Aller au contenu
Tournesol

Un nouveau BAC pour Tournesol

Messages recommandés

Bonjour à tous,

ça y est je suis cuit, et recuit ... j'ai commencé à regarder cap récifal  qui n'existait même pas quand j'ai crashé mon bac ... et je sens bien que je suis à nouveau complétement acro!  
7 ans sans bac pour moi,  c'est trop dur !!!  et ce grand bac de 1300l  qui m'attend et me fait baisser les yeux 10 fois par jour depuis ces années... (l'ancien bac est installé en décante/refuge de 750l à la cave et tout ça est plein d'eau stagnante ... sans rien de vivant)
Je commence à regarder ce site et je sens bien que je vais replonger 😉 Ils sont trop beaux vos bacs!  
et puis je suis un peu rassuré de retrouver les copains d'OP: Denisio Dompail Dlteck2000 Capei Ne manque que Blups dont les posts semblent dater un peu et Pascalbout qui avait déja abandonné en 2012.
J'ai bien un peu honte pour Dlteck2000 à qui j'ai fait perdre beaucoup de temps pour rien ...et je le remercie encore de m'avoir gardé mes poissons pendant des semaines.. en perdant les possibilités de mise en quarantaine pour son propre bac... J'ai apprécié mais je n'ai pas su en profiter ;-(  
Non ne cherche pas, je suis caché sous la table !
 
J'avais juste oublié dans mon déménagement que dans la haute Provence on est presque jamais sans soleil, mais parfois jusque 24h sans electricité!

Un projet de déménagement un peu trop ambitieux, Enfants thesards à nourrir... avant les poissons quand même!  Pouvoir d'achat en berne ..  La honte d'avoir perdu des animaux qui m'avaient tant émerveillés pendant presque 9 ans... Bref je baissais la tête devant le bac en regardant mes pieds.

 Mais il est bien là ce grand bac dans mon salon, il me fait de l'oeil, il commence à me pardonner ;-( 

La roue à tourné Ouf! Les enfants qui commencent à bien voler tout seuls, Une activité professionnelle qui explose, (un peu trop!);  Les 3 gites terminés plein de touristes attirés par le Verdon, nos montagnes, notre Lac et nos champs de lavandes et qui viennent gentiment dépenser leurs sous chez moi!... et cette maison magnifique et immense dont je commence vraiment à profiter.

Les panneaux solaires  me fournissent déjà autant d'eau brulante que nécessaire (nos hôtes ne sont pas économes!) et récemment un bon filon pour avoir des kits Photovoltaiques à 1700 euros  3kWc me font penser que je vais pouvoir refaire un bac sans trop heurter mes convictions écologiques. Enfin un toit immense pour en installer plus que nécessaire si le budget suit, mais commande à faire en une seule fois et à bien dimensionner ce qui n'est pas simple.

Finalement le seul moyen de retirer ce pincement au coeur devant le bac, c'est de le remplir!!
Alors je vais le préparer ce nouveau Bac et lui laisser une empreinte carbone minimaliste et une sécurité maximale.  Ca va être long mais j'y arriverai, et je pense que vos conseils seront précieux !

En attendant de pouvoir brancher la voiture électrique  en secours pour la maison (ça viendra vite c'est la V2G),  Il me faut sécuriser ce bac  et là j'ai besoin de vous car  l'eau a coulé sous les ponts et je ne suis plus dans le coup!

Mon Projet:
Rester sur la même philosophie que le premier bac qui m'avait donné tant de bonheur
https://www.cap-recifal.com/articles.html/recif-en-vue/le-récif-de-tournesol-r10/

Assez proche de ce que prévoit Capei  finalement.
Un DSB  avec juste un écumeur ,  un RAH et beaucoup de changement d'eau complètement automatisés.
Aucun Ajout  en dehors de la nourriture  copieusement distribuée.
Un Bac relativement autonome (Aucune liberté dans les horaires et l'intensité de mon travail ... Il doit se débrouiller quand je suis surbooké!)
Un système de maintenance avec un mode secours qui marche assez longtemps sans électricité.
Une grande prudence dans le choix des coraux (Mous et LPS surtout)

Les Solutions envisagées:
1) Le meilleur moyen pour tenir un bac en vie un bon moment sans électricité me semble être le bon vieux diffuseur à air à mettre sous les PV. Je crois que c'est un vieux maitre chinois  qui avait étudié cela, sans même mettre des diffuseurs,  en échappement libre, il provoquait de grande bulles plates qui oxygénaient et brassaient le bac un minimum...
Vu la taille du bac il faudra en mettre plusieurs et idem dans la/les décantes
Il y a des pompes à air qui marchent en 12V et donc sur des batteries
 Quand le courant est là Les batteries peuvent  faire des économies en distribuant le soir et la nuit le surplus de courant produit le jour par les panneaux solaires,  sinon sans courant, on vit dans le noir, mais le bac lui est brassé/oxygéné!
  Un petit groupe électrogène est envisageable mais je ne suis pas convaincu car il n'apporte rien au quotidien quand le courant est présent, et puis depuis que j'ai une voiture full électrique (que du bonheur!) je ne supporte plus l'odeur du gasoil!.
 Surtout que depuis ces dernières années il faut être honnête les coupures n'ont pas dépassé 3heures et se raréfient..  Les batteries au contraire pourraient être rentabilisées en distribuant le soir le surplus des panneaux photovoltaïque . Si je suis absent elle ne seraient donc utilisées que pour le secours du bac.
Une batterie pour faire marcher les pompes à air 12h ne devraient pas être très chère.
Brasser 2000l avec des pompes ca consomme plus, et je perdrais en autonomie sans courant.
J'envisageais aussi, pour en vérifier le bon fonctionnement, de déclencher, en sus des pompes, ce brassage par air tous les soirs un petit peu .

Q1  Vous en pensez quoi?  Diffuseurs ou pas?

2) Finalement l’éclairage est un poste de consommation électrique important surtout en journée La nuit on peut couper en partie le brassage et ne consommer que très peu.
Donc si on a des panneaux photovoltaïques le jour on ne consomme presque pas (empreinte carbone) Mais c'est dur à dimensionner sans avoir la conso!

Q2  Certains d'entre vous ont ils mesuré la conso globale de leur bac la nuit/le jour et pouvez vous me donner une estimation à la louche ??

Voilà les deux premières questions (plus que 998 !) pour ce projet, je vous remercie par avance de vos réponses

 

Oups !! Je réedite mais ne trouve pas la solution premier post et pas dans le bon chapitre!!  Pas trouvé comment passer le sujet de "poisons" à "bac et technique"

 

Modifié par Tournesol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 Hello Stéphane ! 

Comme je comprends tes hésitements. Après un arrêt causé par une infection bactérienne , comment reprendre cette activité énergivore en électricité, en temps, et pleine de contradictions écologiques du début jusqu'à la fin du circuit de ce hobby. J'ai longtemps hésité aussi, puis je replonge, avec un projet dans la tête, mais pas que puisqu'il commence à se concrétiser. Cap récifal n'a plus la dynamique que tu as connue au temps héroïque ou nous nous émerveillions de tout, ou tout était question, avides de réponses sinon de supputations parfois inimaginables, dans des séances de remues méninges ou chaque  individu apportait sa dose d'(in)expérience et d'incertitudes. Nous restons peu, mais fidèles et solidement accrochés à la barre. Facebook est passé par là, et ce n'est pas pour le meilleur du récifal !

Outre tous les plaisirs que t'apporteront ce nouvel aquarium, il pourra devenir, selon son emplacement, un point fort pour les clients. Alain du 34, ou plus familièrement Toy, un pseudo trop rare tant qu'il faut taper sur un clavier, en sait quelque chose : des clients viennent aussi pour son installation.

Q1 : Ta nouvelle vie te laisse la perspective de buller un peu. Et tu veux que ton aquarium en fasse de même. De prime abord ça parait osé de la part d'un ancien récifaliste. Les bulles remontent, grosses, en plateau, quand elles proviennent des profondeurs. Le seront-elles assez pour remuer l'eau d'un bac de 1300 litres ? Je ne suis pas sûr que tu observes grand chose, même avec une centaine de pompettes 12V. Les pompes à flux laminaires  actuelles, 24V,  sont d'une efficacité redoutable pour une faible consommation. Pour imager, Imagine le (futur) petit de ton plus très petit dernier, faire tourner un manège 20 fois plus grand que lui. Quand la masse d'eau est en mouvement, tout le bac est atteint, à moindre énergie. Je n'ai aucune idée de la durée permise par une batterie, mais il me semble que, selon sa puissance, tu aurais une dizaine d'heures pour réagir.

Q2 : je n'ai pas d'idée de la différence de consommation jour nuit, mais un petit calcul devrait avoisiner 60/40. La question a dû évoluer aujourd'hui. Malgré des prévisions initiales mirobolantes jamais atteintes, les LED permettent de réduire notablement la consommations électrique en comparaison des anciens HQI. Si de plus tu souhaites entretenir une population moyennement photophile (octocoralliaires, LPS...) , ton bilan satisfera ton comptable. Ta consommation en éclairage LED ne devrait pas dépasser les 60% de celle en HQI.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, Tournesol a dit :

Le meilleur moyen pour tenir un bac en vie un bon moment sans électricité me semble être le bon vieux diffuseur à air à mettre sous les PV. Je crois que c'est un vieux maitre chinois  qui avait étudié cela, sans même mettre des diffuseurs,  en échappement libre, il provoquait de grande bulles plates qui oxygénaient et brassaient le bac un minimum...

Le vieux maitre chinois se nomme Lee Chin Eng et proposait une 'méthode naturelle' pour la maintenance des coraux. Il utilisait des pompes a air pour brasser son bac, mais ca date de 1961 ... les pompes de brassage de l'époque devaient être moins performantes que celles d'aujourd'hui.

Je note un retour a des solutions de maintenance plus simples; le bac de Capei, maintenant le tien avec un DSB. Je trouve ca sympa après l'époque des bacs cernés de réacteurs en tous genres. Du coup je vais suivre avec intérêt !

Un article sur Lee Chin Eng : https://www.gibellaquarium.us/stony-corals/alternative-filtration-systems.html

 

Modifié par ostrakow
Precisions

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci ! Effectivement, retour aux sources. Les papy, premiers précurseurs du récifal n'avaient pas l'ambition de faire se développer des coraux parfois difficiles. Tout au plus espéraient-ils voir survivre un ou deux parmi les plus rustiques. Ce qui était déjà énorme comme avancée. Les bacs tests d'alors ne faisaient pas 1300L. On pourrait tenter, aujourd'hui, d'assurer un mouvement d'eau, comme observé dans l'article, avec seulement de l'air. Pour un gros volume, cela nécessiterait une machinerie importante pour engendrer des courants. J'avais lu un article sur une boite à vague à piston, nécessitant peu d'énergie mais un mécanisme assez encombrant. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 17 heures, Tournesol a dit :

... Un DSB  avec juste un écumeur ,  un RAH et beaucoup de changement d'eau complètement automatisés...

Pffft !!! J'ai déjà lu ça quelque part :D

Bien content de te lire, Stéphane ;)

Je te laisse aux bons soins de mes camarades de square et ne manquerai pas de revenir vers toi à propos "des changements d'eau automatisés" (pffft :D) ou plutôt ce qu'on attend prioritairement des changements d'eau (et de quelle "eau")... Mais d'ici-là, je suis sûr qu'Olivier, s'il passe par là :siffle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos réponses, De toute façon je veux prendre mon temps et puisque le bac est tristement vide Je peux faire des essais sans animaux pour commencer...

Merci à Ostrakow d'avoir rebranché mes neurones  c'était bien de Lee Chin Eng que je parlais.

Intuitivement je pense (mais je préfère me baser sur des essais..)

* Que le systeme de Lee Chin Eng risque de mal marcher sur nos bacs actuels qui sont peu profonds (pour la lumière) car les grosses bulles plates mettent du temps à se former en remontant dans la colonne d'eau et risque donc de n'être efficaces qu'en atteignant la surface!

* Que seules des pompes peuvent brasser correctement de l'eau pour des SPS mais ces coraux ne sont pas trop au programme, évidemment mon projet n'est valide que pour des LPS, des mous et des poissons (mais pas trop!)

* Que des diffuseurs en revanche provoquent de belles colonnes d'eau ascendantes et font exploser la surface de contact donc l'oxygénation. et puis en arrière pensée je me dis que si la panne électrique dure j'ai une chance d’arrêter temporairement  la recirculation avec le refuge l'écumeur etc (malheureusement ma technique est loin je crois que j'ai plus de 30m de tuyaux ;-( c'est énergivore ce transfert ...)  

si j'arrête écumeur et transfert,  mais que je lance plein de diffuseurs ,(Bac et refuge), Plus peut être quelques pompes minimalistes j'espère pouvoir obtenir que les animaux passent le cap  avec de l'inconfort mais pas de perte..  Sinon il faut garder les pompes de remontée et de transfert les pompes de l'écumeur, les pompes de brassage ...  et le temps de survie s'écroule.

Avec un gros diffuseur tous les 50cm je pense (j'espère!) qu'au lieu des courants rotatoires on obtiendrait des courants ascendants et descendants alternés et surtout en même temps une augmentation des échanges 02/C02  et en surface a peu près la même chose qu'avec des pompes (les couches superficielles plus oxygénées descendent vers le bas)

Dans mon second aquarium marin (il y a 40 ans ...) j'ai maintenu quelques mois un corail mou, unique!  un seul au milieu du bac et beaucoup de poissons juste avec des diffuseurs!! Les jeunes vont rigoler!

Mon vrai rêve c'est surtout quand je pense au 64kw/h de la voiture électrique (de quoi tenir des jours pour un bac).. En cas de panne, le matin je piquerais la twingo essence de ma femme pour aller au boulot et je laisse la mienne ... aux poissons !!  En attendant la V2G (dans 2 ou 3 ans?)  il me faut trouver des solutions de survie. 

Sinon il n'y a personne qui ai mesuré la conso globale de son Bac ?? Vous avez trop peur  ;-)

et puis j'ai cherché un peu .. mais j'ai surtout des articles qui datent un peu et les LED ça change!! J'éclaire toute ma maison et mes gîtes pour 8 à 10 fois moins d'électricité en 7 ans.

C'est quoi le meilleur pour vous actuellement pour nos bacs recifaux (si possible en auto fabrication Le bac en surface fait en gros 2,3m par 1m) Mes HQI (rouillés!) Je les jettent?   Mes T5 je les gardent en complément ?

Je pensais Eclairage modeste avec T5 et quelques spots avec  des LEDs récentes ??

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne comprends pas trop ce que tu souhaites faire, tu veux brasser le bac avec des pompes et basculer sur des diffuseurs en cas de panne électrique ? Ou brasser tout le temps avec des diffuseurs ?

Pour l’éclairage, tu peux utiliser des spots led comme on utilisait des spot HQI ? Genre un spot de 100W tous les 50 cm.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour évaluer la conso électrique, il y a ça

https://www.cap-recifal.com/calculateurs/consoelec.html/

Pour mon prochain bac, je vais mettre des LED. 8 spots LED de 50W (50 x 1W) pour un volume de 150x90x65 cm. C'est un peu spécial puisqu'il y aura 3 voies et je pourrai moduler à la fois le flux et le spectre. Donc je pars sur une base un peu plus puissante pour pouvoir diminuer l'une ou l'autre voie, ou les 3. Ton besoin sera moindre. Mon objectif est aussi le cout : la rampe DIY finie, avec composants chinois,  ne devra pas dépasser 1000 €. Les dissipateurs seront passifs, sans ventilateur, sans leur bruit. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, ostrakow a dit :

Je ne comprends pas trop ce que tu souhaites faire, tu veux brasser le bac avec des pompes et basculer sur des diffuseurs en cas de panne électrique ? Ou brasser tout le temps avec des diffuseurs ?

Pour l’éclairage, tu peux utiliser des spots led comme on utilisait des spot HQI ? Genre un spot de 100W tous les 50 cm.

 

Non évidement le brassage  auquel je pense est nul par rapport à celui des pompes modernes.. Le but est juste d'obtenir un truc qui assure le minimum vital avec le moins d'énergie possible en cas de coupure de courant. Ceci dans le but de tenir assez longtemps en cas de panne réseau.

Avec le système de brassage moderne c'est quand même l’écumeur qui assure une bonne partie de l’oxygénation. (y a til des récifalistes sans écumeur ? Pour le cycle de l'azote on peu s'en sortir avec le DSB et les PV mais pour l'O2..)  En cas de panne ma recirculation entre refuge / technique et bac consommera trop.   C'est pour ça que j'avais envie d'avoir vos impressions de faisabilité sur un brassage temporaire  juste à l'air  (Bac et refuge). 

Intuitivement je pense que ça peut le faire mais les intuitions des fois ...  Je crois plus aux intuitions collectives ;-)

Sinon évidemment pompes de brassage classiques.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, Denisio a dit :

Pour mon prochain bac, je vais mettre des LED. 8 spots LED de 50W (50 x 1W) pour un volume de 150x90x65 cm. C'est un peu spécial puisqu'il y aura 3 voies et je pourrai moduler à la fois le flux et le spectre. Donc je pars sur une base un peu plus puissante pour pouvoir diminuer l'une ou l'autre voie, ou les 3. Ton besoin sera moindre. Mon objectif est aussi le cout : la rampe DIY finie, avec composants chinois,  ne devra pas dépasser 1000 €. Les dissipateurs seront passifs, sans ventilateur, sans leur bruit. 

J'espère qu'on aura droit a un suivi en règle 😉

Sinon j'avais vu tes dissipateurs Ils me plaisent bien et ils marchent presque sans énergie même s'il faut à mon avis prévoir une mini ventilation vers les pins.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:bonjour

 

re-welcome

 2 points sur lesquels y faut pas hésiter ( bon y en a d'autres aussi en récifal ) sont le brassage et le refroidissement.

j'ai pas de panneaux solaire ni voiture électrique, mais des batteries qui ont une autonomies de 72 h mini. plus groupe électogène au cas ou... mais il alimente frigo congel. ect...

chez moi pas trop de coupures, 1h max. sauf 2 fois depuis que je fait du récifal, durée 17 et 23 h. là je me suis dit  merci les batteries.avec ces orages de plus e plus fréquents et violents, je pense que les coupures risquent  d’êtres  de plus en plus longues..

mieux vaut prévenir que guérir .

 

 l'éclairage hybride ( T5 / leds ) je trouve que c'est le meilleur compromis a ce jour.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme il est peu probable d'avoir la panne Edf en même temps qu'une panne sur les panneaux solaires , pour la journée il y aura toujours de quoi brasser.. reste la nuit

Ca m’intéresse beaucoup ton expérience, tu tiens donc 72h avec un bac récifal de 750l?

Quelle est la taille de ta batterie et combien de frigo congelos, appareils dessus en sus du bac ? 

J'avais l'impression que pour protéger un Bac le coût risquait d'être rédhibitoire

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De retour chez moi et devant un vrai clavier ;)

Avant même d'aller plus avant quant aux diverses sécurités à mettre en œuvre en cas de panne d'électricité, je souhaite revenir sur le ou les points qui me gênent un peu... à savoir l'idée des changements d'eau automatiques et d'une manière générale "d'un bac qui tourne tout seul".

J'ai malheureusement pu constater à plusieurs reprises que les bacs qui tournent tous seuls ont souvent également une fâcheuse tendance à se planter tous seuls à court ou moyen terme :D

Revenant sur l'exemple d'Alain (Toy), je peux t'assurer que son bac magnifique ou plutôt ses bacs magnifiques sont bien loin de tourner tous seuls et qu'aucune machine, aucun système, n'est en mesure de compenser ses interventions. Pourtant sa maintenance est "simple" (toutes proportions gardées :D) mais très rigoureuse.

Par exemple, je garde le souvenir qu'il démonte régulièrement le décor (par moitié) afin de siphonner méticuleusement toutes les sédimentations... et tu comprendras où je voulais en venir à propos des changements d'eau automatiques !

Ouvrir les fenêtres de la maison ne dispense pas de passer l'aspirateur et, dans le même esprit, renouveler de l'eau ne dispense surtout pas d'extraire du bac ce qui s'y ait accumulé depuis le précédent changement d'eau.

Un changement d'eau doit surtout servir "à faire du ménage" ! A défaut et à moins d'inventer un nouveau cycle du phosphore, je vois mal comment les PO4 (entre autres) ne finiraient pas par s'accumuler.

A plus forte raison lorsque tu écris "... Un DSB  avec juste un écumeur ,  un RAH et beaucoup de changement d'eau complètement automatisés. Aucun Ajout en dehors de la nourriture copieusement distribuée."

Un DSB bien géré est redoutablement efficace... à condition toutefois que les apports extérieurs soient tout sauf copieusement distribués. Dans ce cas, le DSB te pardonnera beaucoup "durant un certain temps", avant que toute la charge des excès qu'il aura accumulés ne rétablisse son équilibre avec l'eau dans laquelle il baigne. A ce stade, même des changements d'eau importants (et même de la totalité de l'eau du bac) ne permettent plus de maintenir des paramètres satisfaisants (à moins de changer intégralement le sable, dommage quand il s'agit d'un des principaux moyens d'épuration de ton système).

Bref, je crois beaucoup aux systèmes de maintenance dits "simples" et finalement assez peu chronophages. Plus que d'accord avec l'option "juste un DSB, un écumeur, un RAH et beaucoup de changements d'eau", jusque-là tout va plus que bien (quoique si tu ne veux faire aucun autre ajout, un RAC serait peut-être mieux !). Mais alors, pas d'automatisation de ces changements d'eau, une attention permanente quant à la qualité irréprochable de l'eau osmosée employée, beaucoup de coraux et d'organismes "épurateurs", peu de poissons et des apports en nourriture soigneusement calibrés (en fonction des paramètres d'eau).

Si un paramètre gagnait à être automatisé ce serait celui du contrôle des paramètres d'eau (le prix des quelques appareils existant te contraindraient à te lancer dans le trafic d'organes :D) puisque finalement ce sont les amorces de dérives qui commandent pour beaucoup la nécessité des interventions.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je comprends bien tes réticences ... mais 😉 !

* J'ai un travail prenant et souvent je rentre épuisé .. et ça ne s'arrange pas avec les années... maintenant parfois c'est "presque mort" 😉 (6h >21h non stop sans manger avant hier)!!  Toute tache imposée sera souvent repoussée! Combien d'entre vous respectent vraiment leurs intentions de changement d'eau ?

* Évidemment Il y a des précipitations dans un DSB mais si le bac est très stable pas de raisons qu'il n'y ai de relargage brutaux.  D'ailleurs Alain (un nom predisposé chez les aquariophiles  Je veux dire Nitrobacter)  siphone et nettoie ses DSB par petites tranches si j'ai bien compris. mais si j'avais ses connaissances j'ajouterai sans doute des trucs!

Je suis bien conscient qu'il finira par y avoir des interventions mais je te promets que je n'ai quasi pas touché ni au décors ni aux refuge ni à rien pendant 8 ans   .. et  8ans*365j*7litres=20440 litres et que le bac commencait à peine a decliné et n'a pas eu de maladie.. 20000 litres ça coute cher, mais ça enlève quand même des polluants et ça remets les oligo du début très régulierement sans risque de surdosage.  Il y a quand même des échanges et des équilibres qui s'établissent entre les dépots dans le sable et l'eau.  Les précipités de cochonneries peuvent être assez importants sans relarguage si on ne fait aucun changement  brutaux . D'ou les changements d'eau réguliers (2fois par jour)

* Les tests j'en ai fait une boite! en 8 ans juste le temps de me convaincre qu'ils n'étaient pas fiables,  et que la nature gérerait mieux les éventuels problèmes sur un bac sain, si je me gardais d'y ajouter pas mes propres erreurs!  J'aurais été intéressé par une évaluation grossière mais pas capable d'avoir suffisamment confiance pour faire des interventions.

* Un RAC c'est beaucoup plus compliqué et c'est forcement automatisé .. Reglage CO2 Controle du PH etc.   Quand au PHmetre ce n'est pas si fiable ca doit  se réetalonner.

Mon système de changement d'eau je ne me rappelle pas d'y avoir touché en 8 ans de fonctionnement sauf pour l'arréter en cas de départ en vacances (arrêt de la vidange automatique)  et une fois pour changer le relai de bascule EauDouce/Eauosmosée que j'ai doublé ensuite. et la mini pompe de brassage de la saumure ( Mis trop de sel brassait quasi de la purée de sel!  Je vidais directement le sel du seau dans ce bac de saumure)  De toute façon la seule conséquence était alors une osmolation d'eau osmosée classique.

* Pendant  8 ans j'ai changé pas loin de 1 % du bac quotidiennement sans presque jamais avoir eu aucune panne Le système reposait sur

 - un Osmoseur avec un petit ballon de mise en pression.

- un robinet de chasse d"eau qui n'a jamais été change ... c'est le calcaire qui bloque nos robinets au bout de 5 à 10 ans et ici pas de calcaire! De toute façon  il y avait Un trop plein sur la réserve d'eau osmosée (si le robinet avait fuit aucun soucis  sauf pour le portefeuille)

- un bac indépendant qui contenait la saumure brassée par une petite pompe 15minute plusieurs fois par jour. Celle ci tombait en panne parfois (rarement) à   De toute façon aucune influence si panne de brassage, ça marche quand même Seul le sel fait des paquets non dissous en bas. 

- Un densimètre en verre bien visible dans le refuge à hauteur des yeux bien éclairé  Pour m'ouvrir les yeux si celui de l'IKS avait déliré !

- Un densimètre sur l'IKS qui est un matériel très fiable  qui basculait les osmolations de l'eau osmosée (via RAH), à la saumure (en direct) en fonction de la densitée. (jamais changé contraitement au sondes de PH)

- Un osmolateur sur l'IKS doublé par 2 flotteurs  donc arrêt des osmolations possible,  mais débordement presque impossible (3 dispositifs d'arrêt)  Comme c'est l'osmolation ultrason qui prime les flotteurs ne travaillent jamais et sont restés comme  neufs!

(c'est vrai que j'ai ajouté les flotteurs devant une décante vide une fois!! Un escargot sur la sonde je crois)

- Une petite pompe de vidange  dont le temps de fonctionnement déterminait la quantitée d'eau  à vider vers l'égout . Panne d'IKS ou Panne de courant = Plus de vidange

c'est pourtant le seul maillon faible donc javais ajouté aussi une alarme basse dans la décante avec envoi automatique de SMS (étonnant à l'époque Option de l'IKS) !

PENDANT LES VACANCES

Pompe de vidange coupé = plus de changement automatique

Robinet de fabrication d'eau osmosé  coupé on osmolait alors sur la reserve seulement

Mais après les quelques modifs de securité je n'ai jamais eu de panne.

Quelle panne suggères tu sur ce système ..

Evidement impossible ne veut rien dire tous les aquariophiles le savent!  mais on peut aussi recevoir une météorite qui traverse le toit et frappe le bac 😉 et puis 8 ans sans soucis et presque sans maintenance, ca fait un bail quand même !

* Pour la philosophie génerale  Le DSB Le gros refuge les PV partout dans le bac mais aussi dans la décante le refuge.  Le refuge et le bac grouillaient vraiment ophyures vers de toutes taille Etoile acantaster blanche ? (trou de mémoire!)  Je pense que tout ca peut gerer pas mal de choses.

* Je constatais surtout qu'après la phase de démarrage nos bacs étaient souvent magnifiques entre 1 et 5 - 6 Ans  puis déclinaient ensuite.  Plutôt que d'ajouter plein de trucs qu'on ne sait pas doser, je tentais d'extraire des polluants non gérés par des changements d'eau importants (les aqua publics font souvent des changements d'eau massifs...)

Ceci dit j'ai démenagé après 9 ans et le bac  baissait un peu j'aurais sans doute fait une refection complète  si je n'avais pas déménagé.

* Changement d'eau permanents = Stabilité du Bac sinon on repousse et on change beaucoup d'un coup

* Changements automatisés= changement toujours faits comme prévu.

Voilà.  A la retraite j'aurais sans doute plaisir à bidouiller chaque jour comme d'autres jardinent et enlèvent les roses fanées du jour ..

Mes rosiers sont magnifiques ... une fois tous les 15 jours !! quand je les ai nettoyés mais  globalement ils sont tristounets souvent avec leurs roses fanées!

Mon Bac vivait tout seul ou presque et était beau (pour moi) tout le temps. Evidemment il n'avait pas beaucoup de SPS; mais des histoires et des découvertes oui chaque jour 😉

Je vois souvent des videos de bac extraordinaires qui n'ont rien à voir, mais je sais ce qu' il y a derrière comme Connaissances/Talent/Travail/Temps/sacrifices, et ce n'est pas pour moi.

Avec 2 fois plus d'eau j'espère tenir encore plus longtemps.. Non je blague c'est le Bac qui me dira s'il faut faire une refection!

Modifié par Tournesol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 6/28/2019 à 2:05 AM, Tournesol a dit :

J'ai bien un peu honte pour Dlteck2000 à qui j'ai fait perdre beaucoup de temps pour rien ...et je le remercie encore de m'avoir gardé mes poissons pendant des semaines.. en perdant les possibilités de mise en quarantaine pour son propre bac... J'ai apprécié mais je n'ai pas su en profiter ;-(  
Non ne cherche pas, je suis caché sous la table !

Plusieurs mois tu veux dire :D

En tous cas se fut un plaisir d'avoir pu t'aider et en même temps une tristesse quand je suis passé chez toi et voir le bac vide.

Concernant le brassage, tu te complique bien la vie, une ou deux pompes de brassage en surface branchées sur un convertisseur/chargeur 12 - 220 que tu enclenche avec un relais en cas de coupure et le tour est joué. Il me semble même qu'il y en a qui font la bascule automatiquement dans le rayon Camping car.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, Dlteck2000 a dit :

 

Concernant le brassage, tu te complique bien la vie, une ou deux pompes de brassage en surface branchées sur un convertisseur/chargeur 12 - 220

C'est vrai que cette idée me plaisait beaucoup, sans doute 😉 parce quelle me rappelle ma jeunesse et toutes ses bubulles .. mais confrontant mon intuition aux votres ...  Elle me plait seulement un peu maintenant 😂😂😂

Finalement je pensais zéro pompes de brassage  puis des bulleurs et 2 pompes ...  peut être y aura t-il moins de bulleurs finalement !!  Ceci dit ça ne coûte pas grand chose  Ca dépendra des conso respectives Pompes à air Pompe brassage . A la fin il restera peut être  juste un bulleur pour me convaincre que je n'avais pas tort 😂

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

PS: ça y est je suis gueri! j'ai regardé des videos d'OPTR sur Vimeo,  emerveillé et sans souffrir   ! Tu n'aurais pas un conseil de N° pour un bac de mous/ DSB .. Enfin les conseils des pro pour un bac simple!  C'est qu'il y en a un paquet !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 6/30/2019 à 11:11 PM, Tournesol a dit :

 

Finalement je pensais zéro pompes de brassage

 

Tu y colles une armée de Xénia pumping et tu l'as ton brassage sans pompes 😄

Modifié par gigabillou

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 6/30/2019 à 5:41 PM, Dompail a dit :

Par exemple, je garde le souvenir qu'il démonte régulièrement le décor (par moitié) afin de siphonner méticuleusement toutes les sédimentations..

 ha ouais, les grands moyens 😮

Il y a 9 heures, gigabillou a dit :

Tu y colles une armée de Xénia pumping et tu l'as ton brassage sans pompes 😄

 oui, mais quant le corail fait dodo... plus de brassage :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

  • Récemment ici   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici