Aller au contenu

rodolf

Membre
  • Compteur de contenus

    117
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    1

rodolf a gagné pour la dernière fois le 5 mars 2018

rodolf a eu le contenu le plus aimé !

À propos de rodolf

  • Rang
    Membre

Visiteurs récents du profil

220 visualisations du profil
  1. Je l'ai vu 2 fois depuis que l'ai mise dans le bac, elle passe son temps sous le sable !
  2. Salut dan, je dirai que ça se passe plutot bien avec cette population, mon bac à l'air de se stabiliser, l'eau reste limpide, mon sable aussi (escargots, souris de sable et limule bossent sans cesse !), mes roches n'ont plus l'air de "brunir" plus, ça se maintient comme ça depuis quelques mois. Les escargots, oursin et linckia laevigata font leur job. Salut Steph, comme j'avais expliqué précedemment, mon chaetodon se faisait harceler par un heniocus qui n'avait pas passé sa période "ado rebel", du coup n'arrivant pas a attraper l'heniocus j'ai retiré le chaetodon avant qu'il soit trop tard. J'ai réussi aussi à virer l'heniocus (après avoir testé tous les pièges possible !) car incompatible avec un autre poisson que je vais ajouter dans quelques mois.
  3. Quelques news de mon bac qui se stabilise petit à petit après 7 mois
  4. On est d'accord que c'est sur du long terme qu'on peut considérer un projet récifal comme réussi. Je ne balaye rien du tout, je présente juste mon projet, mais quand on remet en question la méthode utilisée au moindre incident ciblé, sans lien évident avec la situation, oui je trouve ça regrettable. J'ai eu des conseils précieux et qui m'ont aidé a comprendre la situation, comme le fait que l'heniocus pouvait avoir un comportement stressant avec certains occupants, que le Chaetodon se laissait faire jusqu'à en mourir, qu'un couvercle fermé sans apport d'oxygène n'est pas conseillé, qu'un leuco est très sensible aux maladies, j'ai appris tout ça en venant ici.
  5. Oui j'ai bien compris pour le leuco. J'en avais jamais eu avant ni l'occasion d'en avoir... mauvais choix...et je ne l'ai pas acheté chez mon poissonnier habituel mais chez un coté nature ! Le vendeur n'était pas vraiment un spécialiste... J'évite les coraux justement car exige une qualité d'eau irréprochable avec pas mal de compléments réguliers, c'est pas pour avoir un poisson capricieux ! (enfin qui nécessite des attentions particulières)
  6. Mais j'écoute les conseils et je les applique quand ils sont en rapport avec la situation, peut-être que le leuco est mort de stress a cause de l'heniochus, et alors ? Quel rapport avec le démarrage et l'environnement de mon bac ou d'être un débutant ? Qui pouvait savoir que cet heniochus la n'avait pas fini sa phase de déparasitage d'ado ? Et surtout que certains poissons préféraient se laisser mourir plutôt que de le repousser ! Mon poissonnier est sincère et honnête, la preuve je lui ai ramené le Chaetodon avant qu'il soit trop tard en lui expliquant la situation et il me l'a repris/remboursé.
  7. Ne parlons pas de dame nature en aquariophilie stp ! Nos poissons n'ont pas demandé a être captif, ils sont mieux dans l'océan, mais on le fait quand même par pur égoïsme, ne l'oublions pas. Toi non plus tu ne veux pas entendre et accepter que mon bac précédent a duré 5 ans sans problème avec cette façon de faire, sans catastrophe.
  8. Ok donc préjugés tout ça, ton verdict est déjà fait, tout va crever comme tu dis dans mon bac les mois qui suivent, alors je te dis rendez-vous dans 3 ou 6 mois. Tu as la mémoire courte quand même car je ne suis pas un débutant en récifal, avant ce bac j'ai eu un 400 litres pendant 5 ans, avec l'eau de mon robinet, un couvercle fermé et un démarrage dans les mêmes conditions que maintenant. Il est normal de reproduire une méthode qui a marché précédemment, mais ça tu ne veux pas l'entendre ni l'accepter apparemment, dommage.
  9. Pas évident d'entendre qu'un ptit nouveau arrive avec 1300 litres d'eau du robinet, au bout d'un mois et demi il met 10 poissons et 30 invertébrés et 4 mois après l'eau est cristalline, le sable tout blanc, les pierres peu recouvertes d'algues et toute la population se porte à merveille ! Enfin sauf 1 vivant sur la quarantaine qui n'a pas apprécié la coupure d'oxygène durant la nuit (qui plus est le plus fragile). Le nom de la méthode n'importe peu, ce qui compte c'est le résultat au bout de 6 mois, 1 an, 3 ans etc... Dès l'instant où on contrôle 2 fois par semaine ses paramètres, on peut écarter la méthode de démarrage en cas de souci et chercher une cause ailleurs (incompatibilité entre poissons, changement affectant le milieu, problème de maintenance...). A vous écouter quelqu'un qui ne suit ni la méthode Jaubert ni berlinoise, aura forcément des mauvais paramètres, des pics de nitrites etc... bah non je suis désolé. Je viens juste présenter mon projet avec ma méthode et les difficultés rencontrés. Maintenant quand un incident ponctuel, ciblé, est systématiquement lié avec cette méthode atypique, je trouve ça dommage comme unique conseil.
  10. Salut, si le Leuco, poisson réputé comme fragile, est le SEUL occupant a avoir succombé quelques jours après avoir coupé l'oxygénation du bac fermé pendant 12h, je pense que cela n'a absolument rien à voir avec cette méthode de démarrage qui n'est pas forcément celle des "anciens" D'ailleurs je suis content de lire que certains sites spécialisés ont (enfin) reconnu que l'ancienne méthode n'était plus une référence et que de plus en plus souvent le fameux pic de nitrite n'apparaissait même plus ou immédiatement transformé. De part la qualité des PV, les techniques d'ensemencement (une roche ensemencée n'est plus une "pierre morte"), le sable vivant, la qualité des filtrations bio et méca et les différents produits réputés pour accélérer le cycle (seachem prime et stability par exemple), tout ça permet de faciliter les démarrages. Il y a souvent (toujours) une raison pour perdre du vivant, l'essentiel est de trouver l'explication et d'apprendre de ses erreurs. Maintenant j'injecte de l'air des 2 cotés du bac en permanence, le couvercle est retiré matin et soir, je pense avoir réglé ce souci. Je rappelle quand même que l'ensemble des occupants se portent très bien, ne prenez pas ce cas isolé (et expliqué) pour une généralité. Sinon en ce moment j'appréhende un peu les vacances d'été, je vais m'absenter 10 jours, mon entourage n'est pas forcément conscient des attentions particulières à avoir avec un bac marin, il y a toujours la coupure générale d'électricité qui fait peur, j'espère que tout va bien se passer.
  11. Oui je ne pensais pas le leuco si fragile et c'était mon 1er (et dernier !), le vendeur ne m'a pas indiqué d'indication particulière. Après on ne peut pas parler de surpopuplation avec 10 poissons pour 3m de façade, le bac est jeune mais il y a pas mal de vie grâce a la quantité de sable vivant, aux PV de bonnes qualités et aquaroches ensemencés, je vois bien des organismes se balader le soir sur le sable et mes nitrites maintenus a zéro. J'avais d'ailleurs peur pour l'oursin et l'étoile de mer mais ils trouvent de quoi se nourrir (dans un bac neuf ça tient pas 2 mois). Tout le monde sait la difficulté à maintenir un bac marin, perdre un poisson, le plus fragile, est malheureusement le prix a payer pour arriver a une population stable dans le temps. Je regrette de pas avoir eu le reflexe de sortir le leuco dès que j'ai constaté le changement de comportement (nage moins, se cache de la lumière, ne vient plus manger...) bref tous ces signes d'une maladie/parasite, je pense qu'un bain en eau douce l'aurait déparasité... (à priori avec un bain d'eau douce le parasite se décroche du poisson, ça évite la surmédication). Disons que chaque soir ça devient une réserve d'oxygene au moment du repas quand le couvercle est retiré, mais visiblement sans apport d'air durant la nuit, ça ne suffit plus. Le problème est maintenant résolu.
  12. Parcequ'il y a quand même 300x70x15cm de volume d'oxygene avec un brassage puissant continu, qui aurait pu assurer l'oxygénation pendant la nuit.
  13. Tu n'as pas du lire mes réponses Dompail, car suite aux remarques de Steph, j'ai bien ajouté une pompe de brassage au milieu et j'ai bien sur mis un écumeur, excuse moi Denisio mais un écumeur reste un bulleur qui récupère les polluants collés aux bulles lors de la remonté. J'ai rajouté un bulleur de l'autre coté du bac pour mieux oxygéner. Ma seule erreur je pense est d'avoir branché la pompe a air (qui alimente les 2 bulleurs) sur le programmateur de l'éclairage, privant d'oxygénation pendant 12h, d'autant plus dommage car au début du projet, la pompe était active en permanence... Il ne faut pas systématiquement considérer certains choix atypiques comme des erreurs.
  14. Intéressant merci, j'ai remis la pompe a air en permanence. A suivre...
  15. Oui d'où l'ajout d'un bulleur pour oxygéner un peu mieux. Sinon le couvercle est retiré tous les soirs au moment du repas. Les autres poissons n'ont pas été impacté, peut-être le leuco plus sensible...
×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici