Aller au contenu

olivier26

Administrateur
  • Compteur de contenus

    4,655
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    99

olivier26 a gagné pour la dernière fois le 21 janvier

olivier26 a eu le contenu le plus aimé !

5 abonnés

À propos de olivier26

  • Rang
    Grand contributeur

Profile Information

  • Gender
    Male

Converted

  • Date de mise en eau
    15/10/2009
  • Volume net en litres
    400
  • Type
    Récifal
  • Maintenance
    Berlinois
  • Traitement eau d'apport
    Eau de mer, osmoseur
  • Traitement eau du bac
    Ecumeur, résine anti phospate, Zeolith, micron bag, RAH, RAC
  • Brassage
    Turn over 4X volume bac, 3 x 6100 multicontroleur
  • Eclairage
    T5 1W/L
  • Supplémentation
    RAH RAC

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Salut, Si il y a coupure électrique et que tu brasses la partie haute avec une pompe qui simule la marée est ce que lorsque la fée électrique sera de retour la pompe garde en mémoire la programmation initiale ? Utilisation du même programmateur que la pompe de remontée avec un décalage ? olivier
  2. Salut, D'ailleurs, suivant la configuration du bac, à démonter ce renfort, je le remplacerais par des renforts longitudinaux croisés et adaptés beaucoup plus en adéquation avec l'eau de mer. olivier
  3. Mon idée est plus que séduisante tu veux dire 😀😀😀 Oui je choisi chez le même détaillant la paire. Je les acclimates dans deux bacs séparés. Quand tous les deux mangent je déplace le plus gros chez le plus petits en mettant une séparation entre les deux (Grilles blanches de grosses mailles) avec des clowns de chaque coté. J'observe et je vois le comportement. Puis au bout d'un temps d'acceptation, je les mets ensemble. Il m'est arrivé que cela ne fonctionne pas, donc je recommence avec les même poissons. Et oui pour l'ordre, suivant la taille de l'impérator que tu veux mettre. olivier
  4. Pour les traitements j'utilise un des bacs d'acclimation, si il y a des pierres, je retire des pierres et à la place je mets des pièces en PVC (gouttière). J'ai traité une paire de A frenatus couvert d'oodinium avec du cuivre. Le test cuivre est indispensable. Grace à un simple robinet, je ferme le bac et il n'est plus en lien avec les deux autres bacs acclimatation ni avec la filtration. A coté je dispose d'une cuve de 300 litres d'eau de mer qui correspond à trois fois le volume du bac où se situe les poissons. Je dispose d'un petit matériel spécifique traitement que je désinfecte (Tube PVC, Epuisettes, Tuyau, test de salinité etc..). Je traite en atteignant la dose de 16 ppm de Cu dans le bac de traitement, après une petite vingtaine de jours je vois si le traitement a été efficace. Bien sûr à chaque fois, test des nitrites, test de Cu contrôle de la salinité de la température etc... Pour les frenatus cela a bien fonctionné. Puis je vide le bac, je le rince à l'eau chaude plusieurs fois et avant de le remettre en circuit je test le Cu (mais bon à ce niveau on ne voit rien), donc je mets dans le bac de la caulerpe et je prélève de l'eau pour faire éclore des artémias; Je compare le taux d'éclosion avec de l'eau "saine". Après ces différentes étapes je remets en circuit. Je pourrais maintenant faire un test ICPE aussi. Voilà c'est assez simple. olivier
  5. Tout dépend du type de poisson et de l'espèce de Chaetodon. Mais en principe je commence par des artémias vivantes associés à des nauplii d'artémia, il faut que cela bouge. J'enrichis les artémia vivantes avec de l'algue notamment de la Dunaliella (même si ce n'est pas la meilleure en terme d'AG), je mélange avec des nauplii d'artémia enrichis également. J’introduis également des mysis vivantes puis peu à peu je mets des moules vivantes que j'ouvre. Au début pendant plusieurs jours ils n'y touchent pas donc je les jettent tous les jours. Dès fois, ils préfèrent les manger en mélange découpées. J’introduis peu à peu un mélange avec du surgelé. Lors des acclimatations ils sont seuls avec deux ou trois clowns dans une anémone, des ocellaris de petites tailles que je produits cela les rassure et ils montrent au niveau venu comment ils faut faire. L'acclimatation à la nourriture peut prendre plusieurs mois. En principe, le décor est minimaliste avec des cachettes et je laisse les vitres se salir volontairement. Voilà en gros. olivier
  6. Bonjour, Qu'elle est la taille des particules blanches ? As tu utilisé de l'eau osmosée de qualité ? quel sel? problème de dissolution voir de précipitation peut être, as tu fait des test ? salinité, KH, PH, Ca entre autre. olivier
  7. Bonjour, Les zooxanthelles contiennent des pigments de types chlorophylle a, chlorophylle c et de façon mois important des caroténoïdes. Ces derniers sont indispensables à la photosynthèse (comme poue les végétaux). Ces différents pigments permettent aux coraux de s'adapter dans une certaine mesure aux différentes profondeur, et conditions d'éclairement. Chaque pigments disposent de pic d’absorption de la lumière ce qui permet de les "exciter" et de déclencher le processus de photosynthèse. Chlorophylle a deux pics : 430 nm et 660nm (pigment le pus important car universel) Chlorophylle C deux pics : 442 et 630nm (il existe plusieurs type de c) En gros entre 490nm et 580nm la lumière n'est pas filtré (le vert!) par contre cette lumière est réflecles dans la cellule. Enfin d'autres pigments sont utilisés pour protéger le corail contre les UV. olivier
  8. Bonjour, J'utilise aussi la marque Salifert qui répond à mes attentes. La lecture du test KH semble être un peu pessimiste mais je regarde plutôt l'évolution entre deux tests que la valeur exacte. Quand au sel...j'utilsais avant l'instant ocean. olivier
  9. Bonjour, C'est un très beau projet. Pour répondre à ta question, je dispose dans le garage des bacs d'acclimatations qui peuvent servir de bacs de quarantaines voir de traitement. C'est une batterie avec trois bacs superposés de 200 litres chacun (celui du haut doit faire 300 litres), avec en plus une decant chargée en pv. je dispose d'une technique classique avec écumeur, chauffage et pompe de remontée. Ces bacs peuvent être isolés de façon indépendante par l'intermédiaire de robinets que je peux fermer. L'eau circule ainsi dans les deux autres avec la décant et le troisième me sert de bac hôpital par exemple au choix. Ils me servent de bacs d'acclimatation surtout notamment pour des poissons difficile. Par exemple j'ai acclimaté de nombreux chelmon pour des amis, je les garde dans un bac plusieurs mois. Je viens d'acclimater un naso elegans pour moi. Ils me servent également à constituer des couples aussi. Concernant ton projet de bac avec des papillons je suis personnellement fan de Chaetodons de Mer Rouge en paire. Plus difficile à trouver mais cela serait aussi sympas de mettre une paire de semi larvatus, une paire de meyeri et d'ornatissimus. Dans ce cas des bacs d'acclimatations me semble indispensables. Sur les photos de ta pièce cela me semble possible de réaliser ce principe au fond. olivier
  10. Ne te préoccupe pas des nitrates pour l'instant, tu n'as pas besoin de nourrir car tu n'as pas de poissons. Pour l'instant, il est urgent d'attendre sans rien faire si ce n'est complété le niveau d'eau avec de l'eau osmosée de qualité et pas venant d'une animalerie (source potentielle de nitrates). Ne nourris pas, laisse évoluer tranquillement le milieu en laissant les vitres se salir cela te permettra d'observer l'évolution des différents organismes composant la meiofaune. Quand au aquaroche je n'ai jamais testé je ne peux pas me prononcer dessus. olivier
  11. Bonjour, Ce que tu observes à l'oeil nu c'est la meiofaune, la microfaune n'est observable qu'à l'aide d'un microscope. Cette notion est importante pour bien savoir de quoi on parle. Ainsi si tes pierres ne sont pas poreuses et ne disposent pas d'interstices extrêmement fin 'et donc non visible) les bactéries (c'est à dire la microfaune) à l'intérieur des pierres ne pourra pas se loger. De plus, les pierres doivent être suffisamment "épaisses" afin d'avoir un gradient d'oxygène établit depuis l'exterieur vers l'intérieur. En effet, la microfaune (donc les bactéries) va remplacer l'oxygène par une autre source d'énergie comme les nitrates et du coup transformer les nitrates en di-azote. A première vue, tes pierres ne présentent pas cette porosité, du coup ton cycle d'azote ne sera pas complet et donc tu peux accumuler des nitrates. Ce que tu observes c'est la meiofaune que tout le monde a. Simplement en laissant salir tes vitres pendant une semaine tu verras des copépodes benthiques se développer (taille de 1 à 2mm) sur la vitre. Il existe après d'autres crustacés que tu peux observer et qui participe à la première phase d'épuration par la décomposition de la matière organique. olivier
  12. Bonjour, C'est difficile de répondre juste avec une photo mais à première vue elles ont l'air d'être de bonnes qualité. Pour la meiofaune c'est normal il faut être patient en récifal, attend plusieurs semaines voir plusieurs mois pour que la population se dévelope. Je laisserais volontairement les vitres se salir afin de développer un cortège de différentes populations. olivier
  13. olivier26

    Population bac 850l

    Bonjour à toi et bienvenu à toi, C'est toujours difficile de donner une liste de poisson oriente toi sur le ou les poissons que tu désires en priorité afin de savoir si il est viable dans ton projet de bac à coraux et surtout afin de l'introduire dans de bonnes conditions. L'ordre est prioritaire. Comme tu vas changer de bac défini également ce que tu vas conserver, car cela va jouer sur ta futur population. Par exemple tu dispose d'un Paccagnelae et je t'invite à t'en séparer du fait de son caractère qui sera tot ou tard agressif envers les petits poissons. Concernant la compatibilité avec le récifal il faudra exclure une grande majorité les grands anges (sauf peut être le pygoplites voir l'imperator (attention au zoanthus et autres coraux mous) et aussi les Chaetodon (sauf peut être le chelmon).Eviter surtout les anges nains style centropyge Au niveau des chirurgiens il arrive que certains picorent des coraux bien que cela soit rare. Enfin, tu peux également t'orienter vers des anthias ou des petits labres pour compléter la population. olivier
  14. olivier26

    Bonne année 2020

    Très bonnes années à tous !
  15. Bonjour, concernant la population de poissons je préfère suivre un ordre dans les introductions. Les poissons chirurgiens les plus vifs n'arriveront que dans un an voir plus. Je préfère en premier lieu introduire les poissons délicats. J'ai donc d'abord mis une paire de chelmon légèrement échelonné dans le temps sachant que ce sont des poissons acclimatés depuis de longues années (plus de 5 ans chacun). J'aime beaucoup ce poisson et je voulais le voir évoluer en paire dans le temps. Pour l'instant je n'ai jamais eu de soucis dans les LPS ou les bénitiers. J'ai introduit un couple de synchiropus acclimaté que j'avais également depuis quelques mois sachant que le bac avait tourné depuis au moins un an et demi sans poisson. Puis des anthias : deux bacs des A. dispar et des A. tuka. Ce sont des poissons magnifiques mais je pense difficile à acclimater dans une population établie. Sur les conseils de professionnels je les ais introduits au début de la population. Ils sont nourris aux aux nauplii d'artémia vivantes tous les jours, mais j'ai tout de même perdu des tuka qui étaient beaucoup plus petits que les dispar et du coup ont subi une concurence alimentaire forte. Je réalise plusieurs repas par jour à base de granulé plus artemia mysis et préparation maison (moules, crevettes calamar) avec des oeufs de homard et des copépodes congelés. Introduit fin septembre la population est maintenant bien stabiliser et tout le monde mange. J'ai introduit un très jeune Naso elegans également avec un petit Lo magnifica. Je désire réaliser une paire avec un autre Lo beaucoup plus gros que j'ai depuis de nombreuses années. A voir, si la paire se forme. Et bien sûr une paire de clown... des snow onyx. Ils sont inféodés à leur anémone et j'ai attendu qu'ils pondent car je voudrais essayé de mettre une autre paire dans le même bac. Ils se baladent moins dans le bac. La question est qu'est ce que je vais mettre sans qu'il y ai bagarre : soit un couple de clowns immatures soit un autre couple de percula (les onyx sont des percula) mais des sauvages. Je vais éviter les black ocellaris des vrais orques !!!! Voilà pour l'avancement de la population. Durant l'hiver, je mettrais peut être des labres en paire certainement des petits du genre Halichoeres ou Paracheilinus. Suivant l'avancement de la population cet hiver et de la stabilisation des deux bancs d'anthias je m'orienterais vers des Zebrasoma xanthurum surement 4 ou 5, pour l'instant j'en ai en acclimatation et je les testerais par paire. Enfin, d'ici un an ou deux, je me poserais la question de mettre un Acanthurus ou non mais d'ici là j'aurais le temps de voir venir. Voilà le calendrier potentiel mais qui peut évoluer dans le temps de la population piscicole que j'aimerais avoir. Donc pas de poissons anges et surtout pas d'anges nains et pas un "patchwork" d'individus isolés mais plutôt des groupes ou paires de poissons en fonction de ce que l'on voit dans le milieu naturel. olivier
×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici