Aller au contenu

kleb72

Membre
  • Compteur de contenus

    23
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    3

kleb72 a gagné pour la dernière fois le 10 mars 2018

kleb72 a eu le contenu le plus aimé !

À propos de kleb72

  • Rang
    Membre

Profile Information

  • Gender
    Not Telling

Converted

  • Date de mise en eau
    01/3/2016
  • Volume net en litres
    ±1500
  • Type
    Récifal
  • Maintenance
    Berlinois
  • Traitement eau d'apport
    osmose + resines
  • Traitement eau du bac
    Ecumeur Tunse9480 4 pompes, RAB maison ±1litre debio- pellets, charbon et/ou résine ferrique ponctuelles
  • Brassage
    Tunze6105(x4), Tunze6055(x4), Turnover x2x3
  • Eclairage
    Led Alpheus (780w), photopériode 2h de lever du soleil + 8h de plein éclairage dont ±30% du temps en passages nuageux réduits à70% + 2h de coucher + 30mn de bleu
  • Supplémentation
    RAH NO3+ modifié, RAC maison / phmètre, Oligo Tridacna
  1. Pour les aquaroches, normalement l'action de l'acide doit être négligeable puisque c'est de la céramique cuite.
  2. Bien qu'armée de treillis, ces plaques ne sont pas faites pour résister à une charge. J'en ai utilisé simplement posée pour faire un abris pour mes 2 chiens. Il les ont cassé à sauter dessus… et ils ne pèsent pas 200kg... Pour ta recherche, les meilleurs solutions sont souvent les plus simples.
  3. Pour tes portes, je ne sais pas quel est ton budget , mais cette partie de ton garage ne semble isolée et la porte à gauche sur la photo donne directement à l'extérieur. Alors pourquoi ne pas envisager directement une porte PVC isolante double vitrage comme celle-ci. Si tu n'était pas si loin, j'en ai une que j'ai démonté depuis plusieurs année que je vais finir par balancer.
  4. Oui : le plexi. Ca se travaille facilement dans tous les sens au décapeur thermique, ca se colle à l'acrifix …. et plus encore
  5. Oui ... mais ça fait du bien
  6. Je crois que les Aquaroche dites vivantes de BlueRing Aqua sont ensemencées à Camaret et je confirmes qu'il ne faut pas s'attendre à autre chose qu'un ensemencement en bactéries, ce qui n'est déjà pas si mal. Pour le démarrage de mon premier bac de 300l, je suis parti sur 80% Aquaroche neuve + 20% de PV d'Indonésie + protocole de démarrage Daphbio. Résultat (de mémoire) : Je n'ai constaté qu'une légère montée des nitrites et pas de développement d'algue. Introduction des détritivores au bout de 4 semaines et ±8 semaines pour les premiers poissons. La micro faune est bien arrivées (Daphbio ou PV ????) Lorsque j'ai déménagé mon 300l dans mon 1500l, je suis de nouveau parti sur ±80% d'Aquaroche neuve avec toutes les pierres du 300l + protocole de démarrage Daphbio avec un résultat sur la micro faune moins marqué que la première fois. Depuis, j'offre chaque année un protocole de démarrage Daphbio à mon bac pour relancer le développement de la micro faune. Bizarrement, le résultat est aléatoire. Une fois, je n'ai constaté aucune évolution de la micro faune ??? La bouteille que j'ai reçu était-elle trop vielle, avait-elle été stockée dans de mauvaises conditions, ou tout simplement c'était peut-être un mauvais lot ?????? Pour conclure, je pense qu'il faut introduire des souches de méiofaune aussi diversifiées que possible quelle qu'en soit la provenance, mais surtout, il faut ensuite toutes les nourrir pour que toutes puissent se développer parce qu'il y a concurrence entre elles. C'est la vie du microcosme que l'on ne voit pas dans nos bac qui fait leur équilibre.
  7. Normalement, avec un insert correctement monté, la pièce dispose d'une entré d'air extérieur qui arrive dans la pièce ou directement dans la cheminée derrière l'insert. L'air qui sert à la combustion est prélevé dans la pièce et évacué par le conduit de la cheminée. C'est donc l'air qui sort de la cheminée par le conduit qui est appauvrit en O² et chargé des particules issues de la combustion. Je pense donc que cela n'a aucun effet néfaste pour l'aquarium, bien au contraire puisque le tirage de la cheminée provoque le renouvellement d'air dans la pièce.
  8. De mon coté, j'ai depuis 3 ans un trio de centropyge loriculus avec lequel j'observe maintenant des séances de frais. Ils me semblent assez reef safe, mais ça reste à confirmer en l'absence de moins reef safe qu'eux. J'ai également introduit en même temps une paire chaetodon punctatofasciatus. Ils restent petits à l'âge adulte (±10-12cm) avec un estomac proportionné à leur taille et sont annoncés acceptables en récifal. Il est vrai que les coraux poussent normalement, mais sans polypes visibles tout pendant que ces poissons ne sont pas couchés. Ce phénomène a été visible dans les trois jours qui ont suivi leur introduction. La cause a bien produit ses effets, ils ne tapent pas franchement, mais toujours ils titillent ... Cette paire de papillon s'est avérée être un couple et je les ai vu frayer plusieurs fois avec des montées rapides en pleine eau. Je pense que ce comportement a été fatal à l'un d'eux puisque j'en ai retrouvé un sur le carrelage un matin …. Si c'était à refaire, je crois que je m'abstiendrai sur les papillons même si se sont des perles dans un bac !
  9. Bonjour, Je prends ce post en cours après l'avoir lu entièrement. Je lis pratiquement tous les sujets évoqués sur CR et n'intervient que très rarement, mais là, je suis interpelé par ce projet. Une telle obstination sur une telle hauteur d'eau sans avoir les moyens matériels pour la réalisation, qui ne sont limités que par les moyens financiers !!!! Ce sont bien là nos limites ! ! ! Il est quand même bien plus raisonnable d'adapter le projet au budget en prenant en compte les contraintes locales. Quant à mettre la tête dans mon bac pour nettoyer les vitres au moins une fois par semaine . . . dans ta situation, j'ai du mal à penser que ça dure des années . . . En tout cas, à ta place, je préfèreai plonger ailleurs que dans mon bac . . . une à deux fois par semaine pendant des années !!! Pour revenir plus concrètement à ton projet : Si j'ai bien compris, ce qui pose problème, c'est une histoire d'estétique par rapport à un plan de travail et des hauteur de fenêtre. Vu de ton intérieur, le bac doit donc ressembler à une fenêtre ouverte dans le lagon ou sur la pente récifale. C'est une jolie idée ! Comme tu prévois habiller ton bac pour cacher les cornières, pourquoi ne pas partir sur un bac d'une moindre hauteur avec un habillage haut imagé à ce que tu souhaite (par exemple la partie émergée du lagon . . . avec pourquoi pas un couché de soleil ou autre chose) Tu pourrais ainsi revenir à des standards de bac réalisable dans ta situation. Dans tous les cas, quand on fait un bac qui sort des standards, se sont des problèmes que l'on empile, et ils seront de plus en plus pesant au fil du temps. Tout cela ne représente que mon avis et tu restera juge et partie de ton projet. Récifalement. Kleb.
  10. Je reviens sur ce sujet de pompe Tunze bruyante. La pompe hydrofoamer que j'avais "réparé" avec du téflon s'est remise à faire du bruit - beaucoup de bruit - à un point tel que j'ai du l'enlever. Après vérification, les paliers n'avaient pas bougé. Je les ai tout de même remplacé pour essai, mais pas de changement, toujours la même trépidation. Je viens de faire l'acquisition d'une pompe complète de remplacement. Avant sa mise en service, j'ai essayé d'échangé le rotor de la pompe neuve avec celui de celle qui fait du bruit. Et là, miracle, les deux sont devenues "silencieuse" (si n peut dire) ...... dans un premier temps !!!! Car ensuite (±2h de fonctionnement), c'est la pompe neuve avec le vieux rotor (±2,5 ans) qui s'est remise à faire du bruit progressivement. J'en conclu que les problèmes de bruit et de vibration de ces pompes viennent du rotor, qui semble pourtant impeccable. Une autre inquiétude, j'ai maintenant une seconde pompe qui fait du bruit et une troisième qui commence à avoir les mêmes symptômes. Si bien que sur un écumeur 4 pompes de 3 ans, je n'ai plus qu'une pompe qui fonctionne normalement. Tunze n'a pas habitué les aquariophiles à une telle performance sur ses matériels, et je commence a envisager le remplacement de cet écumeur. Pas pour du Tunze, bien sûr.
  11. Le bois n'est pas en contact avec l'eau. Il sert de moule et il est ensuite pris en sandwich dans une résine époxy avec de la fibre de verre. C'est le même type de construction que les custum de surf ou de planche à voile que je faisais avec des pain de polystyrène il y a longtemps déjà.
  12. Pour répondre avec beaucoup de retard à Steph30 sur l'intérêt d'un bac en bois : J'ai arrêté mon activité professionnel il y a quelques années pour diverses raisons. Le choix de ce bac en bois était plutôt une façon de me réaliser dans des objectifs à atteindre plutôt que d'un réel intérêt technique par rapport à une autre matière. Même si je n'avais jamais travaillé le bois avant, j'ai pris un réel plaisir à construire entièrement cet ensemble bac-meuble que j'avais dans la tête depuis longtemps. Si c'était à refaire maintenant, je ne sais pas ????? Peut-être que je le referais quand même, même si c'est beaucoup de boulot ! Par contre, il ne faut pas aller chercher un intérêt financier dans ce type de bac résiné, je pense que le prix de revient que je n'ai pas calculé précisément est à peu près identique à celui d'un bac en verre. Sinon, on peut trouver quelques avantages à un bac en bois, mais aussi certains inconvénients.
  13. Il y a certainement des erreurs de placement, mais bizarrement, ce ne sont pas les coraux les plus bas et moins bien éclairés qui blanchissent actuellement du pied. Par contre, ces coraux se trouvent dans des zones moins bien brassées qui deviennent abritées avec le développement global. Par ailleurs, la forme en "L" donne une zone difficile a brasser dans l'angle du bac en face du pan coupé. Sinon, il y a effectivement certains coraux posés sur le sable qui sont trop bas, mais ce sont des boutures en attente. Pour les pompes dirigées vers le bas dans les moments ou ces photos ont été prisent, même si ce sont des nanostream, j'ai effectivement constaté quelques lésions sur le passage du flux et j'ai depuis ajusté l'orientation.
  14. Bonjour, J'ai acheté un RAH NO3+Pro avec agitation par le haut équipé d'une hélice qui tourne dans le sens anti horaire. Comme, j'ai grillé 2 moteurs en 6 mois, j'ai utilisé le tube avec un le même moteur (de remplacement) fixé dans une cage en dessous pour faire un agitateur magnétique. J'ai utilisé le bouton d'une vielle gazinière sur le quel j'ai fixé un aimant récupéré sur un vieux disque dur d'ordinateur. Le tout est de centrer l'ensemble, mais comme le moteur est déjà équipé d'un réducteur de vitesse, ça marche très bien en restant approximatif. Si tu es intéressé, je ferai quelques photos.
  15. Bonjour, Je reviens un peu sur ma présentation pour vous donner quelques nouvelles de mon bac. Ce projet récifal initié en 2013 avec un premier bac d'essai de 300l s'est concrétisé avec un bac de 1500l mis en eau au printemps 2016. Il tourne donc depuis bientôt 2 ans. Le bac d'essai de 300 litres est en bois résiné avec une seule face visible, il a un débordement central, une rampe led Lumini de 150w remplacée au bout de 6 mois par une rampe led Aquabeauty de 105w. Le brassage est assuré par 4 Turbelle Nanostream 6055 Tunze (1000-5500l/h) sur multicontroleur. Les pierres Aquaroche (25kg) et les pierre vivante d'Indonésie (25kg) achetée en VPC (Transhipping) sont montées sur des supports en PVC de 5 à 20 cm de hauteur pour une bonne circulation de l'eau en dessous. La cuve technique de 60 litres posée à coté du bac reçoit l'écumeur Doc Skimmer 9410 Tunze et une pompe NewJet 1700 pour la remontée. J'ai posé un bac de 80 litres dit "à boutures" à coté. Il est équipé d'une pompe de remontée de 800l/h, d'une Turbelle Nanostream 6015 Tunze (800l/h) en brassage montée sur un ascillateur NO3+. La supplémentation est faite en Balling Tridacna avec pompes doseuses NO3+ pilotées par un digidoseur NO3+. Au départ. La cuve technique Au bout de 6 mois Le bac à 15 mois L'ensemble à 20 mois Le projet et le détail du bac Le bac de 300 litres et son bac à boutures avant transfert dans le 1500L Le 1500 litres après déménagement du 300L Le petit côté du bac puis le grand côté en mars 2016 En mars 2017, c'est l'invasion des algues que je pense être des Lobophora variégata. Elles sont très envahissantes et j'ai du les enlever manuellement à poignées jusqu'à ce que j'introduise des herbivores qui veuillent bien les manger. Un Naso Elegans et deux Tripneuses. Le Naso en mange bien un peu, mais ce sont les Tripneuses qui les ont mangé. Elles c contrôle maintenant la situation, mais il a fallu du temps. Quelques photos du bac en juin 2016 Les caractéristiques et équipements techniques: Volume du bac : ±1500l + cuve technique ±100l + refuges ±250l Pompe de remontée : Jebao Jecod DCT-6000 utilisée à 80% de sa puissance Ecumeur : Tunze Doc Skimmer 9480 Osmoseur : un modèle basic avec une membrane Filmtec 280l/jour + résine à lit mélangé. L'eau en sortie de traitement doit être inférieur à 15ms Osmolateur NO3+ Eclairage Alphéus avec 20 modules radiometrix de 510mm. Photopériode: Lever du soleil 11h-13hJ Jour 13h-21h à 90% de l'intensité avec une grosse proportion de passage nuageux qui réduisent l'intensité à 50%. Coucher du soleil : 21h-23h +30 minutes de bleu pour les yeux Brassage : Le brassage du bac en forme de "L" m'a posé question et j'ai décidé de mettre un brassage alternatif avec des pompes Tunze sur multicontrôleur 4 stream 6105 une à chaque extrémités et les deux autres dos à dos à l'angle du bac 4 nanostream 6055 une sous les roches à chaque extrémités. Les deux autres sont en complément. Réacteur à bio-pellets de ma fabrication depuis le départ du bac avec pour objectif de nourrir le refuge en bactérioplancton. RAC de ma fabrication contenant ±15litres d'ARM (gros) dans la première chambre et ±5litres d'ARM fin dans la seconde chambre. Contrôle par Phmètre sur la première chambre. RAH NO3+ Pro sur l'osmolation avec le moteur d'agitation qui crame tout les 3 mois. Je l'ai transformé en agitation magnétique et depuis plus de problème de moteur grillé. Très peu de changement d'eau (3x200litres en 2017) Oligo Tridacna sur pompes doseuses NO3+ Kit de démarrage Daphbio pour relancer la microfaune en début d'année( c'est le cadeau de Noël de l'aquarium ) Nourriture ; granulés, paillettes et divers congelés Salinité : 1025 Test réfractomètre de labo + densimètre de temps en temps PH : non vérifié KH : je cours après pour le maintenir entre 6 et 7 Test Tridacna Ca : ±400 Test Tridacna Mg : ±1200 Test Tridacna No3 : <0.5 Test JBL PO4 : ±0.05 Test Checker HANA Supplémentation : Maintenance Paramètres Depuis plus de six mois, j'avais un film bactérien (cyano ou autres) sur le sable uniquement (oui, il y a 5-7cm de sable) que j'ai siphonné régulièrement sans résultat. Parallèlement, mes coraux sont devenus blafards et j'ai quelques acroporas qui ont blanchis du pied, par période et toujours les mêmes. J'ai donc remis en cause certains éléments techniques de ma maintenance en procédant étape par étape (1 paramètre à la fois). Vérification de la qualité de l'eau qui avait dérivé. Le brassage : Je l'ai augmenté en ajoutant 2 Tunze Stream 6255 en complément des 6105 posées aux extrémités du bac. Je fais actuellement d'autres essais de placement car je n'obtient pas le résultat escompté. Les oligos : sans changement d'eau et au regard de la pousse des coraux, j'ai vérifié les quantités distribuées selon les préconisations Tridacna. J'ai constaté que je distribuais les quantités nécessaire pour un bac de ±300l. Je suis donc revenu à des doses plus normales renforcées en iode et strontium et les coraux ont rapidement repris quelques couleurs, mais certains continuent à blanchir du pied. Prochaine étape: bouturage des quelques coraux qui ne vont pas bien et changement de position dans le bac. Ensuite, si ç continue, il faudra creuser davantage. Pour terminer, voici quelques photos de juin 2017 de la population piscicole. 7 Chirurgiens (2 Hépatus, 2 Flav, 1 Japonicus, 1 Truncatus, 1 Naso) 4 Centropyges (3 Lauriculus, 1 Acanthops) 2 Chaetodon Punctatofasciatus 1 Chelmon Rostratus 1 Siganus Magnificus 4 Labres (Halichoeres Chrisus, Pseudochromis Aldabraensis, Pseudochromis Flavivertex, Pseudocheilinus Hexataenia) 2 Amphiprions Melanopus 1 Escnius Bicolor 1 Salarias Fasciatus 3 Gobiodon Hystrio 1 Gobiodon Citrinus 1 Koumansetta Hectori Divers crustacés (Bernard l'ermite, crevettes) Divers escargots Des étoiles Archaster J'espère avoir rattrapé ma mauvaise présentation du début. Je reviendrai dans quelques temps avec des photos de ce début d'année. En attendant, Meilleurs vœux à tous.
×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici