Aller au contenu

Changement de configuration suite à phosphates sur DSB


Messages recommandés

Bonjour,

j'ai deux bacs montés en série :

1) 750L berlinois depuis 2014 passé en septembre 2019 en DSB sur sable d'aragonite sur 12-14 cm, 20 Kg de PV d'Indonésie de 2014-2017 posées sur tubes PVC, brassage par une pompe Coral Box QP 16000L/h, rampe LED Aquamedic aquasun 300W à 90% 12H/j (fatiguée ++ visuellement, de 2014), des caulerpes, quelques coraux  (montipora, caulastrea, sarcophyton qui vont bien, discosoma et briareum en voie de disparition),  1 couple de clowns qui pond, 1 centropyge d'Eibli, 1 tomentosus, astreas, archasters typicus, ophiolepsis superba

Ce bac me sert surtout d'annexe pour le bac principal, par exemple j'ai laissé le bryopsis s'y développer pendant un temps pour l'éradiquer du bac principal. Actuellement il végète un peu avec des cyanos, des aiptasias et des caulerpes que je laisse pousser pour baisser mes phosphates. Le bryopsis a presque disparu après 3 ans à batailler.

2) 1500L (300*70*70) DSB aragonite 10 cm depuis septembre 2019 (j'avais eu un bon plan par un pro pour 500Kg d'aragonite de qualité en gros à 2 euros le kilo), 150 Kg de PV Indonésie 2014-2017 posées sur tubes PVC, éclairage moitié gauche par même rampe mais de 2019 à 85%, moitié droite par 6*80W en T5 Eheim 4 actinique et 2 hybrid avec réflecteurs, brassage par 2 Maxspect Gyre XF 280 face à l'autre, 1 gyre jebao CP40, 1 Vortech MP 40QD, habitants : 1 imperator adulte, 1 veliferum adulte, 1 xanthurum adulte, 2 flavescens, 1 couple d'ocellaris, 10 chromis viridis, ophiolepsis superba et sp (une vingtaine), entre 3 et 10 archasters typicus, 1 oursin dollar (?), astreas, BH de différentes tailles, 3 lysmatas debelius, 2 lysmata amboinensis, 2 wurdermanii, 1 ormeau, coraux : sps, lps, 1 sarco. 

Ecumeur Coral Box C9

1 changement d'eau des 3/4 en novembre 2020 (sel Instant Ocean), et 180 L pour siphonner la cuve technique en aout dernier car phosphates 0.3 et pleine de sédiments sous des PV "refuge spongiaire" que j'ai remises dans le bac

Cuve technique avec 1 compartiment éclairé avec 30 cm de sable fin type enduit, 1 compartiment vidé de ses PV, 1 compartiment chauffages, charbon actif et écumeur, 1 compartiment remontée doublée (2 Jebao DCS 12000)

Balling de Zoanthus (avec oligo), derniers tests hier : densité 1024 pour 26°C, phosphates Hanna 0.74 (2.5 Kg de PhosEx pond mis en passif en attendant de traiter la cause), nitrates 2, Ca 350 en cours de correction, Mg 1650 (j'ai interrompu le balling 3 pour baisser le magnesium qui était à 1730 puis repris), dKH 10.5 (pH mètre HS). Test ICP Fauna Marin envoyé.

UV 55W 12h/24 (gardé après épidémie de cryptocaryon)

Osmolation : directement sur osmoseur, pratique mais sans rinçage de membrane et saturation rapide de la résine avec TDS 6 en sortie de membrane et 2 ou 3 en sortie de résine que je tolérais tant que mes phosphates étaient <0.25 et que tout le monde allait bien, pensant que les phosphates de l'eau osmosée imparfaitement étaient négligeables et en réalité ils sortaient à 0.06 au checker Hanna, donc j'ai changé la résine hier pour avoir 0 en sortie et mis une réserve d'eau osmosée dans laquelle la pompe d'osmolateur est immergée (système classique).

J'ai acheté une lampe horticole 150W LED pour convertir le 750L en refuge algal (enfin c'était mon idée pour le moment), en enlevant son sable (car il ne serait plus suffisamment éclairé pour du DSB, déjà qu'il est insuffisamment brassé vues les cyano) et concentrer le bien être et la beauté du 1500L. Je récupererais la rampe pour le 1500L.

Après une période où mon système que je voulais "autonome" sans changement d'eau ou presque avec nitrates et phosphates qui restaient bas, une phase de désintérêt pour mon bac trop chronophage pour mon mode de vie et de gros doutes sur ma passion, j'ai envie d'en remettre un coup et vous demande un peu d'aide pour arrêter de naviguer à vue comme je l'ai fait jusque là (en jouant un peu l'apprenti chimiste). Mes acroporas verts se déplument depuis la base et j'ai perdu deux têtes d'euphyllia glabrescens.

Vos observations sont les bienvenues.

J'aimerais mettre le sable du 750L dans le 1500 pour avoir une couche plus épaisse (et combler la zone centrale vidée par une phase de brassage non controlé) et conserver la faune, mais je crains une poussée de phosphates, pensez-vous que ce soit une solution envisageable, par exemple en excluant par le système de vannes le 750 L le temps de changer son eau après avoir enlevé le sable? 

ou alors augmenter le brassage dans le 750 et espérer que le DSB fonctionne sous éclairage horticole malgré les algues qui empêchent la lumière d'arriver au sable (je n'y crois pas trop)?

Je n'ai pas de chicanes dans ma cuve technique, mal conçue, je vois pas trop comment la modifier. Je pensais remplir le compartiment vidé de ses PV par du sable éclairé comme le compartiment d'à côté, type DSB.

 

Merci pour votre aide

 

 

 

20210911_125922.jpg

20210911_125458.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Whaouuu, quel descriptif ! 

Sacrés phosphates ! Ils sont bien haut, en plus les nitrates sont proportionnellement très bas. 

Dans un premier temps je vérifierais l'impact du sable seul sur les PO4. Faire un prélèvement de sable puis ôter tout sédiments en rincant  avec l'eau du bac. Mettre dans un recipient une proportion de sable similaire au bac, exemple si tu as 10cm de sable pour hauteur totale 60cm, mettre 1 cm pour hauteur 6cm. Mélanger, laisser décanter un max (24h), puis faire le test PO4 en faisant le zéro (si photomètre) avec cette eau. Tu auras une idée s'il faut agir sur le sable (le traiter profondément) ou ôter les sédiments. 

Une fois la cause sable et sédiments évacuée, je travaillerais à rééquilibrer le ratio N/P d'une manière ou d'une autre. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

🙂 merci, dsl pour le pavé à lire!

J ai fait ce que tu m as conseillé Denisio. Pour bien comprendre : je ferai le zéro et testerai avec la même eau, celle au dessus de l échantillon de sable, c est bien ça?

Pour voir la différence après avoir enlevé les sédiments c est ça ? 

Intéressant mais je suis un peu perdu avec le comportement des phosphates dans le dsb

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, il faut mesurer l'incidence du sable mais dans des conditions réalistes. Donc un sable nettoyé de ses sédiments. Puis légèrement touillé. Et comme il en reste toujours un peu, decanté pour trouver une eau de référence acceptable par l'appareil de mesure (de préférence photomètre). Prélever l'eau au dessus du sable pour ne mesurer que les phosphates dissous. 

Tu vas quand même trouver des PO4, mais si c'est autour de 0,1 à 0,2 c'est gérable. Si c'est 0,5 et plus  il faudra prévoir un nettoyage à l'acide dilué. 

 

Je n'ai pas l'expérience du DSB. Bien sûr on ne devrait jamais avoir à nettoyer un sable de DSB. As tu pris l'avis d'aquariophiles plus habitués au lits de sable. Sur le forum La Méthode Jaubert par exemple ? 

Là c'est juste pour évaluer si le sable risque de relarguer des phosphates qui seraient précipités en surface. 

Si le test est satisfaisant ça voudra dire qu'il faut travailler sur l'action bactérienne. Ce serait ma démarche. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Wah, bon d abord merci hyper intéressant !

Ensuite, j ai trouvé 0.36 après 24h de décantationde, (?)

et refait un test dans le bac : 0.22 (la résine fonctionne bien on dirait, les coraux vont mieux et les cyano diminuent.

Je vais contacter le forum MethodeJaubert comme tu me le conseilles mais reste ouvert sur ce fil.

Bonne journée 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Je n'ai pas répondu personnellement parce que je ne sais pas trop quoi conseiller sur ce type de maintenance...

Le sable relargue des phosphates (orthophosphates) car il doit être saturé comme tu as pu le tester. De ce fait, tu ne peux pas le remettre comme cela. Contrairement au cycle de l'azote le cycle du phosphate n'est pas complet, il faut donc retirer les phosphates par des changements d'eau en aspirant les sédiments. Du coup, pour le 1500 litres je clocherais la totalité du sable MAIS en plusieurs fois pour éliminer les sédiments (à faire peut être en quatre fois par exemple).

Je ne transfererais pas le sable du 750 litres au 1500 litres directement car en retirant le sable du 750 litres tu peux avoir une montée de nitrite et certainement de phosphate présent dans le sable. Du coup je retirerais le sable du 750 litres pour le nettoyer correctement en le rendant inerte, je le traiterais à l'extérieur de façon à ne ce qu'il ne relargue plus de phosphates.

Pour le futur 750 litres réfugium + épuration algale, ils sera donc sans sable c'est bien ça ?

Ce n'est que mon avis attends, peut être, d'autres observations, je ne suis pas le plus impartial avec le sable 🤗

 

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Dompail,

Pourtant en méthodes Jaubert et DSB il existe beaucoup d exemples de bacs qui tiennent de nombreuses années sans relarguer de phosphates. 

Oui le bac de 750L serait algal, sans sable. Et ok je ne peux pas transférer directement le sable d un bac à l autre. Je réfléchis...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, mes résultats de test ICP viennent d'arriver : outre le calcium que je suis en train de corriger (bas pour je ne sais quelle raison, j'ai dˆu augmenter mes apports de balling de manière exceptionnelle pour corriger), j'ai des carences en micronutriments utiles physiologiquementt au point qu''ils sont indétectables. J'espérais que les oligo du balling éviteraient ça? Que feriez-vous?

Screenshot_20210919-132941_Adobe Acrobat.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 9/16/2021 à 4:28 PM, olivier26 a dit :

Bonjour,

Je n'ai pas répondu personnellement parce que je ne sais pas trop quoi conseiller sur ce type de maintenance...

Le sable relargue des phosphates (orthophosphates) car il doit être saturé comme tu as pu le tester. De ce fait, tu ne peux pas le remettre comme cela. Contrairement au cycle de l'azote le cycle du phosphate n'est pas complet, il faut donc retirer les phosphates par des changements d'eau en aspirant les sédiments. Du coup, pour le 1500 litres je clocherais la totalité du sable MAIS en plusieurs fois pour éliminer les sédiments (à faire peut être en quatre fois par exemple).

Je ne transfererais pas le sable du 750 litres au 1500 litres directement car en retirant le sable du 750 litres tu peux avoir une montée de nitrite et certainement de phosphate présent dans le sable. Du coup je retirerais le sable du 750 litres pour le nettoyer correctement en le rendant inerte, je le traiterais à l'extérieur de façon à ne ce qu'il ne relargue plus de phosphates.

Pour le futur 750 litres réfugium + épuration algale, ils sera donc sans sable c'est bien ça ?

Ce n'est que mon avis attends, peut être, d'autres observations, je ne suis pas le plus impartial avec le sable 🤗

 

 

Le 9/18/2021 à 1:34 AM, EnzoMolinari a dit :

Merci Dompail,

Alors... lui, c'est Olivier :D

Mais je ne suis pas non plus totalement objectif en ce qui concerne le sable :siffle

Ce qui ne m'empêche pas de trouver sa réponse pertinente. Effectivement, clocher méticuleusement ce sable en plusieurs fois, ce qui reviendra également à faire de gros changements d'eau en extrayant le plus de sédimentation possible.

Ce n'est pas un réquisitoire contre le sable calcaire mais juste un rappel sur le fait qu'il tend à "équilibrer" sa charge en PO4 avec l'eau qui l'entoure (et malheureusement vice-versa !).

La préconisation d'Olivier est d'autant plus intéressante qu'elle ne te contraindrait pas à retirer tout le sable et à passer ton bac principal en bare-bottom (ce que Bachir avait été obligé de faire il y a quelques années sur son grand bac de 6000 litres face au même problème).

Quant au balling, je manque d'expérience pratique... Le RAC a bien sûr un certain nombre d'inconvénients potentiels mais offre l'avantage d'apports complets et équilibrés (à condition de dissoudre un "bon substrat" !).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici