Aller au contenu

Poisson chat

Membre
  • Compteur de contenus

    251
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    21

Activité de réputation

  1. Haha
    Poisson chat a reçu une réaction de capei dans Le bac de Capei le fossoyeur (à l'ancienne 😉)   
    ça me rappelle un gag dans un Gaston Lagaffe... Où Gaston tire des tuyaux à travers toute la rédaction de Spirou pour permettre à son poisson rouge Bubulle de se balader librement de pièce en pièce!
  2. J'aime
    Poisson chat a reçu une réaction de Emmanuel dans Un nouveau avec un nouveau projet...   
    Pour les UV, ne pas oublier de changer l'ampoule régulièrement, et typiquement chaque année en cas d'utilisation 24/7. Au-delà, son efficacité chute brutalement.
  3. Merci
    Poisson chat a reçu une réaction de Denisio dans Silicates ?   
    Bonjour,
    J'ai un taux similaire de Silicate, et pas de soucis dans mon bac.
    Le risque majeur des silicates selon moi est que cela peut déclencher une poussée de diatomées. C'est moche visuellement mais sans réel danger pour le bac. Et un peu de diatomées n'est pas un mal, voire même un vrai plus, car c'est la base de la chaîne alimentaire, sans compter que cela fait concurrence à des espèces bien plus méchantes (type dino de type Amphidinium).
    Sauf si quelque chose de grave apparaît dans le bac, perso j'en resterais là sans me poser plus de question.
    A force de chercher le "0 PO4" et le "0 silicate", on fait des bacs aseptisés qui crèvent de faim...
  4. Merci
    Poisson chat a reçu une réaction de Alexis57 dans Problème d’algue   
    Parfait.
    Un bon osmoseur, ce n'est pas toujours suffisant (sinon ce serait trop facile!), mais c'est nécessaire! Plus qu'attendre que le bac consomme la Mt Roucou... ce qui peut prendre quelques semaines.
  5. J'aime
    Poisson chat a reçu une réaction de Aries dans Coraux haute salinité   
    La mer rouge, riche en coraux, est à 42ppt de salinité.
    Donc 37-39, ça devrait le faire.
  6. J'aime
    Poisson chat a reçu une réaction de Denisio dans Sauver mes escargots 🐌   
    Je répondrais en copiant ce que je viens d'écrire dans un autre post:
    Pour ouvrir une parenthèse, plus je réfléchis et plus je me dis qu'il faudrait que nous revoyons le protocole de démarrage de nos bacs. Nous démarrons aujourd'hui nos bacs comme il y a 15 ans, sauf qu'il y a 15 ans nous avions des PV chargées de matière organique, et aujourd'hui des PV avec plus grand chose dessus, voire des bacs 100% pierres mortes (type Aquaroche etc). Et in fine, des problèmes de dino qui n'existaient pas il y a quelques années, des microfaunes pauvres etc
    Si je devais redémarrer un bac aujourd'hui, je laisserais passer le 1er mois pour établir le cycle de l'azote puis ajouterais immédiatement NO3 et PO4, pour apporter des nutriments et avoir "une bonne phase algale bien dégueulasse", mais qui se gère très bien et éviterait les problématiques de dino (et permettrait une explosion de la microfaune). Voire à l'extrême (mais là on est vraiment dans l'expérimental), pourquoi ne pas carrément ajouter après ce mois de démarrage de la solution Guilliard F/2 par exemple. ça je ne recommande pas en l'état des connaissances actuelles, mais je pense qu'il faudrait se poser la question de comment établir une chaîne alimentaire complète et un écosystème riche dans un monde où démarrer un bac avec 80Kg de PV "bien fraîches" juste descendues de l'avion n'est plus qu'un souvenir.
    Discussion ouverte pour mes camarades de bocal ! 🙂
    A mon avis, il n'y juste pas/plus assez de matière organique dans nos bacs en phase de démarrage pour permettre un "bon" démarrage. Et on continue à ajouter des hordes d'escargots dans des bacs quasi-stériles, comme à la bonne vieille époque où il y avait une véritable jungle à élaguer, les PV arrivant chargées de matière organique en décomposition.
  7. J'aime
    Poisson chat a reçu une réaction de Julien20600 dans Dinos ???   
    KH, Ca OK
    Mg un peu bas: viser les 1320-1350, en ne remontant pas de plus de 20mg/L/jour.
    PO4 et NO3 indétectables + bac jeune = bonjour les dinos.
    Rajoute des nutriments:
       - PO4: avec les produits que j'ai proposés ci-dessus, en faisant des tests réguliers pour bien suivre ce qu'il se passe.
       - NO3: soit en nourrissant davantage pour "polluer" le bac, soit avec des produits "NO3+" qui se trouvent assez facilement (la plupart des marques en proposent). Réduit l'écumeur également.
    Pour ouvrir une parenthèse, plus je réfléchis et plus je me dis qu'il faudrait que nous revoyons le protocole de démarrage de nos bacs. Nous démarrons aujourd'hui nos bacs comme il y a 15 ans, sauf qu'il y a 15 ans nous avions des PV chargées de matière organique, et aujourd'hui des PV avec plus grand chose dessus, voire des bacs 100% pierres mortes (type Aquaroche etc). Et in fine, des problèmes de dino qui n'existaient pas il y a quelques années, des microfaunes pauvres etc
    Si je devais redémarrer un bac aujourd'hui, je laisserais passer le 1er mois pour établir le cycle de l'azote puis ajouterait immédiatement NO3 et PO4, pour apporter des nutriments et avoir "une bonne phase algale bien dégueulasse", mais qui se gère très bien et éviterait les problématiques de dino (et permettrait une explosion de la microfaune). Voire à l'extrême (mais là on est vraiment dans l'expérimental), pourquoi ne pas carrément ajouter après ce mois de démarrage de la solution Guilliard F/2 par exemple. ça je ne recommande pas en l'état des connaissances actuelles, mais je pense qu'il faudrait se poser la question de comment établir une chaîne alimentaire complète et un écosystème riche dans un monde où démarrer un bac avec 80Kg de PV "bien fraîches" juste descendues de l'avion n'est plus qu'un souvenir.
    Discussion ouverte pour mes camarades de bocal ! 🙂
  8. J'aime
    Poisson chat a reçu une réaction de calimero dans Test icp   
    Perso, je fais un test ATI tous les 3 mois.
    J'essaye de faire une maintenance sans changement d'eau, uniquement en pilotant finement le bac via des tests ICP réguliers et une compensation fine des écarts via les produits Tridacna.
    Parce que fondamentalement, les changements d'eau c'est jeter chaque année des centaines de litre d'eau et des dizaines de kg de sel lorsque fondamentalement, on a essentiellement uniquement besoin de rajouter les quelques g de ceci qui manquent et gérer les quelques g de cela en excès.
  9. J'aime
    Poisson chat a reçu une réaction de Dompail dans Dinos ???   
    KH, Ca OK
    Mg un peu bas: viser les 1320-1350, en ne remontant pas de plus de 20mg/L/jour.
    PO4 et NO3 indétectables + bac jeune = bonjour les dinos.
    Rajoute des nutriments:
       - PO4: avec les produits que j'ai proposés ci-dessus, en faisant des tests réguliers pour bien suivre ce qu'il se passe.
       - NO3: soit en nourrissant davantage pour "polluer" le bac, soit avec des produits "NO3+" qui se trouvent assez facilement (la plupart des marques en proposent). Réduit l'écumeur également.
    Pour ouvrir une parenthèse, plus je réfléchis et plus je me dis qu'il faudrait que nous revoyons le protocole de démarrage de nos bacs. Nous démarrons aujourd'hui nos bacs comme il y a 15 ans, sauf qu'il y a 15 ans nous avions des PV chargées de matière organique, et aujourd'hui des PV avec plus grand chose dessus, voire des bacs 100% pierres mortes (type Aquaroche etc). Et in fine, des problèmes de dino qui n'existaient pas il y a quelques années, des microfaunes pauvres etc
    Si je devais redémarrer un bac aujourd'hui, je laisserais passer le 1er mois pour établir le cycle de l'azote puis ajouterait immédiatement NO3 et PO4, pour apporter des nutriments et avoir "une bonne phase algale bien dégueulasse", mais qui se gère très bien et éviterait les problématiques de dino (et permettrait une explosion de la microfaune). Voire à l'extrême (mais là on est vraiment dans l'expérimental), pourquoi ne pas carrément ajouter après ce mois de démarrage de la solution Guilliard F/2 par exemple. ça je ne recommande pas en l'état des connaissances actuelles, mais je pense qu'il faudrait se poser la question de comment établir une chaîne alimentaire complète et un écosystème riche dans un monde où démarrer un bac avec 80Kg de PV "bien fraîches" juste descendues de l'avion n'est plus qu'un souvenir.
    Discussion ouverte pour mes camarades de bocal ! 🙂
  10. J'aime
    Poisson chat a reçu une réaction de Dompail dans Test icp   
    Perso, je fais un test ATI tous les 3 mois.
    J'essaye de faire une maintenance sans changement d'eau, uniquement en pilotant finement le bac via des tests ICP réguliers et une compensation fine des écarts via les produits Tridacna.
    Parce que fondamentalement, les changements d'eau c'est jeter chaque année des centaines de litre d'eau et des dizaines de kg de sel lorsque fondamentalement, on a essentiellement uniquement besoin de rajouter les quelques g de ceci qui manquent et gérer les quelques g de cela en excès.
  11. Merci
    Poisson chat a reçu une réaction de Julien20600 dans Dinos ???   
    Non, le checker ULR (Ultra Low Range) utilise des réactifs spécifiques.
    Pour les dinos, il s'agit donc de Prorocentrum, et on voit aussi sur la première vidéo quelques Amphidinium à petites cellules.
    Bon, ma reco:
    - Pas de panique
    - Remonter les PO4. J'utilise perso le "Flourish Phosphorus" de Seachem (engrais pour bac planté à la base), mais Tridacna en vend également. Achète un peu de résine anti-PO4, toujours bien d'avoir ça sous la main en cas d'erreur de dosage.
    Remonte un peu les PO4 vers 0.03-0.05ppm. Si le bac est jeune, les PO4 que tu vas ajouter vont être fixés par le sable (si tu en as) et potentiellement les Aquaroches (si tu en as aussi), donc tu risques dans un premier temps de ne pas voir les PO4 monter malgré les ajouts: c'est normal.
    Si l'invasion se poursuit, alors d'ici quelques semaines (ne pas espérer un traitement rapide, il faut que le bac trouve un nouvel équilibre), il pourrait être intéressant d'investir dans un UV.
     
  12. J'aime
    Poisson chat a réagi à Dompail dans Dinos ???   
    Vous avez vu ? Elle la ramène moins la dino depuis qu'on a Poisson chat ! Fait moins sa maline, l'Amphidinium, elle claque des dents, elle s'inquiète
    (Merci de tes interventions et de ces partages Poisson chat )
  13. J'aime
    Poisson chat a réagi à Denisio dans 1000L Denisio   
    Comme promis, je vais conter l'histoire de ma nouvelle installation dont la mise en place n'est pas un long fleuve tranquille. Vous en conviendrez bientôt.
    Pour situer le contexte, j'avais mis en suspens mon récifal il y a bien 4 ans à la suite de nécroses qui ont décimé inexorablement toutes les colonies SPS du bac. Des plus fragiles aux increvables, toutes ont été atteintes dans une lente déchéance qui a duré environ 2 ans. Une bactoche est probablement passée par là, ne me laissant que les yeux pour pleurer et assez de dégout pour temporiser. Je n'avais conservé que 2 petits bacs de tests, l'un destiné à l'observation des non symbiotiques. j'ai donc conservé une petite flamme en me documentant sur ces espèces dont beaucoup restent difficiles et en imaginant des systèmes automatiques de nourrissage. Un déménagement, une année de vie en collocation dans un petit studio avec mon épouse, une reconstruction, réaménagement... l'arrêt à été total un temps.
    Puis est revenu le temps de la cogitation de la future installation. Entre temps, j'avais inclus dans les plans le renfort de la dalle ou serait la cuve, l'emplacement du local technique avec cette fois ci l'essentiel du bon petit récifaliste : alimentations électriques protégées, dédoublées, arrivées d'eau, évacuations, évier, siphon de sol, accès depuis l'extérieur, aération, VMC... sans oublier de noyer un tuyau de 50 m PE 25 dans la terre du sous-sol en prévision d'un refroidissement par géothermie. Oui, les 1200 W de ma précédente installation m'ont laissé une angoisse que seul ce dispositif a pu soigner. L'avenir dira si je l'utiliserai, mais j'en doute étant donnée la qualité d'isolation des nouvelles habitations et les promesses de l'éclairage LED. Les habitués de Cap récifal se souviendront de mes tergiversations dans le choix de la future cuve, son support, l'éclairage puisque j'étais LED-candide avec l'option des multichips LED ou COB... Bref, cette phase d'errements a été longue mais je l'adore. Elle a été d'autant plus longue que les aménagements de ma nouvelle demeure ont pris du temps, beaucoup de temps, sans compter les abords, que le bon-mauvais plan ou mauvais-bon plan selon le cas  de l'achat du verre portugais  a pris du temps, le virus n'a pas aidé bref, le délai de mise en eau a été retardé de 6 mois, puis un an puis finalement pas loin de 2 ans. 
    Le conte est long, je ne sais pas trop comment l'aborder alors commençons par l'essentiel :
    La cuve 1000 L
     1000 litres, c'est le même volume que mon précédent bac. L 180 x l 90 x H 65 cm. Verre extra-clair 3 faces, épaisseur 12 mm, raidisseurs supérieurs 19 mm largeur 90 mm. Comme expliqué, le verre est portugais. Long à venir mais parfait. J'ai l'habitude de réaliser mes cuves. Sur le précédent aquarium similaire, les raidisseurs étaient constitués de 2 verres bruts de 12mm contrecollés. Cette fois ci j'ai choisi un peu plus larges mais moins épais et avec un seul verre 19 mm. Première erreur, on ne coupe pas du 19mm comme du 12mm. La tranche est arrivée brute, totalement vrillée. J'aurais dû commander des raidisseurs polis, d'autant plus que c'était un hyper bon plan financier et que dans ce cas (ce n'est pas vrai pour du verre français), le surcout aurait été négligeable. Bref, après plusieurs essais j'ai pu poncer plutôt pas mal les tranches avec des plaques diamantées destinées à l'affutage des couteaux.
    Les vitres sont assemblées avec joint 2 mm maintenu par des allumettes. Je me suis fait aider par un jeune qui passait par là, mais un peu raide pour s'accroupir, il faut l'avouer.

    La colle est extrudée entre les vitres maintenues en position. Il est préférable de ne pas poser le verre sur tasseau comme ici, mais sur un support plan, la consommation de colle sera moindre et, avec une contrepression, le joint plus facile à dégazer.

    La vitre arrière sera percée pour une alimentation en 32 mm et une seule descente en 50 mm.
    Le support
    J'aurais pu profiter de cette nouvelle habitation pour encastrer la cuve dans le mur, l'idée a été évoquée. Mais j'aime aussi le principe de la cuve qui s'impose dans la pièce, avec ses 3 faces visibles qui augmentent considérablement l'espace d'observation. Cette dernière option est retenue. La pièce a donc été dimensionnée en conséquence.
    L'idée était de réaliser un support aéré puisque le local technique laissait l'espace libre. Et puis d'utiliser des matériaux autres que ce que j'avais déjà eu. Exit le meuble démodé en acacia, ni support métallique. J'ai finalement opté pour un assemblage de poteaux et connexions métalliques utilisés pour les terrasses extérieures. 

    Ce principe présente des avantages : peu couteux, solide, adaptable... mais quelques inconvénients : les connecteurs en métal soudé ne sont pas exactement d'équerre ; l'ajustement poteau/connecteurs présente un jeu qu'il est difficile à supprimer, pour rigidifier l'ensemble j'ai donc rajouté des tirants métalliques croisés entre les jambes du support. Par ailleurs,  la surface supérieure n'est pas plane, il a fallu insérer de nombreuse cales entre le support et la plaque de fond (plan de travail de cuisine) pour éviter sa flexion. 6 mm de polystyrène extrudé complètent le support.
    ...
  14. J'aime
    Poisson chat a reçu une réaction de dunand dans Problème d’algue   
    Ah ici, c'est pas la même ambiance 🙂
    C'est assez calme, et on aime bien les mails bien écrits et sans fautes d'orthographe. Par contre, il y a un niveau d'expertise un peu plus poussé... 🙂
  15. Merci
    Poisson chat a réagi à Denisio dans Et maintenant, la bryopsis!   
    Pour avoir longtemps combatu les Bryopsis sans grand succès, elles ont régressé, je pense, après développement de bactéries en RAB. Le PO4 étaient certes faibles mais l'activité bactérienne à du réduire la charge non détectée. 
    Compte tenu de cette incertitude, aujourd'hui je passerais sans hésiter au Fluconazole qui s'avère très efficace avec moindres effets collatéraux. Même si je ne suis pas partisan des solutions chimiques. 
  16. J'aime
    Poisson chat a reçu une réaction de capei dans Base de données: info par élément   
    Bonjour à tous,
    En zonant un peu sur le net, je suis tombé sur un truc assez intéressant: la "knowledge base" (comprendre "base de connaissances") proposée par Faunamarin (aucune action chez eux).
    https://www.faunamarin.de/en/knowledge-base/
    Élément par élément, cela permet de comprendre l'impact d'une concentration trop haute / trop basse, la criticité, les effets observables sur le bac, et même les espèces type de corail les plus "bio-indicatrices" d'un manque ou excès de cet élément en particulier.
    Utile, donc je partage (mais c'est en anglais... ou allemand).
  17. J'aime
    Poisson chat a réagi à Reefscaping33 dans Ma nouvelle installation 1000l et fish room   

    Salut à tous comme prévu je vous met en détail mon installation en sous sol avec fish room et mon 1000l dans le salon .
    Bac principal 980l volume brut ( habillage en pierre et verre noir starlight sur mesure réalisé sur place)
    2m long x 0.70 haut x 0.70 larg
    Renfort cinturage haut verre de 15mm
    Colonne centrale avec double descentes en 40 et double remontées en 32
    Niveau matos :
    .Écumeur bubble King super marin 300
    .2 pompes de remontées dcp 12 000 et dcp 18000 jebao
    .Brassage 1 tunze 6125 , 2 jebao rw 15 , 1 jebao sow  20
    .Éclairage 2 rampes ATI ventilées 6x39watt tubes t5 4 blanc ATI
    1 bleu actinic et 1 violet blue+ par rampe
    .technique : 2 ph mètres avec sondes de sécurité avec pompe péristaltique méthode régis doutre,  un Rah , un aquaforest 150 .
    Je serais sur du balling avec pompe doseuses jebao
    En filtration je passe 1 descente dans 1 tonneau de pierres vivantes environ 150kg affinée par du siporax avant remontée et une deuxième descente par ma cuve bouture qui passe par un micron bag tunze 300 microns
    Qui suit dans le bac à algue et fini par la décante technique mousse bleu et écumeur  jusqu'aux pompes de remontées
    Au sous sol dans la fish room
    Il y a 4 cuves un petit bac hôpital un bac à bouture env. 250l
    Un bac à algue env. 170l éclairé leds et finit par un bac techique env. 350l
    1 bidon 200l pierres vivantes
    2 bidons pour automatisation remise à niveau de l'eau par osmolateur néo3 + smartosmo+++
    Osmoseur 100gpd 3 Niveaux et cartouche deionisante mb 400 purolight
    J'ai la bouteille de co2 au cas où un jour je passerais sur un RAC ...
     Quelques rajouts support siporax pierres vivantes et autres Aussi en électricité compteur séparée étanche avec disjoncteurs 63A et autodisjoncteurs 20A pris sur des multiprises étanche de marques thomann avec interrupteur sur fusible pour chaque entrée prise
    Plomberie haute pression vanne à gillotines ou normal
    Voilà je vais essayer de vous mettre des photos 

    Prochainement  décors reefscaping ...



  18. J'aime
    Poisson chat a reçu une réaction de dunand dans Corail recouvert d'algue   
    Corail coupé!
    A un endroit, la partie bouffée par les algues était la partie centrale d'un "Y". J'ai récupéré les extrémités du "Y" (qui sont sains), mais qui sont bien petits: ça fait des boutures de 1cm environ. Dans le doute je les ai collées sur de nouvelles pierres, on va voir si elles reprennent (pas grand chose à perdre).
  19. J'aime
    Poisson chat a reçu une réaction de Virginie dans Lysmata versus Aiptasia ?   
    C'est probablement de la Boggessi effectivement, ce qui n'est pas un souci.
    Les "vraies" wurdemannis sont très rares. En Europe c'est souvent de la Boggessi que l'on trouve (vendues sous le nom de Wurdemanni). Aucun souci, elles mangent les Aiptasia (en théorie, après le comportement de chaque individu peut être différent), et sans souci pour les coraux.
    Idem pour la Kuekenthali suggérée par Pique-Pique.
  20. J'aime
    Poisson chat a reçu une réaction de Virginie dans Lysmata versus Aiptasia ?   
    J'ai "contrôlé" l'invasion chez moi en "soufflant" avec une grosse seringue (70mL) de l'eau osmosée bouillante sur les aiptasia (choc osmotique + "cuisson" pour détruire les cellules et éviter la dispersion). ça marche plutôt bien: plus facile que le piquage (on approche juste grossièrement le bout de la seringue près de l'aiptasia), et on n'introduit rien d'autre dans le bac que de l'eau osmosée.
    Attention par contre à ce que l'eau soit vraiment bouillante (la refaire bouillir toutes les 10min pour qu'elle ne refroidisse pas trop).
    ça m'a permit de bien garder le sujet sous contrôle, mais pas de les éradiquer.
    J'ai introduits un Tomentosus, qui ne les a même pas regardé le bougre (c'est du cas par cas et un peu le loto: certains y touchent, d'autres pas).
    J'ai finalement acheté des Wurdewanni (qui sont selon moi non pas des Wurdewanni mais plutôt des Bogessi), et problème résolu en une semaine, sans aucun autre impact sur le bac.
    Il y a plusieurs types de crevette qui mangent les Aiptasia, mais dont la livrée est très proche et en pratique impossible à distinguer pour des amateurs comme nous. C'est un peu la loterie.
  21. J'aime
    Poisson chat a réagi à olivier26 dans Bryopsis, fluconazole et écologie d'un DSB   
    Merci Denis, je le dis souvent mais effectivement il est nécessaire de le répéter.  Nous ne mesurons que les phosphates inorganique soit les orthophosphates et pas les phosphates organiques. De plus, outre la précision de notre matériel le 0,00 ppm de notre checker ne veut pas forcément dire que nous avons le vrai 0. Sur le récif la concentration mesurée par endroit est de 0,004 ppm de PO4. Si on mesure cette eau avec notre checker que va t'il mesurer ?
    Enfin dans le vivant le Phosphate n'est que très faiblement utilisé, d'où l'accumulation parfois dans nos bacs.
    Pour en revenir au soucis, si cette bryopsis veut pousser et bien qu'elle pousse, je prendrais une pierre ou deux du décor où elle à tendance à bien se développer et je la mettrais dans la décant dans un compartiment éclairé (18H) avec le même turn over que le bac. Le but étant qu'elle rentre en compétition avec elle même.
    olivier
  22. J'aime
    Poisson chat a reçu une réaction de calimero dans Urgent, NO2 trop haut !   
    Il est sûr de son test?
    Parce que même avec des pierres mortes, 3 mois pour amorcer le cycle de l'azote c'est quand même très long. C'est 2-3 semaines d'habitude.
  23. J'aime
    Poisson chat a reçu une réaction de Dompail dans Help Mousse blanche   
    Si l'eau du bac contient des silicates, cela peut booster initialement les éponges. Puis une fois le silicate consommé, leur croissance devrait fortement ralentir, voire se résorber.
  24. J'aime
    Poisson chat a réagi à Tridacna dans culture phytoplancton   
    Avis aux amateurs
    Prochainement disponible sur le site Tridacna.fr
    - Engrais phyto selon Convay prêt à l'emploi
      milieu polyvalent pour la production de phytoplancton
    - Engrais phyto selon Walnes prêt à l'emploi
      milieu spécialement adapté aux besoins des espèces de phyto Isochrysis et Tetraselmis
    - Engrais phyto selon Guillard prêt à l'emploi
      milieu le plus couramment utilisé pour la culture du phytoplancton
    -Engrais phyto selon Guillard en poudre basé sur la formule Guillard F/2
  25. J'aime
    Poisson chat a reçu une réaction de Denisio dans A propos des filtres à algues   
    J'ai installé un tel filtre à algue dans mon bac, et j'en suis très content.
    C'est du très bricolé pour le moment: un simple panier flottant "pour bassin" acheté 10€ sur Amazon dans lequel j'ai placé une souche de Chaeto gentiment fournie par Dunand. ça flotte dans la décante.
    J'ai le refoulement de mon filtre UV qui crache dedans, pour renouveler l'eau. Le tout éclairé par un petit spot LED pour jardin, acheté également 15€ sur Amazon et piloté par une petite prise programmable.
    Mes NO3 se sont effondrés (passage de 20-25ppm à <5ppm en 2 semaines), à tel point que je rajoute de temps à autre du NO3+ pour éviter d'être trop oligotrophe. Et ce malgré avoir augmenté le nourrissage et fortement réduit l'écumeur (que je réfléchis même à couper, même si je vais attendre un peu pour faire ça le temps que mon bac se stabilise après le violent épisode de dino que j'ai connu). J'ai réduit également la durée d'éclairage de 12h/j à 8h/j pour "calmer" la chaeto.
    Le seul bémol est que ça me bouffe toute la place disponible dans la décante et que le changement des micronbags est un peu plus galère. Lorsque j'aurais un peu plus le temps, je ferais un réacteur annexe.
    Mais je m'interroge sérieusement quant à la possibilité de se passer complètement de l'écumeur, pourtant clé dans la méthode berlinoise, avec un filtre à algue bien dimensionné. Quitte à devoir supplémenter de temps à autre en fer par exemple, pour éviter une chlorose du bac, l'algue ayant tout aspiré. Au prix des écumeurs, sans compter les problématiques de bruit, entretien et conso élec...
×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici