Aller au contenu
Cap Récifal

Méthode berlinoise

Messages recommandés

Je pense qu'il serait plus utile d'indiquer la hauteur d'eau des bacs plutôt que le litrage.

C'est une remarque intéressante, mais... Forcément, il y a un "mais" :D

A moins de s'orienter vers la maintenance exclusive de coraux de platiers, le fait que le bac soit profond de 50 cm ou de 70 cm ne change finalement pas grand chose. Les coraux les plus avides de lumières trouveront toujours une place sur le haut du décor, près de la surface, la partie médiane ou basse pourra accueillir d'autres animaux (Acropora de fond, LPS, Mous, Zoanthaires, etc). J'ai souvent vu dans différents bacs, des A. humilis par exemple, placés à 15 ou 20 cm de la surface sous une ampoule HQI de 250 W sans qu'ils donnent l'impression de perdre en couleurs en comparaison des mêmes souches placées sous des sources de 400 W.

Même considération quant aux types de réflecteurs utilisés (toujours pour les HQI, désolé :timide: ). J'ai toujours préféré les réflecteurs plus directionnels aux réflecteurs grand angle, comme les Luménarc, parce qu'ils laissent finalement beaucoup plus de latitude de choix d'emplacement en fonction des animaux hébergés. Une autre considération, d'ordre plus esthétique, est qu'ils offrent plus de contraste entre les zones fortement éclairées et les "clairs-obscurs" des abords immédiats. Question de choix des animaux en fonction des emplacements vacants (ou de leur adaptation progressive à plus ou moins de lumière). Bref, il semblerait qu'il faille aussi penser son décor en fonction des sources dont on dispose (et vice-versa ?!).

Par ailleurs, éclairer un bac avec 3 HQI de 400 W en 16.000 ou 20.000 K (la mode est au bleu :D ) doit revenir à peu près au même, en terme d'intensité lumineuse délivrée, qu'avec 3 HQI de 250 W en 10.000 K.

Mon bac fait 200 X 85 X 65 et est éclairé par 3 HQI de 250 W (plutôt du 10.000 ou 12.000 K) et 4 T5 de 80 W (2 à 15.000 K et 2 bleus).

La photopériode est d'environ 7 heures pour les HQI, de 11 heures pour les tubes bleus et de moins de 10 heures pour les tubes blancs. La rampe est à 28 cm de la surface.

On pourrait donc considérer qu'il est plutôt sous-éclairé en fonction "des normes actuelles"...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Peu de recul ( je suis un jeunot :D )

 

à l'époque ou j'ai demarrer mon 648 litres, mon revendeur favoris me conseiller une belle rampe allemande en 3 x 250W + 4 x 80w T5 soit en gros un petit kilo de Watts.

 

Je me suis baser sur les forums et autres bouquins pour finalement faire moi meme ma rampe ( 250w hqi x2 + 160 w de T5+ 150w hqi ) sois 810 W :D ( fais maison et trés moche )

 

Du peu que j'ai pu lire ou voir ont ma toujours conseiller du 1w / 1 litres minimum.

 

Mais oui je pense les bacs "sous éclairer" ( inférieur au w/litres ) fonctionne aussi bien, la lumiere ne fais pas tout, mais à l'époque ( 5 à 6 ans ) c'étais la course à l'armement du kilowatts.

 

@++

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonjour à tous,

 

je prend le post à la volée et je suis totalement d'accord avec vous.

 

AU debut tout etait simple faute de moyens et connaissances. Nous avions tous quelques livres et c'est tout.

En suite les forums sont apparus et les echanges sont arrivés : grand bonheur de ne pas etre seul dans son coin et pouvoir demandé à un autre passionné si il a ou non testé cet essai.

Comme business i business, les marques ont crée LA pompe, L'ecumeur,La methode INDISPENSABLE.

 

Comme tout le monde, j'ai essayé de suive selon mes moyens.

Un moment donné tout me paraissait impayable et pourtant vital : reflexion sur l'arret du bac en me disant ce n'est pas pour ma bourse.

Apres reflexion, j'ai vu mon bac vivre quand meme !

EN fouillant sur le net j'ai vu de superbe bac avec tres peu de matos!

 

La reflexion aidant j'ai dit je raccroche et je vais à l'essentiel.

 

ATTENTION, je ne critique pas les forums qui sont un lieu d'echange mais tres souvent on voit des nouveaux (on l'a été aussi) qui pense, essai et avoue que c'est miraculeux; la dessus les marque sortent " la pompe qui tue" et tout cela devient NECESSAIRE. Ensuite, le bac est instable et crash tres vite puis abandon du recifal et forum. ET une nouvel vague de jeune premier arrive.

Sur ces meme forum on peut voir quelques anciens qui donne le la (440HZ) et on se rend compte que c'est une methode plus realiste en fait et donc stable.

 

Personnellement, j'aimerai avoir plus d'echanges avec lea anciens et tres anciens afin qu'ils nous apportent leur savoir (Babiche si tu lis ce post c'est pour toi : au cours de ma carriere j'ai pu lire tres peu de toi et pourtant tu maitrises les ficelles du metier ta video le prouve).

 

Je repette je ne suis pas anti forum !!!!

 

Les exemples qui m'ont fait changer d'idée au cours des années sont :

- hauteur de bac et lumiere : 80 cm et faisable sous 250W ; en haut les coraux avides de lumiere et en bas les autres

- super ecumage et ZEOVIT / biopellet / methode Vodka pour baisser nitrate et phosphate..............;et ajout de KNO3 (nitrate de potassium) pour remonter le tx de nitrate trop faible : une heresie

-brassage toujours aussi aleatoire, pulsé piloté par controleur...........souvent en panne le week end par ex

-tube bleu : tres beau mais n'apporte pas grd chose aux coraux si ce n'est coté esthetique

etc etc

 

 

Bref, je le repette j'ai fait aussi donc suis pas un moralisateur.

Je tiens mon bac depuis 3 ans et je passe cette fin d'année à un autre bac tenant compte de cette reflexion.

 

Je veux :

- grande cuve principal pour voir les poissons nager avec un decor aeré pour un brassage plus efficace avec moins de pompe (mettez une seul pompe dans un bac sans pierre et comparez au meme bac plein de caillou avec 10 pompes !)

-refuge avec 20 cm de sable pour microfaune et traitement de l'eau, caulerpe et degagement de CO2 la nuit donc acidification et donc dissolution de l'aragonite d'ou calcium tamponné.

- 2 ecumeurs moyens plutot qu'un gros en cas de panne (pendant les vacances notament)

- eclairage normal et pas 100 000W / cm2 afin de ne pas payer 3000€ de facture et de bruler mes coraux qui vont devoir s'adapter au sur eclairage.

-pompe normale pas sur controleur pour eviter le grillage de l'alim de ci de ça

-pas d'oscillateur pour eviter de multiplier les appareils qui feront disjoncter le bac le jour ou l'undeux va tomber en rade

-changement d'eau classique ni trop ni trop peu

-pas d'ajout particulier sauf evidement calcium si mon sable ne tamponne pas assez

-loin de moi Vodka (suis plutot Ruhm) / biopellet / zeovit ( on n'entend plus parler d'ailleurs ! )

Bref du simple basé sur brassage - lumiere et redondance des organes sensibles.

Un cout de maintenance raisonnable (27€ mois pour partie electrique pour 1000L)

 

L'avenir me dira si j'ai raison mais ce post me conforte encore plus dans ma decision

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

pour ceux qui plongent (en mer), il y a bien des jours où "le temps se couvre"...

 

Ne pourrions nous faire entrer la notion de périodicité en plus de celui de photopériode journalière ?

 

par exemple : un jour par semaine, j' allège de façon aléatoire (c'est pas du Michel Audiart), je n'allume pas le ou les HQI ou les 10000°K T5...

Alors bien sûr, c'est moins beau, mais ça ne change surement rien au bien-être des occupants du bac et le compteur EDF revient moins cher.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Content de vous lire ;)

C'était bien l'objet de ce fil de discussion : "Aller au plus simple"... Tout en admettant que "ce plus simple" est déjà bien assez compliqué comme ça :D

Lorsque j'ai passé en revue, en interviewant Alain/Nitrobacter, un panel quasi-exhaustif des supplémentations praticables en aquariophilie d'eau de mer, l'objectif n'était en aucun cas de conseiller à tout le monde d'ajouter dans son bac tous les produits disponibles dans le commerce mais simplement de tenter de comprendre leur utilité (et souvent les risques potentiels).

D'admettre aussi qu'aucune supplémentation n'est anodine et que le simple fait d'ajouter du charbon actif, par exemple, doit reposer sur une réflexion préalable.

Vu comme ça, j'admets que cela fait très donneur de leçons mais je m'empresse de préciser que cela ne m'a pas empêché de comme tout le monde de commettre mon lot d'erreurs.

D'autres réflexions sur la lumière seront les bienvenues pour compléter ce fil. A moins que nous passions aux refuges ?! Ces derniers ne faisaient pas nécessairement partie des canons de la méthode berlinoise à ses débuts mais semblent aujourd'hui lui être de plus en fréquemment associé. A vous de voir !

Merci pour vos interventions ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans la méthode berlinoise, le sable est facultatif. Par contre, ce qu'on voit presque systématiquement, c'est un mur (de PV).

Est-il nécessaire de rappeler que la chute du mur remonte au 09/11/89 et qu'il ne fait donc pas partie de la méthode, que c'en est même antinomique ?

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans la méthode berlinoise, le sable est facultatif. Par contre, ce qu'on voit presque systématiquement, c'est un mur (de PV).

Est-il nécessaire de rappeler que la chute du mur remonte au 09/11/89 et qu'il ne fait donc pas partie de la méthode, que c'en est même antinomique ?

Il me semble que le sable faisait vraiment partie intégrante du "descriptif de base de la méthode Berlinoise"; c'est peu à peu que nous nous en sommes affranchis ( n'est-ce pas un réel défi du maintenir du sable associé aux impératifs de brassage et à la hantise du pourrissement sédimentaire ? ).

Je suis d' accord pour favoriser la circulation d'eau au détriment de trop de pierres.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un grand merci pour ce post! :zaime:

 

Je vais démarrer mon premier bac, et un peu stressée :timide: à l'idée de mal faire, je suis en pleine re-recherche des principes de base (en cours de lecture des "aquarium recifal" Delbeek et Sprung), histoire d'être sûre que mes connaissances théoriques sont les bonnes.

 

Je connais les principes de bases, mais à (trop) lire, tous ces sujets sur les nouveaux équipements à la mode me perdent et m'embrouillent...

Je veux réussir un bac sans prétentions aucunes, avec le moins de matos (et surtout de superflus) possible, ce qui a mon avis, limite grandement les risques de crash... (et aussi, faut avouer, parceque je n'ai pas encore un compte en banque illimité! :D )

Lire ce sujet est vraiment enrichissant, un petit up -pour le coup- ne me paraît pas de trop :dance:

 

Et pour le coup, le sujet du refuge (très en vogue) n'as pas été développé ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un grand merci pour ce post! :zaime:

 

Je vais démarrer mon premier bac, et un peu stressée :timide: à l'idée de mal faire, je suis en pleine re-recherche des principes de base (en cours de lecture des "aquarium recifal" Delbeek et Sprung), histoire d'être sûre que mes connaissances théoriques sont les bonnes.

 

Je connais les principes de bases, mais à (trop) lire, tous ces sujets sur les nouveaux équipements à la mode me perdent et m'embrouillent...

Je veux réussir un bac sans prétentions aucunes, avec le moins de matos (et surtout de superflus) possible, ce qui a mon avis, limite grandement les risques de crash... (et aussi, faut avouer, parceque je n'ai pas encore un compte en banque illimité! :D )

Lire ce sujet est vraiment enrichissant, un petit up -pour le coup- ne me paraît pas de trop :dance:

 

Et pour le coup, le sujet du refuge (très en vogue) n'as pas été développé ;)

Bonjour,

 

Bienvenue sur Cap Récifal .

 

Effectivement, si tu commences ton aquarium, n' hésite pas à te documenter, à bien saisir le sens des paramètres principaux à optimiser pour réussir à garder le "vivant" ! (le reste n'est que "bricolage" pour arriver à ses fins")

 

Pour les sujet sur "le refuge" (qui ne fait pas partie au départ de la méthode Berlinoise "à proprement parler."..), ils ne manquent pas, y compris dans le Forum de Cap Récfal .

En résumé, le refuge n'est pas obligatoire pour réussir un bac récifal, mais je suis de ceux qui pensent qu'il est un compartiment qui peut aider dans la réussite (c'est un "tampon" lors des ajouts d'éléments traces par exemple, ou d'acides aminés, ou tout autre traitement lorsque le bac principal est lancé...).

Le refuge est aussi à prendre en compte en tant qu'élément "filtrant" s'il a été judicieusement constitué : par la nature de son sol, la pousse d'algues qui n'ont absolument rien à faire dans un bac récifal (!), son éclairage qui peut être inversé avec celui du bac, le maintient d'une microfaune qui a peu de chance de survivre à long terme dans le bac.principal où les occupants la dévorerait...

 

bref, bonnes lectures et bon courage!

 

réussite à Toi dans le lancement de ton projet.

 

Pierre

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Petite question en rapport avec la méthode berlinoise, mais de loin, j'ai pas trouvé de topic plus près de mon sujet :D

 

Après avoir ajouté un peu de sable pour l'esthétique, j'en viens à la conclusion (comme beaucoup) que...j'en ai marre du sable. Il se déplace, les cyano arrivent dessus, je suis pas convaincu que ça n'amène pas/génère pas des PO4...

Bon bref j'aimerais l'enlever. Mais j'aime pas le bare-bottom :D Donc ma question est la suivante : est-ce que l'un d'entre vous a déjà tenté/vu un grand bac couvert de PV ? Je m'explique.

 

Quand je dis couvert de PV, c'est vraiment des PV plates, pour perdre le moins possible de hauteur. Tout en gardant le relief des patates déjà présentes.

Ainsi l'effet bare-bottom disparaitrait.

Mais est-ce sympathique esthétiquement (jamais vu, pour ça que je demande) ? Quitte à mettre quelques coraux qui ne poussent pas en hauteur.

Est-ce que ça ne pose pas d'autres problèmes ?

 

Le but est vraiment de ne pas voir la vitre au sol, c'est vraiment esthétique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Que des pierre cela risque de faire bizarre.

A mon avis tu peut faire poussez des coraux directement de la vitre style pachyclavularia, zoanthus, discosomas... Un des bac présentée dans un zebrazomag avait fait cela pour camoufler la vitre si je me souviens bien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:bonjour

 je suis un partisan du bac a sable  :D

 ca met un coté naturel, herbe plein de bactéries, permet la maintenance  d'archaster ect...

 une couche trop fine ou trop épaisse, une mauvaise granulométrie , peuvent  effectivement poser problème, quoi que..

 une bonne équipe  pour l'entretien...

 

 

perso j'ai du sable, il reste bien propre, pas de po4 ou de no3 ou de cyano.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis partisan du bac sans sable.

Ce n'est pas inesthétique car c'est vite recouvert par les corallines et des coraux.

En effet le dallage en pierre n'est pas très esthetique en plus cela va piéger les sédiements.

 

Mais par exemple un dallage en montipora encroutant type padawensis, superman, australien est du plus bel effet. Et même avec 60 cm de hauteur d'eau ils conservent leur couleur.

Enfin un parterre de zoanthus de différentes couleur également permettra d'avoir des animaux très colorés sans avoir les effets problèmatiques (encroutement des pierres).

 

Bref tu auras vite plus la possibilité de mettre le moindre grain de sable entre les animaux.

 

 

olivier

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Enfin... enfin, tu reviens à la raison, Sam :D

Bref, sans ré-ouvrir une fois de plus ce débat sans fin et comme le précise en toute objectivité Olivier (un garçon totalement impartial à ce sujet !), de nombreux coraux peuvent "remplacer" agréablement le sable. De plus, le fait qu'ils soient placés un peu à l'écart des PV du décor principal permet également de maintenir certains coraux qui seraient potentiellement envahissants s'ils y étaient directement implantés, comme par exemple des Parazoanthus gracilis, etc...

Soit on attend essentiellement du sable des vertus épuratrices et il en faut une certaine épaisseur, soit il n'a qu'une valeur esthétique en couche fine (trop fine ?) et se pose la question de son entretien.

Quant au coté moche d'une vitre nue, cela me fait penser aux inquiétudes que tout le monde a déjà eu à propos, par exemple, des surverses qu'on tente de recouvrir de PV ou de pompes de brassage qu'on essaye de dissimuler alors que, une fois recouvert de coralline, tous ces éléments se fondent dans le décor, l'œil étant immédiatement attiré par les couleurs des coraux et des poissons... Ben, la vitre avant, c'est pareil Sam, et à plus forte raison lorsqu'elle est "envahie" de coraux.

Tiens bon Sam, résiste à la pression et aux nombreuses menaces que des déesbessistes et des jaubertistes perfides ne manqueront pas de proférer et n'hésite pas à emprunter à Olivier son énorme déssableuse de chantier, symbole de l'entraide qui lie indéfectiblement les barrebottomistes de CR :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Me vient une question.....

Quand quelqu'un a des cyanos sur le sable, il retire le sable..... Ok...

 

Moi j'en ai sur une vitre.... Faut que je retire la vitre?

 

:dehors

Non, comme le sable, tu la cloche,,,,,,,,,,,,,avec une cloche diamant. Garanti, plus de cyano où tu auras cloché

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je m'excuse pour le laps de temps, je n'arrive plus à venir en ce moment et en plus j'étais en vacances :D

 

Merci pour vos réponses.

La solution coraux au sol me tente bien, le "souci" c'est que je vais partir encore plus vers une consommation soutenue, déjà que j'ai du mal à maintenir des paramètres sympathiques... Et manque de pot j'aime pas les zoanthus :)

Et actuellement j'ai vraiment une bonne surface à couvrir, faudrait vraiment que je mette des photos depuis le temps sur mon topic :D je sais pas j'ai peut-être 1m² à couvrir (un peu moins si j'enlève ce qui est derrière).

 

Mais peut-être, j'ai de l'Echinopora et du Montipora plateau qui pousse en pagaille, ça peut être une solution de les laisser pousser au sol.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

  • Récemment ici   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici