Aller au contenu

Bryopsis, fluconazole et écologie d'un DSB


Messages recommandés

Bonjour, 

 

après deux ans de guerre lasse contre bryopsis plumosa, je me rapproche doucement de la solution radicale semble-t-il du fluconazole 5mg/L (soit 12 g chez moi!) en réensemençant ensuite pour réintroduire les champignons utiles. Mais un DSB c'est un tel équilibre microbiologique que "j'y vais mais j'ai peur", et en même temps je ne veux plus voir mes acroporas blanchir sous la bryopsis...

Le sympathique Monsieur d'Aquamicrofaune dont la vision écosystémique me convainc (du site lamethodejaubert entre autres) me dit que, si j'en suis à ce point, alors avec charbon actif et réensemencement derrière.

Qu'en pensez-vous?

Modifié par EnzoMolinari
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

😱

Il y a 23 heures, EnzoMolinari a dit :

après deux ans de guerre lasse contre bryopsis plumosa, je me rapproche doucement de la solution radicale semble-t-il du fluconazole 5mg/L (soit 12 g chez moi!)

😱

Ces algues inférieures sont là parce qu'elles trouvent de quoi se développer.

En supposant que ton bac a au moins deux ans, il se pourrait que le sable soit devenu un bon garde-manger...

Je dis ça, en ayant encore du sable chez moi, mais en ayant vidé quelques bacs dans lesquels je ne sais plus s'il y avait plus de sable ou plus de sédiments.

Donc sur le papier, un DSB est génial.

Maintenant, si la vie n'y grouille pas, et si le brassage n'est pas super énergique, ça tourne vite vinaigre.

Perso, j'ai fini par en conclure que depuis que les PVs se vendent à prix d'or, qu'on ne trouve plus de VRAI sable vivant et qu'on trouve de moins en moins de bio-diversité dans les mags (et donc dans les bacs), c'est vraiment devenu très difficile d'aborder une maintenance "biologique" par ce biais.

Ca me fait mal de dire ça 😅, mais c'est la conclusion à laquelle je suis arrivé après quelques échecs que j'impute au manque de biodiversité, alors qu'il y a 10 ans, je ramassais presque à la pelle des tonnes de micro-organismes dans les bacs de mon poissonier préféré.

Maintenant que les frags font 1cm carré et que le récifal a été bien aseptisé à coup de grilles optiques, c'est dur dur...

 

Bryopsis sur les pierres entre les coraux, ça me fait penser (pour l'avoir vécu) à du bon vieux sédiment bien phosphaté, si fin qu'on ne le voit que peu.

Èventuellement... essaie un truc tout simple, inspiré de la méthode DSR développée aux Pays-Bas:

Une ou plusieurs pompes type Powerhead ou Tunze E-Jet avec du perlon, tout en brassant le bac énergiquement (plus qu'à l'habitude).

C'est hallucinant de voir ce que le perlon ramasse par tranche de 24h.

C

Modifié par Piquepique
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 weeks later...
Le 2/11/2021 à 12:21 PM, capei a dit :

Salut. 

Combien de Sceaux comptes tu lui commander? 

Si c'est bien la dernière arme qu'il te reste. Je mettrais du sable en maturation dans un grand récipient annexe afin de reencemencer massivement après le traitement

Bonjour,

bonne question, merci de me l'avoir posée, je ne sais pas

Je n'ai vraiment pas envie de balancer 12 g d'antifongique dans mon bac, je bagarre avec des moyens "bio"...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2/11/2021 à 11:53 PM, Piquepique a dit :

😱

😱

Ces algues inférieures sont là parce qu'elles trouvent de quoi se développer.

En supposant que ton bac a au moins deux ans, il se pourrait que le sable soit devenu un bon garde-manger...

Je dis ça, en ayant encore du sable chez moi, mais en ayant vidé quelques bacs dans lesquels je ne sais plus s'il y avait plus de sable ou plus de sédiments.

Donc sur le papier, un DSB est génial.

Maintenant, si la vie n'y grouille pas, et si le brassage n'est pas super énergique, ça tourne vite vinaigre.

Perso, j'ai fini par en conclure que depuis que les PVs se vendent à prix d'or, qu'on ne trouve plus de VRAI sable vivant et qu'on trouve de moins en moins de bio-diversité dans les mags (et donc dans les bacs), c'est vraiment devenu très difficile d'aborder une maintenance "biologique" par ce biais.

Ca me fait mal de dire ça 😅, mais c'est la conclusion à laquelle je suis arrivé après quelques échecs que j'impute au manque de biodiversité, alors qu'il y a 10 ans, je ramassais presque à la pelle des tonnes de micro-organismes dans les bacs de mon poissonier préféré.

Maintenant que les frags font 1cm carré et que le récifal a été bien aseptisé à coup de grilles optiques, c'est dur dur...

 

Bryopsis sur les pierres entre les coraux, ça me fait penser (pour l'avoir vécu) à du bon vieux sédiment bien phosphaté, si fin qu'on ne le voit que peu.

Èventuellement... essaie un truc tout simple, inspiré de la méthode DSR développée aux Pays-Bas:

Une ou plusieurs pompes type Powerhead ou Tunze E-Jet avec du perlon, tout en brassant le bac énergiquement (plus qu'à l'habitude).

C'est hallucinant de voir ce que le perlon ramasse par tranche de 24h.

C

Bonjour et merci

j'ai écouté ton conseil sur la chasse aux sédiments phosphatés et, après un déserbage manuel, fait la tempête dans l'aquarium avec plusieurs pompes supplémentaires et en mettant une chaussette + perlon sous ma descente, ça a permis d'enlever aussi de la gelée brune un peu partout. L'imperator et les chirurgiens m'aidaient dès que je découvrais une nouvelle zone. En fait le pire c est entre les branches d'acro parce que les gros alguivores n'y accèdent pas. Mon imperator a boulotté une bonne quantité d'aiptasias aussi, il est top! 

boulette en passant : malgré ma surveillance rapprochée j'ai eu un débordement d'eau de ma surverse (parce que chaussette encrassée) direct sur la connectique de ma Vortech WQD 40..qui a grillé bien entendu, je vais contacter le SAV, erreur débile, grrr..

 

Tu penses que les bryopsis poussent surtout là où localement il y a sédiment si j'ai bien compris, mais comment comprendre qu'il pousse aussi sur le cable immergé de la pompe en plein courant?

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 12 minutes, EnzoMolinari a dit :

Bonjour,

bonne question, merci de me l'avoir posée, je ne sais pas

Je n'ai vraiment pas envie de balancer 12 g d'antifongique dans mon bac, je bagarre avec des moyens "bio"...

je me dis que je vais peut être plutot ajouter de la microvie en continuant ma lutte manuelle et biologique

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

en suivant le post d'Enzo Molinari, et malgré mon expérience bien plus modeste que la vôtre, je me disais qu'à chaque fois que j'ai lu qu'un aquariophile ajoutait un produit pour traiter son système, il n'améliorait que très rarement les choses à moyen ou long terme, voire les empirait nettement.

Je pense en effet que, malgré tout, tu fais le moins mauvais choix possible en restant dans la lutte "bio", même si la frustration associée au ras-le-bol nous donne souvent l'envie de passer à l'arme de destruction massive, qui n'a jamais dans l'histoire montré beaucoup d’avantages...

Plus je vous lis, plus je me joins à l'avis de Piquepique : nos systèmes s'appauvrissent et dérivent dans le temps, c'est sans doute inéluctable... et cela nous donne l’occasion de recommencer !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Emmanuel,

 

je suis d'accord avec toi. 

Quand bien même les témoignages sur le fluconazole/bryopsis ne rapportent aucun effet secondaire unanimement, je pense qu'on ne connait pas les effets à long terme de ces grands coups de sulfateuse microbiologique

mais je ne dis pas que je n'y viendrai jamais!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans le cas d'un tel traitement, oui charbon et réensemencement s'imposent.... à celui qui souhaite retrouver un peu de biodiversité. Un mot tabou aujourd'hui :-[

J'ai eu très longtemps de la Bryopsis. Rien n'y a fait (prédation, magnésium...) il y a eu des topiques ici. A l'époque on ne parlait pas de Fluconazole ou bien en petit comité, sans retours crédibles. Mais ces Bryopsis ont fini par disparaitre toutes seules. 

Mes conclusions :

il faut entamer une vraie chasse au phosphore. Pas seulement se fier au testeur PO4 qui ne mesure que le phosphore minéralisé (PO4) dissout dans la colonne d'eau. Avec zéro PO4, les algues n'ont-elles plus de nutriments sous la dent ? Si, énormément si on  compte le réservoir de phosphore inorganique particulaire fixé ou le phosphore organique contenu dans le vivant (bactéries, algues...). Ces derniers sont prêt à être redissous pour les uns ou biosynthétisés sous forme minérale assimilable par les organismes vivants. Comme les algues consomment autant que leur développement, je pense que le test est un peu trop aveugle de ce qui se déroule plus bas. Suivant le même principe, on ne mesure jamais aussi peu de nitrates que dans un bac chargé de nitrates et d'algues pour s'en goinfrer.

Je suis donc partisan de réduire ce réservoir en éliminant les formes organiques à la source.

  • D'une part  en développant une population bactérienne phosphophile ou phosphovore  (j'invente les mots qui me sont bien utiles). Comment ? Peut être avec NOPOX que RedSea a développé spécialement dans ce sens (selon eux). Chez moi ça a été radical avec un peu plus de sucre dans le VSV. Seul inconvénient avec tout ce qui se rapporte aux bactoches, on peut développer ce qui est bon, tout autant que ce qui l'est moins. C'est l'axe principal à mes yeux.
  • D'autre part en faisant la chasse au phosphore inorganique sous forme particulaire. Par exemple le phosphore cristallisé, précipité au niveau du substrat. Comment ? En évitant sa dissolution dans l'eau, par une élimination des sédiments, une bonne oxygénation du substrat (phénomène de convexion au niveau du sable, décor adapté, aéré...)

Tout cela peut ne pas être mesuré de manière significative par notre test atteint de myopie. Mais visuellement, si j'en ai eu la vraie sensation.

Ce sont des méthodes naturelles, certes pas anodines s'agissant de la prolifération bactérienne. Perso entre des problèmes potentiels chimiques ou biologiques, je préfère être confronté aux seconds, c'est plus formateur :tapemur

PS Piquepique, les Bryopsis ne seraient pas plutôt des algues supérieures ? ;) 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, EnzoMolinari a dit :

Tu penses que les bryopsis poussent surtout là où localement il y a sédiment si j'ai bien compris, mais comment comprendre qu'il pousse aussi sur le cable immergé de la pompe en plein courant?

Je dirais que les sédiments fournissent probablement un substrat propice à leur croissance.

En ce qui concerne le cable de la pompe, c'est parce qu'il y a à cet endroit un flux d'eau important, donc un flux de nutriments constamment renouvelé (miam miam, disent les algues).

C'est également pour cette raison qu'il en pousse rapidement sur les pompes.

Un mini Algae Scrubber en quelque sorte 😀

En passant, une bryopsis bien nourrie observée de près est super belle!

 

Il y a 3 heures, Denisio a dit :

PS Piquepique, les Bryopsis ne seraient pas plutôt des algues supérieures ? ;) 

Vraiment?

Je n'y avais jamais prêté attention, je te crois sur parole 🙂

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 16 heures, Denisio a dit :

Mes conclusions :

il faut entamer une vraie chasse au phosphore. Pas seulement se fier au testeur PO4 qui ne mesure que le phosphore minéralisé (PO4) dissout dans la colonne d'eau. Avec zéro PO4, les algues n'ont-elles plus de nutriments sous la dent ? Si, énormément si on  compte le réservoir de phosphore minéral particulaire fixé ou le phosphore organique contenu dans le vivant (bactéries, algues...). Ces derniers sont prêt à être redissous pour les uns ou biosynthétisés sous forme minérale assimilable par les organismes vivants. 

Merci Denis, je le dis souvent mais effectivement il est nécessaire de le répéter.  Nous ne mesurons que les phosphates inorganique soit les orthophosphates et pas les phosphates organiques. De plus, outre la précision de notre matériel le 0,00 ppm de notre checker ne veut pas forcément dire que nous avons le vrai 0. Sur le récif la concentration mesurée par endroit est de 0,004 ppm de PO4. Si on mesure cette eau avec notre checker que va t'il mesurer ?

Enfin dans le vivant le Phosphate n'est que très faiblement utilisé, d'où l'accumulation parfois dans nos bacs.

Pour en revenir au soucis, si cette bryopsis veut pousser et bien qu'elle pousse, je prendrais une pierre ou deux du décor où elle à tendance à bien se développer et je la mettrais dans la décant dans un compartiment éclairé (18H) avec le même turn over que le bac. Le but étant qu'elle rentre en compétition avec elle même.

olivier

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On va donc cultiver la bryopsis dans ma cuve technique et dans mon 2é bac relié de 700L que je veux faire évoluer vers un bac à algues et hippocampes

Et algae scrubber dans un coin de ma tête, merci bien

 

PS : j'ai lu cet article sur l'action des UV/bryopsis et remis mon UV en H24 pour tester, qu'en pensez-vous?

https://academic.oup.com/pcp/article-abstract/36/6/1033/1814140?redirectedFrom=fulltext

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2/26/2021 à 12:51 PM, Mang a dit :

Salut,

Tu peux commencer par siphonner une partie de la surface du sable à chaque changement d'eau pour extraire les sédiments.

Et installer un algae scrubber pour concurrencer les algues.

Bon courage...

étant dans un recherche d'équilibre quasi sans changement d'eau (ou un par an pour l'instant), je ne vais pas siphonner réguièrement pour l'instant mais j'ai bien conscience que les changements d'eau solutionnent bien des problèmes

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, EnzoMolinari a dit :

On va donc cultiver la bryopsis dans ma cuve technique et dans mon 2é bac relié de 700L que je veux faire évoluer vers un bac à algues et hippocampes

Et algae scrubber dans un coin de ma tête, merci bien

 

PS : j'ai lu cet article sur l'action des UV/bryopsis et remis mon UV en H24 pour tester, qu'en pensez-vous?

https://academic.oup.com/pcp/article-abstract/36/6/1033/1814140?redirectedFrom=fulltext

Ça risque de faire un peu juste un algae scrubber dans un coin de ta tête 😅😂😂😁

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici