Aller au contenu
Virginie

Présentation de mon reefer 170

Messages recommandés

Bonjour à tous,

Je me présente : Virginie, aquariophile d'eau douce depuis.... si on compte le poisson rouge gagné à la kermesse en fin de CP  (mort dans le mois, paix à son âme, mais à la source du reste) : 40 ans ? et plus sérieusement bien 30 ans si on retire les pauses.
Bref, il y a peu, on a réalisé un projet vieux de 10-15 ans : avoir un bac récifal. Concrètement, c'est un RedSea, reefer 170, (donc 130 litres dans la cuve principale, le reste en décante) équipé avec son écumeur Redsea et sa led Redsea aussi (celle qui fait tout toute seule, machin-chose 90).
Le démarrage en a été rapide, grâce à des pierres vivantes bien acclimatées et pleines de bestioles. Il doit y avoir 15 kg de PV donc. Je change entre 5 et 10 litres deux fois par semaine (soit 10 à 20 litres par semaine).
Pompe de remontée (2500 l/h, mais réglé à 90% de puissance seulement) avec répartiteur de flux + brassage (4000 l/h, réglée à 30% de puissance). Ca a l'air de convenir ainsi.
refroidisseur réglé à 25° (donc t° variant de 24,9 à 26°)
- Paramètres plutôt stables (à vue de nez de débutante - tests salifert) :
salinité dans les 34-35, et densité autour de 1025 (1024-1026, ça dépend aussi du soin que je mets à recalibrer le réfracto et de la fatigue de mes yeux)
pH autour de 8,2 (le matin avant allumage)
Ca entre 390 et 410 (je teste encore 2 fois par semaine)
Mg entre 1250 et 1350 (mais plus souvent 1290)
KH : ça varie davantage, entre 6,6 et 7,5
Nitrates, on monte doucement, mais on est encore sous 1 ppm
Phosphates : le test reste encore incolore
Nitrites : 0,01 ppm (une vague trace de couleur quand on regarde la fiole test de côté et pas de dessus)

Population à ce jour :
petite faune diverses (gammares, copépodes, ophiures naines, hydraires,...)
- détritivores : 3 trochus, 3 nassarius, 5 porcelaines, 1 oursin mespilia globulus, 2 BH (ceux avec des bandes blanches le long des segments des pattes et des "ongles" blancs)
Je ne sais pas si les crustacés suivants comptent
dans l'équipe ci-dessus, car on les a pris par envie, par par besoin :
- 3 lysmata amboinensis
- 2 lybia tessellata (ils sont arrivés en premier et du coup, on les aperçoit assez bien en fin de journée avec leurs anémones qu'ils nourrissent apparemment bien vu leur croissance !)
- 1 alpheus bellelus et son cryptocentrus cinctus.
- un labre à 6 bandes (mais qui est tout le temps dans les rochers), pseudocheilinus... j'ai oublié la fin. Il zigzague dans le décor, c'est le petit dernier, il est encore assez timide.
Les coraux :
* des mous : discosomas et rhodactis, xenia pumping, une sorte de gorgone (qui va devenir envahissante vu son développement en quelques semaines) dont je n'ai pas le nom, et un nephtya capnella (pareil que la gorgone, il a quadruplé depuis son arrivée il y a 5-6 semaines).
Des passagers clandestins sont
arrivés (parazoa gracilis, mais je ne suis pas certaine, un bout de nephtya, mais brun, pas blanc comme celui que j'ai acheté, des clavurias.
Je déplore (déjà) le décès d'une colonie de pachyclavularia (à polypes épais) - du jour au lendemain, on a découvert comme des traces de broutage dans la colonie, qui s'est éteinte en 3 jours ! Il reste 1 polype épis, et des polypes de pachy aussi mais plus fins ; peut-être prendront-ils la place ???
* des durs :
- un goniopora (tout petit, mais qui sort de nouveaux polypes : lui, je pense qu'il se plaît)
- quelques cm-carrés de favites
- une bouture de seriatopora hystrix
- une bouture de seriatopora caliendrum
- une bouture de pavona sp (large et vert fluo - pas la cactus d'après le vendeur, mais j'ai juste "sp" sur le formulaire cites)
- une bouture de stylophora vert.

Et une algue calcaire (halimeda incrassata d'après le bac de vente), qui se plaît un peu trop déjà (derrière le capnella).

A terme, on souhaiterait ajouter un couple de synchiropus, on envisageait des splendidus, mais je crois qu'on se contentera des cousins picturatus ou marmoratus, plus petits et moins
sensibles. Et j'aurais aimé un tubastrea dans "la grotte", mais là aussi, on va continuer à lire et réfléchir, car si c'est pour qu'il meurt au bout de 3 mois... bof.
Et des "sabelles" jaunes ou roses (mais là encore, j'ai besoin de lire, leur durée de vie n'a pas l'air longue, mais les infos glanées sont contradictoires - je suis habituée en eau douce à des animaux que je garde quasiment 10 ans, alors des durées de vie de 18 mois, ça me fait assez bizarre)

Bref, je viens essayer d'en apprendre un peu plus sur ce qui est réalisable - ou pas !


 

IMG_3868.JPG

Modifié par Virginie

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci. Oui, j'ai hésité, mais c'est trop joli de les voir pomper... J'espère que j'arriverai à les réguler (j'ai réussi à renoncer à prendre du sansibia justement pour des problèmes d'envahissement, mais le pumping, j'ai pas résisté)

J'ai plein de questions sur les pompes doseuses et le "comment elles fonctionnent", mais je suis un brin perdue pour poster au bon endroit : dans "Techniques", ça me paraît évident, mais ensuite, sous
=> "eau, sel, paramètres...", ou sous: 
=> "sécurité, mesures, gestion de l'aquarium" ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 16 heures, Virginie a dit :

Merci. Oui, j'ai hésité, mais c'est trop joli de les voir pomper... J'espère que j'arriverai à les réguler (j'ai réussi à renoncer à prendre du sansibia justement pour des problèmes d'envahissement, mais le pumping, j'ai pas résisté)

J'ai plein de questions sur les pompes doseuses et le "comment elles fonctionnent", mais je suis un brin perdue pour poster au bon endroit : dans "Techniques", ça me paraît évident, mais ensuite, sous
=> "eau, sel, paramètres...", ou sous: 
=> "sécurité, mesures, gestion de l'aquarium" ?

Bonjour et bienvenue sur Cap,

Tu peux poster dans le sous-menu "sécurité, mesures, gestion de l'aquarium" si cela concerne l'aspect technique de la pompe doseuse. olivier

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:bonjour

Ca entre 390 et 410 (je teste encore 2 fois par semaine)
Mg entre 1250 et 1350 (mais plus souvent 1290)
KH : ça varie davantage, entre 6,6 et 7,5

 

pourquoi ces variations ?

 

y a un point qui m'intrigue, combien de temps après mise en eau, le premier vivant a été introduit ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour et :bienvenue
Merci pour cette présentation détaillée.

C'est une évidence, tu cogites déjà bien ton installation. Résultat d'une longue pratique en eau douce. C'est d'autant plus important en récifal que l'équilibre, souvent fragile, s'appuie sur une plus grande biodiversité. Les bons choix conduisent à une réussite. Ceux trop précipités mènent vite aux galères.

 

Calimero, j'ai cru comprendre que les PV étaient déjà bien acclimatées à l'introduction, ce qui doit réduire la durée d'équilibrage biologique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les PV sont restées plus de 6 mois dans le magasin à côté de la maison, et le responsable aquario "touche sa bille", son 900 l de démo et tous ses plus petits bacs sont juste à tomber, et ce, depuis des années.
Bref, les PV acquises ont fait que le montage de mon bac s'est plus apparenté à un "transfert" de bac qu'à un démarrage classique. On n'a pas de pic de nitrites par ex, pas de phase d'algues non plus (là, je nourris davantage, j'ai de la diatomée, faut que je trouve l'équilibre qui va aller). On a quasiment "gagné" 2-3 mois.

Pour ce qui est de la mesure des paramètres, moi aussi je m'étalonne, et les oscillations ne sont pas forcément réelles (quand le niveau de la pipette/ du refracto est entre deux graduations), à part une montée de magnésium quand l'alpheus bellelus est arrivée et a viré le sable de sous les roches : elle a terrassé non-stop pendant 4 jours et fait des montagnes par endroits, que j'allais aplanir (en secouant pas mal le truc). A priori, nos "guéguerres du sable" ont eu pour conséquence d'augmenter le magnésium, car depuis, c'est entre 1275 et 1290 (dépendant de si la pipette du test est clairement sur une graduation ou entre-deux).

Sinon pour la variation Ca KH... ben mes bestioles consomment, et j'ai pas de balling encore, donc forcément, ça baisse entre deux changements d'eau, ça me paraît normal, non, Caliméro ?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Aaaaaahhh une nouvelle membre du club Red Sea!!! XD

Pour compléter en minéraux, je te conseillerais de commencer par le all-for-reef de tropic marin, très facile d'utilisation. 

Personnellement je suis resté chez red sea pour ça aussi avec le reef foundation A.B.C (sur pompes doseuses jebao).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On s'est finalement décidé pour une basique pompe aquamedic 4 canaux, et les produits RedSea (A/B/C + la "vodka" boosteuse des bactéries). Ca a été l'occasion de remettre la partie technique en ordre, car c'est facilement un joyeux brodel là-dedans !

IMG_3940.JPG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je touche du bois pour le moment, les petites boutures ont l'air de grandir - la gorgone ne va pas tarder à me poser souci par sa taille. Ca se coupe ? Ca se bouture ?

J'ai acquis (la semaine dernière) un heliofungia : j'ai fait apparemment l'erreur de le mettre "avant" mon petit gonio dans le courant, et le lendemain, le gonio ne s'ouvrait plus. J'ai inversé et mis autant d'espace que possible, mais petit gonio continue à faire la tête... les gros polypes semblent KO, les plus récents ont l'air de manger de temps en temps, mais je reste dubitative sur la reprise de la colonie...

Sinon, le pachyclavularia qui était quasi mort nous fait la surprise de revenir. Quelques polypes isolés pour le moment, mais on en trouve 1 ou 2 nouveaux régulièrement.

IMG_3941.JPG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

L'Heliofungia est un corail délicat sensible si il a été blessé notamment lors du transport.  il faut éviter de le mettre trop près du décor afin d'éviter que des pierres ne le blessent. Il faudra certainement le nourrir pas obligatoirement spécifiquement si il y a suffisament de congelé donné au poisson.

Il est sensible aux développement de certaines "maladies" type gelée (Vibrio) donc faire attention aux blessures du manteau.

Il réclame aussi une eau de qualité (nutriments). Ce n'est pas un corail évident à maintenir pour moi.

olivier

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les Gonio ne sont pas les plus faciles. Il me semble que le rouge G. stockesi se maintien mieux. 

Les Gonio m'intéressent pour mon prochain bac. J'ai lu, sans avoir encore bien tout assimilé, que l'on commence à mieux différencier les espèces, leurs besoins et que des nourritures récentes permettent de progresser dans leur conservation. 

 

Oui les gorgones symbiotiques se bouturent facilement. Après avoir coupé une branche avec ciseaux désinfectés, il faut dénuder la partie tissulaire à la base sur environ 2 à 3 cm et ne conserver que le squelette (partie centrale semi rigide). Ceci pour éliminer toute infection. Puis insérer cette partie dénudée dans un petit trou et bloquer le squelette au moyen de colle epoxy bicomposant, voire de la colle cyanoacrylate gel. Le tissu recolonisera la base et même le support de la bouture. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici