Aller au contenu

Un nouveau avec un nouveau projet...


Messages recommandés

Il y a 3 heures, Tibo a dit :

J'aime bcp tes papillons, mais sont-ils reef safe ?

La réponse sur le premier post de présentation du projet (concrétisé depuis) ;)

Le 1/15/2020 à 7:20 PM, Emmanuel a dit :

Je suis donc parti sur un FO, ou plutôt un FOWLR comme disent les anglophones

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 144
  • Created
  • Dernière réponse

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Je reviens à Cryptocarion qui m'embête (enfin surtout les poissons) depuis trop longtemps déjà. Je vais développer un peu ici car cela pourra peut-être aider d'autres que moi, sait-on jamais. J'a

Salut salut, je sors enfin la tête (et les bras) de l'eau et me décide à faire enfin le point : le bac est à peu près installé avec tous ses pensionnaires, les grilles de séparation ne sont plus

Tout dépend du type de poisson et de l'espèce de Chaetodon. Mais en principe je commence par des artémias vivantes associés à des nauplii d'artémia, il faut que cela bouge. J'enrichis les artémia viva

Posted Images

Il y a 9 heures, Sam Dalembert a dit :
Le 4/24/2021 à 1:45 AM, Denisio a dit :

Je crois au pouvoir d'un bac bien équilibré, avec de la biodiversité, sans stress intra ou inter espèces, où le poisson se sent bien pour mieux lutter contre les parasites.

+1

Et je rajouterai "bien nourri" ;) 

Je suis de la même secte en effet ! Mes deux UV semblent enfin agir mais il est  vrai que je nourris bien mes bestioles, le maximum de fois possible par jour. Aujourd’hui j'ai dû distribuer 6 fois je pense...

Beaucoup de poissons sont probablement trop affaiblis par une alimentation insuffisante en qualité (c'est sans doute plus rare de  nos jours au vu du choix pléthorique et des progrès réalisés dans ce domaine, ce qui en passant permet d'acclimater plus facilement certains poissons considérés auparavant, oserais-je dire jadis, comme difficiles) mais surtout en quantité. Nos bestioles à écailles mangent continuellement en milieu naturel.

Pour le moment je ne peux que constater une très nette amélioration liée aux UV c'est évident, mais aussi à l'alimentation copieuse et suffisamment variée, à la qualité globale du milieu certainement et à d'autres facteurs. Ces poissons sont arrivés en super forme depuis l'Indonésie en quasi direct, là je pense que la "chaîne courte" fut bénéfique. Le nigricans était superbe. Quant aux Lysmata et aux Labroides, ils jouent forcément un rôle apaisant, mais je ne peux noter de lien entre leur activité et l'évolution de la parasitose.

En passant : les deux Labroides fraient régulièrement  en fin de journée, une nourriture appréciée par le Nemateleotris !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, Tibo a dit :

Super bac et super installation, je m'en inspire un peu pour mon projet ;) 

J'aime bcp tes papillons, mais sont-ils reef safe ? 

Comment as-tu réglé ton Nyos 300 ? Plutot clair ou foncé au niveau de l'écume ?

Merci Tibo ! 😉

Comme le rappelait Dompail (qui n'a apparemment pas besoin de gouttes 😁) ils ne sont pas tellement faits pour être reef safe... Pour le moment ils ne touchent pas trop mes quelques petits bouts de sps, mais ce bac n'est pas un récifal au sens strict (même si pour moi il en est un quand même... mais bon je n'ouvre pas le conflit 😝)

Pour le Nyos au début suite à une mauvaise manip j'ai pété la vis de réglage de hauteur d'eau, j'ai calé le truc comme j'ai pu avec un niveau plutôt bas, donc écume bien foncée. Là le  niveau est plus haut donc écume moins foncée, mais elle est plutôt concentrée quand même. Je te ferai une photo dans les jours qui viennent si tu veux, là je viens de le nettoyer.

Si jamais tu peux mon invitation est tjrs valable pour passer !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 14 heures, Emmanuel a dit :

Beaucoup de poissons sont probablement trop affaiblis par une alimentation insuffisante en qualité (c'est sans doute plus rare de  nos jours au vu du choix pléthorique et des progrès réalisés dans ce domaine, ce qui en passant permet d'acclimater plus facilement certains poissons considérés auparavant, oserais-je dire jadis, comme difficiles) mais surtout en quantité. Nos bestioles à écailles mangent continuellement en milieu naturel.

Tiens, au fait, comment les nourris-tu tous ces poissons ? Surgelés du commerce, tambouille personnelle, granulés, algues fraiches ou sèches ?

Supplémentes-tu en vitamines (du fait du Cryptocaryon ou de façon préventive) ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au menu de tout ce petit monde donc : surgelé venant de chez Grebil (artemias, mysis), surgelé maison (mix chair poisson, moules, coques, épinards, brocolis, ajout lipovit, je ne me souviens plus du reste, aïe mes gouttes...), flocons ocean nutrition base végétale, de temps en temps feuille d'algues même marque.

J'ai parfois ajouté des gouttes vitaminées + ail (lipovit) mais j'ai beaucoup ralenti depuis quelques temps. Cela ne semble donc pas avoir joué en faveur de la récession du Cryptocarion...

Pour info tout le monde mange désormais des aliments secs en flocons, sauf le lunula et peut-être le petit imperator (qui est encore craintif). Ce qui me rassure pas mal pour les absences estivales...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pense aussi au calamar (ou à la seiche) haché très fin (très riche en acides aminés, oméga 3, vitamines...). On l'oubli souvent dans les assortiments de frais ou de surgelés alors que ses apports nutritifs le placerait plutôt en tête des aliments à distribuer.

D'ailleurs, je consomme quotidiennement du calamar (sous forme de gouttes) et c'est en partie le secret de mon incroyable mémoire, de mes performances physiques et intellectuelles hors du commun et de ma légendaire modestie :cheval

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Dompail a dit :

Pense aussi au calamar (ou à la seiche) haché très fin (très riche en acides aminés, oméga 3, vitamines...). On l'oubli souvent dans les assortiments de frais ou de surgelés alors que ses apports nutritifs le placerait plutôt en tête des aliments à distribuer.

Je vais donc de ce pas me faire un cocktail au poulpe !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 4/27/2021 à 2:21 PM, Tibo a dit :

J'aime bcp tes papillons, mais sont-ils reef safe ? 

Pour revenir sur ceci, Tibo, il y a assez peu de papillons reef safe. Le genre Hemitaurichtys est planctophage et peut convenir en récifal, surtout le beau polylepis. Il y a également le sensible et désormais introuvable, Chaetodon frembli endémique de l'archipel hawaïen. Certains placent aussi des Heniochus, à voir... car cela devient assez gros.

Pour l'essentiel des espèces c'est la roulette russe, sauf si tu souhaites dans ton volume rempli de sps à forte croissance héberger un corallivore strict... 😁

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Est-ce qu'en général les chances de survie des Chelmon ne s'améliorent pas au fil des années ?

Il y a déjà peut-être 8-9ans j'avais tenté l'expérience, le pauvre au bout de quelques jours il avait comme un ulcère, mort au bout de 15 jours (typique de la pêche au cyanure ?), j'avais été remboursé.

Là j'en ai un depuis bientôt 4ans, jamais eu le moindre souci, ni même pour manger (il mange même des algues nori). Bon l'échantillon est un peu faible :D mais est-ce que la réputation du Chelmon n'est pas autant due aux conditions (méthode de pêche, de transport, nutrition dans l'aquarium) qu'à son métabolisme ? En résumé est-ce qu'il n'est pas moins compliqué à maintenir qu'avant (même s'il reste un risque de tomber sur un individu difficile à nourrir) ?

Et toutes les sources indiquent une dizaine d'années d'espérance de vie, donc faut pas espérer le garder toute sa vie d'aquariophile comme avec un Flav par exemple :) 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Probablement Sam, ta réflexion me semble juste. Je pense néanmoins que c'est l'un des poissons les plus visibles sur les sites de vente mais qui doit aussi malheureusement disparaître souvent bien vite des bacs des acheteurs.

J'avais eu la même expérience que toi il y a bien longtemps (dans une galaxie très lointaine...) avec un poisson certainement "cyanuré", puis un autre en forme et qui s'alimentait bien et a fini sa vie dans un grand bac ailleurs ensuite.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Denisio, cela confirme que ce poisson n'est vraiment pas simple... A la sensibilité des Chétodons il ajoute des particularités qui compliquent encore la situation : risque de méthodes de pêche inappropriées, sensibilité au transport, amaigrissement souvent difficile à "récupérer", mode d'alimentation très lent et spécifique (bcp refusent la prise de nourriture), besoins particuliers possibles à satisfaire à l’acclimatation si l'aquariophile est prêt à y passer du temps et a du matériel en plus (vrai bac d'acclim sans congénères turbulents notamment). Les témoignages sur le  net ne sont pas légion de Chelmon maintenus longtemps en bonne santé.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 11 minutes, Emmanuel a dit :

Merci Denisio, cela confirme que ce poisson n'est vraiment pas simple... A la sensibilité des Chétodons il ajoute des particularités qui compliquent encore la situation : risque de méthodes de pêche inappropriées, sensibilité au transport, amaigrissement souvent difficile à "récupérer", mode d'alimentation très lent et spécifique (bcp refusent la prise de nourriture), besoins particuliers possibles à satisfaire à l’acclimatation si l'aquariophile est prêt à y passer du temps et a du matériel en plus (vrai bac d'acclim sans congénères turbulents notamment). Les témoignages sur le  net ne sont pas légion de Chelmon maintenus longtemps en bonne santé.

Je ne voudrais pas jeter des gouttes sur le feu mais c'est Dompail.... 🤪

 

Sinon j'ai eu pas mal de mésaventures avec des chelmon durant toutes ces années au point de me promettre à grand regret de ne plus en acheter... 

En récupérant dernièrement le bac d'un ex récifaliste j'en ai récupérer deux.... Comme quoi... 

Un était dans son bac principal et l'autre dans le bac à boutures depuis quelques années. Je les ai séparés de la même façon chez moi. 

Ce coup ci j'ai la chance d'avoir deux spécimens vraiment acclimatés, non cyanurés et qui mangent bien! 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, Dompail a dit :

Un "vieux topique" intéressant à propos des Chelmon (acclimatation, maintenance, couple ou paire, etc) :

 

Je m'en étais servi au moment de l'achat du mien sur Récif At Home et tout s'est déroulé sans encombre. 

Acclimation aux moules et aux huitres + insertion d'artémias et ensuite, diversification. 

Plus de souci maintenant, mais je pense en effet que les conditions de pêche sont meilleures maintenant et aide les poissons à arriver plus robustes dans nos bacs ! 

Modifié par Tibo
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici