Aller au contenu

Articles

  • Identification des scléractiniaires

    Teaser Paragraph:

    Les systématiciens ont consacré leur vie à la classification des espèces ce qui n'est pas toujours chose facile, notamment avec les scléractiniaires, coraux durs bâtisseurs des récifs, auxquels nous nous limiterons ici. Elle évolue encore de nos jours, les phylogénéticiens créent de nouvelles familles, regroupent des genres, et même suppriment parfois certaines espèces. Les éminents biologistes, depuis Blainville, Dana et jusqu'à aujourd'hui Carden Wallace et John E.N Veron (Charlie Veron), s'appuient sur un vocabulaire propre à faciliter la caractérisation de nos coraux.

    • 0 commentaire
    • 9,287 vues
  • Quelques bases pour photographier son aquarium

    Teaser Paragraph:

    Photographier nos pensionnaires peut s'avérer compliqué compte-tenu de leur lieu d'habitation (vitres de l'aquarium, lumière), et surtout de leur nage. Nous ferons ici un rapide descriptif de l'aspect photographique (maîtrise du matériel employé, réglages à utiliser, astuces diverses...). Nous serons parfois amenés à corriger des défauts, à supprimer des effets disgracieux, au profit de l'esthétique. Ce tuto est un résumé de ma petite expérience dans le domaine et j'espère qu’il vous servira pour vos futurs clichés.

    • 0 commentaire
    • 13,176 vues
  • Le réacteur à bactéries, la solution ?

    Teaser Paragraph:

    On en entend parler, mais finalement nous avons peu de retours, et lorsqu'il y en a, on ne sait pas à quoi s'en tenir tellement les avis semblent partagés. Étant confronté depuis quelques temps à des problèmes sur des pieds-mères, des blanchissements lents, voire très lents, débutant à chaque fois de la base, j'ai dû faire évoluer mon installation.

    • 0 commentaire
    • 13,947 vues
  • Du bon usage de l’eau de chaux et du réacteur à hydroxyde

    Teaser Paragraph:

    L’eau de chaux est une solution saturée d’hydroxyde de calcium qui permet de fournir du calcium et de maintenir l’alcalinité dans nos aquariums. L’hydroxyde de calcium Ca(OH)2. se présente sous forme de poudre qui se dissout mal dans l’eau et moins d’1,5 grammes suffisent pour amener 1 litre d’eau à saturation.

    • 0 commentaire
    • 40,695 vues
  • Calcium, KH et pH stables en aquarium récifal... le lait de chaux ?

    Teaser Paragraph:

    Le but de cet article est de décrire une méthode performante d'utilisation de l'hydroxyde de calcium Ca(OH)2 sous forme de lait de chaux, qui permet à la fois une supplémentation en calcium et carbone inorganique ainsi qu'une stabilisation du pH dans les aquariums récifaux.

    • 0 commentaire
    • 26,157 vues

Convertisseur Salinité - Masse volumique

 

 

Convertisseur - Converter
Salinité <-> Masse volumique -> Densité
Salinity <-> Density -> Specific gravity

Ce calculateur convertit salinité et masse volumique à pression atmospherique et à une température donnée selon l'Equation d'état de l'eau de mer 1980. Il donne également, à titre d'information pour les aquariophiles, la densité par rapport à la masse volumique d'une eau douce à 4 °C et 25 °C (comme le font certains aréomètres) et à 20 °C (comme le font nombre de réfractomètre).
This calculator converts salinity and density at atmospheric pressure and at a given temperature according to the Equation of State of Sea Water 1980. For information of aquarists, it also gives the specific gravity relative to density of fresh water at 4 °C and 25 °C (as some hydrometers) and at 20 °C (as many refractometers) .

Salinité -> Masse volumique -> Densité - Salinity -> Density -> Specific gravity
Salinité*
Salinity*
Température
Temperature
  Masse volumique
Density
Densité
Specific gravity

S T °C ρ g/ml d d d
   
T°C/4°C T°C/20°C T°C/25°C
Masse volumique -> salinité - Density -> Salinity and Specific gravity
Masse volumique
Density
Température
Temperature
  Salinité
Salinity
Densité
Specific gravity
ρ g/ml T °C S d d d
      T°C/4°C T°C/20°C T°C/25°C

 

* La réfraction d'une eau salée, réalisée avec du chlorure de sodium, diffère de celle d'une eau de mer (naturelle ou reconstituée) aux multiples composants. La salinité d'une eau de mer mesurée sur un réfractomètre prévu pour l'eau salée est plus faible que la valeur lue. Par exemple la réfraction d'une eau de mer S35,0 correspond à celle d'une eau salée S36,8. La valeur lue de la salinité doit donc être réduite de 1,8 points.
The refraction of a salt water, made with sodium chloride, differs from that of a sea water (natural or reconstituted) with his multiple components. The salinity of a sea water measured on a refractometer designed for salt water is lower than the read value. For example, the refraction of sea water S35.0 is the same of salt water S 36.8. The reading salinity value should be reduced from 1.8 points.

Capr récifal - Denis Tournassat

×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici