Aller au contenu

Histoires censées être drôles


Messages recommandés

Cours franco-anglais de diction...

On dit que la langue française est compliquée, mais que dire de l'Anglais ?!

- Français : "Trois sorcières regardent trois montres Swatch. Quelle sorcière regarde quelle montre Swatch ?"
Anglais : "Three witches watch three Swatch watches. Which witch watches which Swatch watch? "

 

ou

- Français : "Trois sorcières suédoises et transsexuelles regardent les boutons de trois montres Swatch suisses. Quelle sorcière suédoise transsexuelle regarde quel bouton de quelle montre Swatch suisse ?"
Anglais : "Three Swedish switched witches watch three Swiss Swatch watch switches. Which Swedish switched witch watches which Swiss Swatch watch switch?"

Les français peuvent aller se rhabiller avec leurs chaussettes sèches !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 336
  • Created
  • Dernière réponse

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

En ce moment, j'essaie de me faire des amis en dehors de Facebook tout en appliquant les mêmes principes. Alors tous les jours, je descends dans la rue et j'explique aux passants ce que j'ai mangé, c

Ma femme a disparu...  j’ai donc appelé la police, - Elle a disparu, elle est partie faire des courses et n'est jamais revenue !! Le Policier : Ok Monsieur, quelle est sa taille ?

Posted Images

Excellent !

 

Mais, j'aimais bien aussi ce que Gaston Lagaffe racontait à son petit neveu pour le calmer :

 

   - Chez les Papous il y a des Papous papas, des Papous pas papas, des Papous à poux et des Papous pas à poux.
    Donc chez les Papous il y a  :
        - des Papous papas à poux
        - des Papous papas pas à poux
        - des Papous pas papas à poux
        - et des Papous pas papas pas à poux.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites


- Ceux qui ne voient jamais la rosée du matin, c'est à cause du rosé de la veille !



- En Chine, si t'as pas de bol, ben t'as pas de riz ..



- Quand un unijambiste se lève du mauvais pied, il s'en rend compte de suite.



- Je ne bois jamais à outrance... Je ne sais même pas où c'est.



- But pour l'équipe de France!.. Non j'déconne.



- Faites l'amour, pas la guerre, ou faites les deux : mariez-vous



- "Vous avez le droit à un avocat" - non merci, j'ai pas faim ....



- L'invention du suppositoire restera dans les annales !



- Un jour les Français domineront le monde, mais pas demain, y a grève.



- Un jour, les femmes domineront le monde, mais pas demain, y a les soldes.
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un athée se promenait dans les bois tout en s’extasiant devant la nature :
- Quels arbres majestueux, quelle puissante rivière, quels beaux animaux !

Comme il marchait le long de la rivière, il entendit un sourd grognement
provenant d’un buisson à proximité. Il jeta un œil dans cette direction
et vit un énorme grizzli de plus de 2 m de haut qui s’apprêtait à le
charger.

Il courut aussi vite qu’il le pouvait dans un petit sentier, regarda
par-dessus son épaule et réalisa que l’ours le talonnait. Il trébucha et
tomba sur le sol. Il roula sur lui-même et comme il tentait de se
relever, il vit l’ours au-dessus de lui, la patte droite prête à le
frapper !

À cet instant, l’athée s’écria :
- Oh, mon Dieu !

Le temps s’arrêta, l’ours se figea et la forêt devint silencieuse. Une
lumière vive apparut près de l’homme et une voix vint du ciel :
- Tu as nié mon existence durant toutes ces années et attribué la
Création à un accident cosmique. Dois-je t’aider à te sortir de cette
situation ? Crois-tu que je puisse te considérer comme un croyant ?

L’athée regarda vers la lumière et répondit humblement :
- Je crois qu’il serait hypocrite de ma part de vous demander de me
considérer comme un bon chrétien, mais peut-être pourriez-vous rendre
l’ours … Chrétien ?

- Très bien, dit la voix.

La lumière s’éteignit, la forêt reprit son chant, l’ours descendit sa
patte, pencha la tête et tout benoîtement joignit ses deux pattes en
murmurant :
- Seigneur, bénissez ce repas.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un athée se promenait dans les bois tout en s’extasiant devant la nature :
- Quels arbres majestueux, quelle puissante rivière, quels beaux animaux !

Comme il marchait le long de la rivière, il entendit un sourd grognement
provenant d’un buisson à proximité. Il jeta un œil dans cette direction
et vit un énorme grizzli de plus de 2 m de haut qui s’apprêtait à le
charger.

Il courut aussi vite qu’il le pouvait dans un petit sentier, regarda
par-dessus son épaule et réalisa que l’ours le talonnait. Il trébucha et
tomba sur le sol. Il roula sur lui-même et comme il tentait de se
relever, il vit l’ours au-dessus de lui, la patte droite prête à le
frapper !

À cet instant, l’athée s’écria :
- Oh, mon Dieu !

Le temps s’arrêta, l’ours se figea et la forêt devint silencieuse. Une
lumière vive apparut près de l’homme et une voix vint du ciel :
- Tu as nié mon existence durant toutes ces années et attribué la
Création à un accident cosmique. Dois-je t’aider à te sortir de cette
situation ? Crois-tu que je puisse te considérer comme un croyant ?

L’athée regarda vers la lumière et répondit humblement :
- Je crois qu’il serait hypocrite de ma part de vous demander de me
considérer comme un bon chrétien, mais peut-être pourriez-vous rendre
l’ours … Chrétien ?

- Très bien, dit la voix.

La lumière s’éteignit, la forêt reprit son chant, l’ours descendit sa
patte, pencha la tête et tout benoîtement joignit ses deux pattes en
murmurant :
- Seigneur, bénissez ce repas.

:horreur quel blasphème je la ressortirais dimanche a la messe :-[ 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un rabbin et un prêtre entrent en collision lors d'un accident de voiture. Les deux voitures sont complètement démolies mais, curieusement, aucun des deux hommes n'est blessé.
Après que chacun se soit extirpé de sa voiture, le rabbin voit la petite croix argentée sur le revers de la veste du prêtre et lui dit :
- Ah vous êtes prêtre. Je suis rabbin. Regardez nos voitures. Il n'en reste rien, mais nous ne sommes pas blessés. Ce doit être un signe du tout-puissant. Dieu a du vouloir que nous nous rencontrions, devenions amis et vivions en paix pour le reste de nos jours.
- Je suis entièrement d'accord avec vous. Ce doit être un signe de Dieu.
Le rabbin poursuit:
- Regardez. C'est encore un miracle. Ma voiture est en morceaux, mais cette excellente bouteille de vin d'Israël est intacte. Dieu veut certainement que nous buvions ce vin et célébrions notre bonne chance.
Il ouvre la bouteille et la tend au prêtre. Le prêtre est d'accord et en boit quelques grosses gorgées (l'émotion, la chaleur), puis rend la bouteille au rabbin. Le rabbin prend la bouteille, la rebouche puis la rend au prêtre.
Le prêtre demande :
- Vous n'en buvez pas ?.
Le rabbin répond :
- Non... Je crois que je vais attendre la police.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un jeune garçon demande à son père :

"Dis-moi comment est apparu l'homme !"

le père répond "Dieu a d'abord créé Adam puis Eve, ils ont eu des enfants qui ont eu des enfants..."

Le jeune garçon va alors vers sa mère et lui pose la même question. 

La mère lui répond que l'homme descend du singe qui s'est peu à peu transformé jusqu'à donner l'être humain. 

L'enfant, interloqué, retourne vers son père :

"Papa, maman ne m'a pas donné la même version que toi...

-C'est normal : maman parle de sa famille et moi de la mienne."

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y avait, dans un village, deux hommes qui s'appelaient Francis.
L'un était prêtre et l'autre chauffeur de taxi.
Le destin voulut que tous deux meurent le même jour. Ils arrivent au ciel et se présentent devant le Seigneur.
Francis, le chauffeur de taxi passe en premier.
Dieu consulte ses registres et lui dit :
"Très bien, mon fils. Tu as gagné le Paradis. Tu as droit à une tunique en fils d' or et un bâton en platine. Tu peux y aller."
Quand passe l'autre Francis, Dieu lui dit :
"Bien, tu as mérité le Paradis. Tu as droit à une tunique de lin et un bâton en chêne." Le prêtre est surpris:
"Pardon Seigneur, mais il doit y avoir une erreur. Je suis bien Francis, le prêtre !"
"Oui mon fils, tu as mérité le Paradis avec cette tunique de lin."
"Non ! Ce n'est pas possible ! Je connais l'autre Francis, il vivait dans mon village. C'était une catastrophe comme chauffeur de taxi ! Il avait des accrochages tous les jours, il roulait comme un dingue et conduisait très mal.
Et moi, j'ai passé 50 ans de ma vie à prêcher tous les dimanches à la paroisse. Comment est-il possible qu'on lui donne la tunique en fil d'or et à moi celle-ci ?"
Et Dieu lui répond :
"Non, mon fils, il n'y a aucune erreur. Nous faisons maintenant des évaluations et des bilans sur le conseil de la DRH."
"Comment ?... Je ne comprends pas."
"Oui..nous travaillons au résultat et avec des objectifs.
Durant ces derniers 25 ans, chaque fois que tu prêchais, les paroissiens s'endormaient... Mais lui, chaque fois qu'il conduisait, tout le monde priait."

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 months later...

Elle fête ses 98 ans.
 Sa famille a réservé tout un restaurant et la fête bat son plein lorsque l'un de ses petits enfants, Hervé (50 ans) lui demande :
 - Grand-mère, excuse-moi d'aborder le sujet, mais au vu de ton grand âge, il serait peut être temps de formuler des souhaits quant à tes obsèques.
 Les discussions s'arrêtent et tout le monde est suspendu aux lèvres de Lucile :
 - Je veux être incinérée ......
 Ouf ! Lucile a bien pris la question et y a répondu avec intelligence, puis ajoute :
 - Je souhaite aussi que mes cendres soient dispersées sur le parking du Leclerc.
 Émoi général !!!
 - Mais mamie, pourquoi le parking de l'hypermarché.Tu ne souhaites pas qu'on conserve tes cendres au funérarium ?
 - Non ! Je préfère le parking du Leclerc car au moins je suis sûre que vous viendrez me voir deux fois par semaine.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 weeks later...

Un paysan occupe toute la largeur de la route avec son tracteur.
Cela énerve un jeune type qui le suit dans une superbe voiture de sport et qui, l' occasion se présentant,
met les gaz et double le tracteur en trombe en hurlant au paysan, en montrant son capot :
"il y a 200 chevaux la-dessous".

Il va si vite qu' il loupe un virage un peu serré et tombe dans un étang.
Quelques minutes plus tard, le paysan arrive à sa hauteur :
"Alors, on fait boire ses bêtes ?"

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 weeks later...

madame 40 ans , habitant un petit bourg a une envie soudaine

n ayant personne chez elle, elle deside de trouver quelqu un dehors pour l assouvrir

elle tourne dans le village, tourne dans toutes les ruelles  pendant 2 heures et personne.

elle decide de rentrer dans l eglise et là quelle bonheur le curé

 

"prends moi je suis une cochonne, prends moi"

 

"mais mademoiselle vous etes dans une eglise!"

 

"prends moi j ai envie , suis une cochonne"

 

et la le curé se retourna devant la croix et demande a jesus 

 

"qu est ce que je fait?"

 

jesus:" decroche moi connard"

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est un militant d'extrême droite en France qui boit une bière dans un bar à Paris, lorsque rentre un Africain. Alors, il annonce très fort :- Tournée générale, sauf pour l'Africain !
Tout le monde boit, et l'Africain va voir le militant d'extrême droite, pour le remercier très chaleureusement. Alors énervé devant le calme de l'Africain, le militant d'extrême droite crie encore plus fort :- Je repaye ma tournée générale, évidement, rien pour l'Africain!!!
Ce dernier le remercie encore plus chaleureusement. N'y comprenant rien, le militant d'extrême droite se tourne vers le barman : - Je comprend pas, pourquoi il me remercie, ce mec ?

 

 

 

 

- C'est parce que c'est lui le patron !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 4 weeks later...

Un agriculteur s'arrête au garage du coin pour faire réparer sa camionnette.
Le garagiste ne peut pas le faire immédiatement et doit garder la camionnette.
L'agriculteur se dit alors qu'il n'habite pas loin et qu'il va rentrer à pied.
Sur le chemin du retour, il s'arrête dans une boutique où il achète un seau et une boîte de 5 kg de peinture.
Puis il s'arrête dans une autre boutique et prend deux poules et une oie.
Mais, arrivé laborieusement dehors, il a un problème : comment porter tous ses achats jusqu'à la maison ?
Pendant qu'il se gratte la tête, une petite vieille s'approche de lui et lui dit qu'elle est perdue.
Elle lui demande : "Pouvez-vous me dire comment aller au 160 Allée de Partington ?"
L'agriculteur lui dit : "Eh bien, en fait, ma ferme est tout près de cette maison. Je me mettrais bien en route, mais je n'arrive pas à porter tout ceci."
La vieille dame suggère : "Pourquoi ne mettez-vous pas la boîte de peinture dans le seau.
Portez le seau d'une main, mettez une poule sous chaque bras et portez l'oie dans l'autre main ?"
"Merci bien", dit-il, et il se mit en route accompagnant la vieille dame.
En cours de route, il dit : "Prenons mon raccourci et descendons par ce sentier. Nous y serons en un rien de temps."
La petite vieille le regarde attentivement et dit : "Je suis une veuve sans personne pour me défendre... Qui me dit que quand nous serons dans le sentier vous n'allez pas me coincer contre un mur, retrousser ma jupe et me faire Dieu sait quoi ?"
L'agriculteur dit :"Bon sang, ma petite dame, je porte un seau, une boîte de 5 kg de peinture, deux poules et une oie. Comment diable pourrais-je vous coincer contre le mur et faire ça ?"
La vieille dame répondit : "Posez l'oie, recouvrez-la avec le seau, mettez la boîte de peinture sur le seau, et je tiendrai les poules..."

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici