Aller au contenu

Dompail

Administrateur
  • Compteur de contenus

    9,965
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    330

Dompail a gagné pour la dernière fois le 1 juillet

Dompail a eu le contenu le plus aimé !

5 abonnés

À propos de Dompail

  • Rang
    Grand contributeur

Converted

  • Date de mise en eau
    1/1/1900

Visiteurs récents du profil

3,353 visualisations du profil
  1. Tss, tss, 500 litres ou 1500 litres, je pense que tu auras le même souci un ou deux ans plus tard Concernant le placement des coraux, juste un détail, si le Turbinaria est un reniformis (jaune !), il sera d'autant plus "jaune pétard" et pas jaune/vert/marronnasse qu'il recevra beaucoup de lumière (et nécessitera donc un brassage de moyen/fort à énergique). Mais il n'est pas toujours facile de placer un plateau sur les parties sommitales d'un décor sans jeter dans l'ombre ses collègues symbiotiques placés juste en-dessous.
  2. As-tu dans ton bac beaucoup de petites ophiures, de celles qui arrivent avec les PV ?
  3. Tu devrais ajouter deux ou trois murènes et les nourrir au cassoulet ! Plus sérieusement, tu distribues quoi, quand et en quelle quantité journalière coté nourriture ? J'ai bien lu sur de précédents posts que c'est volontaire mais ce turn-over énorme (X10 ou X20 au lieu des habituels X3 ou X5 max) ne doit pas laisser le temps à grand chose de retomber et de se corrompre. Habituellement on ne s'en plaint mais dans le cas présent, c'est peut-être trop ?
  4. Peux-tu nous rappeler la population actuelle de tes bacs
  5. Pas du tout de PO4 détectables non plus ?
  6. Tu as raison, dans un premier temps, il me semble aussi plus logique "de diminuer l'épuration" plutôt que de sur-polluer le bac Donc de réduire progressivement l'écumage mais plutôt la journée. La nuit, le pH du bac tend déjà à baisser et l'écumeur... grillé sur le poteau par Franck Bubule
  7. Et non, compenser 25 litres d'évaporation ne revient pas à changer 25 litres d'eau ! L'eau qui s'évapore ne s'évapore pas avec les NO3, PO4 et d'autres polluants, pas plus qu'elle ne s'évapore en embarquant gentiment avec elle les sédimentations accumulées dans le bac. D'ailleurs, puisque tu compenses une évaporation de 100 litres par mois, c'est vraiment le moment de vérifier que ton eau osmosée est au top
  8. En même temps, je reconnais que ce serait dommage d'avoir à demeure une eau de source d'une telle pureté et d'utiliser en permanence un osmoseur... Je ne saurais pas dire si les taux de cuivre, d'aluminium, baryum sont à ce stade problématiques (des avis éclairés seraient les bienvenus ) mais j'ai quand même l'impression que ton eau de conduite est de meilleure qualité que la plupart des eaux osmosées utilisées par une majorité de récifalistes. Dans ton cas, il pourrait être intéressant de n'utiliser qu'une résine échangeuse d'ions (qui ne sera donc pas souvent saturée) et de contrôl
  9. Je trouve le résultat surprenant ! On dirait que la station dont tu dépends utilise l'osmose inverse (avec en plus, cerise sur le gâteau, un flocage d'aluminium) Vraiment surprenant, même pas un chouïa de Ca, Mg, K, etc...
  10. Toute la question est là En fait, je pense que c'est le contraire. Le plus important à mes yeux est d'avoir le plus grand volume d'eau possible au regard de la "surface visible". Un bac de 300 litres avec 5 poissons mais avec 100 litres de volume technique est un système de 400 litres d'eau (brillante démonstration ). Le même bac de 300 litres doté d'un volume technique de 100 litres et d'un refuge de 200 litres devient un système de 600 litres hébergeant toujours 5 poissons mais avec une moitié de ce volume d'eau dédié à l'épuration biologique et mécanique... ce qui change sérieusement
  11. Alors si tu veux t'assurer une bonne fois de l'adhésion familiale pleine et entière, interdis formellement à ta tribu de le manipuler à main nue
  12. Au fait, bienvenue sur Cap, Hayv
  13. Probablement des tuniciers. La transparence des tissus fait faussement penser à un squelette interne. On voit mal sur la photo mais il devrait y avoir les siphons buccal et cloacal sur l'extrémité supérieure...
  14. Maitre Poisson chat, la question est bonne dans la mesure ou "sédiment" est souvent devenu un terme fourre-tout pour beaucoup de récifalistes Les sédimentations sont dues à des particules en suspension dans la colonne d'eau et qui finissent par s'accumuler sur les lieux de dépose. Ces particules sont de différentes natures et bien loin d'être seulement composées par l'érosion des roches ou du sable mais aussi (et "surtout" !) par des débris végétaux et animaux... Bref, vu sous cet angle, il ne m'apparait pas totalement superflu de penser à vider régulièrement les poubelles
  15. Le bac est un circuit fermé dans lequel tu introduis d'un coté des polluants (nourriture du vivant) et en extrait d'un autre via l'écumeur, extraction de caulerpes d'un refuge, des filtrations mécaniques (perlon, micron-bag, filtre papier, etc) et éventuellement une filtration chimique comme une résine ant-PO4... et au milieu, de façon très schématique, ce que le bac est en mesure de gérer avec d'un coté les hétérotrophes, les pollueurs (essentiellement les poissons) et de l'autre les autotrophes (et/ou mixotrophes) comme les coraux dits symbiotiques qui participent à l'épuration du système.
×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici