Aller au contenu

jean-pierre

Membre
  • Compteur de contenus

    71
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    1

jean-pierre a gagné pour la dernière fois le 5 novembre 2016

jean-pierre a eu le contenu le plus aimé !

À propos de jean-pierre

  • Rang
    Membre
  • Date de naissance 04/13/1948

Profile Information

  • Gender
    Not Telling

Converted

  • Date de mise en eau
    17/3/2006
  • Volume net en litres
    1568
  • Type
    Récifal
  • Maintenance
    Berlinois
  • Traitement eau d'apport
    eau de source
  • Brassage
    7 x le volume du bac par une boîte à vague + pompes
  • Eclairage
    T5

Visiteurs récents du profil

1,033 visualisations du profil
  1. Bonjour, Je suis exactement aux mêmes interrogations que Denisio et Dompail… Tout cela fonctionnerait comme un DSB ou un Jaubert… ce qui est certainement réel... sauf que ce RAC n'a qu'un diamètre de 15cm et une profondeur de 25cm... Est-il possible qu'il suffise à compléter le travail d'un sol DSB ou Jaubert ??? Jean-Pierre
  2. Bonjour, Voici le seul passage qui donne un embryon d'explication : "C'est vrai Joé, 1 principe à été recréé celui de la percolation. L'acide carbonique dissout le substrat en abaissant le pH de l'eau. C'est aussi le principe du RAC qui dissout le substrat en abaissant le pH de l'eau, par apport extérieur de C02.Les grosses différence avec le Jaubert et qui rapproche la bricole d'un RAC sont les suivantes :-Pas besoin d'advection (la source de carbone étant présente dans les couches profondes)-Pas besoin d’éclairage-Pas besoin de respecter de surface libre (70/30)-Pas de plenum (bie
  3. Bonsoir, Je cherche à comprendre le fonctionnement de CE RAC… Je me suis imaginé que la "l'activité ???" des bactéries donnait naissance au CO² (???). Je ne suis ni chimiste, encore moins biologiste ; je cherche à comprendre...
  4. Bonjour, J'ai glané sur le Net (Forum Méthode Jaubert pour être plus précis) ce qui suit : « Depuis quelques temps je réfléchissais à la possibilité de mettre un RAC sur mon Jaubert afin pallier à un Ph souvent bas et une dérive des Ca et Mg liée à de trop faibles changements d'eau (50l/an environ). Pour rappeler un peu ma config, bac principal 500 l + cryptique 200l en route depuis mars 2013. Population principalement de mous. J'ai commencé il y a environ 6 mois à me documenter sur les RAC, RAH et substrats. Un ami berlinois m'expliquait, qu’après avoir tenté plusieurs
  5. .artbordimage { border-style:solid; border-color:#CCC; border-width:1px; } Partie 1 : QUOI ? - Partie 2 : POURQUOI ? - Partie 3 : COMMENT ? 1. Chut ! Ne dites plus rien ! C’est beaucoup trop grave ! Et cela me fait peur… Vous en êtes témoins ! Sans aucune publicité, sans annonce tonitruante dans les médias, sans… sans tout, ou peut-être sans rien, j’ai abordé, tout seul, avec mes deux petites mains, des sujets dit verts… ou d’hiver… ou dix verts… ou encore divers (vous choisissez la forme qui vous convient le mieux ! Je suis tellement chamboulé par tout ce
  6. Produire sans s'approprier Agir sans rien attendre Guider sans contraindre Voilà la vertu primordiale. (DAO DEJING, Chapitre 51) Belle devise n’est-ce pas ? On rigole, mais il faut savoir revenir à l’essentiel. Je me suis lancé dans la rédaction de cette série de trois articles pour vous donner les moyens de concevoir et de réaliser l’installation électrique de votre bac en respectant le minimum des règles qui assureront votre protection (et accessoirement celle de toute votre famille…) aux coûts les plus justes ! Pour éditer ces trois articles, notre ami Denisio m’a
  7. Partie 1 : QUOI ? - Partie 2 : POURQUOI ? - Partie 3 : COMMENT ? Toute une époque ! Les installations étaient ultra simples ; tu t’en sortais avec 3 Ampère sous 110 Volt… et le feu de temps en temps ! En 36 ans de professorat, j’ai connu huit réformes de normes (pas seulement la NF C 15-100), six révolutions technologiques (les automatismes câblés, puis séquencés, puis programmés, tout cela en moins de cinq ans, ensuite les variateurs devenus aujourd’hui intelligents, les terminaux intelligents et animés en temps réel, les capteurs intelligents, la possibili
  8. Dans ce premier article, nous aborderons les normes, les textes réglementaires, des définitions, des concepts… Des notions très chi… barbantes, mais nécessaires pour parler le même langage et définir le QUOI, c'est-à-dire de quoi parle-t-on. Dans un second article, les illustrations et mises en situation seront plus… ludiques et surtout indispensables pour comprendre le POURQUOI : pourquoi cette réglementation tellement pointilleuse est et restera nécessaire. Enfin, dans un troisième et dernier article, nous pourrons élaborer le COMMENT : comment sécuriser les installations él
×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici