Aller au contenu
calimero

Quelles sont les T° de couleurs utiles aux coraux ?

Messages recommandés

Bonjour,

Les zooxanthelles contiennent des pigments de types chlorophylle a, chlorophylle c et de façon mois important des caroténoïdes. Ces derniers sont indispensables à la photosynthèse (comme poue les végétaux). Ces différents pigments permettent aux coraux de s'adapter dans une certaine mesure aux différentes profondeur, et conditions d'éclairement.

Chaque pigments disposent de pic d’absorption de la lumière ce qui permet de les "exciter" et de déclencher le processus de photosynthèse.

Chlorophylle a deux pics : 430 nm et 660nm (pigment le pus important car universel)

Chlorophylle C deux pics : 442 et 630nm (il existe plusieurs type de c)

En gros entre 490nm et 580nm la lumière n'est pas filtré (le vert!) par contre cette lumière est réflecles dans la cellule.

Enfin d'autres pigments sont utilisés pour protéger le corail contre les UV.

olivier

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Calimero, mon point de vu est de se rapprocher de l'habitat des animaux hébergés. Sauf à acheter des coraux symbiotiques de grande profondeur, je n'ai jamais compris cette manie d'éclairer aussi bleu.

On peut raisonner en fonction des besoins de la photosynthèse (bleu, vert rouge). Comme le rouge disparait vite, il n'a que peu d'utilité. Le vert favorise la pousse des végétaux, raison pour laquelle on rajoute peu, voire pas du tout. Et puis comme le dit Olivier, les pigments du corail sont excités par des ondes variées, sans relation avec la photosynthèse. On sait que ces pigments réagissent pour une meilleure protection. Cela ne veut pas dire qu'il sont incommodés, on peut le voir comme une adaptation. On sait que cette adaptation a des limites au delà desquelles le corail stresse et nécrose. Si on évalue mieux aujourd'hui les limites en terme de quantité de lumière, je crois qu'on en sait encore peu sur les effets de chaque longueur d'onde sur les pigments et sur le stress du corail.

Dans ta liste (460 , 12000 , 660 , 520, 400, uv , 6500 , 450), je pense que tu confonds température de couleur en Kelvin et longueur d'onde nm ou nanomètre.

La température de couleur s'exprime pour des sources de longueurs d'ondes variées lesquelles, en association, donnent une couleur plus ou moins blanche, de 3000 jaunâtre à 20000 tirant bien vers les bleus, en passant par le 6500 (soleil) et 12000 (blanc avec une pointe de bleu : blanc très froid). Perso, je recherche un spectre de température de couleur finale de 12000 à 15000 K. Comme déjà dit, ces températures résultent de sources de différentes couleurs : violet, bleu, vert, jaune, rouge...

Ensuite tu as des LED dont la plage de longueur d'onde est tellement réduite qu'on ne peut plus leur attribuer une température de couleur. On parle de longueur d'onde .

  • 400 à 410 nm : c'est de l'UV normalement on en utilise pas, sauf à vouloir exciter plus ou moins brièvement des pigments pour faire ressortir la fluorescence. Dans ce dernier cas je me limiterais à 410nm
  • 420 à 430 nm : c'est la gamme des violets déjà en mesure de faire ressortir la fluorescence sans aller dans les UV et contribuer à la croissance des zooxanthelles (chlorophylle A)
  • 440 à 460 : on est dans les bleus avec les LED "Royal blue" à 450nm. Le spectre de la lumière est concentré sur ces longueurs d'onde. Comme chaque LED d'une couleur donnée est elle-même constituée de sources de longueurs différentes, bien que proches, on aura des pointes de violet dans des LED bleues. Raison pour laquelle on observe aussi de la fluorescence dans cette gamme. Longueur d'onde pour la chlorophylle B
  • 520 : come dit plus haut, point trop n'en faut en récifal sauf à vouloir un biotope algal.
  • 660 :  le rouge, peu présent passé les 10 mètres, ne contribue pas à la photosynthèse comme il le fait sur les pantes terrestres. 

Pour résumer et répondre à ta question

  • Biotope crête récifale : 6500 K (dans la pratique, pour éviter cette couleur jaune, on tend vers du 10000 K)
  • Biotope sommet de pente récifale : environ 10000 à 12000
  • Biotope bas de pente : 12000 à 20000 K
  • Biotope de fond : plus de 20000 K

Ces températures de couleurs sont obtenues

  • avec des multichips (assemblage de plusieurs LED de différentes longueurs d'ondes) fournissant une température de couleur moyenne (ex : 12000, 20000...)
  • avec plusieurs LED de longueurs d'ondes plus ciblées et différentes (certaines dont le spectre est moins étroit peuvent fournir du blanc).
    Ainsi, point de vue personnel, ou peut obtenir un résultat satisfaisant en mixant 40/60 avec 75000K/450nm ou 50/50 avec 12000K/450nm ou 70/30 avec 15000K/450nm ou… les combinaisons sont nombreuses même en s'en tenant à un mix blanc/bleu.
    Dans ces combinaisons il y a déjà un peu de violet, du vert, du rouge.

Alors, me diras-tu, "pourquoi éclairer comme certains avec un bleu presque abyssal ?" Tu vois bien que je n'ai pas d'explication sérieuse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, Denisio a dit :

 

Alors, me diras-tu, "pourquoi éclairer comme certains avec un bleu presque abyssal ?" Tu vois bien que je n'ai pas d'explication sérieuse.

Hello, 

 

M'as tu vu comme mes coraux ils "claquent" ...Ca pete ça flash....Ca en met plein la vue....

 

😔😔😔

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, capei a dit :

Hello, 

 

M'as tu vu comme mes coraux ils "claquent" ...Ca pete ça flash....Ca en met plein la vue....

 

😔😔😔

Hello 

pourquoi éclairer bleu, parce que les propriétaires ont des bac changer en nutriments et le faite de mettre en bleu et de faire des photos avec des filtres oranges arrivent a avoir des coraux colorés sur la toile 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, fredeau a dit :

parce que les propriétaires ont des bac changer en nutriments et le faite de mettre en bleu et de faire des photos avec des filtres oranges arrivent a avoir des coraux colorés sur la toile 

Ou parce que les led bleues saturent les capteurs et que le résultat ressort beaucoup bleu que la réalité.

Du coup, à force de voir des bacs très bleus en photos, ça devient la norme 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Même si on dérive un peu du sujet initial (beaucoup même), je ne comprends pas cette tendance actuelle à tout artificialiser. Certes notre passion maintient artificiellement (et à quel prix !) des semblants d'écosystème extrêmement simplifiés, mais ce qui, en général je crois, nous conduit à le faire c'est l'envie de "recréer" une minuscule parcelle de "nature", ou en tout cas à essayer de la copier bien maladroitement. Pour ma part cette fascination pour les milieux aquatiques en général et marins tropicaux en particulier remonte à l'enfance. Et ce sont bien ces images, photos ou films sous-marins (Cousteau et autres) qui m'ont fait rêver tant d'années avant de pouvoir y tremper un peu les palmes ou les regarder derrière une vitre d'aquarium.

Cette "mode" qui s'est développée depuis les Etats-Unis, où les goûts sont culturellement assez différents de ceux des Européens (là je brosse à grands traits), c'était le cas bien avant avec ces bacs marins plantés de plantes en plastiques multicolores, me fait vraiment penser aux poissons artificiellement colorés comme les Chanda ranga apparus dans les années 1980-1990. On crée quelque chose qui n'a plus grand chose à voir avec l'origine naturelle. C'est selon les goûts en effet, mais cela génère tout un tas de dérives, accentuées aussi par l'omniprésence désormais des infos, achats, forums sur le net : tout tout de suite, clinquant, flashy... Pour ma part je n'adhère pas, mais chacun son truc. On ne voit jamais de coraux fluos dans la nature (sauf à les éclairer comme le faisait déjà l'aquarium de Nouméa il y a plus de 30 ans à la lumière dite "noire", ou aux leds et autres tubes "bleus"). Et des coraux bruns ou vaguement colorés ne me gênent pas, c'est ce qu'on rencontre le plus "en vrai".

J'arrête là, je pollue le sujet, mais c'est un bien vaste sujet... Avec mes sirius ATI je m'habitue moi aussi à du bleuté... même sans pousser les royal blue. J'imagine que mes Hqi 10000K de 1995 me paraîtraient bien jaunasse aujourd'hui...

Modifié par Emmanuel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, fredeau a dit :

 

pourquoi éclairer bleu, parce que les propriétaires ont des bac changer en nutriments et le faite de mettre en bleu et de faire des photos avec des filtres oranges arrivent a avoir des coraux colorés sur la toile 

Tu as malheureusement raison, c'est la vérité WYSINWYG : Ce que tu as n'est pas du tout ce que tu vois :tapemur

Il me semble aussi que certains coraux développent des pigments atypiques dans ces spectres bleus. Les couleurs ne sont certes pas naturelles mais bien réelles, visibles sous lumière naturelle. Sauf qu'à les exposer longtemps sous lumière naturelle les pigments, qui faisaient du spécimen une rareté, disparaissent. Et la rareté a perdu de sa valeur commerciale. Et le propriétaire qui a vendu une jambe pour l'acquérir ne se retrouve qu'avec sa béquille. Alors, pour sauver sa face le proprio est condamné à l'éclairer sous bleus et le sortir de sa galerie… pour le montrer à la galerie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 26 minutes, Emmanuel a dit :

…. On ne voit jamais de coraux fluos dans la nature (sauf à les éclairer comme le faisait déjà l'aquarium de Nouméa il y a plus de 30 ans à la lumière dite "noire", ou aux leds et autres tubes "bleus"). Et des coraux bruns ou vaguement colorés ne me gênent pas, c'est ce qu'on rencontre le plus "en vrai".

D'accord avec tes commentaires. Sauf que des coraux flashy (je n'évoque pas la fluorescence) existent bel et bien en milieu naturel. Leur densité est cependant bien moindre qu'en aquarium ou l'étal présente des souches sélectionnées en plus grand nombre. 

Ma mémoire a ancré la vision en Mer rouge d'un mur d'Acropora pastels, de 10 m de haut et de toute beauté.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui oui Denisio je suis bien d'accord, je parlais bien de la fluorescence rendue par les éclairages très bleus actuels, j'ai aussi quelques beaux souvenirs de couleurs assez magiques, là c'était en Nouvelle-Calédonie en bordure de l'Ile au signal, je pense même que ma pauvre mémoire me joue des tours en ayant encore enjolivé ce chouette souvenir !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

hello

 

merci Denisio pour cette explication

Citation

Dans ta liste (460 , 12000 , 660 , 520, 400, uv , 6500 , 450), je pense que tu confonds température de couleur en Kelvin et longueur d'onde nm ou nanomètre.

 oui 😁  car au départ j'ai formuler différemment mais oublier d'en corriger le titre.

  donc mon principe actuel de mélange  de diverses longueurs d'ondes ( 30 % 6500 , 30% 445-450 et 40% 460-470 ) n'est donc pas si mal ?

 

 ce qui donne un rendu visuel a peine bleuté, car j'aime pas les bacs  tout bleu  qui ne font pas naturel du tout.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Calimero pour ce sujet duquel nous avons un peu dévié mais qui permet de voir que certains ont encore conservé" l'âme" de laquariophilie ou nous maintenions des ÉCOSYSTÈMES et non pas des vitrines à coraux. 

Emmanuel. J éclaire encore principalement avec un Hqi400 W. et je peux te dire que le rendu ne parrait pas du tout désuet par rapport aux horreurs que l'on voit actuellement.  Et je ne changerai pour rien au monde contre un éclairage uniquement led à moins que celui ci me donne le même rendu 😎😉

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, calimero a dit :

donc mon principe actuel de mélange  de diverses longueurs d'ondes ( 30 % 6500 , 30% 445-450 et 40% 460-470 ) n'est donc pas si mal ?

Le sujet m’intéresse vivement, car j'envisage de fabriquer une rampe led. 

Donc 30% de 6500K et 70% de Royal Blue produiront un blanc froid a peine bleuté ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, capei a dit :

Merci Calimero pour ce sujet duquel nous avons un peu dévié mais qui permet de voir que certains ont encore conservé" l'âme" de laquariophilie ou nous maintenions des ÉCOSYSTÈMES et non pas des vitrines à coraux. 

 

j'aime bien le terme ecosystème et non "vitrine à coraux"

le rendu des couleurs naturelles restera toujours supérieur dans le temps que la mode "boite de nuit" pour etre plus beau

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est bien de constater qu'à chaque fois que ce sujet ressurgit, il provoque toujours autant de réactions ;)

Peut-être que le déclencheur en est le mot "utile" dans "quelles sont les températures de couleurs utiles aux coraux"... Sous-entendant que ce qui n'est pas utilisé directement ne serait pas nécessaire ?

Dans le même ordre d'idée, on lit souvent qu'il ne serait pas nécessaire de maintenir des taux de Ca et de Mg "normaux" dans un bac dédié aux coraux mous puisqu'ils n'ont pas de squelette calcaire. On pourrait aussi avancer que 79% des composants de l'air que nous respirons ne nous servent à rien et que les mammifères n'ont pas d'utilité vitale du diazote, de l'argon, du krypton, etc, etc...

Mais comme il n'y a pas que des vertébrés sur terre et pas seulement des coraux photosynthétiques dans un bac récifal (un écosystème récifal, pas un présentoir à coraux !), on gagne peut-être à tenter d'offrir au(x) vivant(s) des conditions d'ensoleillement, de paramètres d'eau, de courants, de températures, les plus proches possibles de ceux rencontrés dans la nature... chacun pouvant piocher prioritairement ce qui lui convient le mieux en fonction de ses besoins et que, plus le choix sera large, plus la vie y trouvera son compte (et pas seulement la survie).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 18 heures, calimero a dit :

donc mon principe actuel de mélange  de diverses longueurs d'ondes ( 30 % 6500 , 30% 445-450 et 40% 460-470 ) n'est donc pas si mal ?

 ce qui donne un rendu visuel a peine bleuté, car j'aime pas les bacs  tout bleu  qui ne font pas naturel du tout.

Avec 70 % de bleus, le rendu sera bleu, même très bleu je pense. Tu peux simuler ton choix avec l'excellent outil de Hervé le RVReefTool.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 1/24/2020 à 7:30 PM, calimero a dit :

hello

  qui ne marche sur aucun de nos 4 ordi ni chez des potes 🤣

C'est vrai, j'ai dû faire plusieurs téléchargements pour finalement y arriver. Je le trouve également intrusif. Mais c'est actuellement le meilleur outil actuel pour concevoir un éclairage DIY. Tente de le contacter pour l'utiliser.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 1/24/2020 à 8:52 PM, ostrakow a dit :

Chez moi ça marche ! 8)

Pour te donner une idée, pour mon bac, 21 leds :

- 9 blancs, 12 bleus : 15K

- 10 blancs, 11 bleus : 12K

- 12 blancs, 9 bleus : 10K

 

 

hello 

pas tout suivi 😆

 

   ton bac  est donc éclaire par 21 leds ? avec une des trois combinaisons citées?

ce qui fait un rapport  a peu près équilibré entre blancs/bleus, pas du genre comme  ont voit trop souvent 1 blanc/ 3 bleus . ce qui est dans l'idée de ce que je pense faire ( peut etre  rajouter  3  UV mais  assez bridées ).

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est une simulation faite avec le logiciel d'Herve. Mon bac mesure 60x40x40 cm et le logiciel conseille 21 leds de 3w.

Apres avoir calculé le nombre de leds nécessaires pour un flux lumineux défini, le logiciel permet d'estimer la température de couleur obtenue en fonctions des types de leds choisis. 

Comme tu l'as constate on est plus proche d'un rapport blanc/bleu autour de 1 blanc pour 1 bleu que de 1 pour 3.

Tu dis que le soft ne fonctionne pas chez toi, tu as un message d’erreur ?

Modifié par ostrakow

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici