Aller au contenu

Articles

  • Hétérotrophie chez les coraux scléractiniaires

    Sous titre: ActuBioRécif n°1 Teaser Paragraph:

    L'écrasante majorité des coraux scléractiniaires maintenus en aquariums vivent en symbiose avec une micro-algue, la zooxanthelle. Le symbiote va fournir à son hôte jusqu'à 95% de ses photosynthates sous formes diverses : des sucres simples et complexes, des acides aminés (AA) ou des peptides.

    • 0 commentaire
    • 12,458 vues
  • Coraux scléractiniaires et pH bas

    Sous titre: ActuBioRécif n°2 Teaser Paragraph:

    Seules structures d'origine biologique visibles depuis l’espace, les récifs coralliens constituent l’un des plus vastes des écosystèmes de notre planète. Souvent symbolisés par l’image d’une oasis dans le désert, ils abritent une biodiversité jamais égalée au niveau marin et ne sont supplantés, en nombre d’espèces (mais pas en genres), que par la forêt amazonienne.

    • 0 commentaire
    • 7,793 vues
  • Interactions macro-algues et coraux scléractiniaires

    Sous titre: ActuBioRécif n°3 Teaser Paragraph:

    Forte production, biodiversité élevée, complexité des interactions biotiques et des réseaux trophiques sont parmi les principales caractéristiques des récifs coralliens. Cet ensemble non exhaustif fait très nettement ressortir leur grande importance écologique. Par ailleurs, ils sont également le support économique de nombreuses activités humaines telles que la pêche, le tourisme, l'aquariologie mais aussi la médecine et la pharmacologie.

    • 0 commentaire
    • 14,714 vues
  • Production d'eau osmosée

    Teaser Paragraph:

    Pourquoi traiter l'eau introduite dans un aquarium récifal ? Pourquoi choisir l'osmose plutôt qu'une autre méthode ? Quel matériel choisir ? Comment l'installler, le mettre en oeuvre et le maintenir ? Autant de questions auxquelles cet article tente de répondre...

    • 0 commentaire
    • 8,452 vues
  • Aquarium en verre - Partie 1 : au cœur de la cuve

    Teaser Paragraph:

    Imaginer et réaliser un aquarium ou établir quelques règles pour sa conception nécessitent de comprendre le comportement d'une cuve remplie d'eau. Comment réagissent les divers éléments d'une cuve ? Je vous propose, dans cette première partie, d'aborder quelques aspects théoriques sur le verre, les joints, leurs sollicitations... en s'immisçant au cœur des matériaux, au moyen d'un logiciel de simulation CAO 3D. Autant d'observations qui pourront dans une seconde partie, étayer ou nécessiter de réviser les principes établis.

    • 0 commentaire
    • 33,797 vues

Calcul d'évacuation d'eau d'aquarium

 

Ce calculateur permet de dimensionner l'évacuation gravitaire (l'eau coule par son propre poids) d'un aquarium. Il prend en compte les caractéristiques du milieu, de l'eau et de la canalisation, plus précisemment, ses dimensions, la rugosité du materiau et la présence éventuelle de singularités (coudes, vannes ou clapets...).

 

Il permet de déterminer le débit maximum (calcul 1) à partir d'un diamètre donné et d'un taux de remplissage défini, ou bien en connaissant le débit et le diamètre, de savoir s'il sera suffisant et quel sera son taux de remplissage (calcul 2). Enfin, le calculateur évalue les risques d'engorgement des canalisation non pleines (écoulement à surface libre), du fait de l'eau ou du fait de l'autoaspiration d'air qui en augmente le volume.

 

Conditions d'emploi

Les calculs sont établis pour une canalisation qui prélève son eau proche de la surface et qui la rejette directement dans l'air (bouche bée), selon le schéma ci-contre. Son conduit est de section circulaire, d'égal diamètre et rempli à plus de 25 % du diamètre.

 

Singularités

 

Mode d'emploi

Saisir les cases jaunes et calculer.

 

                   
  Calculateur de circuit d'évacuation gravitaire d'eau pour aquarium  
                   
  Fluide                
  Liquide   Masse volumique : ρ [kg.m-3]  
  Température [°C]   Viscosité dynamique : η [Pa.s]  
  xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxx            
                   
  Conduit       Dia. ext. [mm] Ep. [mm] Dia. int. [mm]  
     
    [mm]        
                   
                   
  Canalisation       Singularités Qté Coef. ξ [-]  
  Matériau      
  Diamètre intérieur Di [mm]    
  Longueur tuyauterie L [m]    
  Hauteur de tuyauterie H [m]    
  Rugosité abs. ε [m]    
  Déclivité moyenne J [-]    
  Angle de déclivité [°]    
           
          Majoration ΔHs de 10% pour incertitudes sur ξ    
                   
  1 - Débit pour diamètre et taux de remplissage connus   2 - Taux de remplissage pour débit connu  
  Taux remplissage (Tr >25% Di) [%]   Débit souhaité Qv [l/h]  
  Diamètre hydraulique Dh [m]   Diamètre hydraulique Dh [m]  
  Coef PdC régulière λ [-]   Coef PdC régulière λ [-]  
  PdC régulière : ΔHR [mCE]   PdC régulière : ΔHR [mCE]  
  PdC singulières ΔHS + 10% [mCE]   PdC singulières ΔHS + 10% [mCE]  
  Perte de charge totale ΔHT [mCE]   Perte de charge totale ΔHT [mCE]  
  Vitesse d'écoulement V [m/s]   Vitesse d'écoulement V [m/s]  
  Risque de sédimentation   Risque de sédimentation  
  Nombre de Reynolds Re [-]   Nombre de Reynolds Re [-]  
  Régime d'écoulement   Régime d'écoulement  
             
  Débit max. Qv [l/h]   Taux de remplissage Tr [%]  
  Engorgement par l'eau - Risque   Engorgement par l'eau - Risque  
     
  Engorgement par le mélange eau/air     Engorgement par le mélange eau/air    
  Taux remplissage mélange eau/air [%]   Taux remplissage mélange eau/air [%]  
     
     
               
  L'auteur décline toute responsabilité dans la mauvaise exploitation de ce calculateur. Denis TOURNASSAT - Cap récifal ©  

×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici