Aller au contenu

Un nouveau avec un nouveau projet...


Messages recommandés

Et les deux petits derniers arrivés mercredi dernier et en pleine forme :1372026749_20dcembre160litresnigricansetephi.thumb.jpg.7f9ee857ec9934866d1beffce1e4fd40.jpg

 

1624584003_20dcembre160litres.thumb.jpg.2913d9313b22036512348b6d5056aee8.jpg

Un magnifique Acanthurus nigricans (un de mes poissons favoris) arrivé encore bien épais et pas trop grand qui mange super bien et le second ephippium un peu plus gros que le premier, qui mange déjà en pleine eau y compris des paillettes !!! Comme quoi même avec cette espèce réputée un peu délicate à nourrir la variabilité individuelle est un facteur essentiel à prendre en compte lors de l'acclimatation. J'attends avec impatience la mise en présence des deux spécimens, chacun de son côté de la grille optique dans un premier temps, pour voir si par imitation ensuite l'autre goûte aux paillettes également.

Voilà donc pour le moment, j'ai connu quelques péripéties d'acclimatation avec des poissons ayant mal voyagé. Mais là ceux-là semblent pas trop mal partis, je croise les doigts !

En janvier : un second ulietensis et un petit imperator devraient compléter le cheptel.

Passez de très belles fêtes amis récifaux ! :fete

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 109
  • Created
  • Dernière réponse

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

J'espère me joindre à vos redémarrages passé l'été. J'ai enfin reçu mon verre du Portugal pour ce qui fera un 1000L

Tout dépend du type de poisson et de l'espèce de Chaetodon. Mais en principe je commence par des artémias vivantes associés à des nauplii d'artémia, il faut que cela bouge. J'enrichis les artémia viva

Aïe, on voit clairement que la cuve est trop petite pour maintenir un couple... Puis, je suis pas fan du décor, trop épuré !

Posted Images

Salut,

Très bien tout ça, cela se présente bien, et je pense que tu fais tout dans le bon ordre Félicitation. A savoir observation, acclimatation et notamment pour la nourriture et après séparation dans le bac principal pour qu'il y ai un visuel.

Tu as fait un traitement préventif sur certains poissons?

Le Nigricans est normalement pas trop teigneux si il est mis en dernier, donc je pense que cela va bien se passer avec les Z. scopas.

La charge organique va augmenter d'un coup dans le bac principal, il faudra suivre les paramètres au début aussi.

Bon l'avantage c'est que dans ce bac il n'y aura pas d'aiptasia...

olivier

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah oui Julien ton escabeau est absolument magnifique ! Beaucoup plus fun que le mien...

il y a 3 minutes, olivier26 a dit :

Très bien tout ça, cela se présente bien, et je pense que tu fais tout dans le bon ordre Félicitation

Merci Olivier !

Pour répondre à tes questions : oui j'ai fait un traitement cupramine sur le strigosus à son arrivée car il semblait très parasité (mais peut être est-ce parce que le bac dans lequel je l'ai placé au départ avait déjà hébergé un poisson porteur de Cryptocarion et que je n'ai pas cassé le cycle (en le laissant sans poisson assez longtemps ). Cela dit il est à nouveau parasité depuis que je l'ai placé dans le grand bac... J'espère que son immunité va opérer.

Là c'est donc au tour du lunula qui est passé dans le même bac d'acclimatation, ce sera ensuite celui du petit scopas.

Je croise les doigts pour le nigricans car c'est le plus sensible du lot...

Pour la charge organique elle monte plutôt progressivement en charge : 5 poissons depuis 2 mois, puis 3 de plus pendant 3 bonnes semaines, 3-4 autres nouveaux ensuite, avant de terminer par les 2-3 derniers.

Pour les Aiptasia... j'en ai quelques unes pour le moment, je pense en effet qu'elles ne feront pas long feu 😁

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon même si Olivier a écrit que je faisais tout bien... Le Ctenochaetus strigosus n'est pas de cet avis 😟

Depuis que je l'ai placé dans le grand bac il est vraiment très gêné par des parasites : il mange bien mais est très pâle et je vois bien les marques d'attaques parasitaires sur les flancs et tressaute souvent... C'est vraiment rageant : je l'avais traité à la cupramine il y deux mois car parasité à son arrivée. Il s'était bien rétabli et sans souci dans son bac d'acclimatation ensuite, bien foncé brun chocolat, bref magnifique. :tapemur

Je suppose que le stress du changement de bac l'a momentanément affaibli et l'a rendu très réceptif aux souches parasitaires du 1400 litres (les autres occupants du bac ne montrent pas ces signes, dont un Acanthurus triostegus). Cela a été quasi immédiat : à peine dans le bac il montrait déjà des signes de gêne.

Là je ne sais pas trop comment faire : je ne peux plus vraiment l'attraper dans le 1400 litres et je pensais introduire les 4 poissons suivants d'ici 10 jours environ. Mais dans les 4 il y a le nigricans qui est nickel et bien gras, mais j'ai un peu peur pour lui...

D'un autre côté je me dis que de toute façon nos bacs ne sont jamais des milieux stériles et que des souches d'organismes parasitaires y vivent et cohabitent de toute façon avec nos pensionnaires désirés, eux.

J'espère donc que la situation du strigo va s'améliorer peu à peu, grâce à mes bons soins (alimentation, paramètres de maintenance) et à sa bonne constitution... 🤞🤞🤞

Bref un de ces fameux moments où on se dit que jusqu'à maintenant tout était trop simple...:pleure:''(

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici