Aller au contenu

Denisio

Administrateur
  • Compteur de contenus

    11,659
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    273

Tout ce qui a été posté par Denisio

  1. Sympa tout ça. Du coup on voit moins les nains d'aquarium
  2. Oui, merci, je le sais mais ma mémoire... bon sang, mes pilules !!!!! Pour les pompes, je recommanderais les Jebao. Elles sont très abordables, en courant continu, puissance modulable et performantes pour un niveau de bruit très acceptable. Chez des VPCistes locaux ou, si tu n'es pas pressé, chez Ali on en trouve à tarifs très concurrentiels. Sauf à avoir l'aquarium dans la chambre, il faudrait viser du très haut de gamme.
  3. Idée sympa a priori, mais fausse bonne idée. Tous les métaux sont à éviter en immersion constante : cuivre, alu et même l'inox. Leur protection contre l'oxydation s'obtient par une couche protectrice qui se renouvelle au fur et à mesure des essuyages/lavages. Mais à chaque fois les composants de cette couche se libèrent dans l'aquarium. Les invertébrés n'aiment pas.
  4. Petitpaulmaia. Ce pseudo ne m'est pas étranger Pas très spécialiste des pontes. Les miens ne faisaient pas tant d'histoires, du coup je n'ai rien remarqué sur leur comportement au début. Peut être que notre spécialiste passera par là... quand il aura déposé ses champignons
  5. Biotope intéressant que j'ai toujours voulu mettre en œuvre sans pouvoir le faire. Mon idée était de reproduire une grotte 😍 De nombreuses espèces grandissent trop vite pour les héberger. La majorité des labres, mulets... J'y verrais des chromis (castagnoles) dont les juveniles sont de toute beauté. Un groupe d'Anthias, planctonophage qu'il faudra choyer. Pour le fond, Salarias, Gobies, Lepadogaster... Je trouve ce genre d'aquarium surtout intéressant pour les invertébrés : anemonia sulcata, tomates (ma mémoire flanche), pourquoi pas des cerianthes, et puis 'ombr de crustacés, depuis les
  6. Denisio

    LPS / Fungia agonisant ?

    Mal en point, mais rien n'est perdu. Ensablement, infection... et ça s'enchaîne. J'aurais presque réalisé un bref bain iodé ou betadine.
  7. SPLA, oui, très bien. Moi aussi.
  8. Impression 3D ? Si c'est le cas est-ce que l'impression verticale ne produit pas des picots un peu fragiles. Je privilégierais du PETG plutôt que du PLA. Plus solide, se soude mieux, moins cassant.
  9. Tu as beaucoup de pierres, énormément même. Dans ton aquarium la circulation d'eau n'est probablement pas terrible entre les PV, ce qui doit nuire à leur fonctionnement bactérien. Le cycle de l'azote n'est probablement pas celui attendu. Pour l'instant, ce n'est pas dramatique mais avec le temps il risque d'y avoir dérive NO3, PO4 avec les algues indésirables et cyano au bout. Je réduirais.
  10. En effet, l'œil humain perçoit moins bien les ondes bleues, du coup la lumière parait plus sombre, même s'il y a la même énergie lumineuse (lumens identique).
  11. OK, mais de toutes façon, n'essaie pas de lire la densité. Ce sera faux si tu ne fais pas les corrections qui s'imposent. Donne la salinité, c'est bien plus parlant. La densité, c'est has-been Et puis achète une solution étalon S35 pour le surveiller (quand il sera opérationnel).
  12. J'ai utilisé des nourritures lyophilisées de Fauna marin, c'est du sérieux. La question de l'iode est toujours autant controversée quant à sa nécessité. Tu en rajoutais avant ? Difficile de savoir combien en rajouter, si toutefois on connait le dosage du fabricant. L'idéal est de partir sur une base de distribution, faire un test Triton entre (au milieu) deux distributions. Puis ajuster en conséquence.
  13. J'avais fait une manip avec DCP 8000, avec l'objectif de récupérer le dispergateur de la Laguna 7600. Le résultat a dépassé mes espérances en tous points de vue. C'est ici : On peut peut-être maintenant trouver des dispergateurs adaptables, sans avoir à démonter l'ancien.
  14. Oui, j'aurais dû. mais si tu savais ce que j'aurais dû faire et que je ne fais pas, ou en retard. J'ai voulu changer de maison pour avoir moins de travaux. C'est raté.
  15. Quand le NO2 seront descendus AINSI QUE les NO3, pourquoi pas une blennie qui commencera à s'occuper des algues.
  16. Le refractomètre a dû subir un choc. Si les optiques on bougé , je crains qu'il ne soit pas réparable. C'est essentiel d'être totalement sur des equipments de mesure avant d'aller plus loin. J'ai remis mon bac en eau. Ca, KH, Mg au ras des pâquerettes avec mes tests d'époque. Périmés depuis quelques années, je les renouvelle. Bilan tout est finalement OK.
  17. Dans le cas d'un tel traitement, oui charbon et réensemencement s'imposent.... à celui qui souhaite retrouver un peu de biodiversité. Un mot tabou aujourd'hui J'ai eu très longtemps de la Bryopsis. Rien n'y a fait (prédation, magnésium...) il y a eu des topiques ici. A l'époque on ne parlait pas de Fluconazole ou bien en petit comité, sans retours crédibles. Mais ces Bryopsis ont fini par disparaitre toutes seules. Mes conclusions : il faut entamer une vraie chasse au phosphore. Pas seulement se fier au testeur PO4 qui ne mesure que le phosphore minéralisé (PO4) dissout dans l
  18. Oui, collé, décor posé, mise en eau salée. Les équipements sont sortis progressivement de leur boite. C'est du connu, mais c'est fou comme c'est long. J'avais oublié Je ferai un petit topique.
  19. Ce qui suit concerne les photomètres Hanna utilisés pour les tests PO4 ou NO3 comme les références NO3 Hanna HI93728, NO3 Hanna HI93828, PO4 Hanna HI93713. Après un très long stockage dans un box en attente d'un réaménagement, j'ai enfin du ressortir mes photomètres NO3 et PO4. Si le second a tout de suite bien de nouveau fonctionné, le test NO3 indique le message d'erreur CAP ! La notice indique : " CAP : Trop de lumière. Indique que soit la cuvette n’a pas été mise en place, soit que le bouchon n’est pas en place sur la cuvette et que trop de lumière pénètre dans l’orifice de
  20. Denisio

    Tailler Sarcophyton géant

    Ca fait toujours bizarre de réaliser la grosse coupe de printemps. Mais finalement on trouve toujours que c'était nécessaire. Le bac revit
  21. Ce serait mon reproche au Glamorca. Tout est bien pensé, intégré, pas excessivement cher. Mais les recharges sont spécifiques et de faible capacité j'ai l'impression. Comme pour les imprimantes, le fabricant se rattrape sur les cartouches. Et puis il faut de la réserve, n'étant pas standard, personne pour dépanner. c'est ce qui s'est produit avec un membre du club.
  22. Je suis quand même surpris. Les coraux sont des épurateurs. Certes la charge bactérienne est probablement faible mais, si le bac ne contient aucun pollueur (poisson, exces de nourriture...), elle devrait être équilibrée. Ce pic NO2 n'aurait pas lieu d'être. D'où viennent ces PM pierres mortes ? Des anciennes PV recyclées, des roches de synthèse (type Aquaroche) ? Dans le premier cas, quel est leur vécu, ont-elles été traitées, comment ?
  23. Ou bien à courant continu (Direct current). ce qui serait une sage décision. Moins il y a de 230V AC, mieux on se sent.
  24. Je ne suis pas sûr que les monti nommés superman, rainbow... soient des M. mollis. Mais ce ne serait pas surprenant, dans le monde récifal on attache de moins en moins d'importance à l'identification scientifique.
  25. Bonjour Osmosé et bienvenue sur Cap. Même avis a propos des forums. Je m'y sens plus à l'aise et l'information mieux structurée et pérenne. Passer de l'eau douce au récifal en tentant de conserver son équipement eau douce est en général un bon mauvais plan. Bon plan pour faire son apprentissage et découvrir rapidement tous les inconvénients de ce choix. Un bon plan pour mieux démarrer sur de bonnes bases un vrai récifal. Peu importe le moyen de chauffer tant que la température est atteinte de manière stable. Il faut donc juste vérifier qu'elle le sera en toutes saisons. Le prob
×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici