Aller au contenu

Présentation - 1800L - Sam Dalembert


Messages recommandés

  • Réponses 179
  • Created
  • Dernière réponse

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Bon ben je suis dans l'obligation de mettre l'image pour bien m'intégrer....    

En fait, on cherche d'autres orientations en ce moment et ...on tâtonne un peu, pour être francs. Nous explorons plusieurs pistes actuellement entre le porno soft et l'électronique casse-burnes.  

Je suis à la fois excité et un peu inquiet... Mais c'est cool quand même   Depuis des années j'entends des CLACs... Ca s'arrêtait ça revenait... Bon j'ai aucune idée si c'est la même depuis des an

Posted Images

se dont je suis sur c'est que nitraphos minus fonctionne très bien ;) pour les nano tech c'est une piste ( d'autres marques font se genre de support ) .

il y a aussi la possibilité des réacteurs a algues pour chaeto ou Algae Turf Scrubber dans quel proportion cela est il efficace je ne sais pas ;)

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Le 3/4/2020 à 4:30 PM, Sam Dalembert a dit :

Grosso modo tous les SPS sont touchés à la base, et ça remonte petit à petit vers le sommet de chaque branche. 

Les taux de phosphate et de nitrates sont encore hyper hauts (0.45 et 20 ! :horreur ),

Bonjour Sam,

Le taux trop élevé de phosphates est plus que probablement à l'origine de la régression des tissus.

A défaut de connaître l'origine de ces derniers, dans un premier temps, tu peux essayer de baisser leur concentration.

Sur 1800 l il te faudra quelques kilos de résine.

De retour à des valeurs plus classiques, tu pourras voir comment évolue tes coraux.

As-tu un refuge à algues? Ou la possibilité d'en placer un?

Ou il y a les produits du commerce (Redsea NoPox, Tropic Marin np bacto balance,...) ou le VSV avec plus de sucre comme expliqué par Denisio et Chris64.

Bon courage

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 7 months later...

Quelqu'un aurait encore la notice du Digidoseur ? :)(le V2 je crois, carré)

J'ai enfin récupéré mes anthias (enfin pas tous, j'en ai que 7 là), et j'aimerais bien mettre au point une petite distribution tout au long de la journée. J'ai essayé avec des oeufs de homard dans de l'eau osmosée, mais ça moisit à une vitesse folle :D et je n'ai pas l'agitateur donc pas terrible... Par contre j'ai vu le BCUK Copepods qui a l'air pas mal du tout. En format "sous vide" ça fonctionne normalement, j'ai déjà l'EasyBooster et l'EasySPS géré par pompe doseuse.

Bref j'aimerais régler au mieux les distributions, mais je ne me souviens plus comment ça fonctionne exactement... Si on met 24 distributions à partir de 08h00, ça fait 24 distributions de 08h00 à 08h00 le lendemain ? Ou 24 distributions de 08h00 à minuit et ensuite ça ne recommence qu'à 08h00 ?

 

Sinon niveau news, après 6 mois nickel, c'est reparti depuis 1 ou 2 mois dans une phase merdique où les coraux dépérissent. Génial !

Et niveau poisson tout allait bien jusqu'à ce que mon ballon (Valentini)  réussisse à sauter sur le filet... J'ai quasiment 3m² de filet, il a réussi à sauter par l'espace de 10cmx10cm, pour se poser sur le filet, et agoniser dessus :horreur  Et en plus j'étais là à ce moment, mais je n'ai pas compris d'où venait le bruit, je n'ai pas pensé à prendre l'escabeau pour regarder au-dessus... Dégouté :''(

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 3/4/2020 à 7:57 PM, Dompail a dit :

Est-ce vraiment utile ? Tes taux de NO3 et PO4 sont déjà élevés et la plupart de ces supplémentations en sont blindées (mais je ne connais pas les produits Easy).

:bonjour

 

euuuuh des No3 et Po4 en " blindage" dans  les oligos ???

 

pour mettre ou pas mettre des oligos,  je suis pas de bons conseils ( faillis perdre le bac par  un manque énorme et je pensais que j'en mettais trop..)

le vsv , je doute de plus en plus sur la partie vodka. surtout les vodka bas de gamme , généralement celles utilisées pour le vsv, contienne de tout, sauf de ce qui rentre  dans la composition de la vraie vodka.

perso j'arrêterais les oligo et autres, les nutriments étant trés élevés les coraux consomment quasi pas. ce qui fera au final une surcharge.

j'a'i pas d'action chez red sea ( dommage..:D) ais leur no3pox-x est trés efficace. bien respecter le protocoles suivant les taux de No3/Po4, surtout corriger les doses au fur et a mesure de la baisse , de la patience.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai le digidoseut . Malheureusement actuellement en déplacement jusqu'à mercredi je ne peux mettre la main sur la notice. J'en posterai une copie. 

De tête, si c'est 24 distributions quotidiennes à partir de 8h00,il répartira bien 24 distributions de 8h00 à 8h00 le lendemain. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mon Digidoseur est le dernier modèle Digidoseur+++ Pro (noir, formes courbes). Par contre les notices, celles du dernier le Pro et celle de l'ancien V2 (forme carrée) sont toutes deux en téléchargement ici : https://neo3plus.com/fr/accueil/131-commande-de-pompes-doseuses-digidoserpro.html 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne pensais pas qu'ils mettraient la notice de l'ancien sur la page du nouveau, merci beaucoup ;) 

Comme tu disais, rien n'indique que l'on puisse fractionner sur une plage précise (dans mon cas ça aurait été pour distribuer uniquement la journée), dommage... Ou alors faut que je le mette sur minuteur, avec des cycles de 12h, vu que le digidoseur remet l'heure à zéro à chaque coupure de courant.

Mais est-ce que je ne vais pas griller les composants à force avec une coupure tous les jours ? 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Avis aux récifalistes qui ont maintenu des bacs pendant de longues années : est-ce que selon vous l'accumulation de sédiments au fil des années peut être la principale cause (quasi-seule) de l'augmentation des nitrates/phosphates ?

Comme je disais il y a quelques temps, j'ai du mal à comprendre de quoi vient l'accumulation de pollution, et en réfléchissant, en regardant à nouveau de près le bac, j'ai l'impression qu'il y a de plus en plus de sédimentation qui s'accumule (la difficulté de se rendre compte des petits changements quand on observe tous les jours...) 

Hier j'ai fait un changement d'eau, j'ai retiré 200L d'eau sacrément sale en clochant, et  visuellement c'est presque comme si j'avais rien fait... :( J'avoue que depuis 3ans et demi, au début je prenais soin de faire les changements d'eau en clochant le sable/les endroits où ça s'accumulait, depuis pas mal de temps je me contentais d'agiter un peu et de virer les sédiments accumulés dans la décante...

 

Du coup autre petite question : comme c'est juste impossible de récupérer tous les sédiments, la seule autre parade est de les mettre en mouvement avec les pompes. Mais est-ce qu'il n'y a pas un gros risque  pour les coraux et pour les poissons si je remets en suspension des quantités énormes de sédiments d'un coup ?

Depuis 3ans j'ai jamais eu un point blanc sur mon Japonicus ou mon Hepatus, mais bon je n'oublie pas que ce sont des poissons à risques...! L'autre jour quand j'ai justement remué un peu et que le bac est devenu un peu opaque, j'avais l'impression de voir sur l'Imperator ou le Chelmon 3-4 points blancs ou parasites. Rien de grave mais bon...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne sais pas si c'est une bonne idée de siphonner le quart de ton volume de sable pour le nettoyer hors du bac puis de le remettre en place et renouveler l'opération sur un autre quart quinze jours plus tard et ainsi de suite. Ne surtout pas tout sortir d'un coup, la microfaune et les bactéries n'apprécieraient pas.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ahh ok :D

En fait la question ne se pose pas vraiment car je n'ai plus beaucoup de sable comparé à la surface au sol, j'avais retiré 90% il y a déjà pas mal de temps, voyant justement que ça concentrait l'accumulation de sédiments.

Autant dans mon 500L avant c'était gérable, autant dans 1800L, je vois pas comment c'est possible de garder un sable propre pendant des années (à part en ayant une population extrêmement faible ?).

Là aujourd'hui je pense que j'ai certains paquets, en terme de volume ça doit être 30% sable 70% sédiments :horreur

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vais jouer les vieux, mais .... Je constate à peu près les mêmes phénomènes.
Il ne faut pas en tirer un règle absolue. Mais je le constate et émets des suppositions fondées sur ma récente expérience.

Mon bac a maintenant 18 ans. Il a en quelque sorte obtenu sa majorité et à quitté le domicile parental ...

Pendant les premières années (presque 10 : 2002-2012). Les paramètres du bac sont restés acceptables. No3 inférieurs à 10 mg/l (Difficile de donner une valeur fiable de Po4, puisque l'acquisition d'un checker s'est faite en 2012 avec des valeurs inférieures à 0.15mg/L ).
Pendant cette première longue période, les coraux se portaient bien (croissance) sans pour autant donner tout leur potentiel de couleurs. Le bac disposait d'une couche de 3 à 5 cm de sable de corail grossier (2-4 mm).
En un an de temps (13ème année), le bac est parti en vrille avec des nécroses de coraux. J'ai procédé à un premier reset en remplaçant 100 % de l'eau, et en extrayant le maximum de sable. L'extraction du sable s'est effectuée sans enlever ou bouger les roches.
J'avais l'aide d'une Alpheus qui me rapportait le sable sur le devant au fil des semaines, que je siphonnais à chaque changement d'eau. Les dérives étaient liées à des carences en oligoéléments. Il m'a fallu plusieurs années et resets pour le comprendre.
En tous cas, plus de sable visible la 14ème année.
A partir de la 15ème année (2017), les No3 et Po4 se sont envolés sans que je trouve et mette en place une parade (laxisme ?). No3 proche des 40 mg/L et Po4 proche des 1.50 mg/l. Les coraux ne semblaient pas pour autant en souffrir (croissance et couleurs toujours présentes). Seuls des changements d'eau un peu plus conséquents (20 à 30 %) faisaient redescendre ces valeur (de 20 à 30% ...).

Puis vint le déménagement en 2018 avec un reset presque total : Changement en une après-midi de 100% de l'eau, mais conservation des PV et des coraux.
Lors de la vidange de la cuve, j'ai été surpris par le faible volume de sédiments sous les roches que je n'avais pas bougé depuis 16 ans (les 3/4 de la surface du bac). Certes il y avait des sédiments, mais 3 à 4 fois le volume que je siphonne dans la décante à chaque changement d'eau. Le brassage de sol derrière le décor devait faire son effet.
Que l'envolée des taux (No3 et Po4) provenait de ces sédiments me semble peu probable. Ce qui suit me le laisse penser.

Après redémarrage au nouveau domicile, les taux de No3 sont remontés à 30 mg/L le premier mois, pour redescendre sous les 5 mg/l le mois suivant. Plus compliqué pour les Po4 qui ont toujours eu du mal à descendre sous les 0.30 mg/L malgré des renforts de résines à oxydes ferriques.
Ces valeurs resteront stables pendant presque 2 ans.
Aujourd'hui, soit presque 2 ans après le déménagement, les No3 remontent rapidement pour friser les 30 mg/l. Toujours avec des po4 à 0.30. J'envisage pour la première fois de mettre en route un RAB.

L'impression que cela me donne, puisque je ne peux imaginer avoir en 2 ans autant de sédiments qu'avant le déménagement, c'est que ce sont les roches qui, à partir d'un moment, deviennent moins efficaces. Les avoir sorties, rapidement rincées pour éviter de choquer la flore, et très certainement pas tout à fait remises à la même place, qui a du leur redonner un souffle de jeunesse.
Je me répète, c'est une impression. A voir si elle peut être ajoutée à d'autres expériences similaires.

En tous cas, les sédiments nous semblent à tous, une plaie à extraire.
Les remettre en suspension ne doit pas particulièrement poser de soucis aux coraux qui, au contraire, se déploient pour tenter d'en capter.
A mon avis, les extraire par siphonnage fait partie des taches normales et nécessaires comme faire le ménage dans sa maison :menage.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bubule, tu as quelle population?

J'ai lu que, pour entretenir les roches, il faut un oursin type tripneustes qui gratte continuellement la coraline et le reste, ce qui contribue à maintenir une certaine porosité. Les bactéries peuvent donc continuer leur travail au sein des roches vivantes. Je me souvient de feu mon oursin qui recrachait par moment un nuage de sédiments, les résidus de ce qu'il avait gratté sur celles-ci.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci bubule, très intéressant ! 

A la (grosse) louche, je dois avoir 1/4 des PV qui a une dizaine d'années, 1/4 qui a 6-7ans, 1/3 de PV/aquaroche qui a 3ans, et le reste ajouté il y a peut-être un an. Je ne sais pas si ça peut jouer.

C'est vrai que j'ai énormément de coralline sur les roches, et j'ai pas mal de rhodactis qui recouvrent des PV aussi. Pareil je ne sais pas si tout ça ça peut jouer ou pas sur une éventuelle diminution de l'efficacité des PV...

Concernant les oursins, j'ai eu un Radiata de 2012 à 2019, et depuis un an j'ai un Diadema. Bon c'est vrai que ce sont de très gros oursins, ils ne peuvent clairement pas se faufiler partout comme un Globulus. Je peux toujours en ajouter un, maintenant que le Radiata n'est plus là (oui oui, pendant quelques mois j'ai eu un Globulus et un Radiata, et le Radiata s'attaquait au Globulus :D une vraie curiosité le Radiata, il bouffe tout (algues, moules, banane, poisson...), il se déplace plus vite qu'un Synchiropus, il est encore plus beau adulte que juvénile... :)).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis de ceux qui ont eux une montée irrémédiable des PO4 avec la recherche qui s'est imposée sur 2 ans pour les juguler. Le sable a été tout de suite incriminé. J'ai nettoyé, cloché, remplacé... je ne le trouvais pas si chargé en sédiments. Peut-être l'ouvre de l'holothurie edulis (qui s'est multiplié en 5, je ne le constaterais que plus tard à l'arrêt du bac). Bref, j'ai essayé pas mal de choses sans succès même après retrait du sable.

Puis les PV ont été incriminées (vieilles, saturées, plus poreuses...). A l'arrêt du 1000L, j'ai tourné avec une petite installation mais conservé l'écumeur d'origine du 1000L... mêmes PO4 élevés.  J'ai nettoyé les PV à l'acide et eau oxygénée, réintroduites... toujours des PO4. Ce n'est finalement qu'en ajoutant plus de sucre à VSV que les PO4 ont finalement daigné baisser pour définitivement rester à un niveau bas avec ma formule doublée en sucre.

J'en ai donc conclu que ni le sable, ni les PV étaient la cause. Seulement une flore bactérienne qui ne prenait pas en charge les phosphates. Le sucre a probablement fait se développer celles phosphophiles, à l'instar du NOPOX. Depuis, l'écume de l'écumeur est redevenue odorante et foncée (réglage identique par ailleurs), preuve que les protéines d'origine bactérienne étaient éliminées.

Concernant le clochage dans le bac, je conseille de le réaliser par zones, avec minutie et le moins de remous possible. Je déconseillerais de réaliser un brassage massif du sable. Des bactéries sont mises en suspension, les pathogènes aussi. Je me suis imposé cette règle après le constat de nécroses partielles de coraux consécutives à  de telles tempêtes.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici