Aller au contenu

Denisio

Administrateur
  • Compteur de contenus

    10,987
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    218

Denisio a gagné pour la dernière fois le 21 octobre

Denisio a eu le contenu le plus aimé !

À propos de Denisio

  • Rang
    Grand contributeur

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Localisation :
    Montauban

Converted

  • Site web
    http://dtournassat.free.fr/
  • Date de mise en eau
    06/10/2000
  • Volume net en litres
    1000
  • Type
    Récifal
  • Maintenance
    Berlinois
  • Traitement eau d'apport
    Osmoseur + résine
  • Traitement eau du bac
    Lio D300 monopompe
  • Brassage
    Brassage 30x volume bac, Turn over 3.5 X volume bac
  • Eclairage
    2 HQI 400W, 1HQI 250W, 4 T5 80W. 1 W/litre, photopériode 8h HQI et 10 h T5
  • Supplémentation
    Iode. RAC

Visiteurs récents du profil

2,096 visualisations du profil
  1. La classe ! A méditer pour donner une ambiance. D'autant plus que c'est ce que j'ai fait derrière la glace de SdB de ma fille. Avec les couleurs qui évoluent en fonction de la robe des poissons qui passent. Le premier aquarium ambilight.
  2. Ou alors des triangles soudés en haut des pieds métalliques, sans cadre bas.
  3. Denisio

    identification algue

    La photo du bas, avec des bouts pointus, peut-être Stenogramma interruptum. Une algue qui vit sur nos côtes et que l'on retrouve dans nos aquariums. Belle mais très tenace. Elle se développe même sur joint le silicone. J'ai eu énormément de mal à l'éradiquer de mon bac à bouture : difficile à frotter, cuve stérilisée à la javel, acide chlorhydrique… elles revenaient après quelques mois. Je n'ai pas essayé l'eau oxygénée.
  4. C'est une idée ça, la barre à bottes crottées. Je sens que ça va plaire
  5. Merci pour les conseils. En dessous… tu veux dire dans la partie inférieure ? J'ai proposé des étagères en verre mais madame n'en souhaite pas. Je ne mets rien de particulier sous les 6 pieds qui font 10x10cm. Pourquoi pas de tube devant ? Je préfèrerais ne pas en mettre mais sans eux comment maintenir l'écartement des pieds avants. A l'arrière ce sont les vitres qui maintiennent l'écartement et assurent la rigidité anti parallélogramme.
  6. Pour moi, le closed-loop c'est un circuit qui tourne en boucle dans un circuit fermé. Il y a donc des évacuation (peu importe ou dans la cuve) dont les tuyaux aboutissent à la pompe qui refoule dans des tuyaux lesquels se dirigent vers les rejets (peu importe ou dans la cuve) . Pas de pompe dans un cuve ouverte ainsi, à l'arrêt l'eau ne se vide pas. Ce circuit est toujours plein. Dans ton cas, puisque la pompe est dans la surverse, c'est un circuit ouvert. Par contre, pas de risque de débordement à l'arrêt puisque elle est à un niveau haut. Finalement tu te dispenses des tuyauteries en amont de la pompe, ce qui est bien puisque tu as ainsi peu de perte de charge amont, un inconvénient du vrai closed loop. Tu peux te le permettre étant donné le grand volume de ta surverse.
  7. Ah Dan, j'avais bien compris to histoire de panneau renfort. Comme tu avais aussi évoqué du verre collé entre les pieds. J'ai poursuivi l'idée. Mais pourquoi pas du verre au fond , sans fixer au mur ? En effet, je ne souhaite pas accoler tout au mur : la vue du mur par transparence me plait (Sylvia a déjà prévu une balayette pour la poussière ), je crains que ce soit lourd visuellement, et puis je dois fixer les 2 glissières pour le support de galerie. Elle sont au plus haut des pieds, justement là où seraient les tirants dans le mur. L'idée ci-dessous fait son chemin, si vous n'y voyez pas d'inconvénient majeur. Le verre serait du verre clair normal, 2 bords polis, enchâssé de 20 mm dans des rainures, fixé à la colle silicone. J'hésite entre du 8, 10 ou 12 mm.
  8. Alors peut-être quelque chose dans le style 1 ou 2 :
  9. Pas mal. Si j'ai bien compris, le closed-loop est en fait un open-loop puisque la pompe n'est pas en circuit fermé mais dans la cuve technique. Pour revenir à cette histoire de métal précieux et son nombre 1.618. Si je calcule le côté (a+b)/a = (135.97 + 60)/135.97 = 1.44 Ce serait pas plutôt le nombre de bronze ?
  10. Si possible, je souhaiterais éviter la solution d'accrochage au mur. Je la ressors seulement si le reste ne me parait pas suffisant. Concernant l'ancrage du pied au sol. Certes, le risque de déplacement est faible et pas seulement parce que je crains peu un épisode sismiques. Puis-je faire confiance à la tenue du stratifié posé sur une chappe maigre, sauf à percer de 15 cm jusqu'à la dalle ?
  11. Bonjour Jean Pierre et bienvenue sur CR. En effet, le calculateur est conçu pour calculer selon des principes physiques un renforcement de la cuve soit par raidisseurs, soit par traverses. Le cumul des deux est plus complexe et difficile à mettre en place dans un tel calculateur (plus complique que ce qu'il veut bien montrer). Sauf de rares bureau d'études spécialisés, de nombreux fabricants préconisent raidisseurs ET renforts, par habitude bien souvent, sans savoir véritablement si ce cumul est indispensable, ou pas. L'incertitude conduisant souvent au principe de précaution : ceinture ET bretelle. Ceci dit, le calculateur permet d'établir par le calcul une solution avec renfort ou avec traverses. Dès lors, il devient plus facile d'évaluer une solution mixte. Par exemple on peut estimer que le résultat se rapproche de ce que donnent les deux solutions additionnées, chacune réduite de moitié,. En général, la démarche des récifaliste est de considérer que la surface devrait être dégagée le plus possible. Ainsi, ils préfèrent privilégier une solution avec raidisseurs (ou ceinturage). La solution avec traverses étant abordée quand les raidisseurs deviennent encombrants. Considérant ls dimensions de la cuve 1.8 x 0.7 x 0.6 m Le calculateur préconise du 12 mm pour une solution renforcée ceinturage ou/et traverse. Une solution à 10 mm tiendrait même avec des traverses uniquement, à condition qu'elles ne viennent pas à se décoller. La contrainte dans la vitre atteindrait alors un niveau important (20 MPa) avec le risque de rupture associé. Pourquoi préconiser uniquement une solution ceinturage + traverses ? A mon avis, ce n'est pas nécessaire si l'une ou l'autre est adaptée, avec les surfaces de collage suffisantes. La surface de collage… c'est bien souvent dans ces cas extrêmes que l'on doit rajouter un bout de raidisseur, pour augmenter la surface de collage. Alors, pourquoi-pas un raidisseur sur la longueur ? Ce doit être le raisonnement du fabricant de la cuve. Les contraintes internes dues à la poussée hydrostatique se répartissent de manière totalement différente depuis le haut de l'aquarium jusqu'en bas. Ainsi, en aucun cas un raidisseur calculé pour maintenir le haut de l'aquarium ne doit être assimilé à un autre positionné en bas. Des fabricants rajoutent systématiquement un raidisseur bas. Pour raidir quoi puisque la vitre du fond fait déjà office de raidisseur. Peut-être estiment-ils qu'il n'est pas suffisant ? En vertu de quelle analyse ? Il faudrait leur poser la question. Je n'ai jamais vu une vitre se fendre par le bas avec un fond de l'épaisseur de la face avant. J'en ai vu fuir pour des raisons de malfaçon du collage, mais c'est un autre problème. Comment concevrais-je une telle cuve ? Comme celle que je m'apprête à réaliser : 1800 x 900 x 650 ép 12mm avec ceinturage de 100mm x ép 19mm.
  12. Une étude intéressante sur la quantification et la répartition des bactéries présentes dans nos aquariums marins, avec un tableau des espèces identifiées. The Core Microbiome of a Saltwater Aquarium Pour résumer : l'eau circulant dans un aquarium marin typique contient des centaines de différents types de bactéries. en moyenne 400 espèces par aquarium. La richesse de la flore bactérienne varie énormément, dans un rapport 1 à 7 selon l'aquarium. Cependant, l'essentiel de la population est représenté par une vingtaine d'espèces. Un petit nombre d'Archea inclue des espèces jouant des rôles importants dans le traitement des éléments nutritifs Certaines bactéries identifiées sont bénéfiques, d'autres franchement pathogènes, d'autres consomment les sucres, des AA.. Il y a systématiquement présence de souche de cyanobactéries. Les capacités métaboliques et les besoins nutritionnels des espèces sont variés. Clairement, selon les espèces en place l'impact sur les éléments nutritifs dissous sera différent. Certaines seraient prédisposées pour la lutte contre les algues, d'autres plutôt présentes dans les sédiments. Parmi les bactéries identifiées pathogènes pour les poissons et les coraux, très peu ont été détectées dans les aquariums sains, voire pas du tout. Enfin, un premier aperçu des communautés microbiennes des aquariums marins. Peut-être avancerons-nous dans la connaissance de leurs effets en aquarium. A suivre…
  13. Moi je les trouvais bien les anciens bacs. Était-ce nécessaire ? Et puis cette histoire d'or… hummm pas très convaincu. Je veux voir
  14. Pas de doute, du CP de 18 vissé assure, assurément (prolongation du mot assure, ça fait moins malheureusement de points), la solidité de l'ensemble. Je suis pour l'instant plus septique concernant du verre collé sur du bois. Quelle colle assurera, avec assurance , une tenue plus de 10 ans, si toutefois elle ne s'est pas brisée avant ? En cas de bris, il faut tout vider pour réparer à l'identique
  15. Denisio

    Pompes doseuses

    Vidéo intéressante pour qui ne connait pas le système. De mon côté, j'utilise le produit pour la distribution automatique de planctons destinés à un bac de filtreurs et je dois dire qu'il est particulièrement bien adapté à ce cas particulier. Je ne sais pas si le produit a évolué. Seuls bémols : la faible plage proposée pour le dosage m'a contraint d'adapter des solutions de planctons aux paramètres de préréglage dans une concentration que j'aurais aimé éviter. D'autre part, la pompe péristaltique n'accepte pas des produits trop concentrés ou dès lors que l'on introduit des particules trop grosses, bien que petites, sous peine de se colmater à l'entrée. Enfin, le système d'étalonnage fait régulièrement des siennes et ne me valide pas la mesure (bug informatique ?). Ceci mis à part, je recommande ce système très polyvalent, modulable, simple, pratique, efficace et finalement économique.
×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici