Aller au contenu

Bubule

Membre
  • Compteur de contenus

    2,210
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    46

Bubule a gagné pour la dernière fois le 30 mars

Bubule a eu le contenu le plus aimé !

6 abonnés

À propos de Bubule

  • Rang
    Grand contributeur
  • Date de naissance 11/18/1919

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Localisation :
    Château-Thierry ou presque

Converted

  • Date de mise en eau
    20/6/2002
  • Volume net en litres
    450 (150 x 50 x 60)
  • Type
    Récifal
  • Maintenance
    Berlinois
  • Traitement eau d'apport
    Eau de pluie osmosée + résine
  • Traitement eau du bac
    Dtk SC2060 à la place d'un BBK mini200 à la place d'un H&S150F2001
  • Brassage
    1 nano 9045 + 1 Stream 6095 sur oscillateurs + MJ1000 aléatoire
  • Eclairage
    LED Alpheus Radiometrix 245W
  • Supplémentation
    Balling

Visiteurs récents du profil

1,131 visualisations du profil
  1. C'est effectivement dommage de ne pas avoir de P à C pour vérifier au 0.1 mm près. L’œil ne peut pas différentier une aussi petite dimension. Et d'autant moins sur un diamètre. Tu peux effectuer un comparatif en découpant un bout de papier ou de carton. Lui faire progressivement une fente de plus en plus large, du diamètre à mesurer, jusqu'à ce que le plus petit passe. et vérifier si le plus gros passe encore. Autant de bouts de papiers/cartons que de cotes à mesurer. Ou deux 1/2 éléments de cartons que tu colles ensemble et reportes ensuite sur le second modèle. Une autre astuce : Tu peux enduire de stylo feutre de couleur les angles de chaque diamètre, puis aller jusqu'au blocage et tourner en aller-retours de quelques degrés. Cela fera frotter la zone en surépaisseur et effacera le stylo feutre à cette endroit. Tu sauras ainsi quelle est la zone trop grosse.
  2. Et l'ancien de mêmes dimensions (prises au pied à coulisse ?) reprend sa place sans bloquer ?
  3. Bonjour, et bienvenu (ou bon retour parmi nous :)) Je vais te donner un avis différent qui va encore semer le doute dans ta décision. Pour ma part, je conserverais tes dimensions. Le 50 de haut me semble très bien. Voir 60 cm pour laisser plus de hauteur de croissance. Au delà, comme le dit Julien, tu seras confronté à des contraintes plus sévères. Pour moi, la plus contraignante serait l'accessibilité du fond pour les opérations de maintenances. (Pour mon futur 2m, bien qu'assez grand, je me limiterais à 60 cm. Cela permet d'intervenir sans marche pied). La puissance d'éclairage nécessaire augmente avec la profondeur (pour les mêmes animaux). À ce sujet, que souhaites-tu héberger ?
  4. Bonjour, Il n'y a rien de stipulé pour le verre... Omis en fin de page 5 : * Ne pas utiliser Sikaflex® PRO-11 FC: en joints de vitrage, en joints dans et autour de piscine, en joints soumis à une pression d’eau ou en immersion permanente dans l’eau, sur supports bitumineux, caoutchouc naturel, EPDM, Polystyrène expansé ou extrudé ou des matériaux de construction renfermant des huiles de ressuage, plastifiants ou solvants qui peuvent attaquer le mastic-colle.
  5. J'ai trouvé ! Ils portent le nom commun de Sentinelle sp. Par contre il faut employer les grands moyens. Et pas sûr que ce soit toi le vainqueur
  6. De mémoire, ils s'agglutinent sur une source lumineuse. Tu pourrais tenter de laisser une petite torche le long de la vitre après extinction du bac, histoire de vérifier que l'appât fonctionne. Si c'est le cas, tu mets une LED basique dans le piège...
  7. Bonjour, Ce n'est malheureusement pas aussi simple. Pour les employer assez régulièrement dans mon métier (injection plastique TP et TD - Petite pub de mon entreprise au passage )les tableaux de ce type sont parfois contradictoires (attention aussi de les lire dans le bon sens. Pour celui-ci 1 = résistance / 4 = Non résistant). Simplement parce qu'Ils font abstraction de la pléthore de grades qui existent dans les types de matières, ainsi que de leurs conditions d'utilisations (mixité des contraintes). Pour les POM, rares sont ceux qui sont formulés pour résister au chlore. Il en existe quelques-uns comme celui dont je te mets la fiche technique en pièce jointe, mais ils ne sont pas toujours employés dans les produits 'low cost'. Dans le style, 'ne pas se fier aux généralités', les PA sont également proscrits dans ce domaine d'applications, alors qu'il existe des polyamides modifiés (PA6T ou PA12) pour les applications eau potable (chlorée). Dans le domaine de la robinetterie, on privilégie plutôt des matières comme le PPO (voir du PPS ou du PEEK lorsque les contraintes sont sévères ou multiples). En Low-cost, on rencontre également des PP (qui côtoient des PVC dans le domaine d'application des piscines où le chlore est plus concentré, ... avec présence d'UV). Bien entendu, il ne faut pas prendre peur et relativiser. Même en POM, ce n'est probablement pas le corps qui lâchera en premier (enfin, je ne la mettrais pas sous 12 bars non plus après 3 années d'activités ). Et puis, au prix où ton électrovanne est proposée, on lui pardonne KEPITAL AR-20 EN Rev.2).pdf
  8. Oh que c'est joliiiii. La découpe du verre est superbe ! Dommage d'y mettre des sédiments 😁
  9. Ouiiiiiiiii - Tu as tout à fait raison Calimero D'autant qu'en regardant mieux, c'est clairement indiqué. Voltage (tension) 12V Edit : A ma décharge, le 'c'est clairement indiqué' ne l'était pas si clairement que çà
  10. Si si, continue !! c'est toujours instructif Tu as toujours un peu de chlore dans l'eau de réseau (ou chloramine). Mais bon, ce n'est pas le premier produit réalisé avec ce type de thermoplastique qui est utilisé en robinetterie... Pour la tension, non non, juste que je lis çà sur l'étiquette
  11. Pas mal l'occupation Le POM et l'eau chlorée.... je sais que c'est assez employé, mais bof bof T'es sûr de la tension 12 VCC ?
  12. Bah il y a plusieurs qualités d'Inox ... Plus ou moins inoxydables....
  13. Oui, c'est sûr que çà n'aurait pas la moindre chance de bouger. Les blockhaus sont toujours en place ... Mais comme expliqué dans les messages précédents, le but de ce local est de me faciliter la vie. Si je ne veux pas avoir le plus haut bac à 3 m, avec nécessité de monter sur une échelle pour effectuer les opérations de maintenance, je me dois d'optimiser (réduire) les épaisseurs et de positionner les éléments le plus judicieusement possible. Surtout pas de surdimensionner inutilement. Pour le type de bois, je n'en sais rien. Il n'est pas jeune (non plus ), c'est sûr. Il est bien dur (je vous vois déjà venir ). Ça ressemble à des piliers de clôtures ou de pergolas. Ça ne ressemble pas à du pin. (Édit: finalement au perçage, l'odeur est typique de celle du pin...) Dans le cas présent, il sera simplement sollicité en compression entre la surface d'appui du plan de pose et les vis de fixations au mur. Du coup, de simples équerres auraient suffit. Mais comme c'est un généreux cadeau de mon voisin qui est également celui qui s'occupe du bac pendant nos absences, çà lui fera plaisir qu'elles soient utilisées.
  14. Merci de me rassurer. Bon également un point favorable, c'est que les bacs ne font pas toute la longueur. 1,50m collés sur le côté droit. Les plans font presque 2m. Le mur est en vrais parpaings. (pavillon de fin 70). Le bacs du salon sera à cheval dessus. Édit: c'est tout de même une cloison de séparation. (derrière, c'est la salle zic)
×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici