Aller au contenu

Messages recommandés

Bonjour à tous,

(C'est encore moi)

Je m'interroge sur les auxiliaires de chimie "anti".

En suivant les conseils de mon poissonnier (dont je suis très satisfaite = ils valent ce qu'ils valent, mais en débutant, c'était hyper rassurant, et pour le moment, mon bac me donne satisfaction, et avec un poil plus d'expérience et vos avis, je me rends compte que ses conseils se tiennent, sont cohérents), mon bac tourne sous NoPox.
L'installation du dosage de NoPox s'est faite à un moment de poussée de cyano ++, suite à 2-3 maladresses (ajout hasardeux d'une forte quantité de sable neuf, intro et nourrissage ++ d'un tubastrea), en novembre 2020.
Depuis, ça tourne à peu près, sauf quand évidemment, je change de nourrissage parce que j'introduis un animal à besoins +++ supplémentaire (mes gorgones NPS il y a 3 mois, une éponge il y a 15 jours), mais je pensais avoir appris et géré un peu mieux ces augmentions, et donc j'ai été très étonnée de voir que de quasi 0, mon bac passait à 0,5 en PO4 et plus de 64 en NO3 (j'ai refait les tests x fois !). Le surplus de nourrissage pour l'éponge ne me semblait pas justifier un tel pic.

J'ai donc cherché, et je pense avoir trouvé la source de cette augmentation: il y a 1 mois, on a changé la pompe doseuse HS (le bouton de validation des réglages ne répondait plus), et ayant constaté que les vis de fixation des têtes étaient corrodées que la pompe HS, j'ai voulu protéger la nouvelle... J'ai donc graissé par erreur les pointes des axes d'entraînement des têtes des pompes doseuses en plus de graisser les vis de fixation pour éviter la corrosion.
Évidemment, au bout d'un moment, la vaseline a lubrifié les axes, qui n'ont plus rien entraîné du tout, et je ne m'en suis pas aperçue tout de suite.

Je m'interroge donc sur la dépendance du bac au NoPox : je suppose que la privation de "vodka" liée au dysfonctionnement de la distribution du produit a été à l'origine du pic constaté.
Réduire le NoPox était plus ou moins en cours avant ces pics (en juin suite aux gorgones NPS et là), mais est-ce la peine finalement ? Est-ce qu'un bac chargé, avec des animaux à nourrir (non-symbiotiques et filtreurs car j'ai aussi des cucumaria, et donc une éponge), peut tourner sans refuge et sans NoPox ? Ou je ne touche à rien (puisque ça va si pas de panne...), je laisse le NoPox faire son job ?

Deuxième questionnement : pour réduire rapidos les PO4, j'ai remis du PhosGuard : en quelques jours, le taux est passé de plus de 50 à 0,02. Je retire de suite le PhosGuard (puisque le NoPox est distribué normalement), n'est-ce pas ?

Enfin, qui chapeaute le tout, the question : to be or not to be "anti" ? Elle rejoint ma première question sur la possibilité de tenir un bac nourri ++ sans utiliser de NoPox, mais en généralisant : sans utiliser de résine non plus, c'est possible ?

(là-dessus, je vais rouvrir mon Sprung Vol 1, mais il a été écrit avant tout ça)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Oui pour retirer le phosguard si tu utilise du Nopox.
Ensuite, mon avis c'est que cela ne me choque pas de tourner avec ou sans nopox...
Si ton bac en a "besoin" a cause de pleins de choses possibles (devoir nourrir +++, manque de carbone, que sais je?), moi je ne vois pas vraiment le probleme a long terme.

J'en utilise, a faible dore certe, mais cela ne me chose pas plus que cela.
A l'epoque, on tournais a la vodka pure, sans trop se poser de question, et on risquais bien plus de souci qu'avec le nopox qui a ete etudier pour et pour lequel on a pas mal de recul.
Le seul probleme que je vois ca serais un super surdosage en cas d'absence dut a un defaut de materiel.

Arrain

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Puis s'il y a bien un truc que j'ai compris en recifal, c'est que tu prend 2 bac avec exactement la meme config, le meme vivants, bref deux copie conforme, il y a de tres fortes chances qu'ils ne tournent pas du tout de la meme facon.
Il y a encore de choses qui nous échappent, donc c'est vraiment a adapter au cas par cas.
J'ai eut des bac au setup douteux a me debut, ben ca fonctionnais nickel comme dans le livres et d'autres au top a tout les niveau qui ont ete de veritables cata :)

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca ne m'arrange pas, cette variabilité 😉 On l'a aussi en eau douce, ceci dit, donc pas de surprises.
Ce que je n'arrive pas à anticiper, ce sont les conséquences à long terme de telle ou telle solution. J'ai horreur d'être prise au dépourvu, de ne pas  avoir compris à temps, ou assez à temps pour rectifier le tir.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne considère pas le Nopox, la vodka et les autres sources de carbone comme des additifs chimiques. Leur action est bio. Développer une population bactérienne n'est pas plus critiquable que d'en installer une, à condition de conserver un équilibre.

Bien sûr, l'idéal serait de supprimer toute forme de perfusion mais nos systèmes clos imposent des interventions extérieures, d'une manière ou d'une autre. Je vois plus la limitation des verrues (traitement de ceci, épurateur de cela...) comme une simplification du système et donc, avec moins de dysfonctionnements, une meilleure stabilité.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici