Aller au contenu
  • Guide d'acquisition éco-responsable d'animaux marins


    Denisio
    • Le commerce aquariophile propose une telle variété d'espèces qu'il est difficile, surtout pour les débutants, de faire un choix raisonné, qui prenne en compte tous les risques liés directement ou indirectement à leur acte d'achat. En effet, les espèces introduites dans les aquariums d'eau de mer sont soumises, au fil de leur vie, à une succession de traitements qu'ils ne vivent jamais au quotidien en milieu naturel.

    Le commerce aquariophile propose une telle variété d'espèces qu'il est difficile, surtout pour les débutants, de faire un choix raisonné, qui prenne en compte tous les risques liés directement ou indirectement à leur acte d'achat.

    Oculina patagonicaPhoto : Samuel-Guy CORDIER

    On le verra, ces risques sont nombreux et variés, ils concernent avant tout les animaux. En effet, les individus introduits dans les aquariums d'eau de mer sont soumis, au fil de leur existence, à une succession de traitements qu'ils ne subissent jamais en milieu naturel. S'agissant d'êtres vivants, qu'ils soient sauvages ou issus d'élevages, les particuliers comme les professionnels se doivent d'assurer la préservation et le bien-être des animaux. On évoquera aussi, bien moins nombreux, les risques pour l'aquariophile.

    Ce guide est basé sur des données émanant d'organismes internationaux, d'éleveurs, de commerçants, de biologistes et bien sûr, de l'expérience des Cap récifaliens. Il n'est pas exhaustif, certaines informations on pu être omises, d'autres peuvent évoluer en fonction des importations et de l'amélioration des connaissances. il doit donc évoluer constamment en fonction des témoignages recueillis. N'hésitez pas à faire part de vos expériences dans le sujet de discussion dédié, sur le forum.

     

    1. Préservation

    Si l'essentiel de la chaîne (collecte, conditionnement, transport, acclimatation...) jusqu'au particulier est entre les mains du circuit professionnel, l'aquariophile acheteur, détient une part des responsabilités. Il a en effet le pouvoir d'orienter, par ses choix, le commerce vers des espèces pérennes. Le tableau 1 liste les principaux critères susceptibles de menacer les espèces.

    Tableau 1. Risques relatifs à la préservation des espèces.
    CRITÈRES

    RISQUES

    Collectes

    Collectes destructrices. Probabilité que l'espèce est prélevée avec des méthodes qui mettent en péril le biotope (pêche au cyanure, drogue...).

    Élevage

    Risque de choisir une espèce sauvage quand l'élevage en aquaculture ou mariculture existe. Ou bien l'espèce, essentiellement sauvage, peut-être remplacée par d'autres, similaires, issues d'élevage ou encore l'espèce a subi des sélections génétiques à des fins commerciales.

    Rareté

    Espèces très localisées, peu nombreuses ou difficile à trouver.

    Stocks

    Stocks incertains ou population menacée de disparition (espèces classées VU/EN/CR sur la liste rouge IUCN) par différentes activités (pêche alimentaire, médecine coûtumière, destruction de l'habitat) ou préservées (Annexe 2 Cites).

     

    2. Maintenance

    Le choix de l'aquariophile doit aussi se porter sur les espèces qu'il sera capable de maintenir durablement. Les moyens à mettre en œuvre dépendent des animaux, de leur comportement, de leurs besoins. Si certains spécimens ne nécessitent pas d'autres précautions que celles prises dans le cadre d'une maintenance habituelle, il en va souvent différemment pour des espèces avec lesquelles les risques d'échecs sont bien réels. Le tableau 2 précise quelques critères permettant de conduire le choix des acquéreurs.

    Tableau 2. Risques relatifs à la maintenance en élevage d'agrément.
    CRITÈRES

    RISQUES

    Dangerosité

    Espèces dangereuses pour l'homme ou les animaux. Potentiellement nocives, toxiques, venimeuses, nuisibles. Espèces interdites à l'import (Annexe 1 Cites).

    Taille

    Espèces dont la taille adulte en captivité nécessite des grands volumes supérieurs à 2000 litres, espèces à croissance rapide.

    Alimentation

    Espèces qui nécessitent un régime alimentaire spécifique difficile à fournir dans une installation d'agrément classique (ex : espèces corallivores, planctophages...).

    Habitat

    L'espèce nécessite de reproduire un biotope adapté (sable épais, profondeur, cavernes, espace...)

    Relations

    Les problèmes relationnels sont fréquents en aquariophilie récifale. Il s'agit ici de signaler les espèces dont les comportements présentent un risque important d'entraîner la perte d'individus. Soit que ces espèces exercent une pression particulière sur les autres (agressivité territoriale, déparasitage intensif, prédation...), soit qu'elles sont au contraire particulièrement craintives, facilement stressées et qu'elles subissent difficilement la concurrence, la proximité ou la domination.

    Fragilité

    Espèces sensibles aux parasites et aux maladies. Espèces qui supportent mal la capture (ex : eaux profondes) ou le transport.

     

    3. Guide de sélection

    Le tableau 3 définit, selon les critères ci-dessus, les risques liés aux principales espèces concernées et potentiellement vendues en magasin. Le terme spp. du latin species pluralis, signifie que toutes les espèces appartenant au genre sont concernées.L'aquariophile responsable pourra utilement consulter ce guide avant un achat indécis afin de vérifier l'impact sur la préservation de l'espèce et de s'assurer que ses propres connaissances, ses compétences et son installation permettont d'en assurer la maintenance.

    Tableau 3. Risques liés aux espèces commercialisées.
    GROUPE GENRE - ESPÈCE MAINTENANCE PRÉSERV. SPÉCIFICITÉS
    t1.png t2.png t3.png t4.png t5.png t6.png t7.png t8.png t9.png t10.png

    1 - INVERTÉBRÉS

    CORAUX DURS
    Scleractinia

    Acropora awi, A. cardenae, A. carduus,
    A. caroliniana, A. derawaensis, A. echinata, A. fenneri, A. filiformis, A. granulosa, A. jacquelineae,
    A. lokani, A. russelli, A. speciosa, A. subglabra, A. suharsonoi, A. turaki,
    Anacropora puertogalerae
    Turbinaria heronensis

     

     

    c3.png c4.png

     

     

     

     

    c9.png

     

    Coraux dits "lisses", souvent de profondeur, disposant de peu de polypes. Leurs exigences nécessitent une attention particulière (exposition et apports nutritifs). La plupart sont prélevés à l'état sauvage. 

    Balanophyllia spp.
    Dendrophyllia spp.
    Tubastrea spp.

     

     

    c3.png c4.png

     

     

     

     

     

     

    Espèces azooxanthellées nécessitant une attention particulière (exposition et apports nutritifs).

    Goniopora spp.
    Heliofungia spp.

     

     

    c3.png c4.png

     

     

     

     

     

     

    Espèces difficile à maintenir, même pour les plus expérimentés, nécessitant une attention particulière (apports nutritifs et qualité de l'eau).

    Toutes espèces

     

     

     

     

     

     

    c7.png

     

     

     

    Espèces protégées (Annexe II CITES), plus de 45 espèces menacées de disparition (liste rouge IUCN)

    CORAUX MOUS
    Alcyonacea-Gorgoniidae
    (Gorgones)

    Diodogorgia spp.
    Acalycigorgia spp.
    Muricella spp.
    Paramuricea spp.
    Swiftia spp.
    Menella spp.

     

     

    c3.png c4.png

     

     

     

     

     

     

    Espèces azooxanthellées. Se nourrissent de plancton. Maintenance difficile. Source sauvage.

    CORAUX MOUS
    Alcyonacea-Nephtheidae

    Scleronephthya spp.
    Dendronephthya spp.
    Nephthyigorgia spp.
    Siphonogorgia spp.

     

     

    c3.png c4.png

     

     

     

     

     

     

    Espèces azooxanthellées difficile à maintenir, même pour les plus expérimentés, nécessitant une attention particulière sur (apports nutritifs et qualité de l'eau).

    CORAUX MOUS
    Corallimorphidae

    Corynactis spp.
    Pseudocorynactis spp.

    c1.png

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Très urticants et potentiellement venimeux pour les humains

    CORAUX MOUS
    Pennatulacea
    (Pennatules)

    Toutes espèces

     

     

    c3.png c4.png

     

     

     

     

     

     

    Animaux filtreurs vivant sur fond sableux et nécessitant une alimentation abondante de matières organiques en suspension, de microplancton.

    CORAUX MOUS
    Zoanthidea
    (Zoanthus, Palythoa…)

    Palythoa spp. :  P. toxica, P. heliodiscus, P. mutuki, P. tuberculosa, P. caribaeorum, P. mammilosa, P. vestitus
    Protopalythoa spp.
    Zoanthus spp. : Z. sociatus, Z. sansibaricus

    c1.png

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Certains zoanthaires contiennent, dans des proportions dangereuses, une substance des plus toxiques, la palytoxine, capable d'entrainer la mort par ingestion, inhalation ou voie cutanée. L'identification des espèces concernées étant incomplète, leur manipulation doit toujours s'accompagner de précautions.

    CORAUX NOIRS
    Antipatharia

    Antipathes spp.

     

     

    c3.png c4.png

     

     

    c7.png

     

    c9.png

     

    Espèces azooxanthellées d'eau profonde, autour de 100 mètres. Se nourrissent de micro plancton. Maintenance difficile. Espèces protégées (Annexe II CITES)

    CORAUX
    Helioporacea
    (Corail bleu)

    Heliopora coerulea

     

     

     

     

     

     

    c7.png

     

     

     

    Espèce protégée (Annexe II CITES)

    CORAUX
    Stolonifera-Tubiporidae

    Tubiporidae spp.

     

     

     

     

     

     

    c7.png

     

     

     

    Espèces protégées (Annexe II CITES)

    HYDROZOAIRES Hydrocoralliaires
    Milleporidae
    (Coraux de feu)

    Millepora spp.

     

     

     

     

     

     

    c7.png

     

     

     

    Espèces protégées (Annexe II CITES)

    HYDROZOAIRES Hydrocoralliaires
    Stylasteridae

    Stylaster spp.
    Distichopora spp.

     

     

    c3.png c4.png

     

     

    c7.png

     

    c9.png

     

    Espèces azooxanthellées. Se nourrissent de plancton. Maintenance quasi impossible. Source sauvage. Espèces protégées (Annexe II CITES)

    ANÉMONES de MER
    Actinaria

    Condylactis spp.
    Entacmea spp.
    Stichodactyla spp
    Heteractis spp.
    Heterodactyla spp.

    c1.png

     

     

    c4.png c5.png

     

     

     

     

     

    Les anémones présentent à des degrés divers, un danger pour les poissons par contact ou largage de toxines en cas de stress. Risque de brûlures des coraux. Elles provoquent parfois chez les humains, des réactions allergiques exacerbées, entraînant de graves conséquences.

    ASCIDIES
    Ascidiacea

    Didemum spp.
    Clavelina spp.
    Polycarpa. Spp.

     

     

    c3.png c4.png

     

     

     

     

     

     

    Animaux filtreurs nécessitant une alimentation abondante de matières organiques dissoutes et en suspension, de bactério et phytoplancton. Maintenance difficile.

    CÉPHALOPODES
    Nautiles
    Nautilidae

    Nautilus spp.

     

     

    c3.png c4.png

     

     

     

     

     

     

    Espèces d'eaux froides et de grands fonds. Alimentation carnée à base de crevettes et crabes.

    CÉPHALOPODES
    Pieuvres
    Octopodidae

    Hapalochlaena spp.
    H. fasciata, H. maculosa, H. lunulata

    c1.png

     

     

    c4.png c5.png c6.png

     

     

     

     

    Les poulpes et pieuvres sont fragiles et s'échappent facilement.
    Les espèces Hapalochlaena sont venimeuses, elles injectent de la maculotoxine, pouvant entraîner la mort.

    CONCOMBRES de MER
    Holothuroidea

    Colochirus spp.
    Pentacta spp.
    Pseudocolochirus spp.

    c1.png

     

    c3.png

     

    c5.png

     

     

     

     

     

    Les viscères et la peau contiennent une toxine qui peut se répandre dans l'aquarium en cas d'aspiration dans une crépine et tuer les poissons. Notamment avec les espèces planctophages postées en haut du décor. Les filaments issus des viscère sont collants et peuvent entrainer chez l'homme, des lésions locales, notamment occulaires en cas de contact.

    CRINOÏDES
    Crinoidea

    Toutes espèces

     

     

    c3.png c4.png

     

    c6.png

     

     

     

     

    Animaux filtreurs nécessitant une alimentation abondante de matières organiques en suspension, de micro zooplancton. Maintenance particulièrement difficile.

    CRUSTACÉS
    Decapoda
    Crevettes

    Hymenocera spp.

     

     

    c3.png

     

     

     

     

     

     

     

    Alimentation spécialisée à base d'Astérina qu'il faut élever à leur intention.

    CRUSTACES
    Stomatopoda
    (Squilles)

    Odontodactylus spp.
    Lysiosquillina spp.

     

     

    c3.png

     

    c5.png

     

     

     

     

     

    Nuisibles aux bénitiers, aux vers et petits poissons ou crustacés. Les gros spécimens peuvent entailler un doigt.

    ÉPONGES
    Porifera

    Acanthella spp.
    Axinella spp.
    Callyspongia spp.
    Clathria spp.
    Stylissa spp.

     

     

    c3.png

     

     

    c6.png

     

     

     

     

    Animaux filtreurs nécessitant une alimentation abondante de matières organiques dissoutes et en suspension, de bactério et phytoplancton. Maintenance difficile.

    ÉTOILES de MER
    Asteroidae

    Toutes espèces

     

     

     

     

    c5.png

     

     

     

     

     

    De nombreuses étoiles de mer s'alimentent d'invertébrés dont les coraux, les éponges et les bivalves.

    LIMACES de MER
    Opisthobranchia

    Aplysia spp.
    Chromodoris spp.
    Dolabella spp.
    Dolabrifera spp.
    Berghia spp.

     

     

    c3.png c4.png

     

    c6.png

     

     

     

     

    Généralement les limaces ne survivent pas longtemps, du fait de leur alimentation spécialisée  (algues, hydraires, éponges…), de leur prédation ou de leur disparition dans les systèmes de filtration.

    MOLLUSQUES
    Mollusca

    Tridacnidae spp.
    Strombus gigas

     

     

     

     

     

     

    c7.png

     

     

     

    Espèces menacées (IUCN) et/ou protégées (Annexe II CITES)

    Conus geographus, C. magus, C. marmoreus, C. textile, C. tulipa...

    c1.png

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les cônes (conidae) sont venimeux à des degrés divers. Chez l'homme, la douleur est immédiate, vive, avec un gonflement important, paralysie locale puis sensation d'étourdissement. Certaines espèces (Conus geographus, C. textile) sont mortelles dans l'heure qui suit, par paralysie des muscles respiratoires.

    MOLLUSQUES
    Bivalvia
    Bivalves

    Lima spp.
    Pina spp.
    Spondylusspp.

     

     

    c3.png

     

     

    c6.png

     

     

     

     

    Animaux filtreurs nécessitant une alimentation abondante de matières organiques dissoutes et en suspension, de bactério et phytoplancton.

    Tridacna deresa, T. gigas, T. maxima, T. tevoroa

     

    c2.png

     

     

     

     

     

     

     

     

    Taille de 25 cm à plus de 1 m

    OURSINS
    Echinoidea

    Asthenosoma spp.
    Astropyga radiata
    Diadema
    spp.
    Clypeaster Humilis
    Echinotrix
    spp.
    Toxopneustes pileolus

    c1.png

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les piquants sont parfois longs et acérés. Ne pas manipuler avec les mains. Entre les piquants, les pédicellaires sont plus ou moins venimeux et dangereux pour l'être humain.

    2 - POISSONS

    ANGUILLES
    Ophichthidae

    Myrichthys spp.

     

    c2.png c3.png c4.png

     

     

     

     

     

     

    Taille de 50 cm à plus d'1 m. Croissance rapide, inadaptée aux aquariums moyens. Méfiants, nécessitent un agencement adapté avec lit de sable épais. Prédateurs, se nourrissent de poissons et de crustacés.

    APOGONS
    Apogonidae

    Pterapogon kauderni

     

     

     

     

     

     

    c7.png

     

    c9.png

     

    Endémiques d'une petite zone géographique, ils sont potentiellement sur-collectés. Les sources d'élevage permettent d'éviter l'acquisition d'espèces sauvages.

    BALISTES
    Balistidae

    Balistes vetula
    Balistoides conspicillum
    Scriptus Aluterus
    Odonus niger

     

    c2.png c3.png

     

     

     

     

     

     

     

    Taille de 50 cm à 1,1 m selon l'espèce. Nourriture à base de crustacés, de plancton ou d'éponges selon les espèces.

    BARBETS
    Mullidae

    Mullus spp.
    Parupenus spp.

     

     

    c3.png c4.png

     

     

     

    c8.png

     

     

    Taille de 20 à 40 cm. Alimentation de petites crevettes et invertébrés délogés du sable, des sédiments et des anfractuosités du rocher au moyen de barbillons. Nécessitent un aquarium mature avec lit de sable.

    BARBIERS
    Serranidae

    Nemanthias spp.
    Odontanthias spp.
    Pseudanthias spp.
    Mirolabrichthys spp.

     

     

    c3.png c4.png

     

    c6.png

     

     

     

     

    Certaines espèces vivent par grand fond de 5 à 300 m. Nécessitent des nourrissages fréquents, parfois de zooplancton. Ces espèces sont sensibles au transport. L'acclimatation est parfois difficile.

    BLENNIES
    Blenniidae

    Exallias brevis

     

     

    c3.png

     

     

     

     

     

     

     

    Alimentation à base de tissus et polypes coralliens.

    CARANGUES
    Caranguidae

    Toutes espèces
    Carangoides spp.
    Speciosus spp.
    Selene spp.
    Seriola 
    spp.

     

    c2.png c3.png c4.png

     

     

     

     

     

     

    Taille jusqu'à 1,2 m. Souvent importés juvéniles. Croissance rapide. Grands nageurs actifs. Prédateurs de pleine eau.

    CONGRES et HÉTÉROCONGRES
    Congridae

    Toutes espèces

     

     

     

    c4.png

     

    c6.png

     

     

     

     

    besoin de se cacher dans des anfractuosités ou un lit de sable épais.  Souvent zoo planctophages. Sensibles aux conditions de transport

    DEMOISELLES
    Pomacentridae

    Chromis spp.
    Chrysiptera
    spp.
    Neoglyphidodon
    spp.

     

     

     

    c4.png

     

     

     

    c8.png

     

     

    Les espèces d'Indonésie ou des Philippines sont parfois capturées au cyanure. Se cachent entre les branches des coraux, y compris les espèces populaire comme Chromis viridis ou Chrysiptera hemicyanea.

    DRAGONNETS
    Callionymidae

    Toutes espèces :
    Synchiropus spp.

     

     

    c3.png

     

     

     

     

     

    c9.png

     

    Alimentation à base de microfaune benthique qui exige des bacs matures bien fournis. Les sources d'élevage (Synchiropus picturatus, S. splendidus) permettent d'éviter l'acquisition d'espèces sauvages.

    FUSILLIERS
    Caesionidae

    Toutes espèces

     

    c2.png c3.png c4.png

     

     

     

     

     

     

    Taille jusqu'à 60 cm. Grands nageurs actifs. Planctophages.

    GOBIES
    Gobiidae

    Amblyeleotris spp.
    Amblygobius spp.
    Cryptocentrus spp.
    Ctenogobiops spp.
    Valenciennea spp.

     

     

     

     

     

     

     

    c8.png

     

     

    Les espèces d'Indonésie ou des Philippines sont parfois capturées au cyanure.

    Cryptocentrus cinctus
    Elacatinus multifasciatus,
    Gobiosoma evelynae

     

     

     

     

     

     

     

     

    c9.png

     

    Les sources d'élevage permettent d'éviter l'acquisition d'espèces sauvages.

    Lythrypnus dalli

     

     

     

    c4.png

     

     

     

     

     

     

    Espèce subtropicale d'eaux profondes (75 m) à maintenir dans un aquarium adapté à température de 18 à 22 °C et salinité 29 à 34 g/l.

    GRAMMAS
    Grammidae

    Gramma brasiliensis, G. loreto, G. mellacara

     

     

     

     

     

     

     

     

    c9.png

     

    Les sources d'élevage permettent d'éviter l'acquisition d'espèces sauvages.

    HIPPOCAMPES, DRAGONS, SYNGNATES
    Aulostomidae

    Aulostomus spp.

     

    c2.png c3.png c4.png

     

     

     

     

     

     

    Taille de 75 à 100 cm, trop grand pour les aquariums moyens. Nageurs actifs. Prédateurs carnivores, ils se nourrissent de petits poissons vivants, près du substrat.

    HIPPOCAMPES, DRAGONS, SYNGNATES
    Hippocampinae

    Hippocampus spp.
    Phycodurus eques
    Phyllopteryx taeniolatus

     

     

    c3.png c4.png c5.png c6.png c7.png

     

    c9.png

     

    Nageurs lents pour aquarium spécifique. Alimentation en proies vivantes sauf pour certaines espèces H. reidi, H. kuda, H. erectus, H. barbouri, H. histrix... Sensibles aux maladies. Pratiquement toutes les espèces commercialisées peuvent être isssues d'élevage. Les espèces sauvages sont fortement menacées par les collectes (médecine traditionnelle, alimentation, souvenirs), Hippocampus spp. est protégé (Annexe II CITES).

    HIPPOCAMPES, DRAGONS, SYNGNATES
    Solenostomidae

    Solenostomus spp.

     

     

     

     

     

    c6.png c7.png

     

     

    c10.png

    Espèces rares disposant de peu de données.  Probablement intenable, très sensibles aux manipulations.

    HIPPOCAMPES, DRAGONS, SYNGNATES
    Syngnathinae

    Corythoichthys spp.
    Doryrhamphus dactylophorus
    Doryrhamphus japonicus

     

     

    c3.png

     

     

    c6.png

     

     

     

     

    Nageurs lents. Refusent souvent la nourriture artificielle.  Nécessitent une alimentation ciblée, une microfaune installée. Bacs spécifiques. Fragiles au transport

    Hippocampus borboniensis, H. erectus, H. fisheri, H. guttatus, H. hippocampus, H. histrix, H. kuda, H. reidi, H. trimaculatu, H. whitei

     

     

     

     

     

     

    c7.png

     

     

     

    Espèces menacées (liste rouge IUCN) et/ou protégées (Annexe II CW)

    LABRES
    Labridae

    Anampses spp.

     

    c2.png c3.png c4.png

     

    c6.png

     

     

     

     

    Taille supérieure à 40 cm. La plupart des Anampses voyagent mal et sont difficiles à acclimater. Alimentation en proies vivantes. Nécessitent des lits de sable épais.

    Cheilinus spp.
    Choerodon spp.

     

    c2.png c3.png

     

     

     

     

     

     

     

    Taille de 17 cm à plus d' 1 m. Alimentation carnée de petits poissons et d'invertébrés.

    Coris spp.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Souvent vendus juvéniles alors colorés. Croissance rapide de 14 à  1,2 m. Exigent plusieurs fois par jour une alimentation  carnée, de petits poissons  et d'invertébrés à carapace dure.

    Gomphosus caeruleus
    Gomphosus varius

     

    c2.png

     

    c4.png

     

     

     

     

     

     

    Taille 30 cm. Infatigables nageurs, ils ont besoin de beaucoup d'espace.

    Halichoeres chloropterus, H. yanocephalus, H. radiatus, H. trimaculatus, H. vrolikii, H. zeylonicus.
    Hemigymnus 
    spp.
    Hologmynosus spp.

     

    c2.png c3.png

     

     

     

     

     

     

     

    Taille 20 à plus de 50 cm. Croissance rapide. Comme tous les Labridés ils atteignent leur taille naturelle même en captivité. Gros mangeurs. Certains nécessitent un lit de sable pour la nuit.

    Labroides bicolor, L. pectoralis, L phthirophagus

     

     

    c3.png

     

    c5.png

     

     

     

     

     

    Déparasiteur assez agressif de nature à stresser les autres pensionnaires. Ils s'accommodent mal de nourriture classique, leur maintenance est aléatoire notamment L. phthirophagus.

    Lapropsis spp.

     

     

    c3.png

     

     

     

     

     

     

     

    Les juvéniles se nourrissent des ectoparasites des poissons, les adultes sont corallivores.

    Novaculichthys spp.

     

     

     

    c4.png c5.png

     

     

     

     

     

    Taille 25 à 30 cm. Nageurs actifs ils bousculent pierres et coraux en quête de nourriture. Peut devenir agressif envers les autres labres.

    Oxycheilinus spp.
    Thalassoma spp.

     

    c2.png c3.png

     

    c5.png

     

     

     

     

     

    Taille jusqu'à 40 cm. Nourriture carnée fréquente comportant également des poissons.  Agressifs avec l'âge.

    Wetmorella spp.

     

     

     

     

    c5.png

     

     

     

     

     

    Discrets et timide, rarement capturés. Comme tous les labres ils ont besoin de distributions fréquentes. Supportent mal la concurrence alimentaire.

    Xyrichtys spp.

     

     

    c3.png c4.png

     

     

     

     

     

     

    Besoin de sable épais pour s'enfouir à la première alerte. Alimentation de petits poissons, de viande et d'organismes benthique. Agressif.

    MÉROUS
    Serranidae
    Epinephelinae

    Toutes espèces  dont Cromileptes altivelis, sauf genre Liopropoma spp.

     

    c2.png c3.png

     

     

     

    c7.png c8.png

     

     

    Taille de 70 cm à plus de 2 m adultes. souvent importés en tant que juvénile.  Gros prédateurs de poissons vivants. Faible taux de reproduction, très vulnérables (IUCN) pêchés pour l'alimentation. Souvent capturés au cyanure en Indonésie ou aux Philippines. Cromileptes altivelis est menacé.

    MURÈNES
    Muraenidae

    Toutes espèces

    c1.png c2.png c3.png c4.png c5.png

     

     

     

     

     

    Taille de 20 cm à 4 m, croissance très rapide. Elles vivent en retrait et exigent un agencement adapté du bac. Poissons prédateurs de crevettes, crabes, seiches, pieuvres et poissons. Non venimeux, il faut craindre les infections bactériennes qui suivent les morsures.

    POISSONS-ANGES LYRES
    Pomacanthidae

    Genicanthus bellus, G. personatus

     

     

    c3.png c4.png

     

     

     

     

     

     

    Espèces de profondeur de 20 à environ 100 m. Planctophages, leur acclimatation et leur maintenance sont difficiles.

    POISSONS-ANGES NAINS
    Pomacanthidae

    Centropyge bicolor, C. bispinosus, C. eibli, C. flavissimus, C. nox, C. tibicien, C. venustus, C. vrolikii

     

     

     

     

     

     

     

    c8.png

     

     

    Les espèces d'Indonésie ou des Philippines sont parfois capturées au cyanure.

    Centropyge boylei, C. multicolor, C. multifasciata

     

     

    c3.png c4.png

     

    c6.png

     

    c8.png

     

    c10.png

    Vit dans les profondeurs de 20 à 120 m selon l'espèce. Vit dans l'obscurité des trous. Sensibles aux conditions de transport. Difficile à nourrir. Les espèces d'Indonésie ou des Philippines sont parfois capturées au cyanure

    Chaetodontoplus conspicillatus, C. duboulayi, C. mesoleucus, C. septentrionalis

     

     

    c3.png

     

     

     

     

     

     

    c10.png

    Alimentation à base d'éponges et de tuniciers et d'autres invertébrés. Sensibles aux infections cutanées. Parfois rares

    POISSONS-ANGES
    Pomacanthidae

    Apolemichthys arcuatus, A. griffisi, A. trimaculatus, A. xanthopunctatus

     

     

    c3.png c4.png

     

     

     

     

     

    c10.png

    Vivent dans les profondeurs de 10 m jusqu'à près de 200 m. Alimentation à base d'éponges et de tuniciers. Assez sensibles aux infections. Apolemichthys arcuatus qui vit dans les profondeurs est rare.

    Holacanthus passer, H. tricolor
    Pygoplithes diacanthus
    Pomacanthus xanthometopon, P. annularis, P. arcuatus, P. paru

     

     

    c3.png

     

    c5.png c6.png

     

     

     

     

    Taille de 25 cm à 45 cm selon l'espèce. Alimentation à base d'éponges, tuniciers. Espèces craintives, sensibles au stress et aux maladies. Acclimatation des adultes difficile.

    POISSONS-COMÈTES
    Plesiopidae

    Calloplesiops altivelis

     

     

     

     

     

     

     

     

    c9.png

     

    Les sources d'élevage permettent d'éviter l'acquisition d'espèces sauvages.

    POISSONS-CHAUVE-SOURIS
    Ephippidae

    Platax pinnatus, P. orbicularis, P. tiera

     

    c2.png c3.png

     

     

     

     

     

    c9.png

     

    Taille jusqu'à 70 cm. Calme. Se nourrit d'algues, de méduses et zooplancton gélatineux. Début de production en aquaculture.

    POISSONS-CHIRURGIENS
    Acanthuridae

    Acanthurus achilles, A. japonicus, A. leucosternon

     

     

     

     

     

    c6.png

     

     

     

     

    Très sensibles aux maladies. Grands negeurs.

    Naso spp.
    Acanthurus bariene, A. dussumieri, A. lineatus, A. sohal, A. xanthopterus

     

    c2.png

     

     

    c5.png c6.png

     

     

     

     

    Taille 30 à 80 cm. Bon nageurs. Certaiins sont dominateurs.

    Paracanthurus hepatus
    Zebrasoma desjardinii, Z veliferum

     

    c2.png

     

     

     

     

     

     

     

     

    Taille 30 à 40 cm. Croissance rapide.

    POISSONS-CLOWNS
    Amphiprioninae

    Toutes espèces

     

     

     

     

     

    c6.png

     

     

     

     

    Espèces surpêchées du fait de la forte demande et de la facilité de leur capture. Les morphes atypiques sélectionnés dans un but lucratif n'ont pas de justification en bac d'agrément.

    Amphiprion clarki, A. ephippium, A. frenatus, A. melanopus, A. ocellaris, A. percula, A. sandaracinos
    Premnas epigrammata

     

     

     

     

     

     

     

     

    c9.png

     

    Les sources d'élevage permettent d'éviter l'acquisition d'espèces sauvages plus sensibles au parasite Brooklynella hostilis à l'origine de la "maladie des poissons-clowns".

    POISSONS-COFFRES
    Ostraciidae

    Acanthostracion quadricornis
    Bicaudalis lactophrys
    Lactoria cornuta,
    Ostracion cubicus
    Tetrasomus gibbosus

    c1.png c2.png c3.png

     

     

    c6.png

     

     

     

     

    Taille 40 à 55cm. Lents et nécessitent un espace de nage. Dégagent une toxine en cas de stress. Sensibles aux maladies et facilement stressés en bac communautaire. Alimentation fréquente et variée d'algues, vers, petits mollusques, microfaune éponges et crustacés. Nécessite un aquarium mature.

    POISSONS-COUTEAUX
    Centriscidae

    Aeoliscus spp.
    Centriscus spp.

     

     

    c3.png c4.png

     

     

     

     

     

     

    Sensibles aux manutentions. Vivent en bancs d'une dizaine. Nourriture spécialisée de micro crustacés). Les adultes se réfugient dans les coraux branchus gorgones, herbiers et les juvéniles dans les grandes épines d'oursins.

    POISSONS-COUVREURS
    Malacanthidae

    Toutes espèces

     

     

     

     

     

     

     

    c8.png

     

     

    Capture difficile du fait qu'ils se cachent dans leur terriers. Les espèces d'Indonésie ou des Philippines sont parfois capturées au cyanure.

    POISSONS-DRAGONS
    Pegasidae

    Toutes espèces

     

     

    c3.png

     

     

    c6.png

     

     

     

     

    Apparentés aux Syngnathes. Alimentation de microfaune benthique. Nécessitent un aquarium mature. Supportent mal le transport. Acclimatation difficile.

    POISSONS-FAUCONS
    Cirrhitidés

    Neocirrhites armatus

     

     

     

     

     

     

     

    c8.png

     

     

    Sa capture, profondément au cœur des buissons de coraux ou il se réfugie, peut causer la fracture des branches.

    Oxycirrhitus typus

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    c10.png

    Espèce peu fréquente à rare dans de nombreses régions.

    POISSONS-GLOBES ou
    POISSONS-BALLONS
    Tetraodontidae

    Arothron spp.
    Arothron nigropunctatus
    Arothron Hispidus

    c1.png c2.png c3.png

     

     

    c6.png

     

     

     

     

    Taille 20 cm à 1,5 m. Nage lente, besoin d'espace. En cas de stress se gonflent et sont alors livrés au brassage. Gros mangeurs, plusieurs distributions par jour, pollueurs. Alimentation : éponges, coraux, algues et tuniciers. Contiennent potentiellement dans leur peau, viscères et gonades de la tétrodotoxine qui par ingestion, peut entraîner paralysie et mener à la mort par arrêt respiratoire.

    Canthigaster spp.
    C. coronata, C. epilampra, C. leoparda, C. valentini

    c1.png

     

    c3.png c4.png c5.png c6.png

     

     

     

     

    Certains sons toxiques. Vivent en profondeur de 20 à 150 m selon l'espèce. Certaines vivent en couples. Nourrissage plusieurs fois par jour. Parfois corallivores.

    POISSONS-GROGNEURS
    Haemulidae

    Toutes les espèces

     

    c2.png c3.png

     

     

     

     

     

     

     

    Taille de 25 cm à 1 m. Diurnes, ils se nourrissent d'invertébrés benthiques. Importés juvéniles, leur croissance est rapide.

    POISSONS-LANTERNES
    Melanostomiatidae

    Photoblepharon palpebratum

     

     

     

    c4.png

     

     

     

     

     

     

    Espèces nocturne d'eau profonde, nécessitent un aquarium sombre.

    POISSONS-LAPINS
    Siganidae
    Siganus spp. c1.png                   Les Siganus peuvent injecter un venin dans leurs victimes, par une ou plusieurs de leurs vingt-cinq épines. Chez l'homme, les piqûres similaires à celles des guêpe sont extrêmement douloureuses durant plusieurs heures.

    POISSONS-LIMES
    Monacanthidae

    Oxymonacanthus spp.

     

     

    c3.png

     

    c5.png c6.png

     

     

     

     

    Corallivore. Vit en couple. Ne survit pas longtemps en captivité.

    POISSONS-PAPILLONS
    Chaetodontidae

    Chaetodon aureofasciatus, C. austriacus, C. baronessa, C. bennetti,  C. citrinellus, C. collare, C. ephippium,  C. falcula, C. flavirostris, C. guttatissimus, C. larvatus, C. lunulatus, C. melapterus, C. meyeri,  C. ocellicaudus, C. octofasciatus, C. ornatissimus, C. plebeius, C. quadrimaculatus, C. reticulatus, C. séméion, C. triangulum, C. trifascialis, C. trifasciatus, C. zanzibarensis, C. xanthocephalus,

     

     

    c3.png

     

     

     

     

     

     

     

    Régime alimentaire composé de petits vers, d'invertébrés benthiques, de polypes coralliens et parfois d'algues filamenteuses. Acclimatation difficile. Certains supportent mal le transport.

    Chelmon spp.

     

     

    c3.png

     

     

     

     

     

     

     

    Peu attirés par la nourriture inerte en pleine eau, ils préfèrent les petites proies carnées benthiques. Mauvaises relations intra spécifiques. Acclimatation souvent difficile.

    POISSONS-PÊCHEURS ANTENNAIRES
    Antennariidae

    Toutes espèces

     

     

    c3.png

     

    c5.png

     

     

     

     

     

    Nécessitent une nourriture vivante. Prédateurs. Sensibles au transport.

    POISSONS-PERROQUETS
    Scaridae

    Toutes espèces

     

    c2.png c3.png c4.png

     

    c6.png

     

     

     

     

    Tailles de 20 cm à 1,3 m, croissance rapide. Décor pourvu de caches pour la nuit. Se nourrit d'algues et broute les coraux morts pour s'user les dents. Sensibles aux parasites.

    POISSONS-POMME de PIN
    Monocentridae

     

     

     

    c3.png c4.png

     

     

     

     

     

     

    Espèces d'eaux profondes 30 à 300 m. Zoo planctophages

    POISSONS-SCORPIONS
    Rascasses, Sébastes
    Scorpaenidae

    Dendrochirus spp. (D. bellus, D. biocellatus, D. brachypterus, D. zèbra...)
    Pterois
    spp. ( P. antennata, P. miles, P.  Radiata, P. sphex, P. volitan…)
    Scorpaenopsis
    spp., Scorpaena spp.,
    Scorpaenodes spp.
    Synanceia spp.
    Rhinopias spp.,
    Taenianotus spp.

    c1.png

     

    c3.png

     

    c5.png

     

     

     

     

     

    Nocturnes, prédateurs de petits poissons et crustacés vivants.
    Potentiellement dangereux les épines dorsales injectent un venin pouvant, chez l'homme, mener à une paralysie passagère, à la syncope et dans les cas extrêmes à des cas mortels.

    PSEUDOCHROMIS
    Pseudochromidae

    Pseudochromis aldabrensis, P. flavivertex, P. fridmani, P. porphyreus, P. sankeyi, P. springeri,
    Cypho purpurescens

     

     

     

     

     

     

     

     

    c9.png

     

    Les sources d'élevage permettent d'éviter l'acquisition d'espèces sauvages.

    RAIES

    Toutes espèces dont
    Taeniura lymna

    c1.png c2.png

     

     

     

     

     

     

     

     

    Taille de 29 cm à plus de 4 m. Croissance rapide.  Nageurs actifs. Faible résilience des espèces. Les Raies-torpilles sont potentiellement dangereuses (décharges électriques). Les raies armées Pastenagues comme Taeniura lymna possèdent un dard venimeux pouvant entrainer une douleur très vive jusqu'à la syncope.

    REQUINS

    Toutes espèces

     

    c2.png

     

     

     

     

    c7.png

     

     

     

    Taille de 45 cm à 7 m. Prédateurs d'espèces de fond. Croissance lente, maturité tardive, peu de données certaines espèces menacées (UICN Liste Rouge) ou protégées (Annexe I et II).

    VIVANEAUX
    Lutjanidae

    Toutes espèces

     

    c2.png

     

    c4.png

     

     

    c7.png c8.png

     

     

    Taille 25 à 150 cm. Prédateurs, d'eaux profondes, croissance rapide. Probablement surexploités pour le commerce alimentaire.

    ZANCLUS
    Zanclidae

    Zanclus cornutus

     

     

    c3.png

     

     

     

     

     

     

     

    Acclimatation parfois difficile. Durée de maintenance aléatoire.

     

    4. Références

     

    Denis TOURNASSAT

    Article publié par Cap Récifal le 29 février 2012 avec l'aimable autorisation de l'auteur.

    Sujet de discussion sur le forum.



    Retour utilisateur

    Commentaires recommandés

    Il n’y a aucun commentaire à afficher.



    Join the conversation

    You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

    Invité
    Ajouter un commentaire…

    ×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

    Chargement

×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici