Aller au contenu

Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu avec la meilleure réputation le 03/14/2019 dans toutes les zones

  1. 2 points
    dan

    Nouveau bac même volume - Dan

    voila quelques photos
  2. 1 point
    ghrec

    On part de loin, c'est pas gagné !

    Pas sûr. Lire c'est trop long et ça sert à rien, rien ne vaut l'expérimentation
  3. 1 point
    goayzer

    On part de loin, c'est pas gagné !

    Bonjour à vous. Nous serons de plus en plus confrontés à ce genre de choses... Pas plus tard que la semaine dernière je passais dans une animalerie faire du lèche vitrine et je vois une dame avec deux enfants demander au vendeur : Je vous prends cet aquarium (30L la cuve !) avec deux « Nemos » ... Et dans la réflexion de la personne, c'est qu'elle voulait mettre tout ce petit monde dans 30L d'eau douce! J'étais choqué, consterner ! Comment peut-on se tromper à ce point d'autant plus que si elle appelle des ocellaris "Nemo" c'est bien qu'elle a dû voir le film en question. Heureusement le vendeur lui précise que les "Nemo" ne sont pas faits pour être en eau douce... La dame se rabat donc vers des poissons d’eau douce… Puis va régler ces achats. Je m'avance vers le vendeur afin de l'interpeler sur cet échange avec sa cliente, et là je suis encore plus stupéfait car il m’apprend qu'il est confronté un fois par semaine, oui une fois par semaine, à ce type de comportement ou question. C'est là que je me dis que certaines personnes manquent de bon sens ! Et de culture générale ! Je ne pensais pas que cela puisse être possible ! Le vendeur m’avoue de façon humoristique ne pas savoir si des clients sont au courant que des poissons vive dans l’eau. L’aquariophilie marine et un hobby qui coute cher et heureusement ça permet de freiner certain. Car si tous les poissons étaient à 10€ il y aurait des Sohals dans 10L ! En fait je pousse un coup de gueule je ne comprends pas que l'on puisse acheter un animal sans un minimum de renseignement. Je suis certain que si on ferait manipuler un isotope radioactif à ces gens, ils prendraient le temps de bien étudier les procédures de sécurité pour ne pas s'exposer inutilement !
  4. 1 point
    Denisio

    Projet reefer 170

    Le TDS est une mesure simple que l'on peut mettre en relation directe (dans une certaine gamme) avec la conductivité. Les appareils ont tous une précision de 2 % à pleine échelle. Je doute que l'on trouve de vraies différences entre les différents TDSmètres aquariophiles (sur le circuit d'osmose ou portables), même pour les premières gammes de labo. L'électronique de l'appareil ne permet pas des mesures hyper précises. Mieux, ça devient le conductimètre. Cette précision suffit à notre besoin. On peut vérifier l'exactitude avec une solution étalon et faire la correction à chaque mesure. Si le stylo est étalonnable ( en général, calibration automatique sur une seule valeur suivant un protocole défini dans la notice), il faudrait mieux que cette valeur soit proche de la mesure habituelle : 0. Un modèle étalonnable, mais valeur étalon environ 1000 ppm : http://shop.hannasingapore.com/shopping-items/tester-pocket/ec-tds/1361/hi98301-dist-1-waterproof-tds-tester-0-2000-ppm?c=342,
  5. 1 point
    Denisio

    On part de loin, c'est pas gagné !

    ghrec, tu rejoins la réflexion que beaucoup se posent. On a de quoi s'inquiéter pour nos animaux. J'en vois qui partent de si loin qu'ont peut se demander s'ils en verront le bout. Tout savoir rapidement c'est légitime. Sauf quand ça se traduit par une absence totale de réflexion et de sens critique. C'est la loi du consommable FB avec ses fakes qui ne font vibrer que ceux qui ne demandent qu'à y croire, qui s'en bourrent le caillou, des uns aux autres, jusqu'à en faire la base de leur croyance collective, se vautrant dans l'illusion et le superficiel. C'est affligeant ! Les avancées technologiques sont si rapides qu'elles engouffrent une partie de leurs consommateurs avant même qu'ils s'en rendent compte. Si rapides qu'il n'y a pas eu de temps pour les modes d'emploi, pour digérer les erreurs de mise au point. Alors on fonce, on tente, on se lâche parfois pour le meilleur et souvent pour le pire. Et puis, lâche à l'abri de son écran on vocifère, on éructe sa haine, on blesse, on dit n'importe quoi… et puis on éteint son smartphone. Ni vu, ni connu je suis quelqu'un de bien ! Pourtant je suis de ceux, candides, qui pensent que cette vague de communication s'essoufflera, la raison reprenant le dessus, pour trouver un rythme plus réfléchi en meilleure harmonie. Fort heureusement, il existe encore des lieux, en dehors de cette cohue, ou l'on peut converser en toute humanité, et progresser. Je suis très bien ici
  6. 1 point
    Dompail

    Eau osmosé ou eau du robinet!!!!

    Christian a très bien résumé le problème Idem à plus forte raison pour l'ultrafiltration. La plupart des sels synthétiques sont surdosés en certains O-E (et pas nécessairement les "plus intéressants" ). Si l'eau douce servant à la fabrication de l'eau de mer synthétique en est déjà chargée, indépendamment des risques de précipitation, ceux liés à leur accumulation s'en trouvent accrus. Pas mal de récifalistes ont utilisé et utilisent encore l'ultrafiltration, chacun voit midi à sa porte... mais au regard de tous les efforts consentis pour maintenir au mieux un bac récifal sur la durée, mieux vaut peut-être mettre toutes les chances de son coté. Autrement dit, quitte à paraitre un peu paranoïaque, éliminer le plus grand nombre de risques potentiels laisse plus de temps pour faire face aux nombreux imprévus qui ne manquent pas d'arriver
×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici