Aller au contenu

Messages recommandés

Bonjour à tous,

 

J'ai mis en route mon bac il y a 4 mois avec 40 grammes de sel instant océan par litre.

Jusque là tous va bien, mais mes mesures au réfractomètre Blau ( vieux de 10 ans ) ne me donner jamais la même mesure sur une semaine d’intervalle.

J'ai donc acheté une solution étalon à 35 ppt à 25°, juste après l'étalonnage le réfracto me donne bien 35 ppt, 2 semaines plus tard il me donne 32 ppt ( je n'est fait qu'un seul changement d'eau de 8 litres à 40 grammes par litres ).

 

Je me décide donc de ressortir mon bon vieux aéromètre JBL qui trainer dans un tiroir depuis plusieurs année ( modèle flottant avec l’éprouvette ), et il me sort 1.024 ( la mesure c'est bien faite à 25 ° )

 

Donc si je ne me trompe pas se modèle donne la masse volumétrique ( SP.GR 25/4°C ) : donc pour 1.024 j'ai bien 36 ppt ?

 

Pour vous il faut croire les mesures du réfracto ou du JBL ?

 

Mes paramètres sont :

CA : 465 salifert

KH : 8.6 salifert

MG : 1365 salifert

température : 25 °

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

j’utilise pour mes changements d’eau de l’eau de mer naturelle et elle est a mon sens,la meilleure solution d’étalonnage. 
Lorsque je test l’eau de mer,le densimètre JBL la mesure à 1026 pour une température de 25°. 
Donc pour moi,c’est la meilleure référence. 
Même si tes pensionnaires s’adapteront aussi bien à 1024 qu’à 1026,je pense qu’il faut surtout garder une stabilité plutôt que viser une mesure absolu. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Julien20600 et poisson chat pour vos réponses

Je vais me fier au JBL qui ne peut pas se déréglés et ne demande pas de calibrage

 

Par contre vous me parler tout les deux d'une valeur de 1026 à 25°

Mais si je ne trompe pas le JBL donne la masse volumétrique ( SP.GR 25/4°C ) ...... d’ailleurs la plage correct ( zone en vert ) est entre 1.021 et 1.025

Donc 1.026 ( masse volumétrique ) à 25° donnerai : 1.029 de densité ( spécific gravity ) pour 39 ppt de sel

 

Vous parlez bien de 1026 lisible sur le flotteur ou vous faites la conversion ?

 

Mon bac va être orienté LPS avec quelques mous et acropora, je penser plus viser les 35 ppt comme sur mes anciens bac et je ne voudrais pas me planter ou plutôt planté le bac 😬

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et bien honnêtement, je n'ai jamais vraiment compris.

Normalement sur le JBL, à 25°C il faut viser 1023,3 exactement pour être à 35ppt. Sauf que plusieurs tests ATI m'ont montré que sur "mon JBL", je devais être à 1026 (à raz la zone verte) pour être à 35ppt. Comme les tests ATI me semblent fiables (et que les coraux tiraient la tronche à 1022-1023 et allaient nettement mieux quand j'ai remonté la salinité pour être à 1026 au JBL), je pilote le bac pour rester à cette densité.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

décidément ce sujet est  inépuisable et pour ma part je n'y comprends plus rien non plus alors : plusieurs intervenants sur ce forum ou d'autres ont en effet régulièrement expliqué que sur l'aéromètre jbl, qui est la référence dans le domaine apparemment, il vaut mieux se situer vers 1.0235 (plus ou moins), pour viser les fameux 35g/l. 1.026 me semble élevé non ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Poisson chat et julien20600 Ça n’avance pas le Schmilblick si il ne sont pas tous étalonné correctement 😁

 

si mes souvenirs sont bons il y a 12 ans je visais 1023,5 avec ce JBL et les coraux allés très bien avec cette valeur 

malgré plusieurs déménagements le JBL ne présente pas de fissure ou de coup donc je vais continuer à essayer de garder 1023 à 1024 vu que cette valeur fonctionner bien avant et que les coraux vont bien 

 

Et au vu de mon mélange de 40 grammes pour 1 litres ( sel neuf ) ... je devrais être entre 35 et 36 ppt 

donc si je suis réellement à 35 ou 36 et que je remonte la densité les coraux ne vont pas apprécier 

 

Si je peux vérifier par d’autres moyens je verrais bien si la densité est bonne 😉

 

Emmanuel c’est bien 1.0235 qu’il faut viser pour être à 35 ptt si le JBL indique  SP.GR 25/4°C 

Après il ne sont peut être pas tous calibré pareil suivant les années ou si c’est le lundi matin après un long week-end 🤣

les joies du récifales c’est aussi se prendre la tête pour des choses aussi simple que le densité ou sinon ça ne serait pas rigolo 😁

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Personnellement, je n'ai pas de préférence. d'expérience je constate que tous les reproches faits au réfractomètre sont liés à une mauvais interprétation des valeurs qu'il donne. Un peu comme si on incrimine le manomètre alors qu'on mesure en psi. L'aquariophile est le seul responsable. 

Pour simplifier, le résultat dépend : de la mesure (salinité, masse volumique, densité), de température de mesure, de celle d'étalonnage (4, 20, 25°C...), du liquide d'étalonnage (eau salée ou marine).

Pour mémoire, les aquariophiles évoquent une densité basée sur ce que proposent les fabricants, c'est à dire un peu de tout selon leurs équipements. Pourtant les données liées à nos animaux sont établies par les biologistes qui se réfèrent aux données des océanographes. Ces derniers utilisent la densité qui est le ratio entre la masse volumique de l'eau de mer mesurée à 20°C par rapport à la masse volumique de l'eau douce de référence soit 1000 kg/m3 à 3.98°C pour être précis. En dehors de ces conditions nous devons TOUJOURS réaliser les conversions, pour se rapprocher du biotope de nos animaux. Ce sont en général les petites approximations cumulées qui aboutissent à la nécrose des coraux. Le calculateur de cap récifal permet de savoir où on se situe.

Ce petit résumé laisserait penser que l'aréomètre (pas aéromètre ;) ) de JBL est l'équipement idéal. Oui. Mais non, ça c'était avant que l'on puisse mesurer facilement la salinité (laquelle n'a plus d'unité depuis pas mal d'années). Les océanographes utilisent la salinité.  Les biologistes suivent. Les aquariophiles bientôt ? Le réfractomètre serait donc plus approprié. A vrai dire, on ne ferait plus jamais d'erreur en lisant directement la salinité. Mais les habitudes sont trop bien ancrées dans les usages des récifalistes. 

Berni, pour répondre à tes interrogations...

Lequel de tes équipements croire ?
D'une manière générale, les deux, si toutefois on prend toutes les précautions pour mesurer et pour interpréter, sur ce dernier point je suis rassuré à la lecture de tes commentaires  ;) Tous les équipements ont leurs incertitudes propres, ajoutées à celles liées à l'opérateur. Dans ton cas particulier, ton étalon répond à la question.

La lecture des aréomètre n'est pas facile, il faut lire bien en face, en bas du ménisque et prendre en compte la température de lecture. L'équipement est encombrant et fragile.
Les réfractomètres peuvent se dérégler après un choc. Dans leur grande majorité (pas le RedSea) ils sont prévus pour mesurer la salinité d'une eau salée, c'est à dire avec seulement du chlorure de sodium. Ils ne donnent pas le même résultat avec une eau de mer naturelle contenant des minéraux qui influent sur la réfraction. Avec ces équipements, pour mesurer notre eau recomposée avec tous ses éléments, il faut retirer 1.8 à la valeur lue. Pour avoir S35, il faut lire S36.8.

C'est là le principal problème quand l'aquariophile laisse dériver la densité au plus bas, on atteint des limites où les écarts ne sont plus anodins. Après une longue période de dérive sans test il mesure :
- avec le JBL, disons 1.022 à 25°C. Il pense être un peu au dessus de S33, c'est bas mais acceptable croit-il. C'est sans compter la réelle température du prélèvement. A 20°C la vraie valeur est finalement S31.4 . Certains coraux blanchissent. Normal !
- Il mesure  avec un réfractomètre classique (chlorure de sodium), disons S33. Le réfracto stabilise vite à la température ambiante, disons 20°C. Résultat bas mais encore dans la fourchette. Avec de l'eau de mer il est en en réalité à S31.2 et densité 20/4 à 1.022. Certains coraux blanchissent, normal !  
- Pire, il utilise le réfractomètre mais lit la densité 20/20°C : 1.023. Il aurait fait les correction (NaCl (réel S30,9)et température) il aurait trouvé  1.0215 à 20/4°C. Trop tard, ça nécrose  ! 

Quelle est le bon objectif ?
Si la salinité moyenne des océans est S35, alors oui il faut tendre vers une masse volumique 1023 kg/m3 (1,023 g/l) soit, avec un appareil étalonné à 25/4°C comme le JBL, une densité mesurée à 25°C de 1,023. En pratique les eaux de surface sont souvent diluées par la pluie ou les déversements côtiers, ou influencées par des configurations géographiques (Mer Rouge). D'un point de vue biologique, je ne sais pas si une salinité inférieure au biotope est de nature à limiter ou augmenter l'activité des pathogènes comme peut le faire la température. On peut penser que les coraux de surface ont une plus grande plasticité que ceux de fond.

Perso, j'ai donné le second JBL (j'en avais déjà cassé un). Je ne mesure qu'au réfractomètre plus étalon. Comme mon réfractomètre est classique (NaCl) je ne titille pas le mini avec objectif S37 mesuré (pour environ S35 réel).

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, berni a dit :

...Et au vu de mon mélange de 40 grammes pour 1 litres ( sel neuf ) ... je devrais être entre 35 et 36 ppt 

Tu prends des risques, le sel n'est jamais au même taux d'humidité et les écarts peuvent être importants.

Perso, j'utilise un densimètre à aiguille (dessalé et uniquement pour comparaison, pas pour mesurer) c'est simple et rapide:  je vérifie l'eau du bac, puis tout en remuant (pompe) je réalise l'eau salée en versant progressivement le sel pour obtenir la même position d'aiguille, puis je transvase. Enfin je vérifie au réfractomètre s'il y a besoin d'ajuster, mais ce n'est jamais le cas.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

et oui c'est bien tout cela que j'avais déjà lu, cela me rassure sur mon "protocole" avec l'aréomètre (oui Denisio j'ai buggé en effet 😉 ). Je fais bien attention à lire en face tranquillement et suis tjrs autour des 1,023 ce qui me va. Et je ne suis d'autant pas un ayatollah du 35grs que je n'ai pas de coraux (ou si peu...). Maintenant si tout va bien à 1,026 Julien pas de souci non surtout si ta T° est un peu basse enfin celle du bac !

J'imagine qu'au Nord de la Mer rouge en hiver à 21 ou 22°C on doit en approcher sans souci ou même le dépasser.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Désolé à tous pour cette réponse tardive

 

Denisio :

Merci pour cette réponse détaillé et instructive 😀

Le 1/16/2021 à 3:30 PM, Denisio a dit :

Personnellement, je n'ai pas de préférence. d'expérience je constate que tous les reproches faits au réfractomètre sont liés à une mauvais interprétation des valeurs qu'il donne. Un peu comme si on incrimine le manomètre alors qu'on mesure en psi. L'aquariophile est le seul responsable.

Malheureusement j’aurai préféré que ce soit moi, mais là j'incrimine bien un des deux appareilles

Le réfracto à était calibré avec de la solution étalon qui a était mis a 25° ( mis dans un sac dans le bac ) et il m'a bien indiqué que le bac était à 35 ppt ( je ne lit que cette valeur ) et 2 semaine plus tard il me donne 32 ppt alors que je n'est pas touché au réglage.

je pense donc qu'il a un problème et si il faut le calibrer à chaque fois, cela devient contraignant et ne rassure pas sur la valeur obtenu.

Le 1/16/2021 à 3:30 PM, Denisio a dit :

Lequel de tes équipements croire ?
D'une manière générale, les deux, si toutefois on prend toutes les précautions pour mesurer et pour interpréter, sur ce dernier point je suis rassuré à la lecture de tes commentaires  ;) Tous les équipements ont leurs incertitudes propres, ajoutées à celles liées à l'opérateur. Dans ton cas particulier, ton étalon répond à la question.

Si on considère que ma valeur après calibration du réfracto ( 35 ppt ) et que l'aréomètre ( 36 ppt ) me donne environ la même valeur .... c'est que je doit être vers 35 ppt

Pour éviter de me tromper en calibrant, par la suite je vais me référer l'aréomètre JBL qui ne se calibre pas, et rester vers 1,023 de référence avec le JBL

Des que j’aurai l'occasion de tester mon eau par un autre moyen, je le ferais pour me rassurer ( ou pas 🤔 )

Le 1/16/2021 à 3:38 PM, Denisio a dit :

Tu prends des risques, le sel n'est jamais au même taux d'humidité et les écarts peuvent être importants.

Perso, j'utilise un densimètre à aiguille (dessalé et uniquement pour comparaison, pas pour mesurer) c'est simple et rapide:  je vérifie l'eau du bac, puis tout en remuant (pompe) je réalise l'eau salée en versant progressivement le sel pour obtenir la même position d'aiguille, puis je transvase. Enfin je vérifie au réfractomètre s'il y a besoin d'ajuster, mais ce n'est jamais le cas.

C'était plus dans le sens qu'avec 40 grammes par litres je devrais être plus prés de 35 à 36 ppt que des 32 ppt donner par le réfracto si l'on retire 10% d'humidité ( le sel était neuf et vient d'un mag avec un gros débit de vente )

 

Le 1/16/2021 à 7:20 PM, Emmanuel a dit :

Maintenant si tout va bien à 1,026 Julien pas de souci non surtout si ta T° est un peu basse enfin celle du bac !

Oui pour l'instant tout va bien, je vais donc garder cette valeur

Le bac est à 25° pour les test et pour éviter que le bac monte trop en température quand le poêle à bois est à fond ou pour les épisode caniculaire

Le 1/16/2021 à 7:35 PM, Julien20600 a dit :

Et bien je suis dans l’erreur...:prosterne

J’avais justement poster sur mon projet et @olivier26 m’avait dit l’inverse. 
Bref,au final,je pense pas qu’il y ai grande différence sur le maintien de nos animaux entre 1023 et 1026...

Si cette valeur va bien à tes pensionnaire c'est le pricipale

Et si tu voudrais changer cette valeur, fait le sur le long terme et par petit palier pour ne pas perturber ton bac

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 1/19/2021 à 12:00 PM, berni a dit :

Le réfracto à était calibré avec de la solution étalon qui a était mis a 25° ( mis dans un sac dans le bac ) et il m'a bien indiqué que le bac était à 35 ppt ( je ne lit que cette valeur ) et 2 semaine plus tard il me donne 32 ppt alors que je n'est pas touché au réglage.

je pense donc qu'il a un problème et si il faut le calibrer à chaque fois, cela devient contraignant et ne rassure pas sur la valeur obtenu.

Contrairement à l'aréomètre où il faut conditionner l'eau à la température étalon (ou bien faire la correction), une goutte d'eau se met immédiatement à la température du réfractomètre. C'est donc ce dernier qu'il faut conditionner.

C'est bien curieux cette histoire de dérive, sans que l'appareil n'ait rien subi de pénalisant entre temps. Personnellement, mes mesures sont reproductives.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici