Aller au contenu

Denisio

Administrateur
  • Compteur de contenus

    11,410
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    254

Tout ce qui a été posté par Denisio

  1. J'ai utilisé Salifert Phosphate eliminator, un produit liquide. Il flocule les phosphates qui peuvent ainsi flotter et être éliminés par l'écumeur. S'agit-il de chlorure ferrique ou de sulfate d'aluminium, je ne saurais dire. Je ne pense pas qu'il s'agisse de chlorure de lanthane (aussi utilisé dans les piscines). J'ai toujours préféré cette solution aux poudres ferriques qui se redéposent sur le décor. D'une grande efficacité pour descendre rapidement des taux importants. Par contre plus très efficace pour descendre les pouillèmes à l'approche du zéro.
  2. Je n'ai pas bien saisi quelle est exactement ta question. La zéolithe a fait ses preuves pour clarifier l'eau. Ma femme a souvent remarqué l'amélioration de la clarté dans les quelques heures sans que je lui dise que j'ai introduit un sachet de zéolithe. Pour améliorer la clarté, l'utilisation de la zéolithe en passif, dans une chaussette posée dans la cuve technique suffit. En effet, on fait appel dans ce cas à ses propriétés d'adsorption et il suffit simplement que l'eau passe sur le granulat pour qu'il y ait échange d'ions. Le lit fluidisé est choisi quand on utilise la zéolithe comme support bactérien. Dans ce cas il y a lieu de bien oxygéner les surfaces en contact.
  3. Attention, si une LED crame il y aura une incidence. Une LED est une diode, elle laisse passer autant de courant qu'il y en a de disponible. Dans le cas ci-dessus, l'alimentation peut envoyer 6A. Les LED sont ici prévues pour fonctionner sous 1A. Dans le cas ou il y a 6 lignes, chaque LED verra passer 1A comme prévu, c'est OK. Ceci en supposant que le courant se répartisse équitablement, je ne sais pas si c'est certain. Si une LED lâche, certes la tension ne change pas mais le courant se répartit entre les 5 autres lignes soit 6/5 = 1.2 A. La puissance de fonctionnement augmentera en même temps et la LED chauffera plus -> durée de vie réduite. Si une 2ème ligne lâche... 6/4 = 1.5 A et ainsi de suite jusqu'à ce que plus rien ne fonctionne. Pour cette raison les circuits LED en parallèle sont pourvus de régulateurs de courant en tête de chaque ligne série: les driver LDD qui ne laissent passer selon le modèle choisi que 350mA, 700mA, 1A, 1.5A. Si une ligne lâche, les autres sont ainsi préservées. Je ne vois pas ces LDD dans le schéma.
  4. J'ai utilisé des électrodes en verre puis d'autres en plastique avec gel. Ce, avec un régulateur Tunze et d'autres pHmètres. Certes, il existe des électrodes en plastique qui ont vite rejoint la poubelle. Pourtant j'ai eu d'excellents résultats avec d'autres, comme celle de Neo3plus. Je n'ai pas constaté de réactivité plus faible, ni de déréglage plus rapide. Depuis je n'utilise que celles là.
  5. Denisio

    LPS qui blanchit

    Toutes les études scientifiques que j'aie pu lire ne présentent pas les SPS comme des phytoplanctonophages, contrairement aux octocoralliaires. Leurs proies sont essentiellement du zooplancton.
  6. Les HQI, c'est l'incertitude, surtout avec les modèles no name à bas coût. Quand tu tiens un modèle qui te convient, d'une marque réputée de préférence pour plus de reproductibilité, il ne faut surtout pas en changer.
  7. Denisio

    Osmolateurs système D

    Merci pour l'info. Je ne trouve pas que les pompes 12V ou 24V soient difficile à trouver aujourd'hui. Personnellement, j'évite autant que possible de mettre du 220V dans l'eau salée.
  8. Denisio

    Osmolateurs système D

    Le schéma présenté n'est pas un circuit électrique mais un schéma de montage. Les câbles noirs du capteur et gris de la pompe contiennent 2 fils. Par ailleurs, dans cette option ce n'est pas le capteur qui pilote l'osmolation. Il n'est qu'un moyen de détection pour informer le µcontrôleur. C'est ce dernier qui pilote, sur la base d'informations transmises par le capteur et puis d'autres considérations telles que le temps.
  9. J'aurais fait les même réserves avec le contact alu/eau de mer. A moyen/long terme, ce serait une catastrophe annoncée. Pas facile de garantir que la résine couvrira toute la surface de l'alu. Je pense qu'il peut y avoir un autre risque, celui d'une corrosion électrostatique entre la résine et l'alu. J'ai connu ça dans mon précédent monde professionnel. Ca s'est traduit par un décollement de la résine et la mise à nu de l'alu corrodé… avec les risques évoqués. Peut-être aurait-il été plus sûr d'introduire un autre tuyau inaltérable genre PER, fin, bien plaqué (pas facile) même si cette solution n'améliore pas les échanges thermiques. Quoi que, pas plus que de la résine coulée à l'intérieur.
  10. C'est un sujet sur lequel les informations diffusent encore peu. Chacun y va de son expérience et forcément, comme il y a un marché concurrentiel… Je ne connais rien de ces techniques. Déjà, réaliser du tout acrylique n'est pas simple, alors du collage acrylique/PVC étanche… Quelle serait celle colle bicomposants ?
  11. Denisio

    Interface Aquarium Controler

    Bonjour et bienvenue sur CR. J'adhère aux réponses précédentes. Le récifal est suffisamment complexe pour le démarrer le plus simplement possible. Des systèmes de gestions existent dans le commerce. Ce sont des achat que l'on peut faire dans un second ou troisième temps quand on maitrise l'essentiel. Quant à réaliser son propre système de gestion centralisé, c'est une autre étape, ambitieuse, qui impose la totale compréhension et maitrise de son propre système de maintenance. Pour mémoire l'automate Aquabouns proposé par DJbouns répond parfaitement à un besoin récifal, et il fonctionne sans bug. Open source, et excellement documenté, n'importe quel bricoleur peut se lancer dans l'aventure. J'aime bien aussi l'interface Iaqua, Malheureusement les liens de chargement (codes Arduino et écran TFT...) ne fonctionnent plus. J'aurais été preneur. Il ne faut pas s'y méprendre, la présentation d'une belle interface digitale masque des centaines d'heures de travail de programmation Arduino. Celle d'un écran TFT communicant avec le µcontrôleur n'est pas mal non-plus, peu digeste. Dans la famille des interfaces conviviales Wifi relativement faciles à mettre en œuvre, j'aime bien la solution Virtuino qui tourne sur Smartphone Android, mais qui ne dispense pas de coder le cœur du programme.
  12. J'ai utilisé du velcro pour accrocher des boitiers de commande légers. c'est finalement assez pratique à détacher/rattacher . Le velcro étant collé au meuble avec du mastic néoprène. Pour les câbles, des serpentins hélicoïdaux (ceux utilisés pour les câbles informatique), ou mieux une goulotte qui cache tout et qui laisse les câbles toujours accessibles.
  13. Room, quand je compare ta technique avec le bac, je trouve une certaine disproportion. Tu n'as pas grand chose dans le bac et déjà tu installes une super filtration osmose, filtre papier, RAB… tout comme si le bac était blindé et s'il avait quelques années de vie. Je crains que des systèmes soient antagonistes : pourquoi proliférer des bactéries (RAB) si tu élimines les nutriment en amont (filtre papier) ? pourquoi un RAHRD qui prend tout son intérêt quand il y a une grosse masse d'hermatypiques... C'est bien de prévoir l'avenir. Pour autant je pense que la technique doit s'adapter au vivant, selon son développement ou son manque de développement. Ne serais tu pas un peu un anxieux Ceci dit, la meiofaune/macrofaune dénote un bel équilibre.
  14. Tu parles de quels planaires ?
  15. Le fait que ces bestioles (escargots… ?) se concentrent à la base des tissus qui sembles rétractés me parait inquiétant. Tu ne pourrais pas en récupérer pour analyser sous plus fort grossissement et faire une photo ?
  16. Sans renfort, il faudrait du 12 mm uniquement pour réduire la flèche qui doit avoisiner les 4 mm pour 2 max sure ce vitrage. mais la contrainte interne reste très acceptable 5 MPa pour 7.6 max. Si la déformation ne te gêne pas tu peux rester ainsi. https://www.cap-recifal.com/calculateurs/epaisseurs_vitrages.html/
  17. Oui, les LED UV ne supportent pas plus que 600 mA. Perso j'ai pris uniquement des Cree 6500 et 450nm qui supportent 1000 mA. Les ampoules que tu montres ont un refroidissement passif, je crains qu'elles chauffent vraiment. Parfois elles tournent au maxi de leurs possibilités, parfois moins. Un ami a testé, j'ai été peu convaincu par le rendu visuel, un peu poussif à mes yeux pour les 50W annoncés. De mon côté je veux faire varier blanc et bleu indépendamment tout en évitant les ombres parasites occasionnées par des sources blanches et bleues montées à distance. D'où le choix multicanaux. Ceci dit, tu as raison, ces ampoules nous rapprocheraient (au conditionnel) du principe des HQI. Alors les bleus pourraient être issus de T5 pour une meilleure répartition.
  18. Denisio

    LPS qui blanchit

    On dirait qu'il a perdu ses zooxanthelles. Il était sous la lumière, faible… un peu, beaucoup... ?
  19. Je teste ça monté avec des Cree XPG3 6500K et Cree XTE 450 nm. Fonctionnement sous 1A soit 3W (données pour 5W max).
  20. Pas plus d'essai que ce que j'ai relaté juste avant. J'ai vidé mon chargeur, plus de cartouche. j'ai commandé une MC 50W 20 LED avec mon choix de puces blanc/bleu pour essai à l'ancienne, avec alimentation en courant constant.
  21. Denisio

    Cervera sp

    Je n'aurai malheureusement rien à te proposer et je ne suis pas sûr qu'il existe un remède connu efficace. Pourtant, il arrive que ce genre d'octocoralliaire disparaisse assez rapidement sans comprendre pourquoi. Ils doivent être sensibles à certains paramètres (peut-être chimiques) de l'eau ou de l'environnement. Il reste à le trouver. Bon courage.
  22. Dans la mesure ou tu peux sortir le support, tu les décroches par la base. Tant que l'on peut les extraire hors du bac c'est préférable, et le plus tôt est le mieux. Il est dit qu'il y a grand risque de les voir se multiplier quand on les crève. En théorie, cela s'explique. Dans la pratique, j'en ai eu une si grande quantité dans mon aquarium, certaines impossible à déloger autrement qu'en les piquant avec un pic à brochettes, que je ne faisais plus attention : brosse, brosse à dent, couteau, pic… j'utilisais tout ce que je pouvais et j'en ai percé plus d'une. Plus tard elles on fini par diminuer, avec quelques rares sites résiduels, sans se répandre plus.
  23. Concernant les cofacteurs, effectivement, ces éléments indispensables au métabolisme peuvent expliquer qu'en leur présence ou absence les effets divergent d'un bac à l'autre. Je mets en lien des topiques qui donnent eux-même des liens sur des publications relatives aux populations bactériennes, notamment (si je me souviens bien) leurs identifications et leurs rôles, dans le mucus des coraux.
  24. Ca lui fait de l'exercice
  25. Sur le net on peut voir plusieurs fabrications de membranes. Il y en a de très automatisées, industrielles, et d'autres dans des garages ou c'est encore très manuel. Pas étonnant qu'il y ait de tout, à tous les tarifs.
×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici