Aller au contenu

Messages recommandés

Bonjour à toutes et à tous,
 
En aquariophilie, eau et électricité ne font pas bon ménage, c’est bien connu ! C’est bien connu… pas tant que cela ! Nous sommes encore très nombreux à n’avoir pas pris les dispositions pour sécuriser notre installation, c’est-à-dire pour protéger les usagers, le système et les occupants de l’aquarium.  Cette situation s’explique par le fait que les phénomènes physiques en jeu, déjà complexes dans le cadre d’une « simple » habitation, le deviennent encore plus en présence d’eau ; les experts qui s’expriment sur les forums ne sont pas toujours unanimes, mais qui le serait face à des cas spécifiques et sans connaître la situation exacte ; l’électricité est mal connue de la majorité des internautes lesquels, d’incompréhensions en approximations, véhiculent des erreurs.
 
Heureusement il en est, experts et pédagogues, qui prennent le temps d’exposer de manière compréhensible des phénomènes complexes, pour une meilleure pratique de notre aquariophilie. Jean Pierre DUMAS est de ceux-là.
 
La soixantaine bien sonnée, Jean pierre DUMAS est électricien depuis longtemps, très longtemps. Autodidacte il a débuté dans l’industrie puis servi de longues années dans l’enseignement. L’électricité a été son fil conducteur mais d’autres courants, telluriques pour certains, l’ont conduit sur la terre des hommes. En effet, Jean Pierre préside une petite association qui aide les 1800 habitants de Guillongou, un village proche de Ouagadougou, à surmonter les périodes de disette et même de famines, dues aux conflits et aux sécheresses répétitives. Les interventions de Jean Pierre sur le forum révèlent une grande discrétion. Pour autant, il se dit que sa récente véranda de 20m² ne servira pas qu’aux bonsaïs, une autre passion ; un bac récifal y (re)trouvera bientôt sa place et, semble-t-il, un espace dédié aux espèces ahermatypiques.
 
Humaniste, Jean Pierre aime partager et aider. Il nous propose aujourd’hui d’améliorer nos connaissances en électricité, pas à pas, pour acquérir les clés de nature à mettre en place un système électrique performant et sûr, au travers d’une série d’articles :
 

Un aquarium : de l'eau, de l'électricité

 
La chose n’est pas simple et bien évidemment, cela nécessite une mise à niveau générale destinée à comprendre de quoi on parle. La mise à niveau couvre un large spectre de notions, au-delà de l’aquariophilie développées en 3 parties. Chacun y trouvera certainement de quoi améliorer ses connaissances :
 

Partie 1 : Qui vit innocent… vit content ! QUOI ?

Partie 2 : Qui vit innocent… vit content ! POURQUOI ?

 

 
« Contents », c’est le pire que nous souhaite Jean Pierre. Mais pour cela, « innocents » il faut que nous le soyons moins, par la lecture de cette saga électrique. Un tel article nécessite une bonne expertise, du temps aussi, beaucoup de temps, et puis l’envie de transmettre son savoir et de le partager avec une communauté exigeante. Nous  remercions Jean Pierre d’avoir choisi Cap récifal et ses membres, d’autant plus que son propos ne manque pas de l’humour que nous apprécions tous ici.
 
Bonne lecture !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Jean Pierre pour cet excellent article.

 

Il semble ardu de prime abord mais il est essentiel de rappeler ces "notions" qui échappent souvent au commun des mortels, dont je fais partie.

 

Vivement les deux épisodes suivants !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vous voulez dire que nous ne pourrons plus faire de barbecue chez Dlteck comme cet été ?!

bv000021.png

 

Plus sérieusement et sans tomber dans la caricature comme sur la photo ci-dessus (quoique je me demande si je n'ai pas déjà vu des installations récifales qui s'en approchaient :-[ ), un premier volet riche d'enseignements et en plus avec de l'humour, que demander de plus ?!

Un grand merci à Jean-Pierre pour le premier volet de cet article de référence ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut

 

Pour l'avoir malheureusement vécu, j'attends la suite pour voir si on partira dans des cas plus pratique avec par exemple une installation "type".

Mais ça me fait toujours pensé au DIY des rampes LED ou même aux appareils vendus dans le commerce avec des câbles sans double isolation : 

(http://www.cap-recifal.com/topic/3341-installation-dun-algae-turf-scrubber-hog1-de-santa-monica-filtration/).

Il faudrait aussi peut être voir ce que demande la norme CE et NF et la NFC15-100 pour avoir ces normes et pouvoir être vendu en France ou en Europe.

Je me suis personnellement électrisé sur une lampe pour aquarium vendu par un vendeur Anglais vers la France. Leur magasin avait d'ailleurs fait un rappel sur ces lampes (lampe avec col de cygne métallique et des câbles sans double isolation avec des raccords protégés par de la gaine thermo de mauvais qualité...). Je ne connais pas leur cahier des charges mais ils ne devaient pas trop savoir ce qu'était la NFC15-100 et les mises à la terre...

Modifié par c!p

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à Toutes et à Tous,

Merci pour ces compliments qui sont prématurés car la suite peut toujours vous décevoir.

Quant aux trois récifalistes pour le moins alcoolisés, si j'en juge par le nombre de bouteilles, qu'ils se méfient : je suis peut-être en mesure de mettre le courant sur la barrette de prises... et 3 Claude François d'un coup !

Merci encore.

Jean-Pierre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

merci pour ces infos passionnantes.

 

(pour la résistance équivalente de 2 résistances en parallèle, tu sais d'où elle vient : tu en as écrit la démonstration ! It = I1 + I2 avec I1 = U / R1 et I2 = U / R2. Comme on a aussi Rt = U / It, li n'y a plus qu'à remplacer It par U/R1+U/R2, simplifier par U et tu as démontré la formule!)

 

(je signalais initialement dans mon message le fait que bcp de petites erreurs de Physique trainent par-ci par-là, mais je n'aurai pas le temps comme je le disais, de proposer des corrections. Je propose quand même à Jean-Pierre de mettre sa mise en garde de "non-scientifique" tout en haut de l'article ;) )

 

leomarin

Modifié par leomarin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

merci pour ces infos passionnantes.

...

(je signalais initialement dans mon message le fait que bcp de petites erreurs de Physique trainent par-ci par-là, mais je n'aurai pas le temps comme je le disais, de proposer des corrections. Je propose quand même à Jean-Pierre de mettre sa mise en garde de "non-scientifique" tout en haut de l'article ;) )

 

leomarin

leomarin, merci pour ton commentaire.

 

Comme bien souvent, les articles à destination d'un public non averti, sont écrits par des non spécialistes. Des auteurs qui ont certes une bonne connaissance générale, qui savent de quoi ils parlent, qui écrivent en toute bonne foi sur la base d'expériences ou de sources fiables... mais qui peuvent ça et là, mal interpréter ou pêcher par imprécision. J'en sais quelque chose. Je n'en veux pas aux spécialistes que j'aimerais s'impliquer plus ; ils n'ont pas forcément l'approche pédagogue, ne savent pas toujours s'adapter à un public candide ou n'ont tout simplement pas le temps, ni l'envie de se replonger dans des notions qu'ils maitrisent trop. Il faut avouer aussi que CR, lieu de partage, ne paye pas ; CR n'aura pas avant longtemps les ressources pour financer des articles à la hauteur du travail fourni, experts ou pas.

J'en profite pour remercier les quelques experts, auteurs d'articles ou de messages sur ce site ,qui prennent le temps de communiquer et transmettre pour élever le niveau.

 

Si tu as le temps, léomarin, n'hésite pas à signaler plus précisément les "petites erreurs de physique", même en quelques mots ou par MP. Les articles sur CR ne sont pas figés dans le temps, nous aimons qu'ils soient justes et compréhensibles.  A la demande de leurs auteurs, nous avons déjà apporté des corrections à certains articles, des compléments, ceci à la connaissance d'informations nouvelles ou de questions récurrentes sur le forum. Et puis ces articles sont là, aussi  pour débattre... de tout ce qui les concerne ;)

 

 

J'ai lu et relu cette première partie avec beaucoup de plaisir, j'ai déjà découvert des notions qui m'échappaient. Il en est d'autres que je souhaiterais développer, mais comme elles sont en relation directe avec l'aquariophilie, j'imagine qu'elles vont être abordées dans la partie 2 ou 3. A suivre...

 

Merci Jean Pierre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous, bonjour Denisio et Jean-Pierre

 

je prendrais volontiers du temps pour apporter des corrections à ce très bel article qui a dû en prendre beaucoup à Jean-Pierre, mais je réalise qu'en effet mes corrections n'apporteraient rien par rapport à l'esprit de l'article.

 

En fait je ne sais pas bien pourquoi JP à voulu parler d'atome, de la notion de champ en général, de plasma ou de champ magnétique etc etc, mais si je fais des commentaires là-dessus l'article sera dénaturé (et prolongé!), parce qu'à chaque fois il y a des affirmations limites. Juste un exemple : "Dans un aimant (fig. 51), le champ magnétique résulte du mouvement des électrons sur eux-mêmes".

 

En réalité ce dont parle JP ici est le moment cinétique orbitalaire, mais le ferromagnétisme des aimants permanents est dû au moment cinétique intrinsèque de l'électron, moment dit "de spin" auquel est associé un moment magnétique, et qui dans certaines conditions (réseau cristallin qui va bien etc etc) peut donner naissance à un moment macroscopique. En fait c'est encore bcp plus compliqué mais c'est déjà moins faux.

 

Tu vois donc que l'article au fond est très bien comme ça. Personnellement j'ai trouvé très courts les passages sur interrupteur différentiel vs disjoncteur différentiel, là où j'attendais des choses à apprendre !! JP pourrais-tu étoffer ces parties ? Et merci encore pour ton très beau travail !

Modifié par leomarin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La vulgarisation scientifique est un exercice très difficile parce qu'il conduit souvent et inévitablement à des raccourcis de langage qui présentent fréquemment l'immense avantage de "faire entrevoir" à tout un chacun des domaines ou des des concepts qui lui seraient autrement restés totalement étrangers ou définitivement hermétiques ;)

Je garde ainsi le souvenir d'un texte qui m'avait été retoqué par le passé à propos de l'évolution... J'y faisais mention aux premiers vertébrés tétrapodes, il y a 375 millions d'années et "à la sortie des eaux" (terme généralement retenu, par ailleurs). On m'a objecté que ce n'étaient pas les tétrapodes qui étaient sortis des eaux mais les eaux qui s'étaient retirées :D

Il y a peut-être un monde qui sépare "une affirmation scientifiquement erronée" d'un simple "raccourci de langage" ;)

On pourrait aussi regretté que le "monde scientifique" de plus en plus cloisonné et "micro-spécialisé" compte aussi peu de grands communicants... Mais peut-être que les rares candidats à ses basses-œuvres redoutent justement de se faire étriller par leurs confrères du fait de leurs imprécisions et raccourcis dangereux...

Peut-être est-ce aussi pour cela que les quelques scientifiques "grands vulgarisateurs" que comptent encore tels ou tels domaines soient généralement à la retraite ou s'en approchent et n'ont finalement plus grand chose à prouver (ou à perdre) ?!

Mais ces remarques ne sont en rien une pierre dans ton jardin, Leomarin, et toutes remarques et corrections que tu souhaiterais apporter seront bien sûr les bienvenues ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello, oui je suis vraiment très mauvais vulgarisateur, j'ai carrément omis de dire ce qui n'allait pas dans la formulation de cet exemple (j'aurais pu en prendre d'autres !) : ce qui donne naissance à l'aimantation n'est justement pas le mouvement des électrons sur eux-mêmes, mais une propriété purement quantique de l'électron, qui est son spin.

 

Vulgariser oui, mais dans quel but ? Je crois que je sais le faire, mais je ne vais pas modifier des pans entiers de l'article de JP dont le sujet est tout autre ! Je tique juste sur une façon "scientifiquement erronée" et non pas "approximative" de présenter des notions en effet difficiles non seulement à vulgariser, mais tout simplement à comprendre. En fait, je me répète, je ne comprends pas bien pourquoi JP s'est lancé sur l'atome etc... (?) Sinon super boulot, j'attends avec impatience la partie pratique pour savoir si mon installation est bien sécurisée !

 

leomarin (qui ne veut que du bien ! et qui ne cherche pas à prouver quoi que ce soit, pas sur CR !)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Passionnant cet article !

 

Sans avoir à trop me concentrer pour comprendre, j'y ai appris beaucoup de choses utiles pour la vie de tous les jours, avec une tournure général plutôt bien imagé et humoristique.

 

Même si pour l'instant ça ne touche pas directement l'aquariophile, un grand bravo.

 

Il y a un passage que je ne parviens pas à comprendre au niveau de la tension de pas (Chapitre 3.5), pourquoi le fait de serrer les pieds en cas de foudre réduit cette tension de pas ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On pourrait aussi regretté que le "monde scientifique" de plus en plus cloisonné et "micro-spécialisé" compte aussi peu de grands communicants... Mais peut-être que les rares candidats à ses basses-œuvres redoutent justement de se faire étriller par leurs confrères du fait de leurs imprécisions et raccourcis dangereux...

Peut-être est-ce aussi pour cela que les quelques scientifiques "grands vulgarisateurs" que comptent encore tels ou tels domaines soient généralement à la retraite ou s'en approchent et n'ont finalement plus grand chose à prouver (ou à perdre) ?!

Plus simple que ça, entre la recherche de fonds pour pouvoir travailler et les multiples évaluations à faire et à rendre, les chercheurs n'ont plus assez de temps pour la recherche elle-même, alors pour la vulgarisation... cela dit il existe de très beaux évènements: la nuit des étoiles, la semaine du cerveau, sciences en fête... Les chercheurs (et même les retraités !) fuient les plateaux de TV: aucune possibilité de donner de la profondeur à des sujets qui ne  sont évoqués que pour la polémique (OGM, vaccins, rayonnements électromagnétiques, climat, etc..).

 

Pour JP: Dans un encadré sur l'électrisation, il est suggéré que le cerveau "bloquerait" les reins pour sauver le coeur. C'est assez loin de la réalité. L'électrisation provoque des brulures internes et la nécrose de tissus. Cela libère un excès de substances dont la myoglobine qui bloquent les reins qui ne peuvent plus assurer leur rôle de filtration.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Plus simple que ça, entre la recherche de fonds pour pouvoir travailler et les multiples évaluations à faire et à rendre, les chercheurs n'ont plus assez de temps pour la recherche elle-même, alors pour la vulgarisation...

Je suis bien conscient du problème pour avoir vu au fil des années, triste privilège de l'âge, des proches qui, "montant en gallons", ont dû consacrer plus de temps à des tâches purement administratives de gestion d'un labo qu'à leurs recherches proprement dites...

 

Les chercheurs (et même les retraités !) fuient les plateaux de TV: aucune possibilité de donner de la profondeur à des sujets qui ne  sont évoqués que pour la polémique (OGM, vaccins, rayonnements électromagnétiques, climat, etc..).

Bien évidemment que le plateau du JT de 20H00 est plus que réducteur et qu'il faut le boycotter, du moins sous cette forme, autant que faire ce peut... Mais pourquoi justement changerait-il de forme si personne ne vient "gueuler" sur ce même plateau (comme l'a souvent fait Bourdieu, pour ne citer que lui !) qu'on ne résume pas x années d'assimilation des connaissances de base et autant de recherche en 1 minute et 20 secondes chrono.

Ce qui ne retire rien au fait que, même lorsque des espaces autrement plus confortables sont ouverts, les candidats à la vulgarisation se font tout aussi rares. Au point que nous voyons plus que des bonimenteurs occuper de plus en plus souvent les "places laissées vacantes" (qu'il s'agisse du climat, de l'amiante, etc :siffle ).

D'ailleurs Florian, combien de biologistes et scientifiques "patentés" interviennent comme toi sur des forums comme CR, prenant gracieusement sur leur temps pour partager leurs connaissances ;)

C'est un lieu commun que d'écrire que nous n'avons jamais eu autant besoin "de sciences" et c'en devient un autre que de constater que le commun des mortels semble de plus en plus s'en désintéresser. Peut-être serait-il moins difficile de trouver des crédits pour des chercheurs finalement bien isolés si le grand public était conscient de l'importance de ces recherches, de la plus fondamentale à la plus "appliquée".

Désolé pour ce hors-sujet qui me tient à cœur et n'en profitez pas pour aller vous électrocuter :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Plus simple que ça, entre la recherche de fonds pour pouvoir travailler et les multiples évaluations à faire et à rendre, les chercheurs n'ont plus assez de temps pour la recherche elle-même, alors pour la vulgarisation... cela dit il existe de très beaux évènements: la nuit des étoiles, la semaine du cerveau, sciences en fête... Les chercheurs (et même les retraités !) fuient les plateaux de TV: aucune possibilité de donner de la profondeur à des sujets qui ne sont évoqués que pour la polémique (OGM, vaccins, rayonnements électromagnétiques, climat, etc..).

 

Pour JP: Dans un encadré sur l'électrisation, il est suggéré que le cerveau "bloquerait" les reins pour sauver le coeur. C'est assez loin de la réalité. L'électrisation provoque des brulures internes et la nécrose de tissus. Cela libère un excès de substances dont la myoglobine qui bloquent les reins qui ne peuvent plus assurer leur rôle de filtration.

+1.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce qui ne retire rien au fait que, même lorsque des espaces autrement plus confortables sont ouverts, les candidats à la vulgarisation se font tout aussi rares. Au point que nous voyons plus que des bonimenteurs occuper de plus en plus souvent les "places laissées vacantes" (qu'il s'agisse du climat, de l'amiante, etc :siffle ).

(...)

C'est un lieu commun que d'écrire que nous n'avons jamais eu autant besoin "de sciences" et c'en devient un autre que de constater que le commun des mortels semble de plus en plus s'en désintéresser. Peut-être serait-il moins difficile de trouver des crédits pour des chercheurs finalement bien isolés si le grand public était conscient de l'importance de ces recherches, de la plus fondamentale à la plus "appliquée".

Tu n'a pas tord. Mais la "société" réclame des experts pas des rêveurs. Malgré ma timidité et moi emploi du temps, je n'ai jamais refusé de participer à un plateau télé ou donner une conférence grand public. Les auditeurs adorent en général, parce que la science actuelle est foisonnante et passionnante.

 

PUB PUB PUB: ma prochaine présentation ouverte à tous aura lieu à Biot (06) en novembre et s'intitule "Les canaux ioniques, de la raie électrique aux médicaments de demain". Comme sur ce fil, il y est beaucoup question d'électricité, mais plutôt de celle produite par les systèmes biologiques, indispensable à la vie.

 

PS: désolé JP pour le hors sujet et bravo pour l'article. Des gens qui écrivent et synthétisent pour les autres c'est toujours un beau geste et une bénédiction.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici