idée reçue, désolé ! ) Il y a un bon moment que je n'ai pas mis les pieds sur ta belle ile, ce n'est pas faute d'y avoir passé du temps à une époque où la plongée, la pêche sous-marine et le camping en Zodiac le long des côtes faisaient partie de mes activités préférées. Pour sûr, si l'occasion se représente, je ne manquerai pas de partager quelques moments
  15. D'accord avec toi pour tout ce que tu dis sauf que le problème est récent et comme toi, jusqu'à il y a quelques mois, mes tests correspondaient aux test ATI. Je teste avec la même fiole 3 fois de suite et le premier résultat est toujours très élevé Je vais commencer par changer les piles. J'ai fini ce matin le dernier sachet qui était valide jusqu'au 10/2021.
  16. j'ai ce photomètre depuis environ 3 ans, trés satisfait. a chaque tests ICP, le résultat était quasi identique, ATI ou Fauna trouvait meme moins que ce que donnait le photomètre, mais vraiment un poil. il faut bien utiliser les réactifs prévus pour ce photomètre, faire attention a la date de validité, de les conservés dans un endroit sec. et comme cela l'a déjà été dit: fiole remplie d'eau osmosée pour le stockage bien agiter ( perso maxi 40 secondes ) bien essuyer la fiole avant de la mettre dans le testeur avec un chiffon genre celui pour les lunettes. trés bon matos pour un prix correct. edit; si la/les fioles ne sont pas nickel en transparence, prends en des neuves, .
  17. Bonjour Alors pour les résultats incohérents cela peut être due aux piles, mettre des neufs Ou les fioles trop vielle, perso je les change tous les ans, le SAV de hanna m’avais prévenue que cela pouvait jouer sur les textes
  18. J'ai un mini photomètre Hanna phosphates qui me donne n'importe quoi depuis quelques temps comme résultats. Premier test toujours très haut, ce matin 0,27, deuxième à 0,11. Au test JBL, je suis à 0,05. Ce photomètre me donnait des mesures fiables auparavant, il doit avoir 7 ou 8 ans. Qu'en pensez vous? Un retour chez Hanna? Pourquoi pas mais pour quel coût? Certainement pas valable quand on voit le prix d'un neuf. Le photomètre pro est-il plus fiable dans ses résultats? Dernière question, quelle est la meilleur marque pour les tests traditionnels? Salifert?
  19. Par expérience je pense qu'il n'est jamais trop tard et qu'il vaut mieux vivre pleinement l'instant présent avec ses proches même si ces moments sont courts que d'etre de longs moments avec mais l'esprit ailleurs. Tu t'es accompli dans ta passion. Tu es allé au bout du bout et ce n'est pas du temps perdu car quelque part cela t'a aussi permis de contribuer à l'accomplissement de toi même pour ensuite mieux partager avec les tiens et je reste convaincu que nous sommes tous ici sur cette terre, dans cette vie, pour parvenir au meilleur de nous même. Je te souhaite donc le meilleur et merci pour tes merveilleux partages
  20. Tu as en grande partie raison mais je tâcherai de choisir une activité que je puisse partager ,vivre en famille, je regrette sincèrement le temps consacré à l'aquariopnilie que je n'ai pas partagé avec les miens et que malheureusement je ne rattraperais jamais !
  21. Bonjour Fran, Si tu as pris cette décision malgré une passion indéniable, c'est obligatoirement la bonne. Passe de bons moments en famille' ce n'est que du bonheur et ça, tu le sais. J'espère te revoir sur Cap, ne serait-ce que pour des conseils. Donc à bientôt, tu seras toujours le
  22. Good by Fran, Tu as sans doute réalisé la plupart de tes rêves dans le récifal. Sans doute aussi avec beaucoup de bien être pour les animaux qui t'ont côtoyé tout au long de ces années. Je comprends très bien ce besoin de passer maintenant à autre chose, à une autre vie qui, tu le penses, ne tirera plus ton entourage. Mais d'expérience, on retourne vers autre chose... qui nous attire, mais encore une fois, que nous ne saurons pas faire à moitié Il est peu probable, mais pas impossible, que tu reviennes vers cette passion. En tous cas, tu verras que la prochaine te prendra très certainement tout autant de temps et d'énergie. On ne se refait pas... Qu'elle qu'elle soit, je te souhaite autant de plaisir et de passion que tu as pu en vivre avec le récifal. Belle continuation.
  23. Dommage, mais c’est peu être pour revenir de plus belle d’ici quelques années. Bonne continuation!
  24. bon ben voila après presque 40 ans d'aquariophilie marine j'en termine avec cette passion ! je ne dis pas que je n'y reviendrais pas un jours mais pour l'heure je passe la main ,mon bac a trouvé un nouveau propriétaire ,dès lundi il poursuivra son existence avec un autre que moi ! j'ai décidé non sans mal que cette passion avait déjà bien trop empiété sur le temps que j'aurais du consacrer aux miens et il est temps de faire ce qu'il faut pour ne plus avoir a nourrir de regret merci a cap récifal pour tous ces conseils avisés et merci aux acro de m'avoir accueillis 😉
  25. Il y a peu d'information pour comparer. Mais ce niveau de caractéristiques ne peut pas être obtenu avec n'importe quoi. Les colles, mastics, élastomère... silicone sont obtenus à partir de "bases" dans lesquelles le fabricant incorpore des charges pour obtenir le niveau de résistance souhaité. Je ne connais qu'un seul silicone en mesure de surclasser ces colles pour aquariums, mais c'est un élastomère réticulable à chaud. Tout cela pour dire que les colles silicones à froid (CAF) structurales sont le top du top et qu'il y a peu de latitude pour atteindre leurs caractéristiques. Tout au plus on verra des duretés différentes (20 à 60 Shore A) qui induiront des raideurs, des modules de compression ou d'extension différents, mais la formulation de base reste sans grand changement. De nombreuses colles pour aquarium ont les mêmes caractéristiques, peu de fabricants osent pourtant s'engager sur des caractéristiques. Dans le domaine structural, il faut être prudent Je pense donc que le produit en lien est très similaire, peut être dans une fourchette basse de dureté, ce qui expliquerait la très légèrement moindre résistance à la rupture mais c'est anecdotique. Il serait plus intéressant pour nous de connaitre les résistance au collage ou bien au déchirement, mais ne rêvons pas. Ces colles naturellement translucides sont obtenues avec charge silice (les noires n'ont de plus qu'une infime quantité de colorant). Si la couleur est encore plus transparente, peut-être est-ce dû au choix de cette silice : finesse, pureté... Si le fabricant ne peut garantir le collage, il existe des tests relativement simples : - 2 plaquettes collées pour un test en cisaillement - 1 plaquette et un film de colle sur lequel on tire pour un test de pelage (le plus dur à passer) - 2 plots pour un test en traction On mesure les efforts et puis on observe si la rupture a lieu au sein de la colle ou à l'interface colle/support. Certes il faut des "éprouvettes" uniformes (voir les normes) et un dynamomètre adapté. Si j'étais pro, je n'hésiterais pas à sous-traiter des tests d'adhésion dans un labo (LRCCP ou FILAB autre). Ces mesures ne doivent pas être très chères. Un test comparatif verre vs Solid surface avec un PV labo serait une belle garantie.
  26. Merci! C'est vrai que le solid surface est très utilisé pour faire des plans de travail de cuisine, mais aussi des paillasse de laboratoire. Les vasques intégrées sont soudées avec une colle spéciale, qui n'est rien d'autre que le matériau dont sont composées les plaques, mais non polymérisé. Si on s'y prend bien, ce n'est donc pas un collage mais une véritable soudure qui a les mêmes propriétés que les plaques elle-même. Un lavabo qui se décolle signifie à coup sûr que le collage a été mal réalisé : surface mal préparée ou utilisation d'une autre colle, non adaptée. Je serai très heureux que tu regardes ce cas car celà me semble étrange... Je suis bien d'accord su rle fait que le silicone a une meilleure résistance à l'arrachement qu'au cisaillement. Je vais essayer de faire quelques simulations de ce cas isolé de mon côté également. J'ai lu que tu avais eu du mal à rassembler les données sur le silicone. Peut-être que l'une d'entre elle n'est finalement pas concordante. Mais peut-être aussi que c'est un souci lié à la simulation en elle-même... C'est sûr qu'on est sur autre chose, avec des avantages et des inconvénients différents. Ce que j'apprécie pour ma part sur ce type de décantation, ce sont : - La possibilité d'usinage du matériau qui permet de réaliser n'importe quelle forme et d'aller plus loin qu'un simple assemblage de plaques rectangulaires. On peut intégrer des supports pour tout le petit matériel, des passe-cables, des parois réglables en hauteur et j'en passe... - La solidité du matériau, et là je parle d'expérience : Il m'est déjà arrivé deux fois en quinze ans de fissurer une vitre sur une décante. On y manipule souvent du matériel assez lourd et un accident est vite arrivé. Aucun risque que celà arrive avec du solid surface! Par contre, nous sommes d'accord sur le fait que c'est difficilement reconfigurable. Mais quoique... Des choses sont possibles en procédant différemment... C'est une remarque intéressante que je tacherai d'intégrer dans de futures réalisations 😉 A ce propos, j'aurai apprécié ton expertise sur une comparaison de produits. J'ai eu un retour très sécuritaire de SOUDAL sur leur Silirub AQ qui, c'était prévisible, ne veut donner aucune garantie sur l'adhérence de leur produit au solid surface. J'ai en face mon fournisseur qui me propose un silicone autre qui semble très très proche... Les caractéristiques me semblent équivalentes, on est bien sur un silicone acetoxy et celui-ci est certifié "alimentaire". Il n'est pas spécifiquement garantie pour une utilisation aquariophile mais les caractéristiques semblent être bonnes. Par contre, je suis sur que celui-ci adhère correctement sur le solid surface, et ils proposent également un petit plus esthétique génial : une teinte crystal clear véritablement transparente qui pourrait être du plus bel effet! Voici la fiche technique : http://media.integra-adhesives.com/web/tds/silicone/en_integra-adhesives_si-bonder_tds.pdf J'apprécierai beaucoup d'avoir ton avis sur ce produit.
  27. Ça arrive en effet régulièrement qu’un dépôt de sel se forme dans le venturi. J’avais ce problème là sur mon écumeur H&S, je devais nettoyer régulièrement le venturi afin de maintenir les performances de l’écumeur. On m’avait conseillé de faire une dérivation sur le tuyau d’air et d’injecter quotidiennement de l’eau osmosée par cet endroit afin d’éviter ce dépôt de sel mais je ne l’ai jamais fait. Depuis j’ai changé de bac ... et d’écumeur.
  28. Avant
  29. Alors ça sera réglable. je vais juste remplacer le tube actuel de 150mm de long par un de 300mm. Mais c'est vrai que réglable ça serait le top.
  1. Charger plus d’activité
×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici