Aller au contenu

Denisio

Administrateur
  • Compteur de contenus

    11,706
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    281

Denisio a gagné pour la dernière fois le 6 avril

Denisio a eu le contenu le plus aimé !

À propos de Denisio

  • Rang
    Grand contributeur

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Localisation :
    Montauban

Converted

  • Site web
    http://dtournassat.free.fr/
  • Date de mise en eau
    06/10/2000
  • Volume net en litres
    1000
  • Type
    Récifal
  • Maintenance
    Berlinois
  • Traitement eau d'apport
    Osmoseur + résine
  • Traitement eau du bac
    Lio D300 monopompe
  • Brassage
    Brassage 30x volume bac, Turn over 3.5 X volume bac
  • Eclairage
    2 HQI 400W, 1HQI 250W, 4 T5 80W. 1 W/litre, photopériode 8h HQI et 10 h T5
  • Supplémentation
    Iode. RAC

Visiteurs récents du profil

4,995 visualisations du profil
  1. C'est sûr, j'aurais préféré sans. Cependant il ne se verra pas trop, pas plus que les fils de pompes masqués par la surverse.
  2. Une aubaine ! Le livre de Fabricius et Alderslade est disponible en pdf téléchargeable gratuitement. Un must, il s'agit de LA référence sur les octocoralliaires. J'avais acheté ce bouquin, d'ailleurs dédicacé, et j'y ai trouvé une mine d'informations. Les deux auteurs œuvrent depuis 30 ans dans la recherche sur les octocoralliaires, autant dire qu'il savent de quoi ils parlent. Ce bouquin est d'autant plus intéressant que je ne connais pas d'équivalent. Bonne lectures et relectures Soft Corals and Sea Fans: A comprehensive guide to the tropical shallow water genera of the ce
  3. Denisio

    Problème d’algue

    Rien de spécial à rajouter sinon que : non un osmoseur ne te permet pas de garantir un résultat positif, par contre il permet d'éliminer de nombreuses incertitudes (c'est déjà énorme), pour tendre vers un résultat positif. Sans osmoseur tu es aveugle. Avec tu vois mais il reste à comprendre. Avec une eau minérale (qui n'a jamais la composition de l'eau de mer), tu es forcément sur de mauvaises bases et tu amplifie le déséquilibre chimique à chaque ajout.
  4. Rhodactis est recouvert de pseudo tentacules simples ou étoilés. il existe des formes à gros vésicules (bounce) plus rare et d'un prix exorbitant. Ricordea est recouvert de vésicules rondes régulièrement réparties, ce qui me semble le cas ici. R. yuma est plus grande (jusqu'à 10 à 12 cm) que R. florida (env 3 cm). Je penche aussi pour Ricordea yuma.
  5. Je pense qu'on peut aborder la question de l'osmose à 2 niveaux : Exigence moyenne : filtre, charbon, membrane avec ou sans résine. Durant des années nous avons maintenu des bacs plus que satisfaisants avec seulement 3 étages. La résine permet d'affiner. Exigence poussée : on multiplie encore les étages, on double ou triple le volume de résine, on purge, on rince, on change tout à 2 ppm en sortie... et on teste régulièrement l'eau à l'ICP. Comme le dit Emmanuel, dans tous les cas on a avantage à automatiser pour ne plus s'en préoccuper, sinon c'est vite fastidieux et débordemen
  6. Qu s'est-il passé ? Tu vas mettre en place une parade ?
  7. L'obturation lente de bubule est rare, en général s'il y a bouchage, c'est plus brutal (escargot, masse d'algues...). Un nettoyage annuel des canalisations devrait faire l'affaire. Mais bon, une détection préventive me plait bien. Le petit capteur de niveau du bac s'impose de plus en plus.
  8. Oui, dans mon malheur, j'ai eu la chance de ne pas avoir introduit le vivant et de ne pas avoir apparemment d'effet collatéraux, ni sur le plancher ni sur les meubles. J'avais bien réfléchi à une surverse externe en pensant à ton système, avec tous les avantages, mais aussi quelques inconvénients. A un moment, j'avais réfléchi à un système hybride : un tuyau de traversant la paroi, communicant avec une surverse qui serait dans le local technique. Mais j'avais des problèmes d'encombrements entre montants du mur placo et ceux de mon support du local. Ceci dit, Olivier réalisé normale
  9. Ah, OK, j'avais vérifié tout ça . j'avais mis sur tasseaux pour avoir un prise au portage et petits déplacements dans mon garage. Mais ça reste une mauvaise idée pour le collage.
  10. C'est un tord 😏 J'adhère totalement à ce que tu préconises : adapter l'aquarium aux animaux hebergés. C'est une évidence même pas souvent admise. Pour autant, je comprends le désemparement d'un aquariophile qui se lance dans le récifal. Beaucoup de choses à assimiler d'un coup. Soit on se documente une année en rongeant son frein, soit on se lance petitement avec, dans tous les cas, des erreurs. Ça dépend aussi de la capacité à assimiler de la personne, de sa personnalité plus pratique ou théorique. Dans mon entourage je vois les deux profils et dans les deux cas j'observe le m
  11. Mais pourquoi as-tu tiqué ? Quel rapport avec ma mésaventure ? 😏
  12. Personnellement, je n'ai jamais compris l'avantage à introduire dans un bac les polluants concentrés , jugés indésirables, extraits d'un autre bac.
  13. Sage décision. Idéalement, pour débuter on peut se former sur un bac moyen durant une année. Ça laisse le temps d'acquérir les connaissances (principes, procédés, faune, matériels...), de mesurer le vrai, le faux, l'essentiel, et de planifier un plus gros volume avec son équipement. J'ai débuté avec 450 litres, juste pour savoir si j'étais capable. Bien m'en a pris, une catastrophe. J'avais accumulé des erreurs. Bon, je parle de 2000, le début du récifal français, l'info était encore limitée.
  14. Merci, intéressant. Les lieux de collecte ne sont pas partout. Installer un réseau là où il n'y a rien impactera aussi forcément le coût.
  15. Bonjour Pierre Alex et Malheureusement ici comme ailleurs tu liras tout et son contraire. Non pas que les membres de CR soient versatiles mais parce qu'il y a plusieurs voies pour atteindre notre but. Plusieurs écoles, parfois incompatibles et ce qui vaut pour l'une ne vaut pas forcément pour l'autre. L'idéal étant de choisir une voie et s'y tenir quitte à dévier mais en connaissance de cause. Voila pour l'intro Donc tu souhaites savoir si tes dimensions sont viables pour un bac d'eau salée. La première question est que souhaites tu héberger dans cette eau salée ? Seulement de
×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici