Aller au contenu

Messages recommandés

Si je te suis bien Denis, vaut donc mieux que je reste dans ma configuration actuelle , pour le brassage , est ce qu'un seul brassage par jour disons de 5 minutes conviendrait ? Le temps de bien homogénéiser le mélange .

Calimero le RAH est brassé par une Aquabee Up1000, le voici en photo :

post-1166-0-55417400-1511031064.jpg

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

justement c'est le piége, la pompe peut vivre plus longtemps que son hélice !!!!

 

J'ai utilisé un réacteur de ce type pendant pas mal de temps et je me suis rendu compte un jour que le rotor de la pompe n'était plus qu'une tige !!! les pales avaient entierement disparu :o

Conclusion, vérifier de temps en temps l'intérieur de la pompe avec ce montage (ceci dit quand la pompe se met en marche et fonctionne bien, ca se voit bien dans le réacteur,mais pour peu qu'elle se déclenche à un horaire ou on ne la voit jamais...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, il existe plusieurs systèmes : pompe externe ou interne, agitateur magnétique ou à hélice...
 

Si je te suis bien Denis, vaut donc mieux que je reste dans ma configuration actuelle , pour le brassage , est ce qu'un seul brassage par jour disons de 5 minutes conviendrait ? Le temps de bien homogénéiser le mélange .

 
Oui, je resterais dans ta configuration qui devrait fonctionner correctement. Autant que je me souvienne (il y a temps d'années et je n'ai utilisé le RAH que la première), la pompe était commandée par l'osmolation. Elle brassait donc à chaque osmolation. Les osmolations étaient toujours brèves et la partie haute du RAH n'avait jamais le temps de se charger en lait de chaux. D'ailleurs, normalement, le lait de chaux ne devrait pas monter beaucoup plus haut que l'entrée de pompe
 
Quel que soit le principe adopté, je brasserais quand même plusieurs fois par jour, 2, 3 4 fois par jour, voire plus. Nul besoin de brasser longtemps, une minute suffit déjà pour tout mettre en suspension et il y a peu à solubiliser à chaque fois. Si le programmateur agit 5 mn, le lait risque de monter trop haut.
 
Précaution à prendre avec le RAH : au fil du temps l'hydroxyde se solubilise, mais il peut rester une fraction de poudre qui ne se solubilise pas et qui reste au fond. Elle prend parfois une couleur brune. Pour en être sûr, il faut mesurer le pH interne (ou le KH en sortie) qui ne devrait pas descendre. On organise ensuite les nettoyages en conséquence. Mais je m'égare, tout ceci est bien expliqué dans l'article de Christian : http://www.cap-recifal.com/page/articles.html/_/materiel/du-bon-usage-de-l’eau-de-chaux-et-du-réacteur-à-r42
 
J'étais dans la configuration de l'animation 2 de l'article.

 

Calimero le RAH est brassé par une Aquabee Up1000, le voici en photo :

attachicon.gifDSCN3653.JPG

 

Heuuuuu, il n'y a pas d'hydroxyde dans ce RAH ? La poudre devrait être blanche et l'eau de chaux claire !

Du coup, le titre de ton topique ne me surprend pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, ce qui ce passe dans le rah, à savoir un brouillard à la place d'une partie claire au dessus du lait de chaux m'a toujours interpellé , j'ai bien lu et relu le superbe article de Christian, de même que ce qui concerne la méthode de Régisdoutre :pouce  :pouce  , pour en revenir à mon RAH, je pense que tu m' a donné la solution:le brassage étant connecté à un programmateur journalier , je suis minimum obligé de brasser pendant 5 mins, ce qui est trop : toute la partie du réacteur se rempli de manière uniforme . La conséquence c'est que la nuit, je dois injecter du lait de chaux le temps que celui ci ne se décante , et donc l'hydroxyde doit avoir une efficacité à ce train là très restreinte!

Je mets 15 grs d'hydroxyde à l'intérieur chaque semaine , puis je en mettre plus ? Dans l'article de Christian,on peut lire que 1.5 g d'hydroxyde amène a saturation 1 litre d'eau d'ou mes 15 grs sachant que le rah contient  10l d'eau  .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je mets 15 grs d'hydroxyde à l'intérieur chaque semaine , puis je en mettre plus ? Dans l'article de Christian,on peut lire que 1.5 g d'hydroxyde amène a saturation 1 litre d'eau d'ou mes 15 g sachant que le rah contient 10l d'eau .

Tu mets 15 g pour 10 litre par semaine, soit. Mais est-ce que ton bac se suffit de 10 litres d'eau de chaux par semaine ? Est-ce que ton bac se suffit de 15 g d'hydroxyde par semaine, c'est apparemment insuffisant pour 400 L :(

 

Je ne sais plus avec quel système tu éclaires, ni combien consomme ton bac en KH et Ca. Mais on sait que l'ajout d'eau de chaux pilotée par une forte évaporation (HQI par exemple) convient aux besoin de bacs moyennement peuplés. Cette évaporation est alors de l'ordre de 1% du volume du bac par jour et parfois plus. Dans ton cas, pour 400 litres, ça veut dire 4 litres par jour. Si j'ai bien compris, c'est environ 2,8 fois plus d'hydroxyde que ce que tu apportes aujourd'hui.

  • Tes ajouts semblent faibles, il est bien probable que tu ne complémentes pas assez en Ca et carbonates pour tes coraux.
  • Ton éclairage n'est pas HQI (quel est-il ?) , la quantité d'eau évaporée par des LED ne suffirait pas au besoin. Il faudrait piloter autrement, peut-être un simple programmateur, ou alors forcer l'évaporation par ventilation superficielle, ajouter un déshumidificateur, une VMC dans la pièce...
  • Ce système (par osmolation) permet normalement de simplement complémenter, donc de compenser, ce qu'il ne fait probablement pas dans ton cas, d'où la baisse de Ca constatée.
  • Ce système suppose une eau juste saturée, c'est à dire ou l'eau de chaux est solubilisée. Un lait de chaux, ou de l'hydroxyde non dissout, envoyé en quantité a de fortes chances de précipiter partiellement si il n'est pas fortement brassé en sortie (ce qu'exige le système RAHRD). L'eau fortement brassée dans ton RAH, devenue laiteuse lors de l'envoi dans ton bac, n'agit donc surement pas à son optimum. Mais ça, tu l'as deviné.
  • Edit : l'apport de Ca et KH décroit très rapidement, dés lors que l'eau n'est pas totalement saturée en hydroxyde (comme dans ton cas dès le premier jour). C'est pourquoi on charge habituellement le RAH au delà du besoin hebdomadaire supposé (sachant que de toutes façons, une portion de l'hydroxyde ne se dissout pas), ce qui fait qu'il reste toujours une légère boue au fond avant nettoyage et renouvellement. Durant la semaine, entre deux brassages, il y a toujours une couche d'hydroxyde blanc au fond.

Bref ton eau de chaux n'est pas optimale et insuffisante.

 

il me semble que pas mal d'aquariophiles utilisent une pompe doseuse avec ajout d'eau de chaux la nuit, indépendamment de l'évaporation, parfois en complément d'un RAC, sans piloter autrement. Il suffit juste de savoir quel est le besoin et de s'y tenir. Un test Calcium occasionnel permet d'ajuster la quantité, si besoin.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ok merci Denis pour toutes ces précisions.

Ma première action sera donc de remplir mon RAH avec plus d'hydroxyde, l'exemple pris par Christian était le Ratz 110 d'un volume de 4 litres, dans celui ci il y mettait 50à100g d'hydroxyde ! J'y suis bien loin avec mes 15 grs :siffle

Je vais y mettre 150grs pour commencer ( mon volume est de un peu plus de 10 l).

Je vais brasser 2 fois le RAH manuellement ( en attendant d'acheter un programmateur plus précis).

Enfin mesurer l'impacte sur le CA et KH .

Je vous tiens au courant , bon week-end à toutes et à tous.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

d'après la notice, il faut en effet ajouter directement la poudre dans une zone technique brassée du bac :

http://www.grotech-aquarientechnik.de/product_info.php/info/p61_Calcium-pro-instant-1000g-Dose.html

La posologie donne pour 10 g ajouté une augmentation de 18 mg/l pour 100 l. Cela ne correspond pas a ce que donnerait une solution de chlorure de calcium saturée.

Le test KH que tu as fais indiquerait la présence de tampon en plus de calcium, c'est bizarre mais cela colle une fois de plus avec la notice qui parle d'ajout équilibré (ce que ne fait pas le chlorure de ca seul).

Sur cette base, je me contenterais donc de suivre la notice et de ne surtout pas tenté une pré-dilution, car sans les autres sel présents dans l'eau de mer le risque de précipitation est patent (et vérifié d'ailleurs).

 

Pour ton RAH, un truc que j'ai longtemps pratiqué et qui marche très bien pour garantir l'ajout d'une solution saturée d'hydroxyde (la nuit pour plus d'intérêt évidement, pas le jour) c'est un fonctionnement selon ce cycle programmé :

Agitation massive (réacteur tout blanc)

pause de décantation d'environ 1 h

ajout de la solution goutte a goute

Agitation massive

pause de décantation d'environ 1 h

ajout de la solution goutte a goute

...

 

Cela garanti une saturation de la solution en limitant les risques d'accident (avec un petit relais interdisant la mise en route de l'agitateur si l'injection est en cour)

 

Greg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour les conseils Greg :pouce

Petit retour sur la manipulation de cette après midi: mise en place de 150 grs d'hydroxyde , j'ai brassé pendant 2 mins et miracle , comme précisé précédemment par Denis, le lait de chaux ne se réparti plus dans tout le corps du RAH mais se cantonne juste au dessus de la pompe de brassage , sûrement du au fait que j'ai mis plus de poudre, le mélange est plus dense et remonte moins .

J'ai réglé les injections toute les heures pendant 3 mins et ce 10 fois ( les max de possibilité du programmateur ), soit au total environ 2 litres d'eau de chaux d'injecté.

CA mesuré à 340 mg/l ce soir.

On verra demain l'évolution ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

les 15 minutes dont je parlait c'était le temps de brassage de la pompe interne du rah , au niveau de l'injection de l'eau de chaux j'injecte pendant 3 min toutes les heures de 00h00 à 10h00 .

Tu as raison, je vais tenter de plus nombreuses injections en utilisant la journée, je vais surveiller le PH , je vous en reparle .

 

Je te donne mes réglages, si jamais cela peut te servir.

Déjà j'injecte en permanence, la compensation de toute l'évaporation se fait avec de l'eau du RAH.

J'injecte aux gouttes à gouttes, par séquence de 10 seconde minimum (c'est pour éviter les déclenchements intempestifs dus à un clapot).

 

Le mien fait 8 litres, je crois et je le charge pour 2 semaines minimum.

Je le brasse 5 minutes toutes les heures.

Durant ce temps pas d'injection et j'attends encore 5 minutes après brassage pour réactiver l'injection.

 

Pour le moment c'est le meilleur réglage que j'ai trouvé.

Je contrôle régulièrement que lorsque la goutte tombe, je ne vois pas de petit nuage blanc (signe d'une précipitation).

J'injecte dans la surverse du bac. j'ai choisi cela pour plusieurs raisons :

- c'est énormément brassé, vu que c'est une surverse.

- la goutte rencontre une eau qui s'est équilibrée avec l'air (chute et remous). Donc présence de CO2 dissout

- il ne peut pas y avoir élévation du pH local du à l'injection. Le débit dans la surverse est tel que quasiment entre deux gouttes ce n'est plus la même eau qui est dans la surverse.

- c'est de l'eau chargée en matière organique (le film gras de surface y est versé) et donc il y a de quoi réagir avec l'hyrdoxyl avant que cela ne provoque une précipitation calcique.

- une partie de la surverse va dans le compartiment écumeur, ce qui permet à la fois d'équilibrer à nouveau avec l'air et permet d'extraire les éventuelles graisses saponifiée.

 

Voilà, voilà.....

Ceci dit, pour ma part ce n'est pas un problème de Ca que je rencontre (peu de consommateurs) mais de KH...

Je n'ajoute rien et je suis allègrement à KH 10.. J'arrête à 10 gouttes, j'veux pas savoir si c'est plus...  :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Super, merci pour ton retour Frenatus, combien de gramme d'hydroxyde mets tu dans ton RAH s'il te plaît?

Quel moyen tu utilises pour pouvoir injecter ton eau de chaux :un programmateur journalier ? Un ordinateur de gestion ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Heuuuuuu, en gramme je n'en sais rien.... J'y vais à la grosse cuillère qui déborde et en fout partout...

Genre 6 à 8 grosses cuillères, peut être plus......

Mais tu viens de pointer un truc, il faut que je regarde et que je note.... Rien que pour ne pas oublier

 

Mon RAH fait l'osmolation.

Il y a un capteur de niveau dans la cuve technique. Des qu'il se déclenche, ce n'est pas de l'eau osmosée mais le l'eau du RAH qui est injectée pour compléter le niveau.

Je suppose que tu as un système d'osmolation. Dans mon cas, au lieu d'injecter de l'eau dans le bac, ce dernier injecte de l'eau dans le RAH.

 

Actuellement c'est un super système top moumoutte que les ricains nous envient et nommé ZEUS....  :D

 

Sortie de la blague, avant je faisais cela avec une carte arduino UNO, un petit module deux relais (un pour la pompe qui brasse le RAH, un pour la pompe qui injecte l'eau), un capteur de niveau

Doit y en avoir pour moins de 10 euros, 10 minutes de fabrication avec une plaque de connexion rapide sans soudure.

 

La carte déclenche le relais sur lequel est branché la pompe qui brasse le RAH, 5 min toutes les heures (mais tu règles comme tu veux evidfemment).

La carte détecte le niveau bas, grâce au capteur et déclenche le relais qui active une pompe 12v qui pousse l'eau osmosée dans le RAH (le réglage du débit est fait par un robinet pour obtenir un goutte à goutte.).

Si le RAH se fait brasser, elle attend la fin, plus 5 minutes avant d'activer l'injection d'eau (réglable aussi).

 

Très simple à faire, c'est un petit automate en fait. 

 

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

 

De mon coté, j'ai le même RAH que toi mais je l'utilise différemment. Déjà, je ne passe pas par l'osmolation. J'utilise une pompe péristaltique IKS vario blue qui me permet d'ajuster le volume injecté (pompe péristaltique variable et pouvant injecter sur une longue période).

Je l'utilise essentiellement la nuit, (3/4 du temps) sur un simple programmateur. Ainsi le volume de la décant est supérieur au niveau constant le matin, ce qui ne gène en rien les performance de l'écumeur, dans mon cas, car c'est un écumeur externe (que j'ai interné).

 

Tout d'abord je rajoutes tous les deux ou trois jours (soit au moins deux fois par semaine !!!) quatre ou cinq cuillères à café bombées d'hydroxyde.

 

Je brasse en même temps que j'injecte. Ainsi j'injecte, au goutte à goutte, une solution qui est plus proche du lait de chaux que de l'eau de chaux.

 

Cela ne pose pas de problème de précipitation car j'injecte directement dans le bac et pas dans la décant. Cela fait une grande différence (+30 ppm sur la concentration en Ca) juste le fait de déplacer le tuyau. En effet on ne passe plus par la pompe de remontée. J'injecte au dessus de la remontée et au dessus d'une pompe de brassage de 20000 L/H qui n'a jamais connus d'excès de précipitation sur le rotor. Enfin, la surface du bac est toujours plus grande que la surface de la décant, les échanges gazeux sont supérieur, l'hydroxyde se combine avec le CO2 atmosphérique ce qui permet de jouer très très légèrement sur le KH (bicarbonate). Bien sûr le tuyau d'injection ne touche pas l'eau de l'aquarium mais se situe un à deux cm au dessus du niveau.

 

olivier

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On a chacun nos trucs.. C'est à adapter au système. :pouce

Par exemple :

J'avais prévu aussi d'injecter majoritairement la nuit, également, pour contrer la baisse de pH.

Mais il s'avère que je n'ai pas de variation de pH jour/nuit. Le refuge en phase inversé doit y être pour beaucoup.

 

Pour une injection dans le bac, je suis avec des gyres en mode préprogrammé. Elles varient donc leurs débits en permanence. Impossible donc. La goutte risque de tomber au moment ou la gyre est quasiment à l'arrêt, ou en mode perturbation.

 

Injecter du lait de chaux, avec mon KH de 10 la précipitation est garantie. :horreur

 

 

Tout d'abord je rajoutes tous les deux ou trois jours (soit au moins deux fois par semaine !!!) quatre ou cinq cuillères à café bombées d'hydroxyde

 

 

Tu y vois un intérêt par rapport à un gros apport initial qui va durer plus longtemps ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme dit Frenatus, chacun a ses trucs , je vais donc faire un mélange de vos systèmes  :) 

L'idée de l'arduino me plaît bien , j'en ai un a disposition destiné à ma rampe DIY qui finira bien un jour par être terminée et utilisée :D

Je vais regarder si il y aurait un montage quelque part, j'ai déjà les relais , j'étais parti sur un jarduino ou ackduino pour piloter rampe et pompes de brassage .

Quand j'y penses , je ferai plustôt : 1 arduino uniquement pour la rampe et 1 arduino pour la gestion du bac .

Je vais mettre également en place l'idée d'Olivier 26, de plus avec un rejet direct dans le bac face à une pompe de brassage permet à l'hydroxyde de mieux se répartir dans le bac et évite de transiter en sortie de RAH directement par la pompe de remontée.

Une des grosse faille de mon système c'était déjà le manque de poudre introduite dans le RAH, j'y ai mis 150 grs et y a pas photo rien qu' au niveau interne , maintenant même avec un brassage interne du RAH de 2-3 min , j'ai bien le lait et l'eau de chaux au dessus et pas de mélange ,2 strates bien distinctes .

D'ici 2 jours je referai un test pour voir l'évolution du CA.

Encore merci pour tous cos conseils et votre aide précieuse , à bientôt. :pouce :pouce

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On a chacun nos trucs.. C'est à adapter au système. :pouce

Par exemple :

J'avais prévu aussi d'injecter majoritairement la nuit, également, pour contrer la baisse de pH.

Mais il s'avère que je n'ai pas de variation de pH jour/nuit. Le refuge en phase inversé doit y être pour beaucoup.

 

Pour une injection dans le bac, je suis avec des gyres en mode préprogrammé. Elles varient donc leurs débits en permanence. Impossible donc. La goutte risque de tomber au moment ou la gyre est quasiment à l'arrêt, ou en mode perturbation.

 

Injecter du lait de chaux, avec mon KH de 10 la précipitation est garantie. :horreur

 

 

Tu y vois un intérêt par rapport à un gros apport initial qui va durer plus longtemps ?

oui chacun à ça façon de faire.

si tu injectes la gouttes juste au dessus du flux de la pompe de remontée cela suffit très très largement à la diffusion dans l'aqua et il n'y a pas de risque de risques pour les pompes de brassage.

 

Ton KH est également de 10 dans ta zone technique cela ne change rien concernant la précipitation potentielle, mais dans le bac la surface d'échange est plus grande que dans la décant et j'explique cette augmentation de la concentration en Ca par une diminution de la précipitation lors de l'injection dans la décant (passage obligatoire par la pompe de remontée, échanges gazeux moins importants ???).

 

Je brasse le réacteur en continue lors de la distribution, du coup je recherche une quantité d'hydroxyde qui passe par la pompe moindre lors du premier remplissage de l'hydroxyde mais en voulant rester à saturation (1500 mg/L de CaOH, ph 12,4 et donc concentration max de Ca 2+ de 814 ppm) je préfère rajouter moins mais souvent. Suivant mon évaporation je rapproche le temps d'ajout de l'hydroxyde dans le réacteur pour toujours être à saturation.

 

olivier

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

... je vais donc faire un mélange de vos systèmes

 

Attention à ne pas mélanger des principes différents, bien expliqués dans l'article de Christian. Le système d'Olivier fonctionne aussi chez d'autres vieux routards du récifal qui connaissent leur bac comme leur poche, en complément, il me semble, d'un RAC (il y a beaucoup de calcificateurs). Je ne te conseille pas toutefois cet excellente méthode comme première méthode, sans déjà bien maitriser les principes de base du RAH. J'irais a au plus simple, en suivant une seule logique (celle de l'osmolation par exemple), dans la continuité de ton idée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

 

 

Effectivement je dispose en complément d'un RAC, qui me permet de maintenir des valeurs de KH suffisantes (environ 7,5). Ainsi je minimise l'injection de CO2 ce qui me confère un pH dans le bac relativement haut (8,1 le matin et 8,4 le soir).

 

olivier

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

  • Récemment ici   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici