Aller au contenu

Dompail

Administrateur
  • Compteur de contenus

    9,707
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    274

Dompail a gagné pour la dernière fois le 2 décembre

Dompail a eu le contenu le plus aimé !

À propos de Dompail

  • Rang
    Grand contributeur

Converted

  • Date de mise en eau
    1/1/1900

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. oui ! Mais je partage l'avis de Chprieur... Vraiment aucun moyen de capturer le poisson (à plus forte raison s'il est déjà affaibli) sans démonter le bac, de façon à le traiter tout seul dans un bac hôpital ? A contrario, qu'il s'agisse de baisser drastiquement la salinité ou à plus forte raison de traiter le bac avec un antibiotique remettra forcément en cause "l'équilibre biologique" du système.
  2. Il se pourrait aussi que le "BH mort déchiqueté sans sa coquille" soit juste une mue
  3. Bienvenue sur Cap, Ben555 Tes 70 kg de PV viennent d'un autre bac ?
  4. A quelle fréquence fais-tu des changements d'eau et de quels volumes ? Utilises-tu également de l'eau de conduite pour préparer ton eau de mer synthétique ? Toute l'année, 365 j/an ? Pas d'agriculture, pas de périodes d'épandage, pas de traitement des vignes, ni jamais de crues dans la Drôme ?! On peut en douter D'autre part, et même si ces taux étaient stables toute l'année, avec peu ou prou 1500 litres d'eau qui tournent dans ton système, je suppose que tu dois ajouter en moyenne 80 à 100 litres d'eau douce par semaine... donc, tu ajoutes également environ 15 mg de PO4 par mois, 180 mg par an (pour ne citer que le phosphate et que l'osmolation) Il est possible que le système parvienne à les gérer mais admettons que, quitte à faire monter (un peu !) son taux de PO4, mieux vaut que ce soit en ayant un poisson de plus à accueillir et à nourrir qu'en ajoutant simplement de l'eau "supposée douce"...
  5. Afin de ne pas "parasiter" le topique d'Olivier, accepterais-tu d'ouvrir un nouveau sujet, par exemple dans la rubrique "... Mon bac" ou "Techniques" ? (Bon sang, c'est la première fois que je m'autocensure pour un début de pourrissage de post )
  6. Je suppose que tu parles des paramètres de ton eau de chaux et non de ceux de l'eau du bac ?! Question devenue usuelle lors de ce genre de constat : quelle est ta salinité et avec quoi et comment la mesures-tu Méfiance tout de même... L'eau de conduite, où que ce soit dans l'hexagone, est rarement "bonne pour le récifal" 365 jours par an ! Au fait, bienvenue sur Cap, Domsylvia
  7. Merci Olivier (Bon... OK, je suis un peu faux-derche parce que c'est la réponse que j'attendais )
  8. Juste une question... Au démarrage d'un bac, avant l'introduction de coraux et de poissons, beaucoup de récifalistes ne se soucient pas des taux de Ca et de Mg de l'eau et d'ailleurs ne s'en soucient pas beaucoup plus quand leur bac est orienté coraux mous, considérant que ces derniers "n'en ont pas besoin". Quel est ton avis à ce sujet
  9. Pourtant, on voit clairement que ton eau de mer naturelle manque cruellement de phosphates et de nitrates
  10. Certes... les égyptiens excellaient dans la construction de pyramides mais étaient très moyens à cette époque en ce qui concerne les aquariums ! D'ailleurs, on en a retrouvé aucun en bon état dans la Vallée des Rois, CQFD ! Bravo Olivier pour ce nouveau bac, j'ai déjà hâte que tu le mettes en eau
  11. Ben alors, oukilè le nouveau bac ?
  12. Il se porte toujours aussi bien ton bac Mais j'entrevois qu'un des deux pocillo, à gauche, est comme un peu "croqué"... Jure-nous que l'imperator n'est pas le coupable
  13. Ca, c'était fin août Extraire manuellement les algues supérieures (avant qu'elles lysent) n'est pas qu'une considération esthétique... C'est aussi une façon d'extraire du bac divers effluents qui ont servi leur croissance et qui paraissent plus profitables "dehors que dedans". Quels sont tes paramètres d'eau actuels (salinité, KH, N03, PO4 et plus si affinités) ? Tu pourrais procéder à un arrachage manuel en faisant en même temps un gros changement d'eau ce qui te permettrait de siphonner "tout ce qui s'envole" à chaque arrachage (donc une bonne part des sédimentations qui se sont accumulées sur les PV sous les Ulve)
  14. Finalement Compère... tu hésites entre un style gothique ou un style roman !
  15. Oups, j'ai zappé ton intervention avec le changement de page... Dans mon cas, le refuge était mitoyen du bac principal et, quand il était éclairé toute la nuit, une lumière conséquente l'atteignait également. J'avais donc finalement opté pour des espèces de Caulerpa qui lysent difficilement (comme la prolifera, par exemple) et choisi de débuter l'éclairage du refuge 2 ou 3 heures plus tôt que le bac principal et de l'éteindre 2 ou 3 heures plus tard. D'où un temps d'ensoleillement beaucoup plus long pour le refuge mais laissant tout de même toutes les nuits plusieurs heures d'obscurité complète aux deux bacs.
×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici