Aller au contenu

Messages recommandés

Bonjour,

Pour parer au problème de réserve d’eau osmosée un peu trop petite qui occasionne des remplissages manuels trop fréquents a mon goût (une fois par semaine) et pour solutionner le remplissage automatique lors d’une absence prolongée, je souhaiterais stocker de l’eau osmosée en plus grosse quantité (300/400l) en permanence dans le garage. 
Dans l’idée, la cuve d’eau osmosée de 45 litres sous le bac serait équipée d’un tunze 8555 qui possède deux capteurs haut et bas pour permettre le remplissage automatique. Je souhaite ajouter un programme horaire en sécurité sur une plage de fonctionnement donné.

Ma question, pourrais-je conserver l’eau dans le garage sur de longues périodes sans altérer la qualité?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pourquoi ne pas plutôt automatiser le remplissage de la réserve d’eau osomosée directement sur l’osmoseur plutôt que sur une réserve d’eau plus volumineuse ?

C’est que j’ai chez moi et c’est un vrai confort. L’osmoseur se met en route dès que le niveau de la réserve est bas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, ce serait plus simple en effets mais c’est le système que j’avais au paravant et je n’ai jamais réussi à gérer correctement ces premières minutes de production a une conductivité de malade.Avec une réserve, je suis certain d’introduire une eau à 0 uS qui aura été produite sous mon contrôle.

Il y a bien ce schéma sur le forum mais il me parait trop compliqué. 
 

7A6D7497-F76D-4C25-9C4F-0ED4324F1B00.thumb.png.ba920ec0e501be18b91ae6334d2833f5.png


Et puis ,je me dit que avoir une réserve d’eau toute prête pourrait être un atout en cas de besoin de changement rapide. 
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Arrêtez avec vos avatars de gros poissons, vous me faites toujours peur ;)

Gérer automatiquement le remplissage de la réserve à partir de l'osmoseur c'est vraiment sans problème  et fiable. Personnellement, si je peux, dans ma nouvelle installation je gèrerai le rinçage avant production mais franchement, je n'en ferai pas une priorité. Pour ma part le TDS s'est toujours stabilisé très vite en 20 secondes. C'est à dire une faible quantité et une variation non perceptible dans le fonctionnement. Ma théorie (non partagée, je sais) est que si un aquarium n'est pas en mesure de prendre en charge quelques micro introductions de phosphore via l'osmoseur, c'est qu'il y a un problème par ailleurs.

il y a plus complexe que le schéma ci-dessus. Il propose de gérer le rinçage avec un relais temporisé ICI ou LA en aval du programmateur. que tu comptes installer. Il n'y a pas grand chose de plus simple.

Ceci dit, il n'y a aucun risque à avoir 2 réserves et même trois ou pourquoi-pas quatre ;). L'eau osmosée se conserve bien dans un récipient opaque et fermé

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 22 minutes, Denisio a dit :

 

il y a plus complexe que le schéma ci-dessus. Il propose de gérer le rinçage avec un relais temporisé

Meuh oui mon petit poussin 😆🤣

C’est bien ce schéma là???

J’ai déjà testé mais sans rinçage auto!

Ce qui me chagrine avec ce système, c’est qu’il ne demande aucune intervention, tellement autonome qu’on peux oublier de s’en soucier. 
Et puis un beau jour, on se retrouve avec des dinoflagelées ou autre type d’algues dans le bac parce qu’on ne sait pas rendu compte que l’eau osmosée est monté à 100 uS a cause de la résine qui est saturée ou la membrane HS.

(je l’ai vécu !!!)

Remplir manuellement une seconde cuve (pas trois ou quatre hein 😊) plus conséquente me permettra de tenir environ 6/7 semaines et de vérifier la qualité de l’eau à chaque productions.

Donc si je peux conserver de l’eau osmosée pendant cette période, j’ai ma réponse. 
Merci.👌
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, Julien20600 a dit :

Ce qui me chagrine avec ce système, c’est qu’il ne demande aucune intervention, tellement autonome qu’on peux oublier de s’en soucier. 

 rien ne peut remplacer la surveillance humaine. nous somme supérieur a n'importe quel système puisque c'est nous qui l'avons conçu 

aussi simple ou fiable que ce soit, jeter un oeil au moins une fois par semaine  est obligatoire.

 

Modifié par calimero

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne comprends pas trop ta question Calimero. 

Si c’est la différence d’eau entre le démarrage et l’arrêt de production que tu me demande, c’est  l’emplacement des capteurs qui le détermine. 
Contrairement au montage diy, le Tunze 8555 permet de vider la réserve avant de relancer la production.

Certainement possible en diy également mais là, je sèche...
Dans mon cas, 40 litres, c’est la contenance de la réserve sous le bac. 

Après, l’installation avec une cuve de réserve fonctionne sur le même principe que celle en direct sur l’osmoseur. Sauf qu’il n’y a plus d’electrovannes(sssss) et relais temporisé et prefiltre,etc....et plus besoin de gérer le rinçage auto.

Juste une pompe d’osmoseur dans une cuve plus grosse. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 10/4/2020 à 10:30 AM, Julien20600 a dit :

Oui, ce serait plus simple en effets mais c’est le système que j’avais au paravant et je n’ai jamais réussi à gérer correctement ces premières minutes de production a une conductivité de malade.Avec une réserve, je suis certain d’introduire une eau à 0 uS qui aura été produite sous mon contrôle.


 

Et puis ,je me dit que avoir une réserve d’eau toute prête pourrait être un atout en cas de besoin de changement rapide. 
 

Il suffit de retarder le déclenchement du remplissage ;lorsque ta réserve est à moitié pleine par exemple. Ainsi, la mauvaise qualité d'eau du départ est "diluée" dans la quantité d'eau totale. Et au lieu de faire de petit appoints, tu fais un seul gros appoint.

Une vérification du niveau de la réserve toutes les 24H ou 48H (selon ce que consomme ton bac serrait alors suffisante.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je crois que je me suis mal exprimé. 

L’osmolation du bac se fera toujours par l’ osmolateur et la petite réserve d’eau qui ce trouve sous le bac. 
L’automatisation sera pour remplir cette petite cuve car l’autonomie n’est que de 5/6 jours. 
Je ne souhaite pas automatiser le remplissage par l’osmoseur pour éviter ces problèmes de premières minutes de production qui, je l’entends, est réalisable mais qui est aussi un peu plus complexe à mettre en place.

A la place de commander une/des électrovannes sur l’osmoseur, je souhaite que le boîtier Tunze 8555 commande une pompe d’osmolation placer dans un récupérateur d’eau de pluies de plus ou moins 300l.Le tout sécurisé avec un relais temporisé en amont de la pompe du récupérateur.

Ce récupérateur nécessitera un remplissage manuel toute les 6/7 semaine, à ce moment je le remplirais comme je le fais actuellement en rinçant la membrane manuellement. 
Donc je serais certain d’avoir 300l d’eau à 0 uS et surtout ne m’en soucier que toute les 6 semaines...
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'accord avec ce qui a été dit précédemment quant à l'automatisation. Quelques relais et quelques capteurs et c'est fait.

Je peux partager le schéma de mon installation si cela en intéresse certain: mode auto/manu, déclenchement auto sur niveau bas, arrêt auto sur niveau haut, sécurité anti-débordement, possibilité de forçage manuel du démarrage en mode auto (bien pratique pour lancer un remplissage quelques heures avant de partir en week-end).

ça tourne tout seul depuis le lancement du bac (Mai 2019), je ne m'en occupe jamais. Lorsque j'entends l'osmoseur se mettre en route ou lorsque je le lance manuellement (avant un départ en long week-end pour pouvoir couper l'eau en partant par exemple) je jette un oeil au TDS-metre, et change la résine lorsque le 0.0 passe à 0.1 (opération réalisée une fois pour le moment, environ un an après la mise en eau).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, Poisson chat a dit :

Je peux partager le schéma de mon installation si cela en intéresse certain: mode auto/manu, déclenchement auto sur niveau bas, arrêt auto sur niveau haut, sécurité anti-débordement, possibilité de forçage manuel du démarrage en mode auto (bien pratique pour lancer un remplissage quelques heures avant de partir en week-end).

je comprends mieux quant il y a des images 😄

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors ci-joint ce que ça donne:

- Boîtier de contrôle:

P2.thumb.jpg.ad42538ee7bbf3f69ae62c81b8d429a0.jpg

A gauche la commande de la pompe d'osmolation, à droite le contrôle de l'osmoseur.

 

Schéma électrique de la partie osmoseur (photo de mon croquis de l'époque, jamais mis au propre):

P1.thumb.jpg.87be8191319b4ee7c45e62c886ca1c82.jpg

Les relais sont des relais bistables 12V avec maintien, achetés chez Gotronic. Le 12V est produit par un petit transfo DIN, installé dans le tableau électrique de l'appartement, situé juste à côté.

Fonctionnement:

- Mon osmoseur est un Vertex Puratek, qui se contrôle via la pression de sortie. En clair, osmoseur sous-tension en permanence, et qui surveille la pression en sortie. Si elle est basse alors il ouvre automatiquement son électrovanne d'entrée et démarre la pompe booster, dès qu'elle dépasse un seuil haut il effectue un rinçage de la membrane et coup tout. Pour nous, cela signifie que l'osmoseur se met à produire dès que l'on ouvre une vanne en sortie, et s'arrête dès que l'on ferme cette vanne. Dans mon installation, cette fonction est assurée par 2 électrovannes en série (pour plus de sécurité), LV1 et LV2 dans le schéma ci-dessus. Elles sont pilotées via le relais K2.

La cuve d'eau osmosée est équipée de 4 capteurs de niveaux, de bas en haut L1, L2, L3 et L4:

- L1 détecte un niveau très bas, et empêche dans ce cas le démarrage de la pompe d'osmolation. Ne concerne pas l'osmoseur.

- L2 détecte un niveau bas et démarre l'osmoseur (en mode auto)

- L3 détecte un niveau haut et coupe l'osmoseur (en mode auto)

- L4 est une sécurité anti-débordement, elle coupe les alimentations électriques des électrovannes et de l'osmoseur (quelque soit le mode).

Principe de fonctionnement:

- L'interrupteur S3 permet de choisir entre un mode "auto" ou "manu".

- Lorsque S3 est sur "manu", alors les électrovannes sont directement pilotées via l'interrupteur S4 (celui en bas sur le boîtier, positions "on" et "off"), qui set/reset K2.

- Lorsque S3 est sur "auto" (comme sur la photo), alors un niveau bas ferme L2, ce qui active K2 et démarre le remplissage. On peut aussi forcer le démarrage en appuyant sur le bouton poussoir S5 (le petit à droite de l'interrupteur on/off). ça c'est très pratique: lorsque l'on veut lancer un remplissage, par exemple avant de partir plusieurs jours, il suffit d'appuyer sur ce bouton et on peut oublier le sujet. Pas besoin de mettre la main au fond de la cuve pour tripoter L2, pas besoin de repasser en mode manuel au risque d'oublier de repasser en auto.

- L'osmoseur produit, le niveau d'eau monte. L2 se rouvre mais K2 reste activé (relais à maintien).

- Lorsque le niveau atteint L3, K2 tombe et les électrovannes se ferment. Fin de la production.

- La lampe verte (sur le schéma près de R3) est allumée lorsque les électrovannes sont sous tension (production en cours).

- En cas de souci, si l'osmoseur continue de produire même si L3 est atteint, le niveau d'eau va finir par atteindre L4, détecteur de sécurité. L4 va se fermer, et activer K3 et K4. K3 va couper l'alimentation électrique des électrovannes de sortie ainsi que celle de l'osmoseur (donc arrêt de la pompe booster et fermeture de l'électrovanne d'entrée, pilotée par l'osmoseur). K4 va activer une alarme visuelle (lampe rouge, près de R2 sur le schéma). L'installation est alors en sécurité, et ne peut être redémarrée que par réarmement manuel par l'utilisateur, via le bouton rouge dans le coin en haut à droite (S6 sur le schéma, qui vient reseter K3 et K4).

Montage très probablement améliorable, mais qui fonctionne parfaitement depuis 1,5 ans sans que je n'ai jamais besoin de me soucier de la production d'eau osmosée. L'installation démarre toute seule environ tous les 5 jours, pendant environ 1h. Si je suis là à ce moment, je l'entends et vais jeter un oeil sur la valeur du TDS-mètre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:bonjour

 

 faudrait  que je fasse un p'tit dessin mais  peut pas pour l'instant, alors j'essaie d'expliquer .. je bien dit j'essaie.😄

 le branchement  de l'osmoseur et résine  reste standard , la commande  de marche/arret  étant assurée par 2 capteurs dans  la " réserve ". capteurs actionnant des électrovannes et/ou la pompe booster.

l'arrivée d'eau propre dans la " réserve " ne doit jamais etre  immergée , pour créer une prise d'air.

 osmoseur et cartouche de résine sont  sur le même plan ( hauteur ), le tuyau reliant osmoseur et résine doit  faire une courbure vers le bas assez importante ,créant un point bas.

a ce point bas  un té, sur la 3eme  sortie une électrovanne dont l'autre extrémité vas a l'égout.

cette électrovanne est  piloter par un module temporisé ( 10€ ) relier  soit  a la pompe booster soit a l'électrovanne  commandant l'arrivé d'eau , de facon a  ce que  l'électrovanne passe en mode ouvert au démarrage ( et se ferme auto en fin de tempo.)

 au final l'osmoseur fonctionne normalement, la purge  s'effectuant par l'électrovanne en point bas de la courbure du tuyau et par gravité. ca purge osmoseur et cartouche résine.

 simple  .. efficace.

 j'en vois quelques uns qui n'ont pas suivis 🤣

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici