Aller au contenu

Augmenter Kh et CA avec un RAC ?


Messages recommandés

Bonjour,

Une question me taraude : on dit que dans un mode d utilisation normal, le RAC est fait pour compenser la consommation des coraux en Kh et Ca, soit.

 

Est-il envisageable de l utiliser pour remonter ces parametres ? Quels seraient les risques/éléments a prendre en compte ? Et surtout pourquoi personne n évoque ceci ?

 

Il me semble qu'une lente augmentation de ces parametres via le RAC serait plus facile a mettre en œuvre (de manière equilibrée en plus) qu avec du buffer ou autre au comportement/ingrédients "douteux" !

 

Pour ma part j utilise une pompe peristalitque a debit continu sur 24h et il me suffirait d augmenter le debit temporairement (a dkh effluent constant) pour atteindre un niveau donné puis revenir au debit initial me permettant de maintenir les parametres... Ou alors je rate qqch ?? [emoji848][emoji28]

 

Merci et joyeuses pâques !

 

 

 

Envoyé de mon LYA-L29 en utilisant Tapatalk

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ok ce que je retiens a ce stade :
- Les explications partent de l hypothèse d un debit en sortie RAC constant. Les ajustements sont faits sur le co2 et le ph rac. De mon côté, il m est tres facile de faire varier le débit avec une pompe peri.

- Mieux vaut avoir un debit relativement "fort" plutôt qu un ph bas dans le RAC, notamment pour eviter un eluat trop concentré en Co2.

J ai justement un ph RAC bas (je pensais que moins de debit = moins de rejt co2 dans le bac) et donc un dkh eluat élevé. C est ça qui me donne l'impression de pouvoir augmenter mes paramètres facilement (j ai de la marge sur le debit). D ailleurs Alain mentionne au début de la vidéo qu'il n y aurait pas de problème à faire passer en théorie des centaines de litres par jour par le reacteur... [emoji848]

Mais ça présuppose plus de consommation de co2 pour garder le même dkh en sortie de RAC et media qui se consume plus vite (avec toutes les conséquences). Apres vu que c est temporaire ça ne me paraît pas plus problématique que ça.

Autrement, me semble pas que la question que je soulève soit abordée dans la video @Dlteck2000 un avis? [emoji28]

Merci

Envoyé de mon LYA-L29 en utilisant Tapatalk

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, Moun a dit :

Est-il envisageable de l utiliser pour remonter ces parametres ? Quels seraient les risques/éléments a prendre en compte ? Et surtout pourquoi personne n évoque ceci ?

Sa fait longtemps que je n'ai pas regardé cette vidéo, mais de mémoire la question est indirectement abordé.

Si tes paramètre son équilibrés, oui il est possible de les remonter avec le RAC.

Le plus simple étant pour moi d'injecter un peut plus de co2 temporairement pour remonter les paramètres.

Si tu connais ta consommation moyenne et le kh de sortie du RAC il te sera simple d'ajuster ton réglage en fonction du kH de sortie du RAC.

Si tu augmente ton débit, tu consommera plus de co2 pour une valeur de kH en sortie identique, il te faudra donc augmenter l'injection de co2 de toutes façons.

EDIT : en relisant ton dernier message, je vois que ton kH de sortie est élevé, tu peux effectivement augmenter le débit d'eau et en profiter pour augmenter un peut le pH du RAC.

Quel sont les valeur actuelles, pH de consigne, substrat, kH de sortie, débit de la pompe ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Merci pour vos remarques. @Dlteck2000 je gère mon rac par le biais d'un apex. Actuellement le ph interne est stable à 6.5, l'électrovanne coupe le co2 à ph 6.48. J'utilise de l'ARM. En sortie le kh est a 24.5 dkh pour un débit de 33ml/min. Au niveau du bac, je surveille principalement le kh qui est stable autour de 7,5.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Tu ne nous a pas indiqué le modèle du RAC (volume de la chambre) et ni le volume et les paramètres du bac actuels. Ces données sont importantes et qui expliquent souvent un pH bas dans le bac causé par une mauvaise utilisation du RAC. En effet, le CO2 dissous se transforme en acide carbonique qui est plus ou moins stable en fonction du pH.

De plus, en utilisant une électrovanne pour déclencher l'apport de CO2, je pense (mais je peux me tromper !!!) que tu ne l'utilises pas correctement. En effet, si le détendeur est ouvert à fond, tu injectes une quantité importante de bulles de CO2 d'un coup pour faire baisser la consigne. Cette injection de CO2 doit normalement se faire modérément et on peut se baser en comptant le nombre de bulles par seconde (par exemple une bulle toutes les deux secondes, bien sûr à calculer sur plusieurs minutes et à faire se calcul plusieurs fois pour faire une moyenne voir un écart type). Avant toute utilisation d'une électrovanne, je préconise que l'utilisateur pendant plusieurs semaines utilises le RAC avec le compte bulle en testant KH et pH en sortie de RAC (plus débit en L/H)  AVEC pH et KH du bac et surtout de noter l'évolution des paramètres.

Une injection trop violente de CO2 dans un corps de RAC de volume modeste induit irrémédiablement à une production de CO2 qui ne va pas dissoudre le granulat et va se trouver à la sortie du RAC sous d'acide carbonique. Cela va jouer sur le pH du bac.

Je trouve ton débit de sortie faible environ 2L/H ce qui se traduit par un KH élevé et va donc favoriser les précipitations locales dans la zone technique importante (exemple au niveau des points "chaud" : chauffage, rotor de pompe). Si tu double ton débit de sortie tu auras un KH plus faible en sortie mais en 24Heures tu en apporteras deux fois plus ce qui reviendra à la même quantité de carbonates apportés en limitant les précipitations. Bien sûr cela se fait en utilisant correctement l'injection de CO2.

olivier

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Effectivement, je n'ai pas donné tellement d'infos sur le RAC lui même et le bac. En l'occurence, il s'agit du Vertex RX-C-6d (https://www.sewatec.com/fr/p/vertex-rx-c-6d-calcium-reactor-23w650l/) je l'utilise maintenant depuis plus d'un an sur mon bac de 875l bruts qui s'accompagne d'un refuge de 135l et de la décante. Au total j'estime avoir environ 1000l net d'eau dans le système. J'ai revu la configuration initiale du réacteur en changeant la position de la vanne de débit (dont je n'ai pas besoin puisque j'utilise une pompe péri) afin de contrôler au besoin la quantité de Co2 qui recircule.

Citation

De plus, en utilisant une électrovanne pour déclencher l'apport de CO2, je pense (mais je peux me tromper !!!) que tu ne l'utilises pas correctement. En effet, si le détendeur est ouvert à fond, tu injectes une quantité importante de bulles de CO2 d'un coup pour faire baisser la consigne. Cette injection de CO2 doit normalement se faire modérément et on peut se baser en comptant le nombre de bulles par seconde (par exemple une bulle toutes les deux secondes, bien sûr à calculer sur plusieurs minutes et à faire se calcul plusieurs fois pour faire une moyenne voir un écart type). Avant toute utilisation d'une électrovanne, je préconise que l'utilisateur pendant plusieurs semaines utilises le RAC avec le compte bulle en testant KH et pH en sortie de RAC (plus débit en L/H)  AVEC pH et KH du bac et surtout de noter l'évolution des paramètres. (...)

Là je ne suis pas sur de te suivre : le RAC fonctionne depuis un moment et j'ai pu me faire la main (oh que oui ça prend du temps!). Actuellement, le débit de co2 est stable (contrôlé via le détendeur et sa vis de réglage) et me permet de maintenir le ph stable dans le RAC. L'électrovanne (qui est maintenue ouverte du coup) est là pour couper l'ajout de co2 dans le cas d'un dérèglement et chute du ph dans le RAC.

Citation

Une injection trop violente de CO2 dans un corps de RAC de volume modeste induit irrémédiablement à une production de CO2 qui ne va pas dissoudre le granulat et va se trouver à la sortie du RAC sous d'acide carbonique. Cela va jouer sur le pH du bac.

Tout à fait. Et de manière général, c'était à la base de mon idée d'un débit réduit de l'éluat mais c'est apparemment à revoir. le ph du bac oscille entre 8.05 et 8.25-29 mais j'utilise du CarboEx. Sans "Co2 scrubber" je tourne entre 7.8-9 et 8.1 max.

Citation

Je trouve ton débit de sortie faible environ 2L/H ce qui se traduit par un KH élevé et va donc favoriser les précipitations locales dans la zone technique importante (exemple au niveau des points "chaud" : chauffage, rotor de pompe). Si tu double ton débit de sortie tu auras un KH plus faible en sortie mais en 24Heures tu en apporteras deux fois plus ce qui reviendra à la même quantité de carbonates apportés en limitant les précipitations. Bien sûr cela se fait en utilisant correctement l'injection de CO2.

Oui, merci pour ce commentaire, c'est également ce que j'ai retenu de la video ci-dessus et donc à revoir.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ok cela semble bon pour le CO2, par contre je trouve le volume du RAC un peu faible. Il est donné pour 1000 litres maximum (données constructeurs ????), et comme tu as 1000 litres.

Quels sont tes paramètres dans le bac ? peut être qu'en fonction de la quantité de coraux que tu as il ne peut pas mieux faire?

olivier

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quand je lis la doc, je ne vois pas le volume de la chambre et c'est terriblement frustrant puisque c'est un paramètre essentiel. Le volume du substrat devrait représenter environ 1% du volume du système. Dans ton cas 10L, dans une chambre d'environ 13L. Je ne comprends pas non-plus la véritable utilité de tout ce tintouin à l'extérieur du RAC.

Tu utilises donc ta régulation de CO2 de manière atypique : l'EV ne sert pas à répondre au besoin. Tu ne te sers que du compte bulle. Pourtquoi pas, mais alors élimine l'EV qui peut-être autant une source de panne qu'un organe des sécurité.

Certes, tu arrives à tourner avec un débit stable et la variation du pH du bac est correcte. Pour autant je trouve que ta consigne pH interne à 6.5 est bigrement basse et laisse supposer que tu laisses partir du CO2 inutilisé dans le RAC, source de précipitations, de développements algaux et bien sûr surconsommation de CO2.  Tu dois pouvoir améliorer la finesse de tes réglages pour te situer entre 6.85 et 7.0. Si ce n'est dû aux réglages, c'est peut-être que le volume de ton RAC ne permet pas mieux, il serait donc un peu sous dimensionné. De plus un gros volume permet des réglages plus fins.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Denisio changed the title to Augmenter Kh et CA avec un RAC ?

oui, c'est une question que je suis entrain de me poser alors que je suis entrain de bien charger le bac 🤪. D'autant plus que comme le mentionnait Denisio et pour faire le lien avec ma question initiale, cela pourrait également avoir un impact sur la possibilité d'augmenter les paramètres à l'aide du réacteur. 

Les paramètres actuels du bac sont les suivants :

  • 7.4 dkh
  • pH 8.05 à 8.25/29
  • Ca : 438mg/l
  • Mg : 1320mg/l
  • No3 : indétectable (au dernier ICP : 0.01mg/l)
  • Po4 : relativement élevé 0.08

le bac est a dominance SPS mais contient des LPS et quelques mous. Pour le moment le RAC suffit.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

il y a une heure, Denisio a dit :

Quand je lis la doc, je ne vois pas le volume de la chambre et c'est terriblement frustrant puisque c'est un paramètre essentiel. Le volume du substrat devrait représenter environ 1% du volume du système. Dans ton cas 10L, dans une chambre d'environ 13L.

Ouais, effectivement! J'ai mesuré grossièrement les deux chambres et calculé le volume : j'obtiens 11.5L pour la chambre principale et 3.7L pour la chambre de dégazage. Donc a priori le dimensionnement est correct si on se réfère à tes propos! Mais peut-on considérer la chambre de dégazage de la même façon que la principale?🤔

Il y a 1 heure, Denisio a dit :

Certes, tu arrives à tourner avec un débit stable et la variation du pH du bac est correcte. Pour autant je trouve que ta consigne pH interne à 6.5 est bigrement basse et laisse supposer que tu laisses partir du CO2 inutilisé dans le RAC, source de précipitations, de développements algaux et bien sûr surconsommation de CO2.  Tu dois pouvoir améliorer la finesse de tes réglages pour te situer entre 6.85 et 7.0. Si ce n'est dû aux réglages, c'est peut-être que le volume de ton RAC ne permet pas mieux, il serait donc un peu sous dimen

Oui, 6.5 pour de l'ARM c'est assez bas c'est vrai. Je vais tester une augmentation du débit, donc une diminution du kh de sortie et j'observerai le comportement du RAC. Mais tu vois juste j'ai effectivement une réapparition assez rapide des algues sur les vitres et certains éléments exposés à mon éclairage.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Moun a dit :

Donc a priori le dimensionnement est correct si on se réfère à tes propos! Mais peut-on considérer la chambre de dégazage de la même façon que la principale?🤔

 

Le dimensionnement est correct, il faut veiller à ne pas descendre le niveau de granulat trop bas. C'est le volume du granulat qui compte pour sa dissolution et la production de Ca, Mg KH. 

Dans un RAC qui fonctionne bien, quasiment tout le CO2 doit être dissout dans la chambre. Nul besoin d'éliminer du CO2 résiduel par un dégazage. Tout au plus il peut y avoir un peu d'air emprisonné lors du chargement, mais il suffit de le purger une fois en partie haute pour ne plus être incommodé. C'est un autre problème. Cette chambre de dégazage ne devrait servir à rien. D'autant plus que si le pH de cette chambre remonte trop, au dessus de 7.3; il y a précipitation du calcium. Il est préférable de diriger la sortie dans une zone bien brassée pour diluer l'éluat mais pas suroxygénée pour éviter toute précipitation.

Il y a 2 heures, Moun a dit :

Oui, 6.5 pour de l'ARM c'est assez bas c'est vrai. Je vais tester une augmentation du débit, donc une diminution du kh de sortie et j'observerai le comportement du RAC.

Je ne sais pas comment se comporte ton compte bulle. Personnellement je ne fonctionne qu'avec un régulateur pH. Certains arrivent très bien à compter les bulles. Mais moi je suis incapable de compter 1/4 de bulle  ;). Trêve de plaisanteries, pour améliorer la performance, l'admission des bulles doit être très régulière, sans emballement. Il est préférable d'avoir de petites bulles donc un débit ajusté pile poil. Ca suppose une vis micrométrique et non pas une vanne plastique qui se dérègle à tout va. Le gaz doit se diffuser dans le substrat sans colmatage (poches de gaz), sans chemin préférentiel. L'expérience montre que le gros granulat (finger) permet plus facilement d'atteindre cet objectif et s'avère finalement plus efficace que des grains fins. Il évite d'obtenir de la boue fine qui s'accumule au fond du RAC, de nature à colmater. Dans la même logique, la pompe de recirculation doit débiter suffisamment pour assurer une répartition homogène et rapide. Un tel RAC devient autonettoyant et nécessite aucune maintenance entre des rechargements. Quand ces conditions sont remplies, alors on peut espérer obtenir des résultats liés aux réglages pH et débit de sortie.

Attention, augmenter le débit de sortie peut être une fausse bonne idée. Ce faisant, la dissolution peut devenir incomplète et donc relargue du CO2 en sortie. Surtout avec les gros granulats de moindre surface spécifique.

Le débit de sortie étant un paramètre essentiel, si ce n'est déjà le cas, je te conseille de placer un débitmètre en sortie (une seringue graduée et étalonnée au chronomètre) pour détecter toute dérive dans le temps. Et ce n'est pas un luxe !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, c'est un minimum, normalement on est plus haut. L'aragonite même coarse se dissout à pH autour de 7.5

Personnellement j'utilisais des squelette des coraux, gros finger qui sont en aragonite. Mon RAC tournait entre  6.85 et 7,1. Ca  permis de réduire drastiquement ma conso de CO2 : une bouteille de CO2 10 kg par an pour un 1000L bien garnis en durs. Et surtout de maintenir un pH à 8 mini dans le bac.

Une des raisons qui oblige à descendre le pH à un niveau anormalement bas pour dissoudre de l'aragonite peut être que le volume de substrat est trop faible. Le RAC mal dimensionné.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ce n'est vraiment pas ce que j'ai pu observé j'utilise des gros finger et j'ai déjà testé l'arm grosse granulométrie la différence est monumental la dissolution a ph 7 de l'ARM est quasi nul ! seul le fin répond a ce critère!  quand on les tiens dans la main on se rend compte que l'origine du gros et du fin est bien différente le fin est un broyat de coquille diverse alors que le gros est un minéral de carrière

Modifié par fran
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

salut,

 

En parlant de l'arm " extra coarse "  je trouve qu'il a bien changé depuis le début ou l'on pouvait facilement distinguer du corail mort concassés.... alors que depuis quelques années je ne retrouve plus du tout le meme visuel sur les morceaux qui composent se produit, je les trouves beaucoup plus dense, ne m'évoque plus du tout le corail ....bref depuis je suis passé aux fingers aqua medic .

Modifié par palao
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce que vous dites ne me surprend pas vraiment. Je n'ai jamais utilisé de l'ARM.

Les squelettes de coraux sont constitués d'aragonite biosynthétisée par l'animal, dans des conditions de température et pression proche de l'ambiante.

L'ARM une aragonite de carrières, c'est à dire issue de roches sédimentaires datant de quelques milliers d'années. La formation de CaCO3 sous forme aragonite résulte de la haute température et de la compression importante des couches de roches qui la recouvrent.  Aragonite, cela suppose certes un certain arrangement  cristallographique mais une roche sédimentaire subit un compactage, une cimentation et une recristallisation. La structure évolue au fil des millénaires, notamment la cimentation réagglomère des particules, ressoude des surfaces en contact. De ce fait elle perd en porosité, devient plus compacte et probablement moins facile à dissoudre.

Les deux aragonites d'origine biologique et sédimentaire n'ont probablement plus grand chose de commun si ce n'est la composition chimique. Ce qui expliquerait la différence avec des fingers composés de bris de squelettes de coraux en aragonite et l'ARM.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 14 heures, fran a dit :

ce n'est vraiment pas ce que j'ai pu observé j'utilise des gros finger et j'ai déjà testé l'arm grosse granulométrie la différence est monumental la dissolution a ph 7 de l'ARM est quasi nul ! seul le fin répond a ce critère!  quand on les tiens dans la main on se rend compte que l'origine du gros et du fin est bien différente le fin est un broyat de coquille diverse alors que le gros est un minéral de carrière

Oui idem de mon coté et ça m'a étonné vu l'argument de la dissolution à partir de 7 déjà... J'utilise la granulométrie moyenne dans ma chambre principale et j'obtiens un rendement bien meilleur à 6.5 donc ça ne me parait pas déconnant de devoir descendre aussi bas.

Par contre j'avais toujours cru, mais jamais testé, qu'avec des fingers de corail il était nécessaire de descendre à un tel niveau de ph voir même plus... mais a priori pas. Je m'étais dirigé sur l'ARM pour le magnésium qu'il contient (d'ailleurs jamais eu de souci de ce coté!)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

avec les finger sur un bac bien chargé qui consomme beaucoup ma consigne ph est à 6.95 dans le RAC avec 12 kilos de substrat mais je triche car j'ai aussi un RAHRD et le RAC n'est pas ma source de supplémentation première

mais je faisais le même constat quand j'utilisais le RAC seul l'ARM fin avait une dissolution effective a ph 7 mais son utilisation est très contraignante ! ça s'use vite et ça produit beaucoup de poussières , très abrasives qui ruinent les pompes

le gros , lui , à ph 7 ne produit absolument rien et il faut faire descendre la consigne très bas pour que le rendement suive , ce qui fait plonger le ph du bac. J'avoue ne pas avoir insisté longtemps avec l'ARM je préfère largement les finger de coraux qui n'offrent , à mes yeux , que des avantages !

ph intermédiaire de dissolution et tous les éléments dont les coraux ont besoin !

ce qui me permet de ne faire aucun changement d'eau depuis longtemps ( uniquement des rajouts quand je décide de tailler et comme je suis une grosse feignasse c'est souvent quand il est trop tard donc j'en sort plusieurs kilos)

Modifié par fran
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici